Angel Nieto

 
Angel Nieto
1947 - 2017
 

Pilote de vitesse moto espagnol, l'un des plus grands pilotes de moto de l'histoire par le palmarès avec 13 titres mondiaux, 6 titres en 50 cm3 et 7 titres en 125 cm3.

Nationalité espagnole Espagnol, né le 25 janvier 1947 et mort le 3 août 2017

70 ans Mort victime d'un accident de quad (accident) à l'âge de 70 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Angel Nieto ?


Contribuez !

Biographie

Ángel Nieto Roldán , né le 25 janvier 1947 à Zamora et mort le 3 août 2017 à Ibiza, est un pilote de vitesse moto espagnol. Il est l'un des plus grands pilotes de moto de l'histoire par le palmarès avec 13 titres mondiaux, 6 titres en 50 cm³ et 7 titres en 125 cm³. Au nombre de titres, il est uniquement devancé par Giacomo Agostini (15 titres mondiaux). L'Espagnol est très superstitieux, il a donc toujours refusé de dire qu'il avait conquis 13 titres de champion du monde mais bien 12+1. Au nombre de victoires, seuls Giacomo Agostini et Valentino Rossi ont fait mieux au moment de la mort d'Angel_Nieto.

Ángel Nieto dispute son premier Grand Prix sur le Circuit de Montjuïc à Barcelone en 1966. Sur un Derbi « privé », il termine cinquième d'une course de 50 cm³ disputée sur un circuit urbain. L'année suivante, Derbi le fait évoluer en Grand Prix. Sa seule place dans les points est une cinquième place en Allemagne. Avec encore une seule cinquième place, Nieto termine la saison suivante (1967) à la quatrième place du championnat, terminant quatre de sept courses dans les points. Il est quatrième à l'issue de la saison 1968.

En 1969, Ángel Nieto remporte son premier titre mondial lors du championnat du monde 50 cm³. Le pilote officiel de l'écurie Kreidler, le Néerlandais Aalt Toersen, totalise un nombre de points plus important, 93, mais, en raison du règlement - seuls les résultats obtenus dans la moitié des courses plus une sont comptabilisés - il est devancé d'un point, 76 contre 75, par Nieto.

Ángel Nieto commence la saison suivante par quatre victoires lors des quatre premiers Grands Prix de la saison. Sur la suite de la saison, il remporte une nouvelle victoire et obtient une seconde place, ce qui lui fait un total de 87 points admissibles sur 90 possibles. Il remporte son second titre de champion du monde 50 cm³. En parallèle, il dispute le championnat 125 cm³ où il remporte quatre courses et obtient une seconde place. Il termine au second rang du championnat derrière Dieter Braun.

Lors de la saison 1971, le pilote officiel de Kreidler Jan de Vries réussit le maximum de points possibles, 75. Il devance Nieto qui remporte trois Grands Prix et obtient deux secondes places. Lors des Grands Prix 125, Nieto remporte la première course. Il remporte quatre autres victoires et termine une fois second ce qui lui permet de devancer Barry Sheene.

Après les huit courses composant le championnat du monde 50 cm³ de 1972, Nieto et Jan de Vries sont à égalité parfaite : tous deux comptent trois victoires et deux secondes places comptabilisées. Ils sont également à égalité au nombre total de points. Le titre est alors déterminé au temps parcouru : Nieto, avec 2h 27 min 26 s 29 contre 2h 27 min 47 s 61 pour De Vries, remporte son troisième titre de la discipline. Lors du championnat de la catégorie 125 cm³, Nieto remporte cinq victoires et termine deux autres fois sur le podium, avec une deuxième et une troisième place. Avec 97 points, qui sont tous comptabilisés, il devance Kent Andersson, pilote Yamaha, qui totalise 103 points mais doit en abandonner 16 en raison du règlement.

Derbi ayant décidé de se retirer de la compétition, Nieto dispute la saison suivante chez Morbidelli, un constructeur italien. Il dispute le championnat 125 cm³ mais il ne parvient pas à remporter la moindre victoire. Il obtient trois seconde places et termine septième du championnat remporté par Kent Andersson.

Derbi revenu à la compétition, Nieto retrouve ce constructeur la saison suivante où il remporte deux victoires mais termine troisième du championnat toujours dominé par Kent Andersson. Il change de nouveau de constructeur pour le championnat du monde 1975 : il rejoint le constructeur allemand Kreidler avec lequel il dispute le championnat 50 cm³. Sa plus mauvaise place est une seconde place, en Allemagne et en Suède. Il remporte au total six Grands Prix durant cette saison.

Après un nouveau changement de constructeur, Bultaco, Nieto remporte deux nouveaux titres de champion du monde en 50 cm³, en 1976 et 1977, remportant respectivement cinq puis trois victoires. C'est son dernier titre en 50 cm³.

Dans le même temps, il termine second en 125 cm³, derrière Pierpaolo Bianchi et troisième l'année suivante, championnat toujours dominé par Bianchi.

