Fausto COPPI

 
Fausto COPPI
1919 - 1960
 

Coureur cycliste, Sportif (Cyclisme, Cyclisme sur route, Sport).

Nationalité italienne Italien, né le 15 septembre 1919 et mort le 2 janvier 1960

40 ans Mort à l'âge de 40 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Fausto COPPI ?


Contribuez !

Biographie

Angelo Coppi, dit Fausto, né le 15 septembre 1919 à Castellania dans le Piémont, décédé le 2 janvier 1960 à Tortona, est un champion cycliste italien. Il fut l'un des rares à être surnommé « Campionissimo », super-champion.

Premier coureur à réaliser le doublé Giro-Tour de France (en 1949 et 1952) il remporte notamment 5 Tours d'Italie, 2 Tours de France, 5 Tours de Lombardie, 3 Milan-Sanremo, 1 Paris-Roubaix, 1 Flèche Wallonne et trois Championnats du monde cycliste (1 sur route et 2 de poursuite).

Il détient également le record de l'heure de 1942 à 1956. Il meurt après avoir contracté une seconde fois la malaria en Afrique noire, qu'il avait déjà éprouvée une première fois en Afrique du Nord durant la guerre.

Ses succès étaient d'abord dus à un physique exceptionnel : capacité pulmonaire de 6,5 litres ; 44 pulsations cardiaques à la minute au repos.

La rivalité de ce coureur complet avec Gino Bartali enflamma l'Italie de l'après-guerre, divisant le pays en deux : Bartali (l'ancien, le catholique) étant le favori de la Démocratie chrétienne, et Coppi celui de la gauche. Une photo est restée célèbre : on y voit les deux cyclistes en train de s'échanger un bidon pendant une montée.

Il commence à courir en 1937 et l'année suivante obtient ses premiers succès comme amateur. En 1939, il devient professionnel et remporte 6 courses après s'être détaché. Il devient célèbre auprès du grand public en 1940, lorsqu'il remporte le Giro au sein de l'équipe de Bartali. Il était alors âgé de vingt ans, huit mois et vingt-cinq jours, record de précocité pour cette course. Il est cinq fois vainqueur de cette course (un record).

Pendant la guerre il est fait prisonnier en Afrique, ensuite libéré et employé sur le front contre la France pour envoyer des communications aux avant-postes sur le col de Tende. En 1940 puis en 1941 il est champion d'Italie, titre qui lui revient trois fois encore après la guerre. En 1942 il bat le record de l'heure qu'il établit à 45,871 kilomètres, record qui tient 14 ans.

En 1945 il court quelques épreuves pour le S.S. Lazio et l'année suivante remporte Milan-San Remo avec une échappée historique dans le col de Turchino ; à l'arrivée, il a pris une avance de 15 minutes sur le peloton.

Malgré son caractère athlétique il était physiquement fragile et c'est pourquoi de fréquents incidents le forcent à s'arrêter. La Seconde Guerre mondiale nuit aussi à sa carrière, comme à celle de Bartali son aîné.

Il a été le premier cycliste à remporter le Tour d'Italie et le Tour de France dans la même année, en 1949, puis en 1952.

Entre-temps, en 1951, il avait perdu son frère Serse, décédé pendant le Tour de Piémont.

Il conquiert en 1953 le titre mondial sur route à Lugano, mais déjà la malchance avait commencé à miner son activité.

Il se trouve au centre d'un scandale en raison de ses amours extraconjugales avec Giulia Occhini, restée dans l'histoire sous le nom de « Dame Blanche », et dont il eut un fils, Faustino.

En 1959, il participe avec des cyclistes français à une course et ensuite à une battue de chasse en Haute-Volta, et là il contracte la malaria. La maladie est diagnostiquée trop tard et mal soignée, si bien qu'il meurt le 2 janvier 1960 à seulement 40 ans. Il est enterré dans l'église de sa terre natale.

