Jacques Hélian

 
Jacques Hélian
1912 - 1986
 

Artiste, Chef d'orchestre (Art, Musique).

Nationalité française Francais, né le 7 juin 1912 et mort le 29 juin 1986

74 ans Mort à l'âge de 74 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jacques Hélian ?


Contribuez !

Biographie

Jacques Hélian (de son vrai nom Jacques Mikaël Der Mikaëlian) (Paris, 7 juin 1912 - 29 juin 1986) est un chef d'orchestre de music-hall français. Dans le sillage des Collégiens de Ray Ventura d'avant guerre dont il est issu, Jacques Hélian conduira la plus prestigieuse formation de scène des dix années d'après-guerre qui atteindra son apogée au début des années cinquante avec jusqu'à 25 artistes sur scène et jusqu'à plusieurs concerts par jour joués à guichets fermés, en France bien sûr, mais aussi en Belgique, en Suisse, en Afrique du Nord et au Canada.

Né d'un père arménien (descendant de la bourgeoisie arménienne) et d'une mère française, il entre à 16 ans à l'École dentaire, mais il abandonne rapidement ses études pour apprendre le saxophone avec Raymond Legrand, qui vient d'épouser sa soeur Marcelle Der Mikaëlian. Il commence sa carrière de musicien comme saxo alto, saxo baryton et clarinette dans l'orchestre de Roland Dorsay.

En 1936, il fait partie de l'orchestre de Jo Bouillon, puis de celui de Ray Ventura. Il participe à des émissions radiophoniques sur le Poste parisien, un des émetteurs les plus populaires de l'époque. Sous le nom de Jacques Hélian, il grave plusieurs disques dès avant la guerre. Mobilisé en 1939, il se retrouve prisonnier de guerre jusqu'à sa libération pour raison de santé en mars 1943. Il reconstitue immédiatement un petit orchestre qui se produit principalement à la radio.

Mais c'est au lendemain de la Libération que l'orchestre de Jacques Hélian parvient à la notoriété, en remplaçant de fait celui de Raymond Legrand, dissous à la même époque. Son indicatif, "Fleur de Paris" (paroles de Maurice Vandair, musique d' Henri Bourtayre) fait figure d' "hymne de la Libération". Entre 1945 et 1949, Jacques Hélian enregistre plus de 70 chansons pour la firme Columbia, parmi lesquelles C'est si bon (musique de Henri Betti, paroles d'André Hornez) qui deviendra un succès mondial. Les compositeurs avec lesquels il collabore régulièrement sont principalement Henri Bourtayre (Chanteville, La Marchina, Soleil levant) et Loulou Gasté (Le Porte-Bonheur, Chica! Chica!, Au Chili, Les Pompiers du Mexique). Jacques Hélian multiplie les émissions de radio - très écoutées -, les galas, les tournées. Dès 1945, les chanteurs de l'orchestre deviennent vite populaires : Francine Claudel, Zappy Max, Jo Charrier, Ginette Garcin. En 1947, le chanteur Jean Marco (de son vrai nom Jean Marcopoulos), également guitariste et compositeur, s'impose rapidement comme crooner du groupe. En 1949, après avoir mis en place le premier groupe vocal féminin français qu'il appelle « Les Hélianes », Jacques Hélian lance sur les ondes Étoile des neiges qui sera le plus grand succès de sa carrière et pour lequel il va recevoir un disque d'or. En 1951, il recevra le Grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros pour Tout est tranquille. Jacques Hélian et son orchestre se produisent alors dans des salles archi-combles et, sur scène comme à la radio, l'indicatif Fleur de Paris débute et termine chaque concert et chaque émission. Les "tubes" s'enchaînent et Jacques Hélian est alors le deuxième plus gros vendeur de disques de l'après-guerre.

Alors que l'orchestre est au sommet de sa popularité, le 24 juin 1953, Jean Marco, qui commence à être très connu et apprécié, trouve la mort, à 30 ans, dans un accident de voiture, ce qui va provoquer un seisme au sein de la formation. But The show must go on...Ce sont Jean-Louis Tristan et Lou Darley qui succéderont à Jean Marco et Claude Evelyne repartie dans sa Suisse natale.

Entre 1949 et 1956, on verra défiler dans l'orchestre quelques-uns des meilleurs jazzmen français et européens, parmi lesquels Christian Garros, Gérard Lévecque, André Paquinet, George Cloud, Fernand Verstraete, Marcel Bianchi, Pierre Gossez, Janot Morales, Sadi, ainsi que quelques « grosses pointures » venues d'outre Atlantique, notamment Ernie Royal, Al Mone, Bill Tamper, Don Byas, Kenny Clarke ou Sonny Grey. Vers 1952, l'orchestre de Jacques Hélian est, sans nul doute, le meilleur "big band" d'Europe.

L'orchestre Jacques Hélian a joué dans plusieurs films : Coeur de coq (1946), Gay Paris, Romances et Rythmes, et surtout 3 long-métrages qui génèreront de nombreuses chansons à succès : Pigalle-Saint-Germain-des-Prés (1950), Musique en tête (1951) et Tambour battant (1952).

A partir du milieu des années 50, en partie parce que les grandes formations coûtent très cher et aussi parce que la formule avait fait son temps, les grands orchestres de music-hall disparaissent l'un après l'autre, poussés vers la sortie par l'arrivée du Rock and Roll. Le grand orchestre permanent de Jacques Hélian donnera son dernier concert le 15 mars 1957. Par la suite, il continuera de se produire de façon intermittente avec des participants renouvelés jusqu'en 1979, mais sa période de gloire est passée.

Après la dissolution de son orchestre, Jacques Hélian écrit un ouvrage de référence intitulé Les Grands Orchestres de Music-Hall en France (1984, Ed. Philipachi), dans lequel il consacre, notamment, plusieurs chapitres à celui qu'il a créé. Il meurt à Paris le 29 juin 1986.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jacques Hélian en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jacques Hélian.

Vous savez où se trouve la tombe de Jacques Hélian ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jacques Hélian pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jacques Hélian, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jacques Hélian.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jacques Hélian
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jacques
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Hélian
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Jacques Mikaël Der Mikaëlian

Naissance

  • Date de naissance : 7 juin 1912
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Dimanche 29 juin 1986
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 74 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jacques Hélian ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jacques Hélian, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Jacques Hélian est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jacques Hélian au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Le bonheur que cet artiste a amené
le bonheur que cet artiste a amené a une population avide d une liberteé retrouvée .
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Jacques Hélian ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jacques Hélian et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.