Gil de Ferran

 
Gil de Ferran
1967 - 2023
 

Pilote automobile brésilo-français, double champion CART en 2000 et 2001, vainqueur de l'Indy 500 en 2003, il fut le directeur sportif de l'écurie Honda en Formule 1 de mai 2005 à juillet 2007. Il est le directeur de la compétition de l'écurie McLaren Racing en Formule 1 de 2018 à 2021.

56 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 56 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Gil de Ferran ?


Contribuez !

Biographie

Gil de Ferran, né le 11 novembre 1967 à Paris, France, et mort le 29 décembre 2023 à Opa-locka en Floride, est un pilote automobile brésilo-français. Double champion CART en 2000 et 2001, vainqueur de l'Indy 500 en 2003, il fut le directeur sportif de l'écurie Honda en Formule 1 de mai 2005 à juillet 2007. Il est le directeur de la compétition de l'écurie McLaren Racing en Formule 1 de 2018 à 2021.

Champion britannique de Formule 3 en 1992 pour le compte du Paul Stewart Racing, Gil de Ferran se voit offrir, en fin d'année, son premier roulage en Formule 1 au volant de la Williams-Renault championne du monde.

En 1993, il accède au championnat international de Formule 3000. Malgré deux saisons au plus haut niveau de la discipline (4e du championnat en 1993 et 3e en 1994) et un test pour l'écurie Arrows, il ne parvient pas à s'ouvrir les portes de la Formule 1, ce qui le conduit à partir aux États-Unis en CART.

Dès sa première saison, au sein de l'équipe de Jim Hall, il remporte un premier succès, sur le sélectif tracé de Laguna Seca. Quatorzième du championnat, il est sacré rookie of the year. En 1996, il remporte une nouvelle victoire, à Cleveland. À partir de 1997, il rejoint le Walker Racing (en), où il se classe deuxième du classement général, derrière Alex Zanardi, tout en se bâtissant une réputation d'éternel malchanceux auquel la victoire échappe souvent de peu. En 1997 et en 1998, il ne remporte pas de succès malgré une présence régulière au haut niveau ; il lui faut attendre 1999 pour renouer avec la victoire.

En 2000, De Ferran est recruté par le Team Penske. Avec deux victoires et une remarquable régularité, le Brésilien remporte son premier titre dans la discipline ; il récidive en 2001.

À partir de 2002, Gil de Ferran rejoint, avec Penske, les rangs du championnat rival, l'Indy Racing League. Dans cette discipline « tout ovale », les qualités de pilotage de De Ferran s'expriment moins nettement qu'en CART. En outre, deux gros accidents, fin 2002 puis début 2003, l'incitent à songer à la retraite. Il s'impose toutefois aux 500 miles d'Indianapolis. Comme pressenti, il annonce sa retraite sportive au terme de la saison, qu'il conclut par une victoire sur l'ovale du Texas.

Reconverti, en 2004, en tant que consultant pour le compte de la télévision américaine, il retrouve un rôle plus actif au printemps 2005 lorsque BAR-Honda (devenue Honda en 2006) fait de lui son nouveau directeur sportif en Formule 1. Il quitte l'écurie japonaise le 16 juillet 2007 après un désaccord avec son employeur sur les contours précis de sa fonction.

En 2008, il fonde le De Ferran Motorsport et fait son retour à la compétition dans le championnat American Le Mans Series au volant d'un prototype LMP2 Acura. Gil de Ferran pilote pour la dernière fois lors de la dernière manche du championnat American Le Mans Series, le 11 octobre 2009, à Laguna Seca.

À la suite de la démission d'Éric Boullier le 4 juillet 2018, il est nommé directeur de la compétition de McLaren Racing en Formule 1, jusqu'en 2021.

Gil de Ferran est mort le vendredi 29 décembre 2023, à l'âge de 56 ans, d'un arrêt cardiaque, à Opa-locka (USA, en Floride).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Gil de Ferran en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Gil de Ferran.

