Vo Nguyen Giap

 
Vo Nguyen Giap
1911 - 2013
 

Général, Militaire (Guerre).

Nationalité vietnamienne Vietnamien, né le 25 août 1911 et mort le 4 octobre 2013

102 ans Mort à l'âge de 102 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Vo Nguyen Giap ?


Contribuez !

Biographie

Võ Nguyên Giáp, né le 25 août 1911 à An Xá (actuel Viêt Nam, alors en Indochine française) et mort le 4 octobre 2013 à Hanoï, à l'âge de 102 ans, est un général et homme politique vietnamien. Chef de l'Armée populaire vietnamienne pendant la guerre d'Indochine et ministre de la défense du Nord Viêt Nam durant la guerre du Viêt Nam, il est le seul général ayant vaincu à la fois l'armée française et l'armée américaine au cours de sa vie.

Il est connu pour être le vainqueur de la bataille de Ðiện Biên Phủ (1954), qui a sonné la défaite et le départ des Français d'Indochine.

Le général Vo Nguyên Giap est entré dans l'histoire militaire et les études militaires et stratégiques de son vivant, admiré par ses amis et ennemis, dont le général français Raoul Salan et le général américain William Westmoreland. « Général autodidacte », selon ses propres termes, il n'a suivi les cours d'aucune académie militaire.

Né en 1911 à An Xá, dans la province de Quảng Bình, Võ Nguyên Giáp est un fils de mandarin. Dès l'âge de 14 ans, il commence à militer contre la présence française. Il reçoit l'éducation du lycée français et participe au mouvement communiste dès les années 1930. De 1930 à 1932, il est emprisonné à la prison de Lao Bảo, où il rencontre Nguyễn Thị Quang Thái, qu'il épousera en 1939 et qui lui donnera une fille. Il poursuit des études d'histoire, de droit et d'économie à Huế, au lycée Quốc Học puis à Hanoï, au lycée Albert Sarraut et à l'Université de l'Indochine. À Hanoï, le poète réunionnais Raphaël Barquisseau est son professeur. En 1937, Giáp devient lui-même professeur d'histoire à l'école Thang-Long à Hanoï et adhère au parti communiste.

En 1939, membre du parti communiste indochinois, il fuit en Chine à la déclaration de guerre qui voit l'interdiction du parti lié à l'Union soviétique, elle-même alliée des Allemands par le pacte germano-soviétique. Marxiste convaincu, il porte une véritable haine au capitalisme qu'il rend en particulier responsable des décès de sa première épouse morte en prison en 1941 et de sa belle-soeur guillotinée à Saïgon par l'Administration coloniale française. Il prend part au Congrès de Tsin-Ti qui voit la fondation du Việt Minh, puis est chargé par Hồ Chí Minh de l'organisation de la guérilla contre les Japonais en Indochine. En 1944, il fonde l'Armée populaire vietnamienne (APV). Après le coup de force des Japonais du 9 mars 1945, il profite de la disparition de l'administration française pour intensifier le recrutement de membres du Viêt-minh.

Le 8 mars 1946, le général Salan, commandant des forces françaises de l'Indochine du Nord, reçoit à sa demande, à Hanoï, Võ Nguyên Giáp qu'il ne connaît pas directement. Il vient discuter des conditions d'application, sous l'aspect militaire, de la convention franco-vietnamienne signée le 6 mars précédent. Ces discussions conduisent, le 3 avril, à la signature d'un accord entre le général Salan et Võ Nguyên Giáp. Les deux hommes se revoient le 7 avril 1946 au matin, quand Nguyên Giáp se rend au domicile du général Salan pour offrir à son épouse un petit paravent laqué (leur fille Dominique étant née trois semaines plus tôt), et, le soir, lors d'un dîner avec Hồ Chí Minh, dîner au cours duquel les différends relatifs à l'application des Accords de mars apparaissent au grand jour. Derrière les actes sanglants du chef de guerre, Nguyên Giáp ne manquait ni de courtoisie ni de délicatesse.

Au cours de la conférence préparatoire de Đà Lạt, du 17 avril au 11 mai 1946, le général Salan, alors chef de la mission militaire française, a pour principal interlocuteur Võ Nguyên Giáp avec lequel il noue des relations personnelles au cours des soirées suivant les séances officielles. Giáp aurait été alors jusqu'à offrir à Salan le commandement des troupes de la République Démocratique du Viêt Nam. Bien des années plus tard, le général américain Wetsmoreland rendra hommage à Giáp dans un livre intitulé Võ Nguyên Giáp.

