Alexis L'Hotte

10365ème
Alexis L'Hotte
1825 - 1904
Score : 0

Général, Militaire (Histoire).

Proposez-nous sa nationalité, date de naissance et de mort en commentaire.né le 25 mars 1825 et mort le 3 février 1904

78 ans Mort à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Alexis L'Hotte ?


Contribuez !

Biographie

Alexis L'Hotte, (25 mars 1825 - 3 février 1904) plus connu sous l'appellation de général L'Hotte, est un général français. Il est écuyer en chef du Cadre noir avant d'en être commandant. Il est notamment à l'origine de cette célèbre doctrine de l'équitation de tradition française : « Calme, en avant, droit .».

Né à Lunéville, Alexis L'Hotte passe, jusqu'à l'âge de 15 ans, plus de temps avec le commandant Dupuis, écuyer de l'école de Versailles, qu'avec ses professeurs, ce qui ne l'empêchera pas d'entrer à Saint-Cyr à 17 ans.

Deux ans plus tard, il entre à l'école de cavalerie de Saumur, alors sous le commandement de Delherm de Novital et travaille avec le commandant Rousselet. En tant qu'officier de cavalerie, il est ensuite affecté à diverses missions de « maintien de l'ordre ». Il prend alors conscience de l'écart qui existe entre l'équitation savante et l'équitation de campagne et lui fait préconiser la pratique du trot enlevé (dit alors à l'anglaise) pour les hommes du rang. Affecté à Saumur aux Guides d'état major, il rencontre d'Aure, écuyer en chef depuis un an. Un peu plus tard, appelé à réprimer la révolte des Canuts, il est envoyé à Lyon où il rencontre par hasard François Baucher, de qui il devient l'élève et ami. Il commence dès alors la synthèse entre les deux écoles rivales, discernant ce que la méthode baucheriste avait d'inadapté à une équitation militaire.

Il revient à Saumur en tant que lieutenant d'instruction en 1850. Devenu capitaine instructeur à Lille, il monte douze chevaux par jour, restant en selle treize à quatorze heures. Nommé au commandement de la section de cavalerie de Saint-Cyr, il est remarqué par l'empereur Napoléon III, ce qui lui vaudra en 1864 sa nomination au poste d'écuyer en chef à Saumur. Sa première décision fut de bannir le travail de haute école sauf pour ses chevaux personnels. Cette apparente infidélité à Baucher montre en fait que peut être le premier, il avait compris l'unité fondamentale de l'équitation avec une diversité de moyens.

Il participe avec le manège de Saumur au premier concours de la Société Hippique Française à Paris en 1866 où il remporte un véritable triomphe. Pendant les six ans qu'il passe à Saumur comme écuyer en chef, il est véritablement adulé par ses élèves, même si ceux-ci lui reprochent d'être avare de ses conseils, ce qui lui vaudra les surnoms de « sublime muet » ou de « lumière sous le boisseau ». Effectivement, autant son oeuvre écrite montre ses qualités de pédagogue, autant il restait silencieux voire taciturne au manège et citant Baucher, « je suis arrivé à cette conclusion que, plus et mieux l'on sait, moins on en dit ».

En 1870, le manège de Saumur est dissous et l'Hotte, promu colonel, commande le premier Dragon et sera encerclé dans Paris. Il rendra alors souvent visite à Baucher, alors retiré et presque infirme. À la tête du sixième Lanciers, il participe avec les versaillais à la sanglante répression de la Commune. Général de brigade en 1874, il fera enfin triompher ses idées et le trot enlevé sera enseigné dans les écoles militaires d'équitation. Il revient pour la quatrième fois à Saumur en tant que général commandant l'école. Il terminera sa carrière militaire couvert d'honneurs, inspecteur général de la cavalerie, général de corps d'armée, président du conseil de la cavalerie jusqu'à sa retraite en 1880. En 1888, il est élevé à la dignité de Grand officier de la Légion d'honneur.

Montant encore chaque matin ses trois chevaux, ce qu'il fera jusqu'à l'âge de 77 ans, il rédige ses ouvrages Un officier de cavalerie, où il campe les portraits des grands écuyers de son temps, et surtout les Questions équestres, synthèse de l'enseignement des deux grands rivaux de qui il fut à la fois l'élève et l'ami ainsi que de son immense expérience équestre. Ces deux livres ne paraîtront qu'en 1905 et 1906, après sa mort, le 3 février 1904, à Lunéville où il s'était retiré.

Dans son testament, il ordonne « Je veux épargner la déchéance à mes trois chevaux, Glorieux, Domfront et Insensé. Qu'ils soient immédiatement abattus d'une balle de revolver. », volonté qui fut respectée.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Alexis L'Hotte en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Alexis L'Hotte.

Vous savez où se trouve la tombe d'Alexis L'Hotte ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Alexis L'Hotte pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Alexis L'Hotte, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Alexis L'Hotte.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : --
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Général, Militaire
  • Domaines : Histoire

Noms

  • Nom usuel : Alexis L'Hotte
  • Nom complet : --
  • Prénom : Alexis
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : L'Hotte
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : alexis hotte

Naissance

  • Date de naissance : 25 mars 1825
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Alexis L'Hotte ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Alexis L'Hotte, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Alexis L'Hotte afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

10365ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Alexis L'Hotte
10365ème
Notez-le !

1825 - 1904
78 ans

Général, Militaire (Histoire).
+3
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Alexis L'Hotte dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Alexis L'Hotte, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Alexis L'Hotte.
Soyez le 1er fan en votant pour Alexis L'Hotte.

Commentaires

Vous avez des questions sur Alexis L'Hotte ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Alexis L'Hotte et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.