Vous savez où se trouve la tombe de Gil de Ferran ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Gil de Ferran pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Gil de Ferran, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Gil de Ferran.

Fiche d'identité

Identité

Domaines d'activité

  • Activités principales : Pilote de course
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Sport, Sport automobile, Sport motorisé

Noms

  • Nom usuel : Gil de Ferran
  • Nom complet : --
  • Prénom : Gil
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : de Ferran
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 56 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Gil de Ferran ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Gil de Ferran, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Gil de Ferran ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Gil de Ferran et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres pilote de course (hommes) francais

Portrait de Didier Pironi
 

Drapeau France 1952 - 1987
Francais, 35 ans

Pilote automobile français devenu vice-champion du monde des pilotes de Formule 1 en 1982, il remporta 3 victoires en F1 en 1980 (à Zolder sur Ligier), en 1982 (à Imola sur Ferrari) et à nouveau en 1982 (à Zandvoort sur Ferrari). Il fut également vainqueur des 24 Heures du Mans en 1978 sur Renault Alpine A442 (avec Jean-Pierre Jaussaud). Il est mort accidentellement dans une course offshore de bateaux à moteurs en 1987.
Portrait de Marcel Martin
 
Notez-le !

Drapeau France 1929 - 2018
Francais, 88 ans

Pilote automobile français, a occupé pendant 20 ans le poste de directeur de course.
Portrait de Anthoine Hubert
 

Drapeau France 1996 - 2019
Francais, 22 ans

Pilote automobile français, membre de la Renault Sport Academy et sacré champion 2018 de GP3 Series. Il meurt à 22 ans d'un grave accident lors de la 1ère course de Formule 2.
Portrait de Jean-Pierre Jabouille
 

Drapeau France 1942 - 2023
Francais, 80 ans

Pilote automobile français, auteur de la 1ère victoire de Renault en Formule 1, il a participé à 55 Grand Prix de Formule 1 de 1974 à 1981 au cours desquels il a enregistré 2 victoires et 2 podiums pour 21 points au championnat et a aussi décroché 6 pole positions.
Portrait de Patrick Depailler
 
Notez-le !

Drapeau France 1944 - 1980
Francais, 35 ans

Pilote de course, Sportif (Formule 1, Sport, Sport automobile, Sport motorisé).
Portrait de Jean-Louis Trintignant
 

Drapeau France 1930 - 2022
Francais, 91 ans

Acteur français, connu pour ses rôles dans les films « Et Dieu… créa la femme » (1956, drame, avec Brigitte Bardot), « Un homme et une femme » (1966, romance, de Claude Lelouch), « Le Conformiste » (1970, drame politique), « Z » (1969, policier, avec Yves Montand), « Ma nuit chez Maud » (1969, comédie dramatique, d'Éric Rohmer) ou « Amour » (2012, drame, de Michael Haneke), il a collaboré avec de nombreux réalisateurs internationaux dont Costa-Gavras, Claude Lelouch, Éric Rohmer, Michael Haneke, Claude Chabrol, Bernardo Bertolucci, Dino Risi, Ettore Scola, François Truffaut, Bertrand Blier, Sergio Corbucci, Robert Hossein, Alain Robbe-Grillet, Enki Bilal, Jacques Audiard, Krzystof Kieslowski ou René Clément. Il reçoit un Ours d'argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour « L'Homme qui ment » en 1968 et un prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1969 pour « Z ». Il reçoit en 2013 le César du meilleur acteur pour « Amour ». Neveu des pilotes automobiles Louis et Maurice Trintignant, il est — avec la réalisatrice Nadine Trintignant qui fut son épouse de 1960 à 1976 — le père de l'actrice Marie Trintignant et de l'assistant-réalisateur Vincent Trintignant.

Autres points communs avec Gil de Ferran