Franz Beckenbauer

 
Franz Beckenbauer
1945 - 2024
 

Footballeur et entraîneur allemand, légende du football mondial, champion du monde en 1974 en tant que joueur, puis en 1990 en tant que sélectionneur avec l'Allemagne.

Nationalité allemande Allemand, né le 11 septembre 1945 et mort le 7 janvier 2024

78 ans Mort à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Franz Beckenbauer ?


Contribuez !

Biographie

Franz Beckenbauer, né le 11 septembre 1945 à Munich et mort le 7 janvier 2024 à Salzbourg en Autriche, est un footballeur international puis entraîneur allemand. Légende du football mondial, champion du monde en 1974 en tant que joueur, puis en 1990 en tant que sélectionneur avec l'Allemagne. Grand nom de l'histoire du football au poste de libéro, Beckenbauer signe sa domination au plus haut niveau international en remportant en tant que capitaine de l'équipe d'Allemagne de l'Ouest le Championnat d'Europe de 1972 et la Coupe du monde deux ans plus tard. En plus de ses succès internationaux, Beckenbauer mène également son club du Bayern Munich au triplé en Coupe des clubs champions européens (1974-76) et est élu deux fois Ballon d'or, en 1972 et 1976. Le Bavarois devient ensuite sélectionneur de l'Allemagne et remporte notamment la Coupe du monde 1990. Le surnom « der Kaiser » lui est attribué à partir de 1968. Beckenbauer raconte que l'origine de ce surnom est liée à une photo prise par des journalistes lors d'un match amical à Vienne en Autriche. Sur le lieu où se déroule la session photo, il y a un buste de l'empereur François-Joseph Ier (en allemand Kaiser Franz Joseph I) à côté duquel Beckenbauer prend la pose. Les journaux publient la photo avec le titre Fußball Kaiser (l'empereur du football). L'aura du footballeur ainsi que son prénom, Franz popularise alors le surnom. Bien qu'on associe souvent Beckenbauer au numéro 5 qu'il porte lors la victoire en Coupe du monde 1974, le Kaiser n'a pas de numéro qui lui est spécifiquement attribué comme cela peut l'être pour les autres grands joueurs. Lors des Coupes du monde 1966 et 1970, il porte le numéro 4 et lorsqu'il joue aux Cosmos de New York, il porte le 6. À ce jour il est, avec Mário Zagallo et Didier Deschamps, l'une des trois personnalités de l'histoire du football, à avoir gagné la Coupe du monde à la fois en tant que joueur et en tant que sélectionneur. Il fait partie de l'équipe mondiale du XXe siècle.

Franz Beckenbauer naît sur les ruines de l'après-guerre en Allemagne le 11 septembre 1945, à Munich.

Fils d'un percepteur des postes, Franz Beckenbauer signe sa première licence à l'âge de 9 ans au club du SC München 1906. Attaquant surdoué, il rêve d'intégrer le TSV Munich 1860 qui est à l'époque, le grand club de la ville bavaroise. Mais le destin en décide autrement : lors d'un tournoi de jeunes, il est frappé par un joueur du Munich 1860. Dégoûté, Franz jette son dévolu sur le Bayern Munich en 1958.

Il rejoint l'équipe de jeunes au Bayern à 14 ans et trois ans plus tard abandonne son travail en tant que vendeur d'assurance pour devenir footballeur professionnel. À cette époque, le Bayern est l'un des clubs les moins à la mode de l'Allemagne de l'Ouest.

Il fait ses grands débuts en équipe première du Bayern le 6 juin 1964, face au FC St. Pauli. Ailier gauche, il est promu en Bundesliga dès la fin de sa première saison en ligue régionale. Il est reculé au poste de milieu de terrain et connait au bout d'un an sa première sélection en équipe de RFA.

De retour de sa première Coupe du monde, Franz Beckenbauer remporte ses deux premières Coupes d'Allemagne en 1966 et 1967 ainsi que le premier trophée européen du Bayern, la Coupe des coupes aussi en 1967. À cette époque, Beckenbauer est déjà le capitaine du club bavarois. La saison suivante, les rouges remportent leur premier Championnat d'Allemagne. C'est durant cette période de la fin des années 1960 que Beckenbauer commence à expérimenter la tactique de raids offensifs depuis le centre de la défense. Il regarde et admire les percées latérales de l'arrière gauche italien de l'Inter Milan, Giacinto Facchetti, dont il adapte les méthodes à un rôle similaire joué depuis le centre.

