Marsile Ficin

 
Marsile Ficin
1433 - 1499
 

Artiste, Écrivain, Philosophe, Poète (Art, Littérature, Philosophie).

Nationalité italienne Italien, né le 19 octobre 1433 et mort le 1er octobre 1499

65 ans Mort à l'âge de 65 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Marsile Ficin ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 520 ans que Marsile Ficin est mort le mardi 1er octobre 2019. Plus que 45 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Marsile Ficin (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Marsile Ficin (en latin Marsilius Ficinus, en italien Marsilio Ficino), né à Figline Valdarno en Toscane le 19 octobre 1433 et mort à Careggi près de Florence le 1er octobre 1499, est un poète et philosophe italien.

C'est l'un des philosophes humanistes les plus influents de la Première Renaissance italienne. Il dirigea l'Académie platonicienne de Florence, fondée par Cosme de Médicis en 1459, et il eut pour disciples et collègues de travail Jean Pic de la Mirandole, Ange Politien et Jérôme Benivieni.

Il a traduit et commenté l'oeuvre de Platon et de Plotin, il connaissait l'oeuvre d'Aristote, il s'intéressa aussi à l'occultisme, et fut ainsi le représentant majeur du néoplatonisme médicéen. Sa philosophie, composition intime de métaphysique, de religion et d'esthétique, fit autorité de son temps.

Une étude récente fait l'hypothèse que son enseignement ésotérique se retrouve dans la classification et l'imagerie du célèbre "Tarot de Marseille".

Fils d'un médecin renommé, il suit son père à Florence lorsque celui-ci va exercer à l'hôpital Santa Maria Nuova. Il se destine à la médecine, mais ses études lui font découvrir la philosophie, vers laquelle le pousse l'humaniste Cristoforo Landino.

Il reçut sa première instruction dans sa ville natale et fit ses études à Bologne. Il étudia dès sa première jeunesse avec ardeur la langue grecque et la philosophie de Platon, auquel il voua, pour le reste de sa vie, un véritable culte. De retour à Florence, il sut faire partager son enthousiasme pour le grand philosophe de l'Antiquité, à son protecteur Cosme de Médicis.

Très tôt mis à l'étude de Galien, d'Hippocrate, d'Aristote, d'Averroès et d'Avicenne, c'est tout jeune encore, comme il le raconte lui-même dans les préfaces au De vita triplici et à l'édition de Plotin, que Ficin avait trouvé un second père « selon Platon » en Cosme de Médicis, banquier, lettré et fondateur de dynastie qui allait régner sur Florence.

À la suite du concile de Florence, convoqué en 1439 par le pape Eugène IV, pour rapprocher les Églises d'Orient et d'Occident, plusieurs savants grecs, venus pour cet événement, se fixèrent en Toscane. Cosme de Médicis et son cercle intellectuel connurent, à cette occasion, le philosophe néoplatonicien Gemiste Pléthon dont les discours sur Platon et les mystiques d'Alexandrie avaient tellement fasciné la société lettrée de Florence qu'on l'avait appelé le second Platon.

En 1459, Marsile Ficin devint l'élève de Jean Argyropoulos qui enseignait la langue et la littérature grecques.

Auteur et traducteur fécond, doué d'un sens de la pensée antique tellement hors du commun qu'aujourd'hui encore ses interprétations peuvent parfois guider l'érudition moderne, Marsile Ficin a donc édité en latin, c'est-à-dire restitué à l'Occident[style à revoir], Platon, Plotin, Porphyre de Tyr, Jamblique, Synésios, Proclus, Priscien de Lydie et Hermès Trismégiste ; il a su donner une voix et une pensée entièrement nouvelles aux études humanistes, en des ouvrages d'inspiration platonico-chrétienne, tels sa Théologie platonicienne de l'immortalité des âmes, ou empreints de philosophie hétérodoxe et d'occultisme, tels son De vita libri tres (Les trois Livres de la vie).

Cosme de Médicis, après avoir écouté en 1438 les leçons du philosophe byzantin platonicien Gémiste Pléthon, conçut l'idée de faire renaître « une sorte d'Académie » ; il offrit à Marsile Ficin un manuscrit des oeuvres de Platon et lui demanda de le traduire en latin. Puis Cosme fit interrompre la traduction de Platon et recommanda à Ficin de commencer par celle d'Hermès Trismégiste. On dispose donc :

► de la traduction classique de Platon du grec en latin (édition de 1482)

► d'une traduction du manuscrit comportant quatorze des quinze traités du Corpus Hermeticum (nom que l'on donne maintenant à l'ensemble des dialogues philosophiques attribués à Hermès Trismégiste, autrement dit Mercure Trois Fois grand)

► des écrits de nombreux néoplatoniciens, comme par exemple Porphyre de Tyr, Jamblique, Plotin.

Son oeuvre de traducteur et d'exégète du platonisme eut une importance considérable dans l'Europe de la Renaissance. Son oeuvre personnelle est un effort de conciliation entre la révélation chrétienne et la « théologie platonicienne ». Contrairement à ce que recommandait le philosophe polythéiste Gemiste Pléthon, Marsile Ficin tenta une synthèse du christianisme et du platonisme. Il s'oppose ainsi à l'aristotélisme des écoles de son époque qu'il accuse de détruire la religion. Ficin, en s'appuyant sur la tradition platonicienne, élabore une nouvelle apologétique, fondée sur une « pia philosophia » et une « docta religio ».

L'ouvrage principal de Marsile Ficin est son traité sur l'immortalité de l'âme, Theologia Platonica de immortalitate animae.

Dans la quête du retour à l'Antiquité, Marsile Ficin porta un grand intérêt à l'astrologie, ce qui l'amena à entrer en conflit avec l'Église romaine. En 1489, il fut accusé de sorcellerie par le pape Innocent VIII et échappa de peu aux rigueurs de l'Inquisition.

Marsile Ficin écrivait en 1492 : « Ce siècle, comme un âge d'or, a restauré la lumière des arts libéraux qui avaient presque disparu : grammaire, poésie, rhétorique, peinture, sculpture, architecture, musique... Ce siècle semble être celui qui a permis à l'astrologie d'avoir droit de cité. » Il meurt en 1499.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Marsile Ficin en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Marsile Ficin.

Vous savez où se trouve la tombe de Marsile Ficin ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Marsile Ficin pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Marsile Ficin, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Marsile Ficin.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Marsile Ficin
  • Nom complet : --
  • Prénom : Marsile
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Ficin
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Marsilius Ficinus, Marsilio Ficino

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 65 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Marsile Ficin ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Marsile Ficin, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Marsile Ficin ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Marsile Ficin et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.