Émile Roux

2524ème
Émile Roux
1853 - 1933
Score : 0

Médecin, bactériologiste et immunologiste français, un des plus proches collaborateurs de Pasteur (1822-1895) qui fonda avec lui l'Institut Pasteur ; il découvrit le sérum antidiphtérique, la première thérapie efficace contre la diphtérique.

79 ans Mort à l'âge de 79 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Émile Roux ?


Contribuez !

Biographie

Pierre Paul Émile Roux est un médecin, bactériologiste et immunologiste français, né le 17 décembre 1853 à Confolens (Charente) et mort le 3 novembre 1933 à Paris. Il fut un des plus proches collaborateurs de Pasteur (1822-1895), et fonda avec lui l'Institut Pasteur ; il découvrit le sérum antidiphtérique, la première thérapie efficace contre cette maladie.

Sa famille, tant du côté de son père que du côté de sa mère, est originaire de Confolens. À la mort de son père, principal du collège de Confolens, le jeune Émile Roux est élevé par sa sœur aînée et son mari. Il étudie à Aurillac et au Puy-en-Velay. Il obtient son baccalauréat à Clermont-Ferrand en 1871. Il obtient sa licence ès sciences en 1871 et commence, en 1872, à étudier à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand. Il travaille d'abord comme étudiant-assistant en chimie à la Faculté des sciences, sous la direction d'Émile Duclaux (1840-1904). De 1874 à 1878, il poursuit ses études à Paris, où il est admis comme assistant clinique à l'Hôtel-Dieu. De 1874 à 1877, il est élève à l'École militaire du Val-de-Grâce, mais doit la quitter pour n'avoir pas présenté sa thèse en temps voulu. Roux est renvoyé de l'armée en 1877.

En 1878, il commence à travailler comme assistant à la Sorbonne au cours sur la fermentation que donne son patron Duclaux, qui le recommande à Louis Pasteur, qui cherchait des assistants. Il travaille alors au laboratoire de Pasteur comme assistant de recherche de 1878 à 1883 à l'École normale supérieure de Paris, ses recherches étant axées sur l'origine microbienne des maladies. Il dédie ainsi toute sa vie à l'étude des microbes et des maladies infectieuses.

En 1916, il s'installe dans un petit appartement de l'hôpital Pasteur dans le 15e arrondissement de Paris.

Il étudie avec Pasteur le choléra des poules (1879-1880).

Il étudie également avec Pasteur la maladie du charbon (1879-1890), et participe à l'expérience célèbre de Pouilly-le-Fort, expérience publique de vaccination d'animaux contre le charbon.

En mai 1881, à Pouilly-le-Fort, près de Melun, Pasteur réalise une grande expérience de vaccination contre le charbon sur 50 moutons. Il prépare deux lots de 25. Le premier lot reçoit, à 15 jours d'intervalle, deux injections de vaccin anti-charbonneux préparé par Pasteur et ses collaborateurs. Puis les deux lots reçoivent une injection de culture vivante de bacille charbonneux. Tous les animaux non vaccinés meurent. Tous les vaccinés survivent. Pasteur, qui n'est pas médecin mais chimiste, est désormais célèbre.

Se référant aux souvenirs publiés en 1937-1938 par le bactériologiste Adrien Loir, neveu et ancien assistant-préparateur de Pasteur, Émile Lagrange, biographe d'Émile Roux, écrit :

« En réalité, [Émile Roux] n'est pas seulement l'exécutant de Pasteur, il peut se rendre cette justice d'avoir, avec Chamberland, sauvé le prestige de son patron. C'est lui le vrai vainqueur de Pouilly-le-Fort. [...] Ce n'est qu'en 1883, dans deux notes successives, que sera dévoilé le procédé d'atténuation découvert par Chamberland et Roux, Pasteur ayant refusé jusque là qu'il soit publié. Ils l'annoncent comme un fait divers ; c'est la clé de la méthode. Roux est obligé d'y revenir en 1890, pour attirer l'attention sur ce travail considérable qui est passé inaperçu. »

En 1883, Roux présente sa thèse de doctorat, intitulée Des nouvelles acquisitions sur la rage, Paris, où il décrit les recherches qu'il mène avec Pasteur sur ce sujet depuis 1881, et qui devaient conduire à la première vaccination contre cette maladie redoutable. Roux est alors reconnu comme un expert dans les sciences nouvelles qu'étaient la microbiologie médicale et l'immunologie.