Au milieu des années 1970, les Bavarois connaissent leur période la plus faste en remportant trois Bundesliga consécutives (1972, 1973, 1974) avant de faire de même avec la Coupe des champions (1974, 1975 et 1976). La première de ces trois finales continentales a lieu à Bruxelles en 1974, face à l'Atlético de Madrid. Épaulé par Sepp Maier, Paul Breitner, Uli Hoeness et Gerd Müller, Beckenbauer mène l'équipe allemande qui s'impose largement (4-0) lors du match rejoué après avoir arraché le nul au bout de la prolongation deux jours plus tôt. Beckenbauer brandit le trophée les deux années suivantes aux dépens du Leeds United puis de l'AS Saint-Étienne, le Bayern égalant l'Ajax Amsterdam, vainqueur sans discontinuer de 1971 à 1973. Le Bayern remporte sa première ensuite Coupe intercontinentale, le 21 décembre 1976. À l'époque, la compétition se joue au meilleur des deux manches. À l'aller, le club le plus titré d'Allemagne s'impose 2-0 devant Cruzeiro au Stade olympique de Munich grâce à des buts signés Gerd Müller et Jupp Kapellmann. La deuxième manche, au Brésil, se conclut sur un nul vierge. L'équipe de cette époque compte parmi les plus talentueuses de l'histoire du club. Les Sepp Maier, Uli Hoeneß, Karl-Heinz Rummenigge ou Beckenbauer sont triples champion d'Europe en titre mais refusent jusque là de participer à cette Coupe Intercontinentale, malgré une concurrence entre l'Amérique du Sud et l'Europe acharnée. En 1976, ils acceptent finalement de relever le défi. Ils gagnent à Munich par moins 20 degrés alors que quelques semaines plus tard au Brésil, il fait près de 40 degrés.

Cette année ne fut facile ni pour lui, ni pour le Bayern. Il n'est pas épargné par les coups durs. Lui toujours si facile, si élégant, si aérien, insaisissable, inaccessible aux charges et aux crocs-en-jambe, doit tant lutter pour son club qu'il se fait une profonde déchirure à l'aine et doit faire l'impasse d'un match important du Championnat, devant l'Eintracht Francfort. C'est la onzième absence de Beckenbauer en 378 matches de Bundesliga. Le Bayern perd 3-0. Quittant le terrain, Gerd Müller déclare avec conviction : « Décidément, quand Franz n'est pas là, rien ne va plus au Bayern ».

Avec le Bayern Munich, Beckenbauer remporte quatre championnats d'Allemagne (1969, 1972, 1973, 1974), autant de coupes nationales (1966, 1967, 1969, 1971), trois Coupes des champions d'affilées (1974, 1975 et 1976) une Coupe des coupes en 1967 puis une Coupe intercontinentale en 1976. Après 396 matches de championnat (44 buts marqués) et 4 trophées de footballeur allemand de l'année (1966, 1968, 1974, 1976), il quitte le FC Bayern en 1977 pour finir à sa carrière avec les Cosmos de New York et le Hamburger SV.

Franz Beckenbauer est mort le dimanche 7 janvier 2024, à l'âge de 78 ans, à Salzbourg (Autriche).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Franz Beckenbauer en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Franz Beckenbauer.

Vous savez où se trouve la tombe de Franz Beckenbauer ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Franz Beckenbauer pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Franz Beckenbauer, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Franz Beckenbauer.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Franz Anton Beckenbauer
  • Nationalité (à sa mort) : Allemande Drapeau allemand
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Franz Beckenbauer
  • Vrai nom : Franz Beckenbauer
  • Prénom : Franz
  • Prénom (2) : Anton
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Beckenbauer
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Franz Beckenbauer ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Franz Beckenbauer, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Franz Beckenbauer est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Franz Beckenbauer au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un géant du Football, reposez en paix
Un géant du Football, reposez en paix
Commentez - il y a 1 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Franz Beckenbauer ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Franz Beckenbauer et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres footballeur allemand

Portrait de Andreas Brehme
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1960 - 2024
Allemand, 63 ans

