Henri Salvador

 
Henri Salvador
1917 - 2008
 

Chanteur et humoriste français, 1er chanteur de rock'n roll français (1956), pionnier de la bossa nova brésilienne (1957), ses chansons les plus connues sont « Le loup, la biche et le chevalier » (1950), « Jardin d'hiver » (2000), « Le lion est mort ce soir » (1962), « Zorro est arrivé » (1964) ou « Maladie d'amour » (1948).

Nationalité française Francais, né le 18 juillet 1917 et mort le 13 février 2008

90 ans Mort à l'âge de 90 ans (de quoi ?).

Enterré en France à Paris (Île-de-France).

Cimetière du Père Lachaise
Zoomez sa tombe

Résumé

Henri Salvador était un chanteur français, également humoriste, guitariste et compositeur. Il est né le 18 juillet 1917 en France (à Cayenne en Guyanne) et mort le 13 février 2008 en France (à Paris).

Son nom complet est Henri Gabriel Salvador.

Biographie

Top 10 des meilleures chansons d’Henri Salvador :

  • Une chanson douce
  • Maladie d'amour
  • Le lion est mort ce soir
  • Zorro est arrivé
  • Le travail c’est la santé
  • Syracuse
  • Le blouse du dentiste
  • Faut rigoler
  • Dans mon île
  • Jardin d'hiver

Sa famille

Henri Salvador est né de parents natifs de la Guadeloupe. Il est le fils de Clovis Salvador d’origine espagnole et d'Antonine Paterne, sa mère, fille d'une amérindienne caribéenne. Leur union accueillit 3 enfants : André, Alice et Henri le benjamin. C'est en 1929 que la famille quitta la Guadeloupe pour venir en France.

Son arrivée en France

Le 16 août 1929 alors qu'Henri n’avait que 12 ans, il débarque avec sa famille au Havre à bord du paquebot « Pérou » pour s’installer dans la capitale. Si l’école n’est pas son fort il décroche malgré tout son certificat d’étude. Par contre son rire séduit.

Son rire devient une arme

Henri est un vrai pitre, il aime s’esclaffer et rire. Son rire est tellement communicatif que le clown Rhum l’engage le dimanche. Comprenant que son rire est son arme il fait le zouave devant les terrasses des cafés ce qui facilite ses débuts dans des orchestres de jazz.

Ses débuts dans le jazz

C’est par un de ses cousins qu’Henri Salvador découvre le jazz en écoutant les disques de Duke Ellington et de Louis Armstrong. Henri devient vite un fasciné de cette musique. Alors que sa tante chante dans les cabarets parisiens elle l'encourage à apprendre à jouer du violon, de la trompette et de la batterie, ce qui rapidement lui permet d'accompagner son frère André dans les cabarets parisiens. En 1935 « le Jimmy’s Bar » ouvre ses portes et grâce à ses talents de musicien et d’humoriste Django Reinhardt l’engage comme accompagnateur. En 1937 il fait son service militaire.

Henri Salvador, le militaire (1937-1939)

Appelé sous les drapeaux Henri Salvador est affecté dans l’est de la France dans un régiment d’infanterie puis est muté à Paris grâce aux différents contacts du patron du Jimmy’s. Confronté au racisme il déserte mais il est rattrapé et fait prisonnier. La guerre éclate alors.

Sa carrière pendant la seconde guerre mondiale (1939-1945)

En 1941, Henri rejoint la zone libre à Cannes où il relance sa carrière avec l’orchestre de Bernard Hilda. Ray Ventura le remarque et l’intègre dans son orchestre de jazz « les Collégiens » en qualité de musicien fantaisiste. Alors que la France est en guerre, Ray Ventura commence une tournée à travers l’Amérique du Sud et emmène Henri. Au Noël 1941, ils se produisent à Rio où les spectacles remportent un immense succès, puis en 1942, un important contrat lui est proposé au Brésil où il se produit seul pendant plusieurs mois devant des salles combles. Alors que la guerre touche à sa fin Henri Salvador rentre en France.

Après la guerre, Salvador devient chanteur (1945 - 1956)

C’est fort d’une belle et forte expérience qu’Henri Salvador revenu en France commence un travail de compositeur, las de contracter les emplois proposés par Ray Ventura. Henri monte alors son propre orchestre en 1946. Le succès est là ! En 1947 il fait la première partie du spectacle d’Andrex à Bobino et à la suite est embauché comme vedette par le directeur du théâtre. Henri est définitivement lancé ! Il interprète sa première opérette avec Yves Montand « Le Chevalier Bayard » à l’Alhambra, puis successivement en 1949 il remporte les deux premiers grands prix du disque de l’Académie Charles Cros avec “Le portrait de Tante Caroline” et “Parce que ça me donne du courage”. Il enregistre la chanson qui deviendra son plus grand succès : “Le loup, la biche et le chevalier” appelée aussi “Une chanson douce”. En 1954, durant six mois il se présente sur scène et apparaît à la télévision américaine. Engagé par Ed Sullivan, il part aux États-Unis en octobre 1956. Mais la rencontre avec Boris Vian (écrivain, parolier et musicien) le fera s’éloigner du jazz puisqu’il composera près de 400 titres à ses côtés et choisira pour la première fois un pseudonyme : Henry Cording.

Henri Salvador devient Henry Cording (1956 - 1959)

En écrivant avec Boris Vian, Henri Salvador prend le pseudonyme de Henry Cording. Les chansons qu’ils écrivent sont proposées avec des musiques rock, blues ou biguine antillaise comme « Faut rigoler » par exemple. En 1959 Boris Vian décède et Henri rebondit en montant sur scène à l’Alhambra pendant plusieurs mois.

L’orchestre de Ray Ventura

Raymond Ventura était surnommé Ray Ventura. Il a été avec quelques amis le précurseur en France des premiers orchestres à sketches. Avec son équipe de musiciens il a marqué la chanson française. En 1929 le groupe a une vingtaine d'années et se fait remarquer par un administrateur de la compagnie générale transatlantique. Celui-ci leur propose de participer à l’animation d’une croisière jusqu’à New York. Ce fut l'événement qui décida le nom du groupe « les Collégiens ». En 1929 