L'année suivante (1978), alors qu'il est en désaccord avec son écurie avec laquelle il décide ne plus courir, il est recruté par Minarelli pour aider Pierpaolo Bianchi à remporter le titre 125 cm³ face à Eugenio Lazzarini. Lors de ses deux premières courses, il remplit son contrat en terminant deuxième derrière Bianchi, puis une fois que celui-ci ait abandonné toute chance de titre, il joue sa carte personnelle et remporte les quatre derniers Grands Prix terminant finalement second du championnat. Il continue sa série de victoires la saison suivante en remportant les sept premières courses du championnat 1979. Une chute l'empêche de disputer les trois Grands Prix suivants, ce qui met un terme à son ambition de remporter l'ensemble des manches du championnat. Lors de son retour, il remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne. Avec 120 points, il remporte son neuvième titre mondial, le troisième en 125.

La saison suivante (1980), il termine au troisième rang du championnat, derrière Pierpaolo Bianchi et Guy Bertin, bien qu'il soit le pilote remportant le plus de victoires dans la catégorie avec quatre. Lors du l'année 1981, Nieto débute par trois victoires. Il remporte ensuite cinq autres victoires durant la saison, terminant avec un total de 140 points et devançant Loris Reggiani pour la conquête du titre 125 cm³. Il concoure également en 250 cm³ avec Siroco-Rotax avec lequel il obtient une cinquième place lors du Grand Prix d'Allemagne. Il remporte en 1982 un nouveau titre de champion du monde 125 cm³, avec Garelli - qui a racheté Minarelli - en remportant six Grands Prix. Il renouvelle cette performance lors du championnat 1983, toujours chez Garelli. En 1984, il remporte son troisième titre consécutif 125 cm³ avec Garelli en devançant Eugenio Lazzarini : il remporte les six premiers Grands Prix d'une saison en comportant huit.

En 1985, il retrouve son ancienne équipe chez Derbi avec lequel il dispute le championnat 80 cm³. Il ne marque des points que lors du Grand Prix de France qu'il remporte devant Stefan Dörflinger, vainqueur du championnat. L'année suivante (1986), il dispute le championnat du monde dans deux catégories, 80 cm³ avec Derbi et 125 cm³ avec Ducados mais il ne parvient pas à remporter la moindre victoire, terminant respectivement septième et treizième du championnat. C'est sa dernière année de pilote sur le Continental Circus.

Après sa carrière sportive, Ángel Nieto reste dans le monde de la moto. Il occupe un temps des responsabilités de directeur d'équipe, en particulier avec Via Digital Team avec lequel il obtient un titre de champion du monde 125 cm³ en 1999 avec le pilote Espagnol Emilio Alzamora.

Il occupe également des fonctions de commentateur de grand prix.

Ángel Nieto est mort jeudi 3 août 2017 à l'âge de 70 ans des suites d'un accident de quad survenu il y a 8 jours (le mercredi 26 juillet 2017).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Angel Nieto en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Angel Nieto.

Vous savez où se trouve la tombe d'Angel Nieto ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Angel Nieto pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Angel Nieto, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Angel Nieto.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Espagnole Drapeau espagnol
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Pilote de moto
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Sport, Sport motocycliste, Sport motorisé

Noms

  • Nom usuel : Angel Nieto
  • Nom complet : --
  • Prénom : Angel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Nieto
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Ángel Nieto, Ángel Nieto Roldán

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 70 ans
  • Cause de mort : Accident de quad (Accident de la route)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Angel Nieto ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Angel Nieto, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Angel Nieto ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Angel Nieto et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres pilote de moto (hommes)

Portrait de Olivier Chevallier
 
Notez-le !

Drapeau France 1949 - 1980
Francais, 31 ans

Pilote moto français, champion de France 250 cm3 en 1970.
Portrait de Daijiro Kato
 
Notez-le !

Drapeau Japon 1976 - 2003
Japonais, 26 ans

Pilote de moto japonais, il domine la catégorie 250 cm3 en 2001 avec pas moins de 11 Grand Prix.
Portrait de Anthony Delhalle
 
Notez-le !

Drapeau France 1982 - 2017
Francais, 35 ans

Pilote français de moto de vitesse et d'endurance, quintuple champion du monde d'endurance moto, double vainqueur du Bol d'or (2011, 2016) et des 24 Heures du Mans (2014, 2015).
Portrait de Nicky Hayden
 

Drapeau États-unis d'amérique 1981 - 2017
Américain, 35 ans

Pilote de vitesse moto américain surnommé « The Kentucky Kid » et connu pour avoir été champion du monde MotoGP en 2006.
Portrait de John Surtees
 

Drapeau Royaume-uni 1934 - 2017
Anglais, 83 ans

Pilote motocycliste et automobile britannique, le seul pilote de l'histoire sacré champion du monde à moto et en auto : 7 fois champion du monde de moto de vitesse sur MV Agusta et 1 fois champion du monde de formule 1 sur Ferrari (1964).
Portrait de Patrick Pons
 

Drapeau France 1952 - 1980
Francais, 27 ans

Pilote de moto, Sportif (Sport, Sport motocycliste, Sport motorisé).

Autres points communs avec Angel Nieto