Winston Churchill

1058ème
Winston Churchill
1874 - 1965
Score : 12 680

Homme d'état, Homme politique, Premier ministre (Histoire).

Nationalité anglaise Anglais, né le 30 novembre 1874 et mort le 24 janvier 1965

90 ans Mort à l'âge de 90 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Winston Churchill ?


Contribuez !

Biographie

Sir Winston Churchill, le "vieux lion" conservateur, premier ministre anglais, s'est battu contre l'invasion hitlérienne et a marqué le monde politique et la communauté internationale de l'après-guerre avec ses discours visionnaires sur l'Europe. Né le 30 novembre 1874 à Blenheim palace (Oxfordshire), fils aîné de l'aristocrate Lord Randolph Churchill, il est à la fois homme politique, soldat et écrivain. Il est nommé officier du "Fourth Hussards" en février 1895. Il combat au Soudan, en Inde où il est par ailleurs journaliste. Il devient héros national après sa fuite d'Afrique du Sud où il avait été capturé alors qu'il était correspondant de guerre pendant la guerre des Boers. Elu du parti conservateur au Parlement en 1900, il adhère au parti libéral en 1904. Il commence alors une carrière politique au niveau national : en 1905, il est nommé sous-secrétaire d'Etat aux colonies. De 1908 à 1910, il occupe le poste de Président du Ministère du commerce.

En 1910, il devient Ministre de l'Intérieur, poste qu'il quitte en 1911 pour devenir Lord de l'Amirauté. Discrédité par l'échec de la campagne des Dardanelles contre les Turcs pendant la Première guerre mondiale, il doit céder sa place. En 1917, il réintègre le Gouvernement en tant que Ministre des munitions, puis Secrétaire d'Etat pour la guerre et les affaires aériennes de1918 à 1921 et enfin, Secrétaire aux Colonies de 1921 à 1922. Pendant les dix ans qui suivent, Churchill est absent du gouvernement. Il est toutefois élu au parlement où il est nommé Chancelier de l'Echiquier. Il se montre alors réservé vis à vis du projet européen d'Aristide Briand. Quant à ses avertissements face à l'avancée nazie et les dangers de la politique d'apaisement, ils sont ignorés.

Suite à l'invasion de la Pologne par l'Allemagne le 1er septembre 1939, la France, le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939 (première désillusion pour Hitler qui pensait que personne ne bougerait pour aider la Pologne).

En mai 1940, Winston Churchill accède au poste de Premier Ministre.

La même année, Churchill approuve la Déclaration d'union franco-britannique qui prévoit qu'"[on] instituera des organismes communs pour la défense, pour la politique étrangère, pour les finances et l'économie". Mais cette proposition britannique ne semble être motivée que par la conjoncture difficile et la volonté de garder la France du côté des Alliés. En effet, ce projet est abandonné dès la Libération française et à la fin de la guerre, Churchill suggère même une citoyenneté commune anglo-américaine. En août 1941, Churchill signe avec Roosevelt la Charte de l'Atlantique, déclaration des principes communs des démocraties. Le parti travailliste ayant remporté les élections de 1945, Churchill ne participe pas directement aux règlements de l'après-guerre, mais il est cependant considéré comme un héros national.

Leader de l'opposition depuis 1945, Churchill mène une politique favorable à l'Union européenne qui reste cependant ambiguë. Dans le discours qu'il prononce à Zurich, le 19 septembre 1946, il n'hésite pas à parler de futurs "Etats-Unis d'Europe", avec l'ambition de "reconstituer la famille européenne et de lui fournir une structure qui lui permette de vivre et de croître en paix, en sécurité et en liberté". Toutefois, Churchill s'oppose d'ors et déjà à toute notion de supranationalité. Par ailleurs, Churchill crée le Mouvement pour l'Europe unie en 1947. En mai 1948, à la Haye, 800 délégués issus de tous les Etats européens se réunissent sous la présidence de Churchill en un Grand congrès de l'Europe. Ce congrès aboutit à l'adoption du projet du "Conseil de l'Europe" qui devient réalité le 5 mai 1949. Churchill fait parti des membres de la première assemblée. Le 16 mai 1950, il évoque dans un discours la possibilité de créer une armée européenne qui incorpore un contingent allemand. Cette proposition connaît un renouveau avec l'éclatement de la guerre de Corée le 25 juin 1950. Dans un discours le 11 août, Churchill exige à l'Assemblée consultative la création d'une force européenne puissante qui aura a sa tête un ministre européen de la Défense.

