Jacques Bainville

 
Jacques Bainville
1879 - 1936
 

Académicien, Chroniqueur, Historien, Journaliste, Scientifique (Histoire, Journalisme).

Nationalité française Francais, né le 9 février 1879 et mort le 9 février 1936

57 ans Mort à l'âge de 57 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jacques Bainville ?


Contribuez !

Biographie

Jacques Pierre Bainville, né le 9 février 1879 à Vincennes et mort le 9 février 1936 à Paris, est un journaliste, chroniqueur de politique étrangère, historien et académicien français. Jacques Bainville est un proche de Charles Maurras.

Issu d'une famille attachée aux valeurs républicaines, Jacques Bainville étudia au lycée Henri-IV puis une année à la Faculté de droit de Paris. Il commença son oeuvre en 1900, à l'âge de 20 ans, avec Louis II de Bavière.

« En mars 1900, il rencontre Charles Maurras au Café de Flore qui le séduit autant par la qualité de sa critique littéraire que par la cohérence de sa doctrine, son empirisme et son absence de préjugé religieux. Convaincu de la supériorité du modèle politique allemand, Bainville est déjà gagné aux idées monarchistes. Il est l'un des premiers à répondre dans la Gazette de France à l'Enquête sur la monarchie. Avec Maurras, il collabore à la revue traditionaliste Minerva, fondée en 1902 par René-Marc Ferry, et enseigne les relations internationales à l'Institut d'Action française, tout en assurant nombre de chroniques dans le journal du mouvement : vie parlementaire, diplomatie, économie, bourse et même vie théâtrale, rien n'échappe à sa plume. »

— Agnès Callu et Patricia Gillet, Lettres à Charles Maurras : amitiés politiques, lettres autographes : 1898-1952

Maurras le fait entrer comme journaliste à La Gazette de France puis à L'Action française où il tint la rubrique de politique étrangère. Bainville écrivit aussi pour La Liberté, Le Petit Parisien et La Nation belge. Il assura la direction du journal La Revue universelle.

Grande figure du monarchisme nationaliste et de l'Action française, il exalta la politique de la monarchie française (Histoire de France, 1924) et s'inquiéta de la faiblesse de la démocratie face à la puissance allemande (la Troisième République, 1935). Il est élu le 25 mars 1935 membre de l'Académie française, en même temps qu'André Bellessort et Claude Farrère. Il obtient vingt voix sur vingt-sept votants pour succéder à Raymond Poincaré au 34e fauteuil.

Dans un ouvrage remarqué, Les Conséquences politiques de la Paix, publié en 1920, Jacques Bainville est de ceux qui ont dénoncé le Traité de Versailles de 1919 et les compensations très importantes demandées à l'Allemagne. Il y estimait que ce traité humiliait l'Allemagne et la pousserait à la revanche dans un avenir proche et Bainville y annonce, 15 à 20 ans à l'avance, le processus de déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, à savoir l'annexion de l'Autriche par le Reich, la crise des Sudètes avec la Tchécoslovaquie et un pacte germano-soviétique contre la Pologne. Profondément anti-communiste, il écrivait : « il s'agit d'une paix trop douce pour ce qu'elle a de dur, et trop dure pour ce qu'elle a de doux ».

François Mauriac, louant les talents d'analyste de Bainville, écrira en 1956 : « D'une science conjecturale, Bainville a fait une science exacte. »

Lors de ses funérailles, le 13 février 1936, le cortège funéraire a provoqué un embouteillage dû à la vitesse peu élevée à laquelle il avançait (la version des faits varie selon les sources). Malgré lui, Léon Blum, dans une voiture à cocarde, se trouva pris dans le cortège funéraire. Selon le témoignage a posteriori d'un camelot du roi, « le leader socialiste fut frappé par les Camelots du roi parce que sa voiture voulait fendre le cortège funéraire de l'historien royaliste. Le véhicule conduit par Georges Bonnet, ministre de l'Agriculture, eut l'imprudence de s'aventurer rue de l'Université, pleine d'une foule silencieuse. » Des anciens Camelots, séparés officiellement de l'Action française, cassèrent la vitre arrière de la voiture de Blum, ce qui le blessa au cou et à la tempe d'où une profusion importante de sang. L'intervention d'ouvriers travaillant sur un chantier voisin évita que le leader socialiste, légèrement blessé dans l'incident, ne fût lynché. En signe de protestation, une manifestation se déroula du Panthéon à la Bastille et fut marquée par quelques affrontements.

Il était Chevalier de la Légion d'honneur.

Il existe depuis 1977 un « Cercle Jacques Bainville » (CJB), regroupant les étudiants de l'Action française à l'université d'Assas. Tombé progressivement en désuétude, le « Cercle Jacques Bainville » (CJB) a été reformé à la rentrée 2010, à l'instigation d'un groupe d'étudiants et de jeunes professionnels. Des conférences sont organisées avec des intervenants de renom, s'assignant comme finalité d'instruire leurs auditeurs sur les analyses de Bainville et comme horizon de dégager une méthode permettant d'éclairer les enjeux contemporains internationaux.

À l'occasion du 70e anniversaire de sa mort, une « Journée Jacques Bainville » eut lieu le samedi 25 février 2006 à Paris. Différentes conférences furent données :

celle de Christophe Dickès, docteur en histoire, journaliste à Canal Académie, radio des cinq Académies (Institut de France), intitulée « Jacques Bainville et l'Europe » ;

celle de Pierre Hillard, docteur en science politique, professeur d'histoire, spécialiste de l'Allemagne et des affaires européennes, auteur de Minorités et régionalismes dans l'Europe fédérale des régions et de La décomposition des nations européennes, intitulée « Jacques Bainville, un modèle pour comprendre l'avenir » ;

celle de Pierre Pujo, journaliste, directeur du journal Action française 2000, auteur de Un demi-siècle d'Action française et L'autre Résistance, l'Action française sous l'Occupation, intitulée « Jacques Bainville et l'Action française ».

Des artères ont été nommées en son honneur dans quelques villes de France comme Paris (place Jacques-Bainville dans le 7e arrondissement), Marseille (avenue Jacques-Bainville dans le 9e arrondissement), Marigny (rue Jacques-Bainville), Vincennes et Tourcoing (allée Jacques-Bainville).

Un buste de lui a été exécuté par le statuaire Philippe Besnard.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jacques Bainville en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jacques Bainville.

Vous savez où se trouve la tombe de Jacques Bainville ?

Citations

Les meilleures citations de Jacques Bainville.

Ayant dit un nombre prodigieux de sottises, la Révolution en a fait encore dire plus !
Les vieux se répètent et les jeunes n'ont rien à dire. L'ennui est réciproque.
Les systèmes, comme les constitutions, sont les jouets avec lesquels s'amusent les personnes graves.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Jacques Bainville. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Jacques Bainville, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jacques Bainville.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jacques Bainville
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jacques
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bainville
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 57 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jacques Bainville ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jacques Bainville, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jacques Bainville ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jacques Bainville et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.