Joan-Pau Verdier

 
Joan-Pau Verdier
1947 - 2020
 

Chanteur français, défenseur de la culture occitane, il a été un des principaux artisans de la création de la Fédération anarchiste-communiste d'Occitanie (FACO) avec Guy Malouvier en 1969.

Nationalité française Francais, né le 1er février 1947 et mort le 21 juin 2020

73 ans Mort à l'âge de 73 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Joan-Pau Verdier ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 4 ans que Joan-Pau Verdier est mort le vendredi 21 juin 2024. Plus que 27 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Joan-Pau Verdier (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Joan-Pau Verdier, de son nom d'état civil français Jean-Paul Verdier, est un chanteur français né le 1er février 1947 à Périgueux (Dordogne) et mort le 21 juin 2020. Défenseur de la culture occitane, il a commencé par enregistrer en dialecte limousin dès le début de sa carrière. Comme il habitait depuis 20 ans en Sarladais, il chante plutôt en dialecte nord-languedocien, surtout sur ses deux derniers albums, « Léo en òc » et « Trobadors ». Il a été étudiant à la faculté de lettres de Bordeaux. Militant occitaniste et libertaire, il a été un des principaux artisans de la création de la Fédération anarchiste-communiste d'Occitanie (FACO) avec Guy Malouvier en 1969.

Joan-Pau Verdier commence à chanter dans les cabarets et enregistre d'abord un 45 tours Desemplumat (Désemplumé), suivi d'un 33 tours intitulé Occitania sempre (Occitanie toujours), en 1973. D'abord essentiellement folk, sur des textes en occitan, la musique de Joan-Pau Verdier va évoluer vers le rock dès la fin de l'année 1973.

Joan-Pau Verdier est guitariste. Il joue les parties de deuxième guitare sur tous ses albums, rythmiques et/ou arpèges, alors que celles de première guitare et les solos sont joués par les musiciens dont il s'entoure. C'est cette formule qu'il adopte dès novembre 1973, en enregistrant l'album L'Exil, 33 tours dans lequel il compose une chanson dédiée à son « aîné » Léo Ferré (Maledetto, Léo !)

Libertaire, Joan-Pau Verdier voue une grande admiration pour Léo Ferré : en 1975, il traduit en occitan sa chanson « Ni Dieu ni Maître », qui devient alors « Ni Diu ni mestre » dans l'album « Faits divers ». Pour ce disque, il s'entoure du groupe Orphéon composé, entre autres, du guitariste Christian « Basile » Leroux, musicien d'Yves Simon et qui sera, plus tard, guitariste de Jacques Higelin et Michel Jonasz, entre autres.

Verdier et Ferré se rencontreront à de multiples reprises, lors de concerts, d'émissions de télévision ou de radio.

Dans les deux années qui suivent l'album Faits divers, Joan-Pau Verdier travaille avec divers musiciens de studio. C'est en 1977, avec l'album-concept rock, Tabou le chat, que son groupe de musiciens devient homogène, avec notamment Alain Markusfeld à la guitare, ainsi que Didier Alexandre (basse) et Jean-François Leroi (batterie).

Après la tournée qui suit la sortie de cet album, Alain Markusfeld quitte le groupe et est remplacé par Pierre Fanen, guitariste entre autres, du groupe Zoo, d'Eddy Mitchell et de Jean-Jacques Milteau. Pierre Fanen restera aux côtés de Verdier jusqu'au début des années 1980.

En 1983, c'est la rupture avec sa maison de disques d'origine, Philips.

Après un disque 4 titres sur des textes du poète corrézien Maurice Croze, en 1986, Verdier travaille surtout avec Francis « Félix» Blanchard (ex Malicorne et Bernard Lavilliers), jusqu'en 1993, sur plusieurs albums.

En 1990, il fait une pause dans sa carrière solo pour créer éphémèrement le groupe Bigaròc avec les membres de Peiraguda, groupe qui chante à la fois en occitan et en français. Il chantera en 2007 avec eux sur leur reprise en occitan de « La Mauvaise Réputation » de Georges Brassens.

En 1996, il enregistre un album consacré à Léo Ferré qui reste inédit, faute de trouver un distributeur. Cet album sera finalement publié en 2001 par les éditions La Mémoire et la mer sous le titre Léo, domani. Après Léo Ferré, ce sera au tour de Georges Brassens d'être interprété par Joan-Pau Verdier, dans un album intitulé Verdier, Bonnefon, Salinié chantent Brassens, suivi d'un deuxième volume, deux ans plus tard.

Joan-Pau Verdier, bien que se réclamant de la culture occitane, s'est toujours opposé aux « occitanistes » et aux folkloristes. Sa musique fait preuve d'un éclectisme flagrant : rock, blues, jazz-rock, tango, folk. Il a donné toutes les couleurs musicales à ses chansons, qu'elles soient en français ou en occitan.

Figure phare de la renaissance de la chanson occitane dans les années 1970, Joan-Pau Verdier est le premier de sa génération à avoir signé chez une major parisienne (ce qui lui fut reproché, à l'époque, par une partie du milieu occitaniste). Toujours très actif dans l'univers musical occitan, il anime également une émission de radio en occitan sur France Bleu Périgord, en compagnie de Martial Peyrouny, ainsi que diverses chroniques consacrées à la langue occitane. Ses derniers travaux musicaux se sont surtout centrés sur l'adaptation en occitan de l'œuvre de Léo Ferré, dont il a aussi traduit plusieurs chansons en langue limousine.

Il a écrit la bande originale du film en occitan Histoire d'Adrien, de Jean-Pierre Denis.

Le conseil général de Dordogne organise des concerts gratuits de Joan-Pau Verdier pour promouvoir la langue occitane. Ces prestations et son activité sur les ondes de France Bleu Périgord lui permettent de faire la promotion de ses disques.

Joan-Pau Verdier est mort le dimanche 21 juin 2020, à l'âge de 73 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Joan-Pau Verdier en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Joan-Pau Verdier.

Vous savez où se trouve la tombe de Joan-Pau Verdier ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Joan-Pau Verdier pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Joan-Pau Verdier, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Joan-Pau Verdier.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Joan-Pau Verdier
  • Vrai nom : Jean-Paul Verdier
  • Prénom : Jean-Paul
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Verdier
  • Pseudonyme : Joan-Pau Verdier
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Dimanche 21 juin 2020
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 73 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Joan-Pau Verdier ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Joan-Pau Verdier, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Joan-Pau Verdier ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Joan-Pau Verdier et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chanteurs de folk francais

Contribuez ! Vous connaissez d'autres chanteurs de folk francais ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Joan-Pau Verdier