De nouveau Premier Ministre en 1951, Churchill s'éloigne de ses propos européens pour poursuivre une politique conservatrice qui cause la démission de Paul-Henri Spaak qui préfère poursuivre la création de l'Europe sans les Anglais. L'aboutissement vient en 1953 quand Churchill rappelle à l'Europe que le Royaume-Uni est aux côtés de la CED (communauté européenne de défense) mais qu'il n'en fait pas parti.

Churchill démissionne en 1955 mais reste membre du Parlement jusqu'à 1964. Il reçoit le prix Nobel de la littérature pour ses écrits en 1953. Il refuse la pairie qui sera accepté par sa femme après sa mort. En 1963, le Congrès américain lui confère la citoyenneté américaine. Il meurt à l'âge de 90 ans en 1965.

"Si les pays européens parvenaient à s'unir, leurs 300 à 400 millions d'habitants connaîtraient, par le fruit d'un commun héritage, une prospérité, une gloire, un bonheur qu'aucune borne, qu'aucune frontière ne limiterait. Il faut que la famille européenne, ou tout au moins la plus grande partie possible de la famille européenne, se reforme et renoue ses liens, de telle manière qu'elle puisse se développer dans la paix, dans la sécurité et dans la liberté. Il nous faut ériger quelque chose comme les Etats-Unis d'Europe. Le premier pas à accomplir est la constitution d'un Conseil européen. Pour mener à bien cette tâche urgente, la France et l'Allemagne devront se réconcilier ; la Grande Bretagne, la famille des peuples britanniques, la puissante Amérique et, je l'espère sincèrement, l'Union Soviétique - car, alors, tout serait résolu - devront se poser en amis et protecteurs de la nouvelle Europe, devront défendre son droit à la vie et à la prospérité". (Extrait du discours prononcé par Winston Churchill, le 19 septembre 1946 à Zurich)

Source : www.info-europe.fr  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Winston Churchill en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Winston Churchill.

Vous savez où se trouve la tombe de Winston Churchill ?

Citations

Les meilleures citations de Winston Churchill.

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté.
Une pomme par jour éloigne le médecin, pourvu que l'on vise bien.
Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Winston Churchill. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Winston Churchill, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Anglaise Drapeau anglais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Winston Churchill
  • Nom complet : --
  • Prénom : Winston
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Churchill
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Winston Leonard Alexander Spencer Churchill, winston churchill, wiston churchille, churshill, wilson churchell, curchill, W. Churchill, winsten churchill, wilson churchill, SIr Winston Curchill, Sir Winston Curchill

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 90 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Winston Churchill ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Winston Churchill, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
6 notes
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Winston Churchill est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Winston Churchill au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 6 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Le plus grand homme politique du 20ème siècle
Le plus grand homme politique du 20ème siècle. Son courage exemplaire pendant la 2ème guerre mondiale a permis, avec l'appui des alliés, de sauver l'Europe de la barbarie nazie.
Commentez - il y a 1 an
 A tenu bon face aux Allemands
Il à tenu bon face aux Allemands pendant la deuxième guerre mondiale.
Merci Winston !
Commentez - il y a 1 an
 Il a tenu bon face aux allemands. Merci !
Il a tenu bon face aux allemands. Merci!
Commentez - il y a 11 mois
6 notes ►

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Winston Churchill afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

1058ème
12 680 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Winston Churchill
1058ème

Drapeau Royaume-uni 1874 - 1965
Anglais, 90 ans

Homme d'état, Homme politique, Premier ministre (Histoire).
+2
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Winston Churchill dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 5 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Winston Churchill, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

1 1
Anonyme 60601
10 040 points en 30 jours (2 actions).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
2 2
Anonyme 59449
400 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
3 3
Gremorykun
40 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.

