Auguste Comte

 
Auguste Comte
1798 - 1857
 

Philosophe (Philosophie).

Nationalité française Francais, né le 17 janvier 1798 et mort le 5 septembre 1857

59 ans Mort à l'âge de 59 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Auguste Comte ?


Contribuez !

Biographie

Auguste Comte (Isidore Marie Auguste François Xavier Comte), né le 19 janvier 1798 (30 nivôse An VI) à Montpellier (Hérault) et mort le 5 septembre 1857 à Paris, est un philosophe français.

Il est le fondateur du positivisme, et est considéré comme un des précurseurs de la sociologie.

Il est l'auteur de la célèbre loi des trois états, selon laquelle l'esprit humain passe successivement par « l'âge théologique », par « l'âge métaphysique », pour aboutir enfin à « l'âge positif » admettant que la seule vérité accessible l'est par les sciences.

Son influence sur l'épistémologie française est considérable.

Il fut le secrétaire particulier, puis le disciple du comte de Saint-Simon, lui-même fondateur du mouvement saint-simonien.

Après sa rencontre en 1844 avec Clotilde de Vaux et la mort de celle-ci en 1846, Auguste Comte fonde la « religion de l'humanité », sorte de religion sans Dieu où la déesse de l'Humanité est constituée de « l'ensemble des êtres passés, futurs et présents qui concourent librement à perfectionner l'ordre universel ».

Auguste Comte étudie au lycée de Montpellier. Il perd la foi à l'âge de 14 ans. Il est reçu à 16 ans à l'École polytechnique, dans les premiers, en 1814. Il est surnommé Sganarelle par les élèves de sa promotion, ou le philosophe. Il complète sa formation par la lecture des oeuvres de David Hume, Condorcet, Joseph de Maistre, Bonald, Bichat, et Gall. Durant ces années, il s'illustre aussi par sa passion pour le jeu de dames[réf. nécessaire].

À la Restauration, en avril 1816, toute sa promotion est congédiée pour manque de discipline par le comte de Vaublanc. Il trouve en 1817 un poste de secrétaire auprès de Saint-Simon (Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, à ne pas confondre avec le duc de Saint-Simon auteur des mémoires de la cour de Louis XIV), avec qui il collabore sur différents ouvrages jusqu'à une rupture orageuse en 1824.

Il fait la connaissance en 1821 de Caroline Massin, dont il dira dans « l'addition secrète » de son testament qu'elle était alors une ancienne prostituée qu'il voulait sortir de sa condition en lui donnant des cours de mathématiques. En 1825, un mariage civil est d'abord célébré, puis un mariage religieux à la suite des instances de la mère de Comte.

Il rencontre Félicité Robert de Lamennais. Il assiste à l'enterrement de Saint-Simon et participe vers fin 1825 - début 1826 aux réflexions sur la nécessité d'une nouvelle doctrine générale.

C'est ainsi qu'il commence en 1826 son « cours de philosophie positive », mais doit l'interrompre rapidement du fait d'une grave dépression, qu'il qualifie d'« épisode cérébral » et qui a peut-être un rapport avec la conduite de sa femme. Il erre pendant dix jours à Montmorency d'où il écrit une note à M. de Blainville. Il fait un séjour de huit mois à l'hôpital d'Esquirol, dont il sort avec la mention « NG » (non guéri) 1, puis tente de se suicider. Il publie entre 1830 et 1842 les quatre volumes composant son Cours de philosophie positive. La légende affirme qu'il produit ses ouvrages de tête, sans notes ni lectures extérieures, et qu'une fois sa réflexion achevée, il rédige au fil de la plume et envoie ses travaux à l'impression.

En dépit de ses opinions républicaines, et malgré l'échec à l'obtention d'un professorat à Polytechnique, il est finalement nommé dans cette école comme répétiteur d'analyse et de mécanique (1832), puis comme examinateur d'entrée (1836). Séparé de sa femme en 1842, il rencontre en 1844 Clotilde de Vaux, soeur de l'un de ses plus célèbres élèves, Maximilien-Marie de Ficquelmont. Éperdument amoureux de la jeune femme, il commence une relation passionnée et platonique, mais Clotilde meurt l'année suivante, le 5 avril, de la tuberculose.

Sa pensée évolue vers une forme de religiosité : pour faire son deuil, il s'impose la solitude et développe une « religion » de l'humanité. Alors qu'il perd peu à peu ses postes, il fonde en 1848 la Société positiviste. Au niveau politique, il s'enthousiasme pour la Révolution de 1848, s'intéresse à la question du prolétariat et tente, sans succès, de rallier le monde ouvrier à ses convictions. Il s'intéresse aussi à la fonction de l'État, et fait en sorte que le Collège de France crée une chaire d'Histoire générale des sciences positives. Après avoir été très critique vis-à-vis du prince Louis-Napoléon, il est partisan du coup d'État de 1851, ce qui provoque le trouble chez ses disciples, qui prennent, tel Littré, leurs distances à son égard.

En 1852, il perd son poste de répétiteur de mathématiques à l'École polytechnique. La solitude ne l'empêche pas de se tenir au courant des affaires du monde et d'entretenir une correspondance importante : 3 000 lettres envoyées et 6 000 reçues. Institué « grand-prêtre de l'humanité », il publie le Système de politique positive entre 1851 et 1854, un Catéchisme positiviste en 1852, ainsi que la Synthèse subjective en 1856. Il fonde la Revue occidentale. La philosophie positive est traduite en anglais en 1856.

Ami personnel de John Stuart Mill, il a vécu de ce que celui-ci lui a versé avant qu'ils ne se brouillent. Il meurt le 5 septembre 1857. Inhumé au cimetière du Père-Lachaise, une statue représentant l'humanité est érigée en 1983 derrière sa tombe.

Auguste Comte a eu un enfant d'une première femme, qu'il n'a pas élevé. Une fois arrivé à Paris, il n'a pas quitté certains quartiers de la capitale et n'a pas voyagé en Europe, à l'inverse de bien d'autres penseurs.

Une statue d'Auguste Comte a été inaugurée en 1902 place de la Sorbonne, sous la présidence du général André, en présence de membres de la société positiviste. Claude Allègre fit déplacer la statue et la fit pivoter de 90 °, de sorte qu'elle « tourne presque le dos à la Sorbonne ».

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Auguste Comte en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Auguste Comte.

Vous savez où se trouve la tombe d'Auguste Comte ?

Citations

Les meilleures citations d'Auguste Comte.

La formule sacrée du positivisme : l'amour pour principe, l'ordre pour base, et le progrès pour but.
Nul ne possède d'autre droit que celui de toujours faire son devoir.
L'humanité se compose de plus de morts que de vivants.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Auguste Comte. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Auguste Comte, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Auguste Comte.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Philosophe
  • Domaines : Philosophie

Noms

  • Nom usuel : Auguste Comte
  • Nom complet : --
  • Prénom : Auguste
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Comte
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Isidore Marie Auguste François Xavier Comte, august comte

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 59 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Auguste Comte ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Auguste Comte, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Auguste Comte ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Auguste Comte et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.