En tout, il a remporté 122 courses, portant 31 jours le maillot rose et 19 le maillot jaune. Parmi les victoires plus importantes, outre celles déjà citées : 5 Tours de Lombardie, 3 Milan-San Remo, 1 Paris-Roubaix, 1 Flèche Wallonne. On se rappelle cette phrase du radioreporter Mario Ferretti au commencement de son reportage en direct : « Un homme seul aux commandes, son maillot est blanc et bleu, son nom est Fausto Coppi ».

Le palmarès de Fausto Coppi atteint les 145 victoires, ce qui est exceptionnel, si l'on tient compte du ralentissement de sa carrière due à la Seconde Guerre mondiale.

Palmarès :

* 1949 : il remporte le challenge Desgranges-Colombo (terminant second du classement en 1952), qui récompensait par addition de points acquis dans les grandes épreuves de la saison le meilleur cycliste sur route de l'année.

* 1939 : 6 victoires, dont le Tour de Penice ; 3e du Tour du Piémont

* 1940 : 3 victoires : Championnat d'Italie de poursuite ; Giro ; 11e étape ; Circuit des Trois Vallées Varésines

* 1941 : 6 victoires, dont : Championnat d'Italie de poursuite ; Tour d'Émilie ; Tour de Toscane ; Circuit des 3 vallées Varésines

* 1942 : 2 victoires : Championnat d'Italie de poursuite, Championnat d'Italie sur route. Record de l'heure, à Milan : 45,87 km

* 1945 : 5 victoires, dont le Grand-Prix de Lugano

* 1946 : 9 victoires, dont : Milan-San Remo, le Tour de Lombardie, Grand prix des Nations, le Grand-Prix de Lugano, le Critérium Mondial (de Paris), et les 5e, 14e et 15e étapes du Tour d'Italie

* 1947 : 15 victoires, dont : le championnat du monde de poursuite, le championnat d'Italie sur route, le championnat d'Italie de poursuite ; le Tour d'Italie (avec les 4e, 8e et 16e étapes), le Tour de Lombardie, le Grand-Prix des Nations, le Tour d'Émilie, le Tour de Romagne, la 5e étape du Tour de Suisse ; lauréat du Trophée Gentil.

* 1948 : 7 victoires, dont : le championnat d'Italie de poursuite ; Milan-San Remo, le Tour de Lombardie, le Tour d'Émilie, le Circuit des 3 vallées Varésines, les 16e et 17e étapes du Tour d'Italie ; 2e au Het Volk, au championnat d'Italie sur route et au championnat du monde de poursuite.

* 1949 : 19 victoires, dont : le championnat du monde de poursuite, le championnat d'Italie sur route ; le Tour de France (à sa première participation, avec les 7e, 17e et 20e étapes, et le Grand-Prix de la montagne), le Tour d'Italie (avec les 4e, 11e et 17e étapes, et le Grand-Prix de la montagne) ; Milan-San Remo, le Tour de Lombardie, le Tour de Romagne; 2e au championnat d'Italie de poursuite, au Critérium des As et au championnat du monde sur route. Pour la première fois, le doublé Grande Boucle - Giro est réussi lors d'une année.

* 1950 : 6 victoires, dont : Paris-Roubaix et la Flèche Wallonne ; les 1re et 2e étapes du Gran-Precio Ciclomotoristico ; 2e au Grand-Prix de Lugano et au Trophée Baracchi (avec son frère Serse Coppi); 3e de Rome-Naples-Rome.

* 1951 : 6 victoires, dont : le Grand-Prix de Lugano, les 6e et 18e étapes du Tour d'Italie, et la 20e étape du Tour de France ; 2e au Grand-Prix des Nations, au Grand-Prix de la Montagne du Tour d'Italie et du Tour de Romagne.

* 1952 : 18 victoires, dont : le Tour de France (avec les 7e, 10e, 11e, 18e et 21e étapes), le Tour d'Italie (avec les 5e, 11e et 14e étapes), le Tour Méditerranéen (avec les 1re et 6e étapes) ; le Grand-Prix de Lugano ; 2e de Paris-Roubaix ; lauréat du Trophée Gentil.

