Xénophon

 
Xénophon
-430 à -354
 

Historien, Philosophe, Scientifique (Histoire, Philosophie).

Nationalité grecque Grec, né en de l'an -430 av. jc (environ) et mort en de l'an -354 av. jc (environ)

76 ans Mort à l'âge de 76 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Xénophon ?


Contribuez !

Biographie

Xénophon a été un mercenaire, un philosophe, un historien et un chef militaire de la Grèce antique né à Erchia près d'Athènes vers 430 et mort vers 354.

Esprit éclectique, il a beaucoup écrit.

Outre l'Anabase, il nous a offert une suite à l'Histoire de la guerre du Péloponnèse de Thucydide intitulée Les Helléniques.

Disciple de Socrate, il dresse de son maître le portrait d'un homme plus attiré par la morale que par la métaphysique, comme ceci apparait dans l'Apologie de Socrate, les Mémorables et le Banquet.

Xénophon a préparé les esprits à la possibilité et aux profits des conquêtes d'Alexandre le Grand : dans l'Anabase, outre une vision idéalisée de l'Asie, il montre qu'un corps expéditionnaire de soldats d'élite peut traverser l'Empire perse invaincu.

Alors qu'il était, dans un premier temps, proche des idéaux aristocratiques, il développe par la suite une pensée politique favorable à la monarchie.

Originaire du dème d'Erchia en Attique, Xénophon est le fils de Gryllos.

Sa date de naissance est discutée : la date approximative de 430 est basée sur l'indication qu'il était une jeune homme au début de l'Anabase ; certains auteur proposent des dates plus précises. E. Delebecque propose ainsi la date de 426, correspondant à l'âge minimal pour participer à l'expédition athénienne à Lesbos en 406 (Essai sur la vie de Xénophon, p.24) ou par ex. 428/7 dans Claude Mossé, Dictionnaire de la civilisation grecque p.502.

Né dans une riche famille aristocratique, il fréquente les sophistes, dont Prodicos à Thèbes.

Puis devient l'élève de Socrate. Pénétré d'idées oligarchiques, il est hostile à la restauration de la démocratie après la tyrannie des Trente ; au sein des socratiques, il ne s'entend ni avec Aristippe, ni avec Platon, à qui il reproche d'ajouter ses idées propres à celles de Socrate. D'après Photios, Xénophon fut élève d'Isocrate.

Selon une anecdote rapportée par Strabon puis Diogène Laërce, Xénophon aurait combattu à la bataille de Délion, où Socrate lui aurait sauvé la vie alors qu'il était tombé de son cheval. C'est tout bonnement impossible vu la date de naissance de Xénophon (430 ou 426) et celle de la bataille de Délion (424). L'épisode est apocryphe, dû à une déformation de celui du sauvetage d'Alcibiade par Socrate à la bataille de Potidée.

Auditeur de Socrate, il prend son enseignement en notes.

Appelé à la cour du jeune Cyrus par son général Proxène de Thèbes, il est engagé à son insu dans l'expédition de Cyrus le Jeune contre son frère Artaxerxès II (-400). Il suit Cyrus en Grèce un an avant la mort de Socrate. Lors de la bataille de Counaxa, en 401, bien que les Grecs n'aient perdu aucun homme, la bataille tourne à l'avantage des Perses lorsque Cyrus est tué.

Cléarque dirige alors la retraite des Dix Mille vers le nord. Des contacts sont noués avec le satrape Tissapherne, mais le spartiate Cléarque entre autres généraux tombe naïvement dans un guet-apens. Il est décapité avec de nombreux officiers de son état-major, dont Proxène de Thèbes, ami de longue date de Xénophon, qui lui succède dans cette retraite à la tête des mercenaires. Isolés sur les plaines entre le Tigre et l'Euphrate, les mercenaires sont conduits par Xénophon : cette retraite est retenue dans l'histoire sous le titre de retraite des « Dix Mille » : les Grecs de la retraite sont 13 600 ; Xénophon rapporte les péripéties du trajet dans son ouvrage l'Anabase. Arrivés à la sortie des montagnes, apercevant le Pont-Euxin, Xénophon arrive en Thrace avec ses compagnons, se met au service du prince Seuthès Ier, qu'il rétablit sur son trône.

À son retour à Athènes, il est mal accueilli pour s'être mis au service de Sparte. Il part alors à Sparte, où il fait partie des troupes du roi Agésilas II qui combattent en Perse. Il est alors banni d'Athènes, alliée des Perses, et dépossédé de ses biens.

En 394, il se bat contre les Athéniens à Coronée, puis s'installe à Scillonte, en Élide, sur la côte ouest du Péloponnèse, où il passe plus de 20 ans.

Il se marie vers 385 avec Philésia, âgée de 15 ans, qui lui donne deux fils, Gryllos et Diodore, qu'on surnommera « les Dioscures ».

À la demande du roi Agésilas II, il fait venir ses fils à Sparte pour y être élevés à la mode spartiate. Après avoir vécu à la cour du roi, il quitte Agésilas, et s'établit à Scillonte, territoire proche d'Elée et, surtout, d'Olympie, site des Jeux Olympiques rejoint d'après Démétrios de Magnésie par sa femme et ses deux fils Gryllos et Diodore.

En 362, il autorise ses deux fils à combattre dans les rangs de la cavalerie athénienne aux côtés des Spartiates : Gryllos meurt au combat lors de la bataille de Mantinée.

Sur son domaine, il rédige ses ouvrages, notamment l'Anabase, et s'adonne à la chasse.

En 371, une guerre entre Sparte et les Eléens l'oblige à quitter Scillonte, et il se réfugie à Élis puis à Corinthe ; le grammairien Démétrios de Magnésie a écrit qu'il est mort à Corinthe. Athènes, alliée de Sparte, lève la sentence de bannissement en 367 ; Istros de Cyrène, historien grec du IIIe siècle av. J.-C.12,13 dit qu'il fut exilé par ordre d'Eubule et rappelé par son avis. Dion de Pruse, dans le VIIIe Discours, rapporte que Xénophon était déjà exilé pour sa participation à la campagne de Cyrus quand Diogène de Sinope arriva à Athènes.

Diogène Laërce date sa mort de 360. On suppose qu'il est mort en 355.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Xénophon en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Xénophon.

Vous savez où se trouve la tombe de Xénophon ?

Citations

Les meilleures citations de Xénophon.

Les villes et les nations les plus attachées au culte divin ont toujours été les plus durables et les plus sages.
Pour avoir les dieux favorables dans l'adversité, il faut les invoquer dans la prospérité.
Il n'est condiment que d'appétit.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Xénophon. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Xénophon, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Grecque Drapeau grec
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Xénophon
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Xénophon
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : de l'an -430 av. JC
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 76 ans (environ)
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Xénophon ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Xénophon, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Xénophon ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Xénophon et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.