Bernard Noël (écrivain)

 
Bernard Noël
1930 - 2021
 

Poète français, fervent défenseur de la langue française, considéré comme l’un des grands poètes français contemporains.

Nationalité française Francais, né le 19 novembre 1930 et mort le 13 avril 2021

90 ans Mort à l'âge de 90 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Bernard Noël ?


Contribuez !

Anniversaire !

Bernard Noël aurait fêté ses 91 ans le vendredi 19 novembre 2021. Plus que 23 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Bernard Noël (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Bernard Noël, né le 19 novembre 1930 à Sainte-Geneviève-sur-Argence (Aveyron) et mort le 13 avril 2021, est un poète, écrivain, essayiste et critique d'art français. Il a également publié un livre sous le nom de plume Urbain d'Orlhac. Fervent défenseur de la langue française était considéré comme l’un des grands poètes français contemporains.

Remarqué en 1958, dès la parution de son premier livre de poésie, Extraits du corps, Bernard Noël attend neuf années avant de publier son deuxième ouvrage La Face de silence (1967).

Initialement publié sous pseudonyme (Urbain d'Orlhac) par Jérôme Martineau en 1969, puis en 1971 (cette fois sous son vrai nom) par Jean-Jacques Pauvert, Le Château de Cène lui vaut, en 1973, un procès pour outrage aux bonnes mœurs.

À la suite de ce procès, et à l'initiative de Jean-Jacques Pauvert, Noël écrit en 1975 un texte intitulé L'Outrage aux mots.

Poète, écrivain, essayiste, critique d’art, son amitié pour les peintres et son goût pour la peinture le conduisent à collaborer à la réalisation de très nombreux livres d'artistes et, plus récemment, à en illustrer lui-même certains.

Saluée, entre autres, par Louis Aragon, André Pieyre de Mandiargues, Yves Bonnefoy, Claude Esteban, Michel Polac, Philippe Sollers, Jacques Derrida et Maurice Blanchot l'œuvre de Bernard Noël fait de la poésie son principe unificateur.

Il dirigea la collection « Textes » chez Flammarion dans laquelle furent publiés Claude Ollier, Marc Cholodenko, Arthur Silent, Jean-Claude Montel, William Carlos Williams, ou encore E. E. Cummings, notamment.

En 2010, Bernard Noël écrit Paul Trajman ou la main qui pense (éd. Ypsilon), un recueil de poésie où l’écrivain se livre à une expérience inédite, nous racontant l’art de Paul Trajman.

La « sensure » est une notion construite par Bernard Noël dans son texte L'Outrage aux mots, écrit et publié en 1975. Il indique la privation de sens, non par rapport au nerf sensitif, mais par rapport au sens d'un mot (compréhension, extension, signification). Ce mot est l'homophone de la censure, qui est la privation de parole.

Bernard Noël inscrit cette notion dans le contexte politique capitaliste : « le pouvoir bourgeois fonde son libéralisme sur l’absence de censure, mais il a constamment recours à l’abus de langage. » » L’abus de langage est lui à l’origine de la sensure, puisqu’il « violente [la langue] en la dénaturant ».

La sensure opère une violence sur la langue par une dénaturation. Employée pour sauver l'apparence, sa volonté est le déplacement du lieu de la censure afin qu'on ne l'aperçoive plus. Les agents à l'origine de la sensure vont donc détourner le sens des mots par le principe des « abus de langage », la société créé une « inflation verbale qui ruine la communication à l’intérieur d’une collectivité, et par là même la censure ».

Bernard Noël conçoit cette notion à l'issue du procès qui lui est intenté après la parution de son premier roman, Le Château de Cène. Sa condamnation découle d'une compréhension erronée du roman par ses détracteurs, qui en modifient ainsi le sens.

L’idée d’une censure par « l’inflation verbale » est reprise par Ignacio Ramonet dans La Tyrannie de la communication :

« La censure démocratique […] par opposition à la censure autocratique ne se fonde plus sur la suppression ou la coupure, sur l’amputation ou la prohibition de données, mais sur l’accumulation, la saturation, l’excès et la surabondance d’informations. »

Raoul Vaneigem, dans son ouvrage Rien n'est sacré, tout peut se dire, semble élaborer une réponse. Il exalte la liberté d'expression tout en signalant ses abus formels inacceptables.

Bernard Noël est mort le mardi 13 avril 2021, à l'âge de 90 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Bernard Noël en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Bernard Noël.

Vous savez où se trouve la tombe de Bernard Noël ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Bernard Noël pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Bernard Noël, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Bernard Noël.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Bernard Noël
  • Nom complet : --
  • Prénom : Bernard
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 2 pour Bernard Noël
  • Nom de famille : Noël
  • Pseudonyme : Urbain d'Orlhac
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 90 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Bernard Noël ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Bernard Noël, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Bernard Noël ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Bernard Noël et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres poète francais

Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de Léo Ferré
 

Drapeau Monaco 1916 - 1993
Monégasque, 76 ans

Chanteur et poète français, ses chansons les plus connus sont « Avec le temps », « Ni Dieu ni maître » ou « C'est extra », ayant réalisé environ 40 albums originaux couvrant une période d'activité de 46 ans, de culture musicale classique, il dirige à plusieurs reprises des orchestres symphoniques, en public ou à l'occasion d'enregistrements discographiques. Léo Ferré se revendiquait anarchiste et ce courant de pensée inspire grandement son oeuvre.
Portrait de Jean De la Fontaine
 

Drapeau France 1621 - 1695
Francais, 73 ans

Poète français, connu principalement pour ses « Fables » comme « Le Corbeau et le Renard » ou « La Cigale et la Fourmi ». Le brillant maniement des vers et la visée morale des textes, parfois plus complexes qu'il n'y paraît à la première lecture, ont déterminé le succès de cette oeuvre à part et les Fables de La Fontaine sont toujours considérées comme un des plus grands chefs-d’oeuvre de la littérature française.
Portrait de Arthur Rimbaud
 

Drapeau France 1854 - 1891
Francais, 37 ans

Poète français, une des figures premières de la littérature française, dont l'oeuvre est aussi dense que brève et dont la précocité de son génie et sa vie aventureuse (notamment avec Paul Verlaine) contribuent à forger la légende du poète. Selon lui, le poète doit être « voyant » et « absolument moderne ». Il est connu pour ses poèmes comme « Le Bateau ivre » (1871), « Une saison en enfer » (1873), « Illuminations » (1872-1875) ou « Voyelles » (1871) qui comptent parmi les plus célèbres de la poésie française.
Portrait de Jean Cocteau
 

Drapeau France 1889 - 1963
Francais, 74 ans

Poète, cinéaste et dramaturge français, élu à l'Académie française en 1955, comptant parmi les artistes qui ont marqué le XXe siècle, il a côtoyé la plupart de ceux qui ont animé la vie artistique de son époque. Il a été l'imprésario de son temps, le lanceur de modes, le bon génie d'innombrables artistes. En dépit de ses œuvres littéraires et de ses talents artistiques, Jean Cocteau insista toujours sur le fait qu'il était avant tout un poète et que tout travail est poétique. Il est connu pour son film « Le Sang d'un poète » (1930) et sa pièce de théâtre « La Machine infernale » (1934).
Portrait de Jacques Prévert
 

Drapeau France 1900 - 1977
Francais, 77 ans

Poète populaire français célèbre surtout pour son recueil de poèmes « Paroles » (1946) massivement appris dans les écoles françaises.

Autres points communs avec Bernard Noël