Georges Houot

 
Georges Houot
1913 - 1977
 

Officier dans la Marine française, connu mondialement comme le commandant du groupe des bathyscaphes.

Nationalité française Francais, né le 29 août 1913 et mort le 7 août 1977

63 ans Mort à l'âge de 63 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Georges Houot ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 106 ans que Georges Houot est né le jeudi 29 août 2019. Plus que 11 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Georges Houot (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Georges Sylvain Houot (29 août 1913, Paris, France - 7 août 1977, La Garde), officier dans la Marine française, connu mondialement comme le commandant du groupe des bathyscaphes.

Georges Houot est le fils de Joseph Houot, dit Jacques Nayral, homme de lettres, né en 1876 à Remiremont dans les Vosges et mort au front en 1914, et Mireille Gleizes, sœur du peintre Albert Gleizes.

Il est le descendant d'une famille Houot originaire des Vosges, précisément de Remiremont, Hadol, Arches et Le Tholy.

Après avoir été élève du Prytanée militaire de la Flèche, il obtient aux termes de ses études secondaires le baccalauréat de sciences.

Il entre à l'École navale en 1933. Il fait une croisière d'instruction à bord de la Jeanne d'Arc et suit les cours d'officier torpilleur.

Il exerce sa fonction d'officier sur des navires de guerre tels que le croiseur Gloire de 1940 à 1941, le torpilleur le Hardi en 1942, la frégate Croix-de-Lorraine de 1945 à 1947, et sur le Lac Pavin de 1947 à 1949. En 1943, il est à la légion de la gendarmerie maritime.

En 1949, Georges Houot succède à Jacques-Yves Cousteau comme commandant du bâtiment-base de recherche sous-marines, l'aviso Élie Monnier. Malgré des séquelles d'une attaque de poliomyélite, il participe activement aux plongées en scaphandre autonome des marins et officiers placés sous ses ordres. C'est à cette occasion que nait sa passion pour l'exploration sous-marine.

En 1951, la Marine le choisit pour prendre la direction des essais du bathyscaphe français FNRS 3. En 1953, il est nommé commandant des bathyscaphes.

Il fera partie des premiers hommes à descendre à 4000 mètres de profondeur. Le 15 février 1954, il se distingue en effectuant avec Pierre Willm (ingénieur) la première plongée sous-marine à 4 050 mètres de profondeur, à bord du bathyscaphe FNRS 3 au large de Dakar. Ce record tiendra six ans avant d'être détrôné. Un film de Jacques Ertaud, "Profondeur 4050" retrace l'histoire de cette première plongée.

De 1953 à 1960, avec le FNRS 3, le commandant Houot effectue 93 plongées (en Méditerranée, au large de Dakar, au Portugal et au Japon).

La réussite et la fiabilité du FNRS 3 ainsi que l'intérêt porté par les scientifiques à l'étude des fonds marins profonds amènent le commandant Houot et l'ingénieur du génie maritime Pierre Willm à envisager dès 1955 la construction d'un nouvel appareil. Il devra être capable d'atteindre les fonds les plus profonds de la planète (11 000 mètres dans la fosse des Mariannes, Pacifique), d'être plus manœuvrant afin d'être remorqué plus facilement et d'offrir plus d'espace pour les scientifiques.

En novembre 1955, les membres du comité du bathyscaphe émirent le vœu que cet engin soit construit.

En 1958, l'argent nécessaire à la construction ayant été réuni (avec participation de la Belgique grâce au professeur Dubuisson), les travaux débutèrent à Toulon.

La mise à l'eau du nouveau bathyscaphe, baptisé Archimède, eut lieu le 28 juillet 1961.

En 1961, le commandant Houot prend le commandement de l’Archimède puis du groupe des bathyscaphes qui compte le Marcel-le-Bihan, navire d'accompagnement.

De juillet à août 1962, au Japon, le bathyscaphe Archimède effectue les essais à grande profondeur dans la fosse des Kouriles. Il atteint successivement 7 100 mètres, 9 050 mètres, 9 200 mètres et 9 500 mètres (la profondeur maximum de cette fosse).

De 1961 à 1970, le commandant Houot effectue 64 plongées avec ce bathyscaphe (en Méditerranée, au Japon, à Porto Rico, en Grèce, à Madère et aux Açores).

En novembre 1970 le commandant Houot prend sa retraite après 37 années de service dont 17 à la tête du groupe des bathyscaphes.

Georges Houot est mort le dimanche 7 août 1977, à l'âge de 63 ans, à La Garde (France, département du Var). Sa mort donnera lieu à des hommages du ministre de la Défense, Yvon Bourges, et du Premier Ministre, Raymond Barre.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Georges Houot en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Georges Houot.

Vous savez où se trouve la tombe de Georges Houot ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Georges Houot pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Georges Houot, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Georges Houot.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Georges Sylvain Houot
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Georges Houot
  • Vrai nom : Georges Houot
  • Prénom : Georges
  • Prénom (2) : Sylvain
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Houot
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Dimanche 7 août 1977
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 63 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Georges Houot ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Georges Houot, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Georges Houot ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Georges Houot et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres commandant francais

Contribuez ! Vous connaissez d'autres commandant francais ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Georges Houot