Jerzy Popieluszko

1007ème
Jerzy Popieluszko
1947 - 1984
Score : 14 060

Martyr, Prêtre, Religieux (Religion).

37 ans Mort à l'âge de 37 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jerzy Popieluszko ?


Contribuez !

Biographie

Jerzy Popiełuszko, prêtre catholique polonais, né le 14 septembre 1947 a été assassiné à l'âge de 37 ans le 19 octobre 1984. Aumônier de Solidarnosc. Il a été béatifié le 6 juin 2010 à Varsovie

Né à Okopy, petit village du nord-est de la Pologne dans une famille modeste de paysans, il est enfant de choeur dans son village. Élève médiocre dans le lycée de Suchowola, c'est à la période du baccalauréat qu'il envisage la prêtrise. Il entre à 18 ans au séminaire à Varsovie. Ses études furent interrompues par deux ans de service militaire, où il fut placé dans une unité spéciale pour les séminaristes à Bartoszyce petite ville du Nord-Est de la Pologne. Durant son service, on exerça au moins une fois des pressions pour qu'il abjure sa foi chrétienne. Il fut jeté au cachot pendant un mois. Il fut malade après la fin de son service militaire et le resta jusqu'à la fin de sa vie. Il est ordonné prêtre en 1972, à Varsovie par le cardinal Wyszynski. En plus de sa paroisse, il s'occupait des jeunes et du personnel de la santé.

Dans ses sermons, le père Popieluszko condamnait régulièrement la pratique de l'avortement.

En octobre 1978, Karol Wojtyła, archevêque de Cracovie (ville proche de la frontière tchécoslovaque), est élu pape et prend le nom de Jean-Paul II. Âgé de seulement 58 ans, c'est un homme télégénique, énergique et sportif. Dès l'année suivante, son premier voyage est consacré à son pays natal où il fait entendre ces mots : « N'ayez pas peur ».

En 1979, le Père Popieluszko s'évanouit alors qu'il célébrait la messe. Il fut de 1979 à 1980 aumônier de l'église universitaire Sainte Anne.

En 1980, les employés des chantiers navals de Gdańsk, importante ville portuaire sur la Baltique, sont en grève sous la conduite de Lech Wałęsa. Les ouvriers demandèrent à l'archevêque de Varsovie un prêtre pour célébrer la messe pour eux; et c'est le P. Popiełuszko qui est choisi. Le syndicat Solidarnosc est fondé dans l'illégalité. Ami de Lech Wałęsa, le prêtre défend les partisans du syndicat. Le père Popiełuszko est alors inspiré de la spiritualité du bienheureux Maximilien Kolbe.

Aux ordres de l'Union des républiques socialistes soviétiques, le gouvernement polonais réagit et proclame l'état de siège le 13 décembre 1981 : toutes les réunions sont interdites, à l'exception des messes.

C'est alors que le jeune prêtre varsovien de 34 ans, Jerzy Popiełuszko, vicaire de la paroisse saint Stanislas Kostka et aumônier du syndicat interdit, célèbre chaque mois dans sa paroisse des messes dites "Messes pour la Patrie" au cours desquelles il prononce dans ses homélies de vibrants sermons condamnant courageusement le régime en place. Ses sermons sont régulièrement diffusés par Radio Free Europe. Ces célébrations, attirant des milliers de fidèles, sont quadrillées par un important dispositif de policiers en uniforme et en civil. Elles débouchent parfois sur des échauffourées car les policiers en civil n'hésitent pas à jouer les provocateurs, en appelant en pleine messe les fidèles à prendre les armes, dans le but de museler ou faire tomber le jeune prêtre.

Pratiquant l'amour pour les ennemis, il sert du café chaud aux policiers chargés de surveiller les grévistes.

Ses sermons se diffusent dans tous le pays et vont même jusqu'au Pape Jean-Paul II qui lui envoi un chapelet pour lui manifester son soutien.

Le père Popiełuszko est surveillé en permanence. La presse communiste parle de lui comme d'"un prêtre qui célèbre des messes de la haine".

Il refuse une proposition de son évêque d'aller étudier à Rome, pour l'éloigner du danger. « Je me suis consacré, je ne me retirerai pas », dit-il.

En 1983, il figure sur une liste de 69 "prêtres extrémistes" établie par le gouvernement du général Jaruzelski et remis à l'archevêque de Varsovie. La même année, il est accusé de détention d'armes et est arrêté par la SB, mais est vite relâché grâce à l'intervention du clergé. La nuit suivante, quelqu'un dépose une grenade dans son vestibule. Le Père échappe à cet attentat de justesse. De janvier à avril 1984, le prêtre est convoqué 13 fois par la milice. Il est accusé d'"abus de sacerdoce". En mars 1984, le Pape lui envoie un cadeau pour le féliciter d'avoir osé critiquer une décision du gouvernement polonais d'interdire les crucifix dans les écoles. La police politique organise le 13 octobre 1984 un accident de voiture pour le tuer mais il y échappe. Le plan alternatif est réalisé le 19 octobre : au retour d'une visite pastorale à Bydgoszcz, la voiture de l'ecclésiastique est arrêtée par un véhicule banalisé de la police : il est enlevé par trois officiers de la SB près de Wloclawek, à 160 km au nord-ouest de Varsovie et est placé dans le coffre de la voiture de ses kidnappeurs. Son chauffeur, l'ancien parachutiste Waldemar Chrotowski, menotté et placé de force dans l'habitacle, réussit à s'échapper et à avertir la population mettant fin à la tentative gouvernementale brutale de reprise en main du pays.