Ce sont les membres de la communauté qui aiment le plus Winston Churchill. Pour devenir fan, il vous suffit de voter pour Winston Churchill et tous les scores que vous obtiendrez seront cumulés à votre score de fan ainsi qu'au score de Winston Churchill pour son classement dans le Top 50. Vous êtes qualifiés de fan tant que vous votez au moins 1 fois par mois. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des fans.

Commentaires

Vous avez des questions sur Winston Churchill ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 61041 Vous allez sans doute censurer mon post mais comme disait Churchill "la vérité est incontestable, la malveillance peut l'attaquer, l'ignorance peut s'en moquer mais à la fin elle demeure".

Ce grand homme n'était pas un saint et s'il s'est battu pour que l'Angleterre ne soit pas détruite par le nazisme, il était lui même un nationaliste de droite et un suprématiste blanc. Churchill était non seulement un impérialiste convaincu, mais aussi un raciste et un eugéniste qui préconisait la stérilisation forcée des « malades mentaux » (sans préciser les critères), l’interdiction de leur mariage et leur internement dans des camps de travail.

Voilà quelques propos de Winston Churchill qui méritent réflexion et incitent à relativiser le culte de la personnalité dont il est l'objet ;

Il admirait Hitler et a écrit à Mussolini : "Quel homme ! Je suis sous le charme ! [...] Le fascisme a rendu service au monde. " Il a ajouté que le« Duce » avait « rendu service au monde » en détruisant le mouvement ouvrier italien. en 1927 »
- En 1935, il a écrit à Hitler : « Si notre pays était vaincu, j'espère que nous trouverions un champion aussi indomptable que vous pour nous redonner courage et nous rendre la place qui est la nôtre parmi les nations. »

Churchill qui à l'âge de 26 ans, avait déclaré que le but de sa vie était « l'amélioration de la race britannique », clamait que « le stock aryen devait triompher ».
En 1937, à l'âge de 62 ans, il justifiait le génocide massif des peuples indigènes devant la Commission Peel : "Je n'admets pas [...] qu'un grand tort ait été fait aux Peaux Rouges d'Amérique ou les Noirs d'Australie. Je n'admets pas que ces gens ont été lésés par le fait qu'une race plus forte, une race plus élevée, une race plus sage, pour ainsi dire, est venue et a pris leur place. Des Palestiniens eux-mêmes ont dit qu'il ne s'agissait que de « hordes barbares qui ne mangeaient que de la bouse de chameau ».
- « Je ne comprends pas ce que l'utilisation du gaz peut poser comme problème. Je suis fortement en faveur de l'utilisation de gaz toxiques contre les tribus non civilisées. Cela répandrait une terreur vive."
- Il s’est d’ailleurs opposé avec véhémence à l'indépendance de l'Inde, déclarant que Gandhi« [devait] être ligoté aux portes de Delhi, puis piétiné par un énorme éléphant avec le nouveau vice-roi assis sur son dos. Le Gandhisme et tout ce qu'il représente doivent être [...] écrasés. " Il dira plus tard : "Je déteste les Indiens. C’est un peuple bestial pratiquant une religion bestiale. "

Ces citations-là, aucun site ne les diffuse à la gloire du grand Churchill :

Désolée d'être rabat-joie mais c'est la vérité. Etudiez les archives, tout est accessible. Faites-vous votre propre opinion. Ne vous contentez pas de regarder les films qui sortent sur ce personnage plus que douteux. La fiction ne peut remplacer la vérité. N'oubliez jamais que l'histoire de vos manuels scolaires est toujours écrite par les vainqueurs.