Giap retrouve Salan à Hanoï le 16 mai suivant, au cours d'un dîner informel, avant d'accompagner Hồ Chí Minh à la conférence de Fontainebleau avec Phạm Văn Đồng, le diplomate, resté alors à Paris. Quand le général Salan revient en Indochine le 19 mai 1947, c'est la guerre. Jusqu'à son retour en métropole le 28 mai 1953, il aura trouvé face à lui un adversaire implacable en la personne de Võ Nguyên Giáp. En son nom un diplomate vietnamien viendra saluer au Val de Grâce en juillet 1984 la dépouille du général Salan, devenu entretemps l'ancien chef de l'OAS. Ainsi Raoul Salan occupa-t-il une grande place dans la vie de Võ Nguyên Giáp qui le tenait en haute estime.

Võ Nguyên Giáp devient ministre, chargé des forces de sécurité, du premier gouvernement Hồ Chí Minh, et à ce titre organise des « purges », dont sera victime en 1951 le lieutenant-général Nguyen Binh. En 1946, il est nommé ministre de la Défense nationale de la République démocratique du Viêt Nam. C'est lui qui dirige les actions militaires contre les Français. Il est notamment le vainqueur de la bataille de Ðiện Biên Phủ (mai 1954), qui entraîne la signature des accords de Genève, en juillet 1954, qui instaurent une partition du pays le long du 17e parallèle et à l'issue desquels La France quitte la partie nord du Viêt Nam.

En 1960, les combats recommencent au sud. Une insurrection communiste (les communistes sud-vietnamiens étant appelés en abrégé Viêt Cong) contre le gouvernement pro-occidental de Saïgon va se développer et bientôt être soutenue et armée par le Viêt Nam du nord. Giáp va y jouer un rôle déterminant. Il dirige les opérations de l'ensemble de la guerre durant quinze ans et forcera les Américains à quitter le sud du pays. Il obtient la victoire finale en 1975 à la suite de la « campagne Hồ Chí Minh » durant laquelle il lance ses célèbres mots d'ordre aux soldats communistes : « rapidité, audace et victoire sûre ». Le 30 avril, ses troupes entrent à Saïgon.

Giap, grâce à ses manoeuvres souvent anticonformistes, a la réputation de n'avoir jamais connu la défaite. Il faut distinguer ici la légende de la réalité : en 1951 il a été battu à plusieurs reprises par le maréchal de Lattre de Tassigny, d'abord à Vinh Yen, Dong Trieu et Ninh Binh puis à Nghia Lo et en 1972 ses troupes subirent un grave revers à la bataille de Kontum — l'homme par qui Giap fut défait cette fois-là était un stratège civil américain, John Paul Vann, ancien lieutenant-colonel exclu de l'armée pour ses positions critiques face à la stratégie du général Westmoreland. Mais s'il lui est arrivé de perdre des batailles, comme à la plupart des chefs militaires, il est vrai qu'il gagna deux guerres, contre les Français puis contre les Américains.

En 1976, il participe à la réunification du Viêt Nam. Il démissionne du poste de ministre de la Défense en 1980. En 1982, il est exclu du bureau politique du parti communiste vietnamien (PCV), officiellement pour des raisons d'âge et de santé, mais on parle de divergences avec les deux hommes forts du Viêt Nam, le secrétaire général du PCV Lê Duẩn et le chef de la commission d'organisation du PCV, Lê Đức Thọ. Cependant, il reste vice-premier ministre jusqu'en 1991 et il est réhabilité lors du 6e congrès du PCV en 1986. Võ Nguyên Giáp vivait retiré à Hanoï, mais s'exprimait régulièrement sur l'évolution politique de son pays.

Võ Nguyên Giáp meurt le 4 octobre 2013 dans l'après-midi, selon une source gouvernementale, à l'âge de 102 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Vo Nguyen Giap en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Vo Nguyen Giap.

Vous savez où se trouve la tombe de Vo Nguyen Giap ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Vo Nguyen Giap pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Vo Nguyen Giap, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Citations de Vo Nguyen Giap Répondu à 10%
1 Jesuismort (admin)

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Vietnamienne Drapeau vietnamien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Vo Nguyen Giap
  • Nom complet : --
  • Prénom : Vo Nguyen
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Giap
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Võ Nguyên Giáp, Général Giap

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 102 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Vo Nguyen Giap ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Vo Nguyen Giap, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Vo Nguyen Giap est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Vo Nguyen Giap au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 A défendu son pays avec acharnement contre les deux occupants.
C'est un grand Monsieur, il a défendu son pays avec acharnement contre les deux occupants.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Vo Nguyen Giap ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Vo Nguyen Giap et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Vo Nguyen Giap