Avec d'autres assistants de Pasteur, Edmond Nocard (1850-1903), Louis Thuillier (1856-1883) et Isidore Straus (1845-1896), il se rend en 1883 en Égypte, pour y étudier une épidémie de choléra humain. Ces chercheurs échouent cependant dans leur tentative d'isoler le germe responsable de cette maladie, lequel ne devait être découvert que plus tard à Alexandrie par le médecin allemand Robert Koch (1843-1910) (Il s'agissait en fait d'une redécouverte, car l'agent du choléra avait déjà été isolé en 1854 par Filippo Pacini)

En 1888, il publie avec Alexandre Yersin (1863-1943) le premier de ses travaux classiques sur l'origine de la diphtérie, due au bacille de Klebs-Loeffler, maladie alors très fréquente et mortelle, particulièrement chez les enfants. Loeffler avait pressenti que le bacille produisait son effet par une toxine, mais n'avait pas isolé cette toxine, ce qui fut l'œuvre de Roux et Yersin. Il s'agissait d'ailleurs de la première toxine isolée dans l'histoire de la microbiologie. Roux en étudie les propriétés et commence en 1891 à mettre au point un sérum efficace pour traiter la maladie, après qu'Emil Adolf von Behring et Shibasaburo Kitasato ont démontré qu'il était possible de produire chez des animaux des anticorps contre la toxine diphtérique. Roux, Martin et Chaillou testèrent l'efficacité thérapeutique du sérum antidiphtérique sur des enfants à l'Hôpital Trousseau et à l'Hôpital des Enfants-Malades. Le résultat fut 316 morts sur 520 traités par les méthodes classiques, contre 109 morts sur 448 traités par le sérum. Ce succès valut à Émile Roux d'être salué comme héros de la science dans les congrès médicaux partout en Europe.

En 1883, et pendant les quatre années qui suivent, Émile Roux est très impliqué dans la création de ce qui devait être l'Institut Pasteur, et il partage son temps entre la recherche biomédicale et ses devoirs administratifs. En 1888, année importante dans sa carrière, il accepte le poste de directeur des services, et entre au conseil de rédaction des Annales de l'Institut Pasteur. Dans le même temps, il crée le premier cours régulier sur la technique microbiologique, qui devait avoir une influence considérable dans la formation aux maladies infectieuses d'un grand nombre de chercheurs et de médecins français et étrangers voués à la célébrité.

Dans les années suivantes, Roux se dépense sans compter dans un grand nombre de recherches sur la microbiologie et l'immunologie pratique du tétanos, de la tuberculose, de la syphilis et de la pneumonie. En 1903, il reçoit le prix Osiris, dont il reverse le montant de 100 000 francs à l'Institut Pasteur.

En 1904, il est nommé directeur général de l'Institut Pasteur (à l'ancien poste de Pasteur).

La même année, sous son impulsion l'Institut Pasteur d'Alger est créé, il en confie la direction à Edmond et Etienne Sergent.

Durant la Première Guerre mondiale, il est au Conseil d'hygiène de l'armée. Il est le président d'honneur du Congrès de chirurgie de 1922.

Émile Roux est mort le vendredi 3 novembre 1933 à l'âge de 79 ans dans son appartement de l'hôpital Pasteur dans le 15e arrondissement de Paris (France). Le 9 novembre 1933 ont lieu ses funérailles nationales.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Émile Roux en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Émile Roux.

Vous savez où se trouve la tombe d'Émile Roux ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Émile Roux pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Émile Roux, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Émile Roux.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Pierre Paul Émile Roux
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Émile Roux
  • Nom complet : --
  • Prénom : Émile
  • Prénom (2) : Pierre
  • Prénom (3) : Paul
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Roux
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 79 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Émile Roux ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Émile Roux, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Émile Roux afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

2524ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Émile Roux
2524ème
Notez-le !

