Elisabeth Kübler-ross

 
Elisabeth Kübler-ross
1926 - 2004
 

Médecin, Psychiatre, Psychologue, Scientifique (Science).

Nationalité suisse Suisse, née le 8 juillet 1926 et morte le 24 août 2004

78 ans Morte à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Elisabeth Kübler-ross ?


Contribuez !

Anniversaire !

AUJOURD'HUI, samedi 24 août 2019, cela fait 15 ans que Elisabeth Kübler-ross est morte.

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Elisabeth Kübler-ross (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Elisabeth Kübler-Ross, née le 8 juillet 1926 à Zurich en Suisse et morte le 24 août 2004 aux États-Unis, est une psychiatre et une psychologue helvético-américaine, pionnière de l'approche des « soins palliatifs » pour les personnes en fin de vie.

Elle est connue pour sa théorisation des différents stades émotionnels par lesquels passe une personne qui apprend sa mort prochaine. Elle s'est intéressée également aux expériences de mort imminente.

Le prix de recherche « Elisabeth Kübler-Ross » est décerné tous les deux ans par l'unité « Recherches en Soins Palliatifs, Thanatologie et Éthique en fin de vie » de l'Institut Universitaire Kurt Bösch à Sion en Suisse par le Professeur Charles-Henri Rapin.

Elisabeth naît le 8 juillet 1926 à Zurich. Elle est l'aînée de triplées : « on ne s'attendait pas à ce que je vive. »

En 1942, désirant devenir médecin, elle travaille dans la clinique du docteur Karl Zehnder. L'arrivée des nazis en Europe de l'Ouest provoque un flux de réfugiés dont certains aboutirent dans cette clinique. Elisabeth Kübler prend en charge les besoins de nourriture et de vêtements. En 1945, avec les Volontaires pour la paix (IVSP, International Voluntary For Peace, voir Service civil international), elle se rend en France, principalement dans le village d'Écurcey, puis en Pologne en 1947, au milieu d'une épidémie de typhoïde. Au camp de concentration nazi de Majdanek, elle découvre les papillons noirs dessinés sur les murs par les enfants juifs avant de mourir et qui devinrent plus tard les symboles de son travail. Elle déclare alors que c'est cette visite qui l'a convaincue de travailler pour les mourants. Atteinte de typhoïde, elle rentre en Suisse.

En 1951, elle passe l'équivalent du bac et est reçue à l'Université de Zurich et reçoit son diplôme en 1957, se marie avec Emanuel Ross et se rend aux États-Unis.

Elle obtient son titre de psychiatre en 1963 à l'Université du Colorado. À Chicago, en 1965, elle suit une psychanalyse qui se passe mal. À l'hôpital, elle dialogue avec des patients en phase terminale à l'aide d'un miroir sans tain. Après un article dans Life Magazine, elle publie son premier livre en 1969 : On Death and Dying (traduit en français sous le titre : Les derniers instants de la vie) qui lui apporte un énorme succès qui la submerge et où elle expose ses cinq étapes du deuil pour la première fois. Selon le docteur Mignot, ses confrères et l'hôpital où elle travaille n'apprécient pas ce succès qui évoque la mortalité dans les hôpitaux.

En 1972, elle s'intéresse aux expérimentations sur le voyage astral de Robert Monroe. Elle écrit la préface du livre de Raymond Moody Life after life (1975). L'hostilité des universités grandit. Elle s'installe à Escondido, au sud de la Californie où elle établit un centre de soin appelé Shanti Nilaya. Elle organise des séminaires, dont le but était, selon elle de « traverser la couche du déni professionnel qui empêche les patients d'exprimer leurs inquiétudes les plus intimes. » Elle se consacre ensuite aux enfants qui vont mourir et aux victimes du SIDA. Elle prend sa retraite en 1996 et, après plusieurs accidents vasculaires cérébraux qui vont la handicaper, elle meurt à 78 ans le 24 août 2004, à Scottsdale, en Arizona, en compagnie de son fils Kenneth et de sa fille Barbara.

Selon Elisabeth Kübler-Ross (1969), après un diagnostic de maladie terminale, on observe « cinq phases du deuil » (Five Stages of Grief). Kübler-Ross a initialement appliqué ces étapes à toute forme de perte catastrophique (emploi, revenu, liberté). Cela comprend également la mort d'un être cher, le divorce, la toxicomanie, ou l'infertilité.

Déni (Denial). Exemple : « Ce n'est pas possible, ils ont dû se tromper. »

Colère (Anger). Exemple : « Pourquoi moi et pas un autre ? Ce n'est pas juste ! »

Marchandage (Bargaining). Exemple : « Laissez-moi vivre pour voir mes enfants diplômés. », « Je ferai ce que vous voudrez, faites-moi vivre quelques années de plus. »

Dépression (Depression). Exemple : « Je suis si triste, pourquoi se préoccuper de quoi que ce soit ? », « Je vais mourir... Et alors ? »

Acceptation (Acceptance). Exemple : « Maintenant, je suis prêt, j'attends mon dernier souffle avec sérénité. »

Kübler-Ross a également fait valoir que ces étapes ne sont pas nécessairement dans l'ordre indiqué ci-dessus, toutes les étapes ne sont pas non plus vécues par tous les patients, mais chaque victime en vivra toujours au moins deux.

Elle déclara être passée elle-même par les deux premières phases lors des huit dernières années de sa vie.

Elle est inscrite au National Women's Hall of Fame.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Elisabeth Kübler-ross en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Elisabeth Kübler-ross.

Vous savez où se trouve la tombe d'Elisabeth Kübler-ross ?

Citations

Les meilleures citations d'Elisabeth Kübler-ross.

La leçon la plus importante pour chacun de nous est celle de l'amour inconditionnel, tant envers les autres que pour nous-même.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Elisabeth Kübler-ross. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Elisabeth Kübler-ross, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Elisabeth Kübler-ross.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Suisse Drapeau suisse
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Elisabeth Kübler-ross
  • Nom complet : --
  • Prénom : Elisabeth
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Kübler-ross
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : elisabeth kübler Ross, elisabeth kubler Ross, elisabeth kubler-Ross

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Elisabeth Kübler-ross ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Elisabeth Kübler-ross, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Elisabeth Kübler-ross est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Elisabeth Kübler-ross au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Elle a été une pionnière dans l'étude de la "mort" et la psychologie adaptée au mourant.
Elle a été une pionnière dans l'étude de la "mort" et la psychologie adaptée au mourant.
Commentez - il y a 5 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Elisabeth Kübler-ross ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Elisabeth Kübler-ross et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Elisabeth Kübler-ross