François Roustang

10499ème
François Roustang
1923 - 2016
Score : 0

Hypnothérapeute, Jésuite, Philosophe, Psychanalyste, Religieux, Scientifique (Art, Hypnose, Littérature, Philosophie, Religion, Science).

Nationalité française Francais, né en 1923 et mort le 23 novembre 2016

93 ans Mort à l'âge de 93 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de François Roustang ?


Contribuez !

Biographie

François Roustang (né en 1923 et mort le 23 novembre 2016) est un philosophe français. Ancien jésuite et ancien psychanalyste, il devient un hypnothérapeute reconnu mondialement, son parcours étant à l'image de sa capacité à absorber les choses et le temps. Durant sa vie, il fait le grand écart entre le religieux à l'hypnothérapie, en synthétisant brillamment la pensée de nombreux intellectuels ou médecins (Jacques Lacan, René Girard, Carl Jung, Sigmund Freud, Milton Erickson, Leon Chertok, Gregory Bateson...).

Il fait des études de philosophie, de théologie puis de psychopathologie, et est membre de la Compagnie de Jésus. De 1956 à 1967, il contribue à la revue jésuite Christus, qu'il dirige, assisté par Michel de Certeau à partir de 1963. Il publie Jésuites de la nouvelle France en 1961 et Une initiation à la vie spirituelle en 1963.

De 1965 à 1981, il est membre de l'École freudienne de Paris de Jacques Lacan et devient psychanalyste, après une analyse de deux ans avec Serge Leclaire. En 1966, il publie un article, « Le troisième homme », dans lequel il soutient que le Concile Vatican II a favorisé l'émergence de chrétiens ne se reconnaissant ni conservateurs ni réformistes, mais tout simplement non pratiquants et, à terme, indifférents à l'Église et aux sacrements. L'article a un retentissement important au sein de l'Église catholique. Le pape Paul VI lui-même s'en dit « très affecté » et la congrégation démet Roustang de ses fonctions. Quelque temps plus tard, il quitte l'institution catholique et devient psychanalyste. Il se marie ultérieurement. Alors qu'il vit cette expérience comme une libération, il est frappé de constater l'esprit de soumission qui règne au sein de l'École freudienne. Il s'intéresse alors à la question des relations maître-disciple dans l'histoire de la psychanalyse. En 1976, avec la publication de Un destin si funeste, il fait une lecture critique des relations entre Sigmund Freud et certains de ses « disciples » tels Sandor Ferenczi, Carl Jung ou Georg Groddeck.

En 1978, il publie l'article « Suggestion au long cours », dans la Nouvelle Revue de psychanalyse, dans lequel il souligne le rôle de la suggestion dans la cure analytique. Cet article sera repris en 1980 dans son livre Elle ne le lâche plus.... Les contributions de François Roustang à la revue Critique dans les années 1980 illustrent sa prise de distances progressive avec la psychanalyse après la dissolution de l'École freudienne, et son intérêt croissant pour l'hypnose.

Le 3 novembre 1980, il participe activement à la fondation du « Collège des psychanalystes » avec Jacques Sédat, Anne Levallois, Conrad Stein, Geahchan, et Serge Viderman. Cela fait suite au référé signé contre Lacan neuf mois plus tôt. Cette même année il publie un article sur le livre du psychiatre Léon Chertok, Le non-savoir des psy.. En 1983 il publie un article sur deux livres d'Octave Mannoni. En 1985 il publie un article sur le livre du philosophe Michel Henry, Généalogie de la psychanalyse. À cette même époque, en 1983, il participe à une rencontre sur l'hypnose à l'Hôpital Fernand-Widal en compagnie de René Girard et de Mikkel Borch-Jacobsen. Roustang se forme à l'hypnose, notamment avec Judith Fleiss et avec des hypnothérapeutes américains formés par Milton Erickson. En 1986 il confirme la rupture avec la psychanalyse et l'héritage de Lacan avec la publication de Lacan, de l'équivoque à l'impasse. Il participe la même année au symposium organisé par « L'International Freudian Foundation for New Perspectives in Psychoanalytic Research » et représente le Collège des psychanalystes.

À la suite de la publication d'Influence en 1991, puis de Qu'est-ce que l'hypnose? en 1994, François Roustang s'impose peu à peu comme une référence dans le monde francophone de ceux qui cherchent à théoriser la pratique de l'hypnose. François Roustang collabore alors avec plusieurs instituts d'hypnose comme l'Institut romand d'hypnose suisse ou l'Institut français d'hypnose.[réf. nécessaire]

Il continue à publier de nombreux livres, dont certains destinés au grand public sur l'hypnose et sur la psychanalyse: Comment faire rire un paranoïaque? en 1995, La fin de la plainte et Le thérapeute et son patient avec Pierre Babin en 2000, Il suffit d'un geste en 2003 et Savoir attendre en 2006. En 2005, il publie une traduction commentée d'un texte de Hegel sous le titre Le magnétisme animal: naissance de l'hypnose.

François Roustang est mort le mercredi 23 novembre 2016 à l'âge de 93 ans alors qu'il était une référence internationale dans le domaine de l'hypnose par la force d'une pensée qu'il a décrite dans de nombreux ouvrages.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de François Roustang en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de François Roustang.

Vous savez où se trouve la tombe de François Roustang ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de François Roustang pour le moment...

Si vous connaissez des citations de François Roustang, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur François Roustang.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : François Roustang
  • Nom complet : --
  • Prénom : François
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Roustang
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 1923
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 93 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur François Roustang ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur François Roustang, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à François Roustang afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

10499ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de François Roustang
10499ème
Notez-le !

Drapeau France 1923 - 2016
Francais, 93 ans

Hypnothérapeute, Jésuite, Philosophe, Psychanalyste, Religieux, Scientifique (Art, Hypnose, Littérature, Philosophie, Religion, Science).
-1
place depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de François Roustang dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour François Roustang, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de François Roustang.
Soyez le 1er fan en votant pour François Roustang.

Commentaires

Vous avez des questions sur François Roustang ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de François Roustang et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec François Roustang