Drapeau France 1853 - 1933
Francais, 79 ans

Médecin, bactériologiste et immunologiste français, un des plus proches collaborateurs de Pasteur (1822-1895) qui fonda avec lui l'Institut Pasteur ; il découvrit le sérum antidiphtérique, la première thérapie efficace contre la diphtérique.
=
même places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Émile Roux dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Émile Roux, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Émile Roux.
Soyez le 1er fan en votant pour Émile Roux.

Commentaires

Vous avez des questions sur Émile Roux ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Nardo Pierre Paul Émile Roux est un médecin, bactériologiste et immunologiste français, né le 17 décembre 1853 à Confolens (Charente) et mort le 3 novembre 1933 à Paris.
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Nous allons compléter sa tombe bientôt.
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) C'est fait.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Émile Roux et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres médecin (hommes) francais

Portrait de Albert Schweitzer
1577ème
Notez-le !

Drapeau France 1875 - 1965
Francais, 90 ans

Médecin français, mais également pasteur et théologien protestant, philosophe et musicien, connu dans le monde entier en 1913 grâce à l'hôpital qu'il développe dans la forêt équatoriale du Gabon. Il recevra le Prix Nathan Katz du Patrimoine 2015 et le prix Nobel de la paix en 1952. Personnage marquant du XXe siècle, « homme universel », il est en même temps une figure emblématique de l'Alsace, de la théologie libérale ou des admirateurs de Jean-Sébastien Bach. On voit parfois en lui un précurseur de l'action humanitaire, de l'écologie, de l'antispécisme et du désarmement nucléaire. La notion de « respect de la vie » (Ehrfurcht vor dem Leben) et son indignation devant la souffrance sont au cœur de la démarche d'Albert Schweitzer, qui s'est voulu « un homme au service d'autres hommes », tourné vers l'action.
Portrait de Emmanuel Cauchy
2141ème
Notez-le !

Drapeau France 1960 - 2018
Francais, 58 ans

Médecin urgentiste français spécialisé en médecine de montagne, connu également pour son activité dans l'alpinisme, il est guide de haute montagne, ainsi que spécialiste du secours en montagne et des pathologies du froid.
Portrait de Robert Debré
6441ème
Notez-le !

Drapeau France 1882 - 1978
Francais, 95 ans

Médecin français considéré comme l'un des fondateurs de la pédiatrie moderne. Il est aussi le père et le grand-père d'hommes politiques célèbres de la Cinquième République comme Jean-Louis Debré (président du Conseil constitutionnel).
Portrait de Georges Clemenceau
198ème

Drapeau France 1841 - 1929
Francais, 88 ans

Homme d'État français, Président du Conseil en 1906, Ministre de l'Intérieur et Sénateur, défenseur de l'amnistie pour les Communards, prôna la séparation des Églises et de l'État, s'opposa à la colonisation et fit tomber le gouvernement Jules Ferry sur cette question. Il pris une part active dans la défense du capitaine Dreyfus et ne cessa de militer en faveur de la restitution de l'Alsace-Moselle (perdues à la suite de la défaite de 1871). Il fut pour la poursuite de la guerre en 1917 car partisan farouche d'une victoire totale sur l'Empire allemand, . puis négocia à la Conférence de paix de Paris où il fait promulguer la loi des huit heures. Qualifié de « Père la Victoire » en raison de son action pendant la guerre, très populaire dans l'opinion publique, il renonce néanmoins à se présenter à l'élection présidentielle de janvier 1920.
Portrait de Guy Charmot
11351ème
Notez-le !

Drapeau France 1914 - 2019
Francais, 104 ans

Résistant français, compagnon de la Libération, doyen des compagnons de la Libération, après sa mort, il ne reste plus que 4 de ces résistants de la première heure de la deuxième guerre mondiale encore vivants.
Portrait de Christian Cabrol
418ème

Drapeau France 1925 - 2017
Francais, 91 ans

Chirurgien cardiaque connu pour avoir réalisé la 1ère greffe cardiaque en Europe (en avril 1968, soit 4 mois après celle, historique, du professeur Chris Barnard au Cap).