* 1953 : 12 victoires, dont : le championnat du monde sur route ; le Tour d'Italie (avec les 4e, 11e, 19e et 20e étapes) ; le Trophée Baracchi (avec Riccardo Filippi); et le Bol d'Or des Monedières.

* 1954 : 15 victoires, dont : le Tour de Lombardie, le Trophée Baracchi (avec Riccardo Filippi) ; la 3e étape de Paris-Côte d'Azur ; les 4re et 20e étapes du Tour d'Italie ; les 2e et 4e étapes du Tour de Suisse ; la 2e place et la 4e étape du Gran-Precio Ciclomotoristico (Rome-Naples-Rome).

* 1955 : 11 victoires, dont : le championnat d'Italie sur route ; le circuit des 3 Vallées Varésines, le Trophée Baracchi (avec Riccardo Filippi) ; la 20e étape du Tour d'Italie, la 5e étape du Gran-Precio Ciclomotoristico ; 2e de Paris-Roubaix; 3e de Rome-Naples-Rome.

* 1956 : 2 victoires, dont le Grand Prix de Lugano.

* 1957 : Trophée Baracchi (avec Ercole Baldini)

* 1958 : 3 victoires, dont les Six-Jours de Buenos-Aires

* 1959 : 2 victoires.

Tour de France :

* Lors du Tour de France 1949 :

o son équipe était l'équipe d' Italie

o le nombre de kilomètres parcourus : 4808 km

o le nombre d'étapes : 21

o la moyenne générale : 32,121 km/h

o le second, Gino Bartali, est repoussé à 10' 55

o Il gagne 3 étapes et le classement de la montagne

* Lors du Tour de France 1952 :

o son équipe était l'équipe d' Italie

o le nombre de kilomètres parcourus : 4827 km

o le nombre d'étapes : 23

o la moyenne générale : 31,739 km/h

o le second, Ockers, est repoussé à 28' 17.

o Il gagne 5 étapes dont la première arrivée à l'Alpe d'Huez et au Puy-de-Dôme et le classement de la montagne

Il est le premier coureur à avoir réalisé l'exploit de remporter la même année Tour de France et Tour d'Italie. Une stèle lui a été dressée au col de l'Izoard en souvenir de ses exploits de 1949 dans l'ascension de ce col, au cours du Tour d'Italie et du Tour de France.

Il a battu le record du monde de l'heure en 1942 (45,871 km/h). Son record, longtemps jugé inaccessible, a été battu en 1956 par Jacques Anquetil.

Serse Coppi, cadet de trois ans de Fausto, remporta l'édition Paris-Roubaix de 1949 (ex-aequo avec André Mahé), avant de décéder lors du Tour du Piémont en 1951.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Fausto COPPI en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Fausto COPPI.

Vous savez où se trouve la tombe de Fausto COPPI ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Fausto COPPI pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Fausto COPPI, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Fausto COPPI.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Coureur cycliste, Sportif
  • Domaines : Cyclisme, Cyclisme sur route, Sport

Noms

  • Nom usuel : Fausto COPPI
  • Nom complet : --
  • Prénom : Fausto
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : COPPI
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 40 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Fausto COPPI ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Fausto COPPI, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Fausto COPPI est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Fausto COPPI au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Il venait souvent à Bruxelles non seulement pour les courses mais pour aller à la chasse avec mon père.
J'ai bien connu Fausto COPPI qui était le meilleur ami de mon père. Il venait souvent à BRUXELLES non seulement pour les courses mais pour aller à la chasse avec mon père. J'ai l'âge de sa fille Marina dont il m'a souvent parlé et qu'il aimait beaucoup. Chaque année il m'envoyait des pralines BACI pour mon anniversaire. C'était un homme charmant, élégant et très gentil. J'en garde un très bon souvenir. Je viens de visiter l'exposition qui lui est consacrée à BOLOGNE et j'en ai été fort émue.
Je suis allée sur sa tombe avec mes parents quelques jours après son décès.
Commentez - il y a 5 mois
 Un champion légendaire
Un champion de legendaire
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Fausto COPPI ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Fausto COPPI et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.