Guy Camberabero

 
Guy Camberabero
1936 - 2023
 

Rugbyman français, "Maître" du drop, il fut vainqueur du 1er Grand Chelem français.

Nationalité française Francais, né le 17 mai 1936 et mort le 26 octobre 2023

87 ans Mort victime du coronavirus (maladie) à l'âge de 87 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Guy Camberabero ?


Contribuez !

Biographie

Guy Camberabero, né le 17 mai 1936 à Saubion (Landes) et mort le 26 octobre 2023 à Valence (Drôme), est un joueur français de rugby à XV. "Maître" du drop, il fut vainqueur du premier Grand Chelem français. Il compte 14 sélections au poste de demi d'ouverture en équipe de France. Lors de neuf de ces rencontres, il forme avec son frère Lilian la charnière de l'équipe de France. Avec celle-ci, il remporte deux éditions du Tournoi des Cinq Nations, en 1967 et en 1968, année du premier Grand Chelem français.

Guy Camberabero débute le rugby dès la cour de l'école avec comme mentor son instituteur André Desclaux. À l'âge de 18 ans, il quitte avec son frère Lilian, ses Landes natales, et arrive à La Voulte-sur-Rhône, club dont le fondateur Jean Palix est le directeur général d'une usine, succursale de Rhône-Poulenc. Guy et Lilian travaillent en tant qu’ouvriers, leur père occupant à la même époque un poste de contremaitre.

Appelé avec son frère à se rendre en tournée en Nouvelle-Zélande puis en Australie, il fait ses débuts avec l'équipe de France le 19 août 1961 à Christchurch lors du troisième match face à l'équipe de Nouvelle-Zélande. Il remplace Pierre Albaladejo, malade lors d'une défaite 32 à 3. En novembre de l'année suivante, il affronte la Roumanie. Cette rencontre disputée à Bucarest se solde par une défaite 3 à 0. Avec la retraite d'Albaladejo, les sélectionneurs alignent une charnière composée des deux frères Camberabero lors d'une victoire 9 à 6 à Bucarest en novembre 1964, rencontre où il inscrit ses premiers points avec les Bleus, six, un essai et un drop. Il est toutefois remplacé par Jean Capdouze pour le premier match du tournoi contre l'Écosse, son frère conservant son poste de demi de mêlée.

Guy Camberabero doit attendre 1967, et la tournée de l'Australie en Europe, pour retrouver une place au sein de l'équipe de France. Le 11 février, les Wallabies, vainqueur du pays de Galles et de l'Angleterre, et défaits par l'Écosse et l'Irlande, s'inclinent 20 à 14 au stade de Colombes. Les frères Camberabero inscrivent les 20 points des Bleus, un essai de Lilian, une transformation, quatre pénalités et un drop de Guy qui établit avec 17 points un nouveau record pour un Français. La charnière voultaise est reconduite pour le match suivant du tournoi, le deuxième, la France s'étant inclinée 9 à 8 face à l'Écosse avant d'affronter les Australiens. Guy Camberabero inscrit 10 des 16 points de l'équipe de France qui s'impose pour la première fois depuis douze ans face aux Anglais, à Twickenham de surcroit.

Après une victoire face aux Italiens, 60 à 13 à Toulon avec 27 points de Guy Camberabero, neuf transformations, deux pénalités et un drop, la France affronte à Colombes le pays de Galles, s'imposant 20 à 14. Après un drop sur une passe de son frère, ce qui donne un avantage de 17 à 14 aux Français, Guy Camberabero inscrit un essai sur une interception lors de la dernière minute. Il inscrit 14 points, une transformation, deux drops, une pénalité et un essai. Il est le premier français à réussir un full house, obtenir au moins une réussite dans les quatre possibilités de marquer. La France dispute sa dernière rencontre du tournoi à Lansdowne Road face aux Irlandais. Guy Camberabero réussit une transformation, puis deux drops en trois minutes qui permettent aux Français de s'imposer 11 à 6. Il vient de réaliser sept drops en cinq rencontres.

La Fédération française accepte de se rendre en tournée en Afrique du Sud, les All Blacks, dans l'impossibilité de jouer avec des joueurs Maoris par le gouvernement sud-africain, renonçant à leur propre tournée. Celle-ci, avec treize rencontres, compte quatre tests entre les deux nations, et un cinquième officieux, face au Northern Transvaal. Surnommé Tom pouce par les Sud-Africains, Guy Camberabero n'inscrit aucun point lors de la lourde défaite 26 à 3, la première de l'histoire du quinze français lors des confrontations entre les deux équipes en Afrique du Sud. Remplacé par Jean-Louis Dehez pour le deuxième test, perdu 16 à 3, il inscrit dix points lors de la victoire 19 à 14 à Johannesbourg, deux drops et deux transformations. Lors du dernier test, au Cap, il inscrit un drop lors du nul 6 partout.

