Erik Satie

2870ème
Erik Satie
1866 - 1925
Score : 0

Artiste, Compositeur, Musicien, Pianiste (Art, Musique).

Nationalité française Francais, né le 17 mai 1866 et mort le 1er juillet 1925

59 ans Mort à l'âge de 59 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Erik Satie ?


Contribuez !

Biographie

Alfred Erik Leslie, dit Erik Satie, né à Honfleur, le 17 mai 1866 et mort à Paris le 1er juillet 1925, est un compositeur et pianiste français.

Né d'une mère d'origine écossaise et d'un père courtier maritime normand, élevé dans la religion anglicane, Erik Satie a passé sa jeunesse entre la Normandie et Paris. En 1870, la famille Satie quitte Honfleur pour Paris où le père a obtenu un poste de traducteur. À la mort de sa mère en 1872, avec son plus jeune frère Conrad, il est renvoyé à Honfleur vivre chez ses grands-parents paternels. Il prend ses premières leçons de musique d'un organiste local. À la mort de leur grand-mère en 1878, Erik et Conrad retournent chez leur père à Paris. Ce dernier s'est remarié avec une jeune femme, professeur de piano qui enseigne à Erik les bases de l'instrument. Il embrasse le catholicisme puis il entre au Conservatoire de musique en 1879. Jugé sans talent par ses professeurs, il est renvoyé après deux ans et demi de cours avant d'être réadmis, fin 1885. Incapable de produire une meilleure impression sur ses professeurs, il décide de s'engager dans un régiment d'infanterie.

Après quelques semaines, réalisant que l'armée n'est pas pour lui, il s'expose volontairement au froid et attrape une congestion pulmonaire. Il se fait réformer. En 1887, il s'installe à Montmartre. À cette époque commence une longue amitié avec plusieurs poètes, comme Stéphane Mallarmé, Paul Verlaine ou le poète romantique Patrice Contamine. Il fait éditer ses premières compositions par son père.

En 1890, il déménage au 6, rue Cortot, toujours à Montmartre et fréquente le cabaret le Chat noir où il fait la connaissance de Claude Debussy. En 1891, les deux amis s'engagent dans l'« Ordre kabbalistique de la Rose-Croix » fondé par le « sar » Joséphin Péladan et Stanislas de Guaita. En qualité de maître de chapelle de cet ordre, il compose plusieurs oeuvres dont les Sonneries de la Rose-Croix et Le Fils des Étoiles. Poursuivant son engouement mystique, il crée sa propre église : l'« Église métropolitaine d'art de Jésus-Conducteur » et lance des anathèmes contre les « malfaiteurs spéculant sur la corruption humaine ». Il est à la fois le trésorier, le grand-prêtre mais surtout le seul fidèle ! Contraint à cette réalité, il doit finalement l'abandonner.

En 1892, il réalise ses premières compositions et, en 1893, entame une relation avec la peintre Suzanne Valadon le 18 janvier. Bien qu'il l'ait demandée en mariage après leur première nuit, le mariage ne se fait pas, mais Valadon s'installe rue Cortot dans une chambre près de Satie qui se passionne bientôt pour elle, l'appelant sa Biqui, rédigeant des notes passionnées sur « tout son être, ses beaux yeux, ses mains douces et ses pieds minuscules ». Il compose pour elle ses Danses Gothiques tandis qu'elle fait son portrait. Six mois plus tard, le 20 juin, leur rupture laissera Satie le coeur brisé, « avec une solitude glaciale remplissant la tête de vide et le coeur de tristesse ». On ne lui connaît pas d'autre relation intime. Comme pour se punir lui-même, Satie compose Vexations, un thème construit à partir d'une mélodie courte, qu'il faut répéter 840 fois, selon ses notes ! Bien que beaucoup prennent ceci pour une blague, des compositeurs comme John Cage le prennent au sérieux. En tout, Vexations durerait presque 20 heures !

La même année, il fait la connaissance de Maurice Ravel.

Plus tard il écrira de Ravel : « Ravel vient de refuser la Légion d'honneur, mais toute sa musique l'accepte »

En 1895, il hérite d'une certaine somme d'argent qui lui permet de faire imprimer plus d'écrits ainsi que de changer de vêtements, abandonnant le style ecclésiastique pour le velours. Il achète un costume unique en sept exemplaires, couleur moutarde, qu'il portera constamment ! Il est connu à Paris comme étant le « Velvet Gentleman ». En 1896, tous ses moyens financiers ayant fondu, il doit s'installer dans un logement moins coûteux, d'abord dans une chambre minuscule rue Cortot puis, deux ans plus tard, en 1897, à Arcueil.