Sources https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-heures-sombres-reviviscence-d-200642
Répondre - il y a 1 an
Anonyme 61041 Gandhi, lui, mérite le PARADIS : il a libéré son peuple du joug impérialiste anglais, sans violence !
Répondre - il y a 1 an
Donias La tombe de Winston Churchill
Répondre - il y a 12 mois
Donias Après avoir quitté le poste de Premier ministre, Churchill passe moins de temps au Parlement.
Il vit sa retraite à Chartwell et à son domicile londonien du 28 Hyde Park Gate, au sud-ouest de Kensington Gardens. Lorsque son état mental et ses facultés physiques se dégradent, il sombre dans la dépression.

Churchill, sa femme et de nombreux membres de sa famille sont enterrés autour de l'église Saint Martin-de-Bladon.

En 1963, le président américain John F. Kennedy, agissant en vertu de l'autorisation accordée par une loi du Congrès, le proclame citoyen d'honneur des États-Unis, mais il est dans l'impossibilité d'assister à la cérémonie à la Maison-Blanche.

Le 15 janvier 1965, Churchill subit un grave accident vasculaire cérébral qui lui sera fatal : il meurt à son domicile neuf jours plus tard, à l'âge de 90 ans, le matin du dimanche 24 janvier 1965, soit 70 ans jour pour jour après la mort de son père.

Par décret de la Reine, des obsèques nationales sont organisées.

Ce sont les premières obsèques nationales pour une personnalité ne faisant pas partie des souverains depuis celles du duc de Wellington Arthur Wellesley en 1852.

Son cercueil est exposé pendant 3 jours et 3 nuits au Wesminter Hall, où un véritable flot humain vient lui rendre hommage. Puis le 30 janvier 1965, dans un cortège à pied composé de différentes unités de l'armée britannique, le cercueil posé sur un affût de canon tiré par des marins de la Royal Navy est amené à la cathédrale Saint-Paul de Londres. pays sont représentés aux obsèques; seule la Chine n'est pas représentée. Les funérailles connaissent un des plus grands rassemblements de chefs d'État dans le monde, jusqu'en 2005 lors des funérailles du pape Jean-Paul II.

Après l'office religieux, le cortège se dirige vers la Tour de Londres où le cercueil est monté sur la vedette MS Havengore qui remonte la Tamise jusqu'à la gare de Londres-Waterloo où il est chargé sur un wagon spécialement préparé et peint, le Southern Railway Van S2464S, dans le cadre du cortège funéraire pour son trajet par chemin de fer jusqu'à Bladon.

La Royal Artillery tire dix-neuf coups de canon, comme à son habitude pour un chef de gouvernement, et la RAF met en scène un défilé aérien de seize avions de combat English Electric Lightning. Le wagon Pullman transportant sa famille en deuil est remorqué par la « Winston Churchill », une locomotive Pacific de type Battle of Britain no 34051.

Dans les champs le long de la voie ferrée, et aux gares rencontrées sur le trajet, des milliers de personnes se tiennent en silence pour lui rendre un dernier hommage.

L'hymne lors des funérailles est The Battle Hymn of the Republic.

À sa demande, Churchill est enterré dans la parcelle familiale du cimetière de l'église Saint Martin-de-Bladon dont dépend le Palais de Blenheim, son lieu de naissance.
Répondre - il y a 12 mois
Donias https://www.youtube.com/watch?v=GC1WEdgXKEI

Sir Winston Churchill's Funeral: A World In Remembrance (1965) | British Pathé
Répondre - il y a 12 mois
Donias https://www.youtube.com/watch?v=6ybeYQ3vTOw

Churchill's funeral
Répondre - il y a 12 mois
Donias Churchill, sa femme et de nombreux membres de sa famille sont enterrés autour de l'église Saint Martin-de-Bladon.
Répondre - il y a 9 mois
Donias Une peinture française de Churchill
Répondre - il y a 9 mois
Donias tableau de winston churchill
Répondre - il y a 9 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Winston Churchill et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.