Footballeur allemand, défenseur, connu pour avoir marqué le seul but de la finale de la Coupe du monde 1990 donnant la victoire de l'équipe d'Allemagne.
Portrait de Gerd Müller
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1945 - 2021
Allemand, 75 ans

Footballeur allemand, attaquant, célèbre buteur, il inscrit de nombreux records mondiaux. L'attaquant du Bayern Munich et de l'équipe ouest-allemande inscrit 365 buts en 427 matches de Bundesliga et 68 buts en 62 sélections avec la Mannschaft. Il est l'un des meilleurs buteurs en phase finale de l'histoire des Coupes du monde avec un total de 14 buts inscrits en deux éditions (1970 et 1974). Il remporte l'Euro 1972 et la Coupe du monde 1974 en marquant à chaque fois en finale.
Portrait de Michael Tonnies
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1959 - 2017
Allemand, 57 ans

Footballeur allemand, 2ème coup du chapeau le plus rapide de l'histoire du Championnat d'Allemagne de football et meilleur buteur du Championnat d'Allemagne de football D2 (29 buts, 1990–91).
Portrait de Horst Eckel
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1932 - 2021
Allemand, 89 ans

Footballeur allemand des années 1950 et 1960, dernier joueur allemand de l'équipe victorieuse du « miracle de Berne » (victoire inattendue au terme de la Coupe du monde 1954, considérée comme un élément fondateur de l’identité allemande d’après-guerre).
Portrait de Joachim Streich
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1951 - 2022
Allemand, 71 ans

Footballeur allemand, attaquant, meilleur buteur de l'histoire de la RDA (55 buts).
Portrait de Hans Tilkowski
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1935 - 2020
Allemand, 84 ans

Footballeur allemand, gardien , vainqueur de la Coupe des coupes en 1966 avec le Borussia Dortmund, il fut notamment célèbre pour avoir été le gardien de l'équipe d'Allemagne de l'Ouest, finaliste de la coupe du monde de 1966 à Wembley, encaissant le célèbre et contesté « but de la 100e minute » qui permit la victoire anglaise.

Autres entraineur de football allemand

Portrait de Andreas Brehme
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1960 - 2024
Allemand, 63 ans

Footballeur allemand, défenseur, connu pour avoir marqué le seul but de la finale de la Coupe du monde 1990 donnant la victoire de l'équipe d'Allemagne.
Portrait de Gerd Müller
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1945 - 2021
Allemand, 75 ans

Footballeur allemand, attaquant, célèbre buteur, il inscrit de nombreux records mondiaux. L'attaquant du Bayern Munich et de l'équipe ouest-allemande inscrit 365 buts en 427 matches de Bundesliga et 68 buts en 62 sélections avec la Mannschaft. Il est l'un des meilleurs buteurs en phase finale de l'histoire des Coupes du monde avec un total de 14 buts inscrits en deux éditions (1970 et 1974). Il remporte l'Euro 1972 et la Coupe du monde 1974 en marquant à chaque fois en finale.
Portrait de Michael Tonnies
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1959 - 2017
Allemand, 57 ans

Footballeur allemand, 2ème coup du chapeau le plus rapide de l'histoire du Championnat d'Allemagne de football et meilleur buteur du Championnat d'Allemagne de football D2 (29 buts, 1990–91).
Portrait de Horst Eckel
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1932 - 2021
Allemand, 89 ans

Footballeur allemand des années 1950 et 1960, dernier joueur allemand de l'équipe victorieuse du « miracle de Berne » (victoire inattendue au terme de la Coupe du monde 1954, considérée comme un élément fondateur de l’identité allemande d’après-guerre).
Portrait de Joachim Streich
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1951 - 2022
Allemand, 71 ans

Footballeur allemand, attaquant, meilleur buteur de l'histoire de la RDA (55 buts).
Portrait de Hans Tilkowski
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1935 - 2020
Allemand, 84 ans

Footballeur allemand, gardien , vainqueur de la Coupe des coupes en 1966 avec le Borussia Dortmund, il fut notamment célèbre pour avoir été le gardien de l'équipe d'Allemagne de l'Ouest, finaliste de la coupe du monde de 1966 à Wembley, encaissant le célèbre et contesté « but de la 100e minute » qui permit la victoire anglaise.

Autres points communs avec Franz Beckenbauer