Il rétablit le contact avec son frère Conrad et abandonne des idées religieuses auxquelles il ne retournera pas avant les derniers mois de sa vie. Il surprend ses amis en s'inscrivant, en octobre 1905, à la Schola Cantorum de Vincent d'Indy pour y étudier le contrepoint classique avec Albert Roussel, ce qui est rare lorsqu'on a déjà 39 ans ! C'est également à cette époque qu'il devient socialiste, collabore au Patronage laïc de la communauté d'Arcueil et change à nouveau d'apparence pour celui du « fonctionnaire bourgeois » avec chapeau melon, parapluie, etc.

En 1915, il fait la connaissance de Jean Cocteau avec qui il commencera à travailler à partir de 1916. Il fait également la connaissance, par l'intermédiaire de Picasso, d'autres cubistes, comme Georges Braque, avec qui il travaillera également sur des projets qui ne verront pas le jour.

Avec Georges Auric, Louis Durey, Arthur Honegger et Germaine Tailleferre, auxquels se joindront Francis Poulenc et Darius Milhaud, il forme Les Six dont il se retire en septembre 1918 sans donner d'explication.

En 1919, il est en contact avec Tristan Tzara qui lui fait connaître d'autres dadaïstes comme Francis Picabia, André Derain, Marcel Duchamp, Man Ray avec lequel ils fabriqueront son premier readymade à leur première rencontre.

Dans les premiers mois de 1922, il prend le parti de Tzara dans le différend entre Tzara et André Breton au sujet de la nature vraie de l'art d'avant-garde, tout en parvenant à maintenir des relations amicales dans les deux camps.

En 1923, il est l'inspirateur de l'École d'Arcueil, groupe informel composé de Henri Cliquet-Pleyel, Roger Désormière, Maxime Jacob et Henri Sauguet4. Ce groupe ne survivra pas au décès du « Maître d'Arcueil ».

Il tombe malade au début de 1925. Le comte Étienne de Beaumont le fait hospitaliser dans la chambre qui lui est réservée à l'année à l'hôpital Saint-Joseph. Le 1er juillet 1925, Erik Satie meurt sur son lit d'hôpital.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Erik Satie en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Erik Satie.

Vous savez où se trouve la tombe d'Erik Satie ?

Citations

Les meilleures citations d'Erik Satie.

La poutre qui est dans l'oeil de chaque critique lui sert de longue-vue pour apercevoir la faille qui est dans l'oeuvre de chaque auteur.
Quand j'étais jeune, on me disait : "Vous verrez quand vous aurez cinquante ans". J'ai cinquante ans, et je n'ai rien vu.
Pourquoi l'argent n'aurait-il pas d'odeur, lui qui peut tout avoir ?

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Erik Satie. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Erik Satie, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

La vrai musique d'Erik Satie Répondu à 0%
5 Jean4

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Erik Satie
  • Nom complet : --
  • Prénom : Erik
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Satie
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Alfred Éric Leslie Satie, Eric Satie, Eric Sati, erik sati

Naissance

  • Date de naissance : 17 mai 1866
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 59 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Erik Satie ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Erik Satie, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,00

Au Paradis !

Erik Satie est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Erik Satie au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 J'aime beaucoup ses oeuvres musicales, c'était un très grand compositeur.
J'aime beaucoup ses oeuvres musicales. c'était un très grand compositeur.
Commentez - il y a 3 mois
 Pour "six gnossiennes n°3" juste magnifique !
pour "six gnossiennes n°3" juste magnifique!
j'aurais aimé pouvoir écouter les compos de ceux qui l'on éjecté du conservatoire
Commentez - il y a 7 mois

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Erik Satie afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

2870ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Erik Satie
2870ème

Drapeau France 1866 - 1925
Francais, 59 ans

Artiste, Compositeur, Musicien, Pianiste (Art, Musique).
-10
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Erik Satie dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 4 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Erik Satie, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Erik Satie.
Soyez le 1er fan en votant pour Erik Satie.

Commentaires

Vous avez des questions sur Erik Satie ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Kiki-27 https://www.youtube.com/watch?v=0U5gB3Aqidg
gnossiennes N°3 lent
Répondre - il y a 7 mois
Kiki-27 https://www.youtube.com/watch?v=oOTpQpoHHaw
gnossienne N°1
Répondre - il y a 7 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Erik Satie et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.