Michele Scarponi

 
Michele Scarponi
1979 - 2017
 

Coureur cycliste italien déclaré vainqueur du Tour d'Italie (« Giro ») en 2011, après la disqualification d'Alberto Contador.

Nationalité italienne Italien, né le 25 septembre 1979 et mort le 22 avril 2017

37 ans Mort victime d'un accident de vélo (accident) à l'âge de 37 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michele Scarponi ?


Contribuez !

Biographie

Michele Scarponi (né le 25 septembre 1979 à Jesi et mort le 22 avril 2017 à Filottrano dans la province d'Ancône de la région des Marches) est un coureur cycliste italien. Professionnel depuis 2002, Michele Scarponi avait été déclaré vainqueur du Tour d'Italie (« Giro ») en 2011, après la disqualification d'Alberto Contador.

Professionnel à partir de 2002, qui a couru en 2011 pour l'équipe Lampre-ISD devenue Lampre-Merida en 2013. Il est ensuite membre de l'équipe Astana. Il a remporté a posteriori le Tour d'Italie 2011 à la suite du déclassement pour dopage d'Alberto Contador. Il a été suspendu deux ans de 2006 à 2008 après avoir avoué s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Eufemiano Fuentes. Il est mort le 22 avril 2017 suite à un accident de la route alors qu'il partait s'entraîner.

En 2001, Michele Scarponi participe aux championnats du monde à Lisbonne au Portugal. Il y prend la huitième place du contre-la-montre des moins de 23 ans.

Michele Scarponi passe professionnel en 2002 dans l'équipe Acqua & Sapone-Cantina Tollo. Très prometteur, il remporte au cours de sa première année professionnelle une étape de la Semaine cycliste lombarde et termine 18e du Tour d'Italie pour sa première participation.

En 2003 et 2004, au sein de l'équipe Domina Vacanze-Elitron devenue par la suite Domina Vacanze, Scarponi se révèle au plus haut niveau sur tous les terrains. Sur les courses par étapes, il remporte une étape du Tour des Abruzzes 2003, puis s'impose en 2004 sur la Semaine cycliste lombarde, dont il remporte deux étapes, et la Course de la Paix, dont il remporte une étape. Il obtient également diverses places d'honneur sur la Semaine internationale Coppi et Bartali (3e et vainqueur d'étape) et sur le Tour d'Autriche, la même année (2e). Sur les grands tours, il termine 16e du Tour d'Italie 2003 et 13e du Tour d'Espagne 2003. Enfin, sur les classiques wallonnes, il termine notamment 4e de Liège Bastogne-Liège et 7e en 2004, 4e de la Flèche wallonne et 7e de l'Amstel Gold Race.

En 2005, il quitte la Domina Vacanze pour l'équipe espagnole Liberty Seguros-Würth. Décevant, il termine tout de même 11e du Tour d'Espagne. À l'été 2006, il est suspecté de dopage dans l'Affaire Puerto, subit la dissolution de la Liberty Seguros-Würth et rejoint en 2007 l'équipe Acqua & Sapone-Caffè Mokambo.

Après un bon début d'année, marqué par une victoire sur la Semaine internationale Coppi et Bartali, une deuxième place au Tour du Trentin et une 9e place sur Tirreno-Adriatico, il avoue au mois de mai s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Fuentes, peu après qu'Ivan Basso en a fait de même. Il est suspendu 18 mois par le Comité olympique italien. Le Tribunal arbitral du sport a porté cette suspension à 2 ans, mais a pris en compte les périodes d'inactivité de fait du coureur en 2006 et 2007, réduisant la période réelle de suspension à 13 mois. Cette période a pris fin le 1er août 2008.

À cette date, Scarponi s'engage dans l'équipe Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli. Il réussit un retour remarqué en remportant la sixième étape et le classement général de Tirreno-Adriatico 2009, sa première victoire de ce niveau.

En 2010, il rate de peu le doublé en terminant deuxième du Tirreno-Adriatico, remporté par Stefano Garzelli dans la même seconde et réalise un très bon Tour d'Italie, remportant la montagneuse 19e étape, et finissant quatrième du classement général, à treize secondes du troisième Vincenzo Nibali.

En août 2010, son transfert dans l'équipe Lampre-ISD pour la saison 2011 est annoncé. Il signe un contrat de deux ans avec cette formation. Le 16 octobre 2010, il termine deuxième du Tour de Lombardie 2010 disputé dans le froid, le brouillard et la pluie, derrière Philippe Gilbert.

En 2011, il est membre de l'équipe Lampre-ISD. Il se classe deuxième du Tour d'Italie, derrière Alberto Contador. Celui-ci est déclassé en février 2012 par le Tribunal arbitral du sport pour un contrôle antidopage positif lors du Tour de France 2010, permettant à Scarponi de remporter son premier grand tour ainsi que le classement par points de ce tour.

En décembre 2012, le tribunal du Comité national olympique italien (CONI) annonce une condamnation à une suspension de trois mois de Scarponi ainsi que 10 000 euros d'amende pour avoir travaillé avec le médecin italien Michele Ferrari, ce que le CONI a interdit aux sportifs italiens en raisons de l'implication du médecin dans plusieurs affaires de dopage. La suspension débute au 1er octobre 2012.

En 2014, il signe un contrat avec l'équipe Astana et devenir équipier de l'Italien Vincenzo Nibali. Pour ses débuts sous ses nouvelles couleurs, il se classe neuvième de Tirreno-Adriatico au printemps. Plus tard dans la saison il participe pour la dixième fois au Tour d'Italie et abandonne lors de la seizième étape. Engagé par sa formation sur le Tour de France, il travaille en montagne pour servir les intérêts de son leader, vainqueur de cette édition, et termine en 49e position.

L'année 2015 voit Scarponi briller sur quelques épreuves espagnoles, il finit notamment second du Tour de Burgos, derrière son coéquipier estonien Rein Taaramäe, et sixième du Tour du Pays basque. Durant l'été, il participe une nouvelle fois au Tour de France. Au mois de septembre, il prolonge d'un an le contrat qui le lie à l'équipe Astana.

Michele Scarponi est mort le samedi 22 avril à l'âge de 37 ans lors d'un accident de la route le 22 avril 2017, percuté par un van à un carrefour, durant un entraînement. Les secouristes sont arrivés rapidement sur les lieux, mais le cycliste est mort sur le coup.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michele Scarponi en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michele Scarponi.

Vous savez où se trouve la tombe de Michele Scarponi ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Michele Scarponi pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Michele Scarponi, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Michele Scarponi.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Coureur cycliste
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Cyclisme, Cyclisme sur route, Sport

Noms

  • Nom usuel : Michele Scarponi
  • Nom complet : --
  • Prénom : Michele
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Scarponi
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 37 ans
  • Cause de mort : Accident de vélo (Accident du travail)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michele Scarponi ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michele Scarponi, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Michele Scarponi est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Michele Scarponi au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Vainqueur du Giro 2011.
Vainqueur du Giro 2011.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Michele Scarponi ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michele Scarponi et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres coureur cycliste

Portrait de André Desvages
 
Notez-le !

Drapeau France 1944 - 2018
Francais, 74 ans

Cycliste français, vainqueur d'une étape du Tour de France en 1968. Rouleur, il avait pris la 6e place des 100 km contre-la-montre avec l'équipe de France lors des Jeux olympiques de Tokyo, en 1964. Il fut l'un des rares Français à remporter deux étapes de la Course de la Paix en 1965 et 1966.
Portrait de Jacques Anquetil
 

Drapeau France 1934 - 1987
Francais, 53 ans

Cycliste français, professionnel de 1953 à 1969, considéré comme l'un des plus grands coureurs de l'histoire du cyclisme, il possède l'un des palmarès les plus riches de son sport. Surnommé « Maître Jacques », il est le premier coureur de l'histoire à remporter 5 fois le Tour de France et compte également 2 victoires sur le Tour d'Italie et 1 victoire sur le Tour d'Espagne, ce qui en fait le premier cycliste à remporter les 3 grands tours. Il détient aussi le record du nombre de podiums dans les 3 grands tours, avec 13 podiums. Formidable rouleur, il bat le record de l'heure de Fausto Coppi en 1956 et compte 9 victoires en autant de participations au Grand Prix des Nations, une épreuve individuelle chronométrée qu'il affectionne particulièrement. Parmi ses succès les plus notables, il compte 5 victoires sur Paris-Nice et le doublé Dauphiné libéré-Bordeaux-Paris en 1965, en ayant pris le départ de la deuxième épreuve seulement huit heures après l'arrivée de la première. Sa carrière a été marquée par sa rivalité avec Raymond Poulidor, qui atteint son paroxysme, lors du Tour de France 1964, avec l'épisode mythique de l'ascension du puy de Dôme.
Portrait de Bjorg Lambrecht
 

Drapeau Belgique 1997 - 2019
Belge, 22 ans

Coureur cycliste belge, mort suite à une chute sur une chaussée détrempée lors de la troisième étape du Tour de Pologne.
Portrait de Felice Gimondi
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1942 - 2019
Italien, 76 ans

Coureur cycliste italien, 2ème coureur de l'Histoire (après Jacques Anquetil) à remporter les 3 Grands Tours (France, Italie, Espagne) en 1968. Il a remporté 2 fois le Grand Prix des Nations (1967, 1968) en 3 participations (il fut également 2ème en 1966 derrière Jacques Anquetil).
Portrait de Javier Otxoa
 

Drapeau Espagne 1974 - 2018
Espagnol, 43 ans

Cycliste espagnol, ancien espoir du cyclisme espagnol, vainqueur d'étape sur le Tour de France en 2000, il avait été victime d'un grave accident 1 an plus tard.
Portrait de Mathieu Riebel
 

Drapeau France 1997 - 2017
Francais, 20 ans

Coureur cycliste français connu pour avoir été Champion de France de l'américaine juniors (2015, avec Guillaume Millasseau) et 3e du Championnat de France de poursuite par équipes (2016).

Autres points communs avec Michele Scarponi