Damaso Gonzalez

 
Damaso Gonzalez
1947 - 2017
 

Matador espagnol de la lignée des toreros de courage, il n'était pas aimé des foules autant qu'il le méritait.

Nationalité espagnole Espagnol, né le 11 septembre 1947 et mort le 26 août 2017

69 ans Mort à l'âge de 69 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Damaso Gonzalez ?


Contribuez !

Biographie

Dámaso González Carrasco, né le 11 septembre 1947 à Albacete et mort le 26 août 2017 à Madrid, est un matador espagnol.

Jacques Durand le présente dans la lignée des toreros de courage. « Une lignée de toreros du courage immobile et des pieds joints part de Belmonte, [...] Litri père, Chicuelo II, [...] Dámaso González [...] et s'est arrêtée longtemps à Albacete, grande nourrice de la tauromachie imperturbable. »

Cependant malgré son courage, il n'était pas aimé des foules autant qu'il le méritait. « Si Dámaso avait été plus grand, n'avait pas eu ce visage triste et souffreteux, les foules l'auraient sans doute davantage adulé et il apparaitrait comme une des plus grandes figures du toreo. Car ce matador savait se jouer de toutes les difficultés et dominer sans coup férir tous les taureaux qu'on lui opposait. [...] Bien que de petite taille, il a accepté des monstres qu'il est venu travailler dans les cornes, en se plaçant face à eux, et en maniant la muleta dans le dos ». »

Dámaso González est né dans une modeste famille d'agriculteurs manchegos. Il est d'abord livreur de lait avant de courir les capeas de village, période pendant laquelle il dort dans les granges avec les toros. Deux de ses compagnons se font tuer par des taureaux. En 1967 à Santisteban del Puerto il fait ses débuts de novillero avec Carnicerito de Úbeda. Ce jour là, il reçoit un coup de corne. Recousu sur un coin de table à égorger les cochons à peine recouvert d'un linge, il faudra rouvrir sa blessure et recoudre à Albacete. Il fait des débuts semblables à ceux de Manolete en toréant dans la partie sérieuse des spectacles comiques en 1965. Il a été sorti de l'anonymat des novilladas sans picador par Pedrés, torero d'Albacete, qu'un de ses anciens banderilleros lui avait indiqué. Il revêt l'habit de lumières pour la première fois lors d'un festival donné le 27 aout 1966 à Abacete. Il est alors seulement sobresaliente. Sa première novillade piquée a lieu le 8 septembre 1968 à Albacete devant du bétail Villamarta.

La saison suivante il débute à Barcelone, il y remporte un succès éclatant, comme beaucoup de novilleros spectaculaires. Il y paraît sept fois. La Casa Camará qui est devenu son apoderado lui fait prendre l'alternative, le 24 juin de cette même saison, après seulement vingt novilladas piquées. Miguelín lui cède un taureau de Flores Cubero qui est l'élevage de l'apoderado. Blessé ce jour-là par son second taureau, le jeune matador qualifié de « torero-suicide » fait valoir ses qualités de temple, malgré quelques extravagances. Son style angoissant lui vaut rapidement un succès populaire, tandis que les puristes le qualifie de tremendiste. Tout comme El Cordobes, qui, par ailleurs s'efforcera de lui faire obstruction, il partage le monde des aficionados : beauoup apprécient son efficacité, d'autres lui reprochent sa vulgarité.

Dans les saisons 1970 Dámaso González s'impose devant tous les types de taureaux, obligeant les taureaux mansos à charger, et jusqu'à sa première retraite en 1988, il force l'admiration de ses confrères. Son apport au toreo se vérifie lors de l'apparition de Paco Ojeda : on vérifie alors que les passes d'Ojeda avaient été précédemment inventées par González . « La seule différence, que souligne le critique taurin Joaquim Vidal dans le journal El Pais réside dans la taille de l'homme et l'irréprochable plastique d'Ojeda, qui fait défaut à González. Mais pour le reste, pour cette approche au fil des cornes, pour ce mouvement de balancier de la muleta [...], pour ses faenas réalisées dans un mouchoir de poche, le petit Dámaso avait tout inventé. »

Dámaso González est mort le samedi 26 août 2017 à l'âge de 69 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Damaso Gonzalez en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Damaso Gonzalez.

Vous savez où se trouve la tombe de Damaso Gonzalez ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Damaso Gonzalez pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Damaso Gonzalez, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Damaso Gonzalez.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Espagnole Drapeau espagnol
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Matador
  • Autres activités : Torero
  • Domaines : Tauromachie

Noms

  • Nom usuel : Damaso Gonzalez
  • Nom complet : --
  • Prénom : Damaso
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Gonzalez
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Dámaso González, Dámaso González Carrasco

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 69 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Damaso Gonzalez ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Damaso Gonzalez, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
1
0,00

En Enfer !

Damaso Gonzalez est en Enfer ! Les membres du site ont décidé de porter Damaso Gonzalez au plus bas niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 0 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note inférieure à 2 descendent directement en Enfer.


 La corrida espagnole ce n'est rien d'autre que de la barbarie.
La corrida espagnole ce n'est rien d'autre que de la barbarie.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Damaso Gonzalez ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 59920 En décembre 2017, il reçoit la médaille d'or du mérite des beaux-arts à titre posthume..
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A1maso_Gonz%C3%A1lez#Hommage
Répondre - il y a 4 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Damaso Gonzalez et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres matador espagnol

Contribuez ! Vous connaissez d'autres matador espagnol ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Damaso Gonzalez