La paire Camberabero est de nouveau associée pour la première rencontre du tournoi 1968 face à l'Écosse. Malgré cette victoire, où Guy Camberabero inscrit une transformation, les opposants à la paire voultaise voient les sélectionneurs choisir Jean Gachassin pour le match face à l'Irlande, celui-ci désirant être associé à son coéquipier de Lourdes Jean-Henri Mir. La France remporte sa deuxième victoire dans ce tournoi. Juste avant l'ouverture des Jeux olympiques de Grenoble, le quinze français est opposé lors d'un match de démonstration à une sélection du Grand-Est dont la charnière est occupée par les frères Camberabero. À l'issue de cette rencontre, ces derniers font partie des huit changements effectués par les sélectionneurs pour la rencontre face à l'Angleterre. Guy Camberabero inscrit cinq points, une pénalité et une transformation, son frère réussissant un drop lors de la victoire 14 à 9, victoire qui assure le gain de cette édition du tournoi. Un mois plus tard, les deux frères sont de nouveau associés, à Cardiff face au pays de Galles. Les frères Camberabero inscrivent onze points, un essai de Lilian et une transformation, une pénalité et un drop de Guy, Christian Carrère inscrivant un autre essai pour les Bleus qui s'imposent 14 à 9.

En 1970, La Voulte parvient pour la deuxième fois en demi-finale du championnat de France. Battu à ce même stade par le SU Agen en 1965, les joueurs de La Voulte prennent leur revanche sur le club agenais sur le stade de leur adversaire en s'imposant 9 à 3. Opposé à l'AS Montferrand au Stadium de Toulouse, La Voulte remporte le titre de champion de France en s'imposant 3 à 0 grâce à un essai de Renaud Vialar.

Guy Camberabero a également entraîné l'équipe du LOU qu'il rejoint en mai 1984.

Ses deux fils, Didier et Gilles sont également joueurs de rugby.

Guy Camberabero est mort le jeudi 26 octobre 2023, à l'âge de 87 ans, de complications cardiaques liées à la Covid-19, à l'hôpital de Valence (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Guy Camberabero en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Guy Camberabero.

Vous savez où se trouve la tombe de Guy Camberabero ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Guy Camberabero pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Guy Camberabero, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Guy Camberabero.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Rugbyman
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Rugby, Sport, Sport collectif

Noms

  • Nom usuel : Guy Camberabero
  • Nom complet : --
  • Prénom : Guy
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Camberabero
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 17 mai 1936
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 87 ans
  • Cause de mort : Coronavirus (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Guy Camberabero ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Guy Camberabero, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Guy Camberabero ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Guy Camberabero et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres rugbyman francais

Portrait de André Boniface
 
Notez-le !

Drapeau France 1934 - 2024
Francais, 89 ans

Rugbyman français, un des plus célèbres rugbymen français de l’après-guerre, 48 sélections en équipe de France entre 1954 et 1966.
Portrait de Lucien Mias
 
Notez-le !

Drapeau France 1930 - 2024
Francais, 93 ans

Rugbyman français, deuxième ligne, joue en équipe de France de 1951 à 1959, obtenant 29 sélections, dont 6 en tant que capitaine. Connu aussi pour sa carrière de médecin chef de service hospitalier, son projet gériatrique moderne ainsi que son site internet papidoc.
Portrait de Christophe Dominici
 

Drapeau France 1972 - 2020
Francais, 48 ans

Rugbyman français de rugby à XV, évoluant au poste d'ailier, il effectue la plupart de sa carrière au sein de l'effectif du Stade français Paris, où après sa retraite, il est entraîneur, responsable des arrières pendant une saison.
Portrait de Paul Labadie
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2017
Francais, 88 ans

Rugbyman français ayant remporté la 1ère victoire française face aux All Blacks en 1954 et 2 fois le Tournoi des Cinq Nations (en 1954 et 1955).
Portrait de Elie Cester
 
Notez-le !

Drapeau France 1942 - 2017
Francais, 74 ans

Rugbyman français et ancien capitaine du XV de France, 35 sélections internationales en équipe de France.
Portrait de Julien Janaudy
 

Drapeau France 1989 - 2018
Francais, 29 ans

Rugbyman de rugby à XV qui jouait au poste de talonneur, formé à Bourgoin, passé par Agen (43 matchs de Top 14, 13 en Challenge Européen).

Autres points communs avec Guy Camberabero