Après avoir été torturé jusqu'à ce que mort s'ensuive, le corps de Jerzy Popiełuszko est lesté puis jeté dans un réservoir d'eau de la Vistule. Son corps méconnaissable ne sera découvert par des plongeurs que plusieurs jours plus tard dans ce réservoir, grâce aux aveux des trois officiers.

Pour sauver les apparences et faire croire qu'il ne s'agissait pas d'un meurtre politique, les trois officiers coupables du meurtre, le capitaine Grzegorz Piotrowski et chef du commando, les lieutenants Leszek Pekala et Waldemar Chmielewski, sont condamnés en 1985 à des peines de prison (respectivement 25, 15 et 14 ans). Leur supérieur, le colonel Adam Pietruszko, est également condamné à 25 ans de prison. Dès le 14 décembre 1987, la cour suprême de Pologne les fait bénéficier d'une importante remise de peine. Cependant, un doute subsiste sur les commanditaires de cet assassinat, même si de nombreux observateurs ont toujours affirmé que le ministère de l'intérieur polonais ne pouvait ignorer une telle initiative. Tous les condamnés ont été libérés et Grzegorz Piotrowski vit aujourd'hui en Pologne après avoir changé de nom.

En novembre 1984, plus de 500 000 personnes se déplacent pour les funérailles de Jerzy Popiełuszko, dont les obsèques insufflent une seconde vie au syndicat Solidarnosc alors bâillonné. Inhumé au coeur même de sa paroisse, sa modeste tombe est constamment couverte de fleurs (un réseau de plusieurs dizaines de fidèles veille en permanence sur la tombe du prêtre) et est devenue lieu de nombreux pèlerinages : plus de 18 millions de personnes l'ont déjà visitée. Le pape Jean-Paul II lui-même était venu s'y recueillir en 1987.

Le soutien public de Jerzy Popiełuszko à ce syndicat lui a coûté la vie. L'abbé Popiełuszko symbolise aux yeux des Polonais la lutte commune de l'opposition démocratique et de l'Église catholique contre le régime totalitaire en place.

Le martyre du jeune prêtre aura entraîné de nombreuses conversions, et même l'éclosion de vocations sacerdotales.

En 1989 et 1990, les régimes pro-soviétiques d'Europe de l'est s'effondrent et laissent place à des régimes démocratiques. Lech Walesa est élu président de la république Polonaise en 1990.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jerzy Popieluszko en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jerzy Popieluszko.

Vous savez où se trouve la tombe de Jerzy Popieluszko ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jerzy Popieluszko pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jerzy Popieluszko, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jerzy Popieluszko.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Polonaise Drapeau polonais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jerzy Popieluszko
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jerzy
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Popieluszko
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 37 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jerzy Popieluszko ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jerzy Popieluszko, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
3 notes
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Jerzy Popieluszko est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jerzy Popieluszko au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 3 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Après ce qu'il a enduré avant de mourir
il ne peut qu 'être au paradis le pauvre homme après ce qu "il a enduré avant de mourir de cette horrible façon tout ça parce qu 'il était avec du bon côté quand la Pologne à changé de politique ! qu il repose bien en paix ce grand homme de foi
Commentez - il y a 9 mois
 Figure emblématique de la lutte contre le communisme
figure emblématique de la lutte contre le régime communiste en Pologne, il a été assassiné à l'âge de 37 ans
Commentez - il y a 11 mois
 Émouvante histoire de sa vie
Je souhaite le paradis à ce très courageux et exceptionnel homme de foi, dont je découvre l'émouvante histoire ici même sur ce site, et en même temps l'enfer à ceux qui ont perpétré et commis son odieux assassinat.
Commentez - il y a 10 mois

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Jerzy Popieluszko afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

1007ème
14 060 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Jerzy Popieluszko
1007ème

Drapeau Pologne 1947 - 1984
Polonais, 37 ans

Martyr, Prêtre, Religieux (Religion).
-11
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Jerzy Popieluszko dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 5 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Jerzy Popieluszko, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

1 1
Anonyme 60791
8 000 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Position de hier inconnue.
2 2
Anonyme 59449
1 000 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Position de hier inconnue.
3 3
Anonyme 60417
200 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Position de hier inconnue.

Ce sont les membres de la communauté qui aiment le plus Jerzy Popieluszko. Pour devenir fan, il vous suffit de voter pour Jerzy Popieluszko et tous les scores que vous obtiendrez seront cumulés à votre score de fan ainsi qu'au score de Jerzy Popieluszko pour son classement dans le Top 50. Vous êtes qualifiés de fan tant que vous votez au moins 1 fois par mois. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des fans.

Commentaires

Vous avez des questions sur Jerzy Popieluszko ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jerzy Popieluszko et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.