Panaït Istrati

2592ème
Panaït Istrati
1884 - 1935
Score : 0

Artiste, Écrivain (Art, Littérature).

Nationalité roumaine Roumain, né le 11 août 1884 et mort le 16 avril 1935

50 ans Mort à l'âge de 50 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Panaït Istrati ?


Contribuez !

Biographie

Panaït Istrati, né à Brăila le 11 août 1884 et mort à Bucarest le 16 avril 1935, est un écrivain roumain de langue française, surnommé le « Gorki des Balkans ».

Il naît à Brăila, un port roumain sur le Danube, fils de la blanchisseuse Joița Istrate et d'un contrebandier grec. Son père est tué par les garde-côtes alors que Panaït Istrati est encore bébé.

Élevé à Baldovinești, village proche de Brăila, il étudie à l'école primaire durant six ans, en redoublant la première année. Il gagne ensuite sa vie comme apprenti chez un cabaretier, où il apprend à parler grec, puis chez un pâtissier albanais. Il devient ensuite marchand ambulant, manoeuvre, soutier à bord des paquebots du Service maritime roumain. Pendant cette période, il est un lecteur compulsif, et ses voyages le mènent à Bucarest, à Constantinople, au Caire, à Naples, à Paris et en Suisse.

En 1916, Istrati est atteint de phtisie. Il séjourne dans un sanatorium suisse et fait connaissance avec Josué Jéhouda, qui lui apprend le français et lui fait découvrir les romans de Romain Rolland. Istrati en est plus qu'impressionné et fait du romancier son maître à penser. Une fois rétabli, il poursuit ses errances autour de la Méditerranée et commence à écrire en français. Il envoie son manuscrit à Romain Rolland qui, ayant déménagé, ne le reçoit pas. Istrati erre alors dans l'Europe à feu et à sang de la Première Guerre mondiale.

Rattrapé par la misère, malade et seul, il tente de se suicider à Nice en janvier 1921. Il est sauvé et on trouve sur lui une lettre non envoyée qu'il avait écrite à Romain Rolland. Celui-ci en est averti, et lui répond promptement en l'encourageant dans sa démarche d'écrivain : « J'attends l'oeuvre ! Réalisez l'oeuvre, plus essentielle que vous, plus durable que vous, dont vous êtes la gousse ». Il l'aide à publier ses romans, Kyra Kyralina en 1923, Oncle Anghel en 1924, Présentation des haïdoucs en 1925 et Domnitza de Snagov en 1926, qui constituent le cycle des Récits d'Adrien Zograffi.

En 1927, compagnon de route du Parti communiste (il avait depuis longtemps une vive estime pour son compatriote révolutionnaire, Christian Rakovsky), il visite Moscou et Kiev avec l'écrivain grec Nikos Kazantzakis, puis voyage à nouveau en Union soviétique en 1929. Durant ces séjours, il devine, derrière l'accueil réservé aux hôtes étrangers, la réalité de la dictature stalinienne, qui lui inspire l'écriture de Vers l'autre flamme, confession pour vaincus, dans lequel, sept ans avant le Retour d'URSS d'André Gide, il dénonce avec une grande virulence l'arbitraire du régime soviétique. Selon Louis Janover, « Istrati décrit l'exploitation impitoyable des travailleurs par une bureaucratie prête à tout pour défendre ses privilèges1 ». L'ouvrage, en trois volumes, est en fait co-écrit avec Boris Souvarine et Victor Serge.

S'ensuit une classique et violente campagne de calomnies menée à son encontre par les intellectuels du PCF, au premier rang desquels Henri Barbusse. Malade et moralement affaibli, Istrati retourne en Roumanie, mais revient à Nice afin d'y soigner une tuberculose, puis repart à Bucarest. Dans les dernières années de sa vie, il publie, dans la revue La Croisade roumaniste, des articles dénonçant les injustices sociales de son temps. Il meurt de la tuberculose dans un sanatorium de Bucarest en 1935, vilipendé tant par les communistes qui le traitent de « fasciste » que par les fascistes qui le traitent de « cosmopolite ».

Figure très célèbre de la littérature de l'entre-deux-guerres, Panait Istrati tombe dans un oubli quasi complet pendant plusieurs décennies ; son oeuvre est interdite en France durant la guerre, et en Roumanie durant le régime communiste. Elle est peu à peu rééditée en France à partir des années 1960, à l'initiative de l'Association des amis de Panait Istrati, située à Valence, dans la Drôme, puis en Roumanie à partir de 1990.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Panaït Istrati en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Panaït Istrati.

Vous savez où se trouve la tombe de Panaït Istrati ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Panaït Istrati pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Panaït Istrati, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Roumaine Drapeau roumain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Artiste, Écrivain
  • Domaines : Art, Littérature

Noms

  • Nom usuel : Panaït Istrati
  • Nom complet : --
  • Prénom : Panaït
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Istrati
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Le Gorki des Balkans

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 50 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Panaït Istrati ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Panaït Istrati, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Panaït Istrati afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

2592ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Panaït Istrati
2592ème
Notez-le !

Drapeau Roumanie 1884 - 1935
Roumain, 50 ans

Artiste, Écrivain (Art, Littérature).
+10
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Panaït Istrati dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Panaït Istrati, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Panaït Istrati.
Soyez le 1er fan en votant pour Panaït Istrati.

Commentaires

Vous avez des questions sur Panaït Istrati ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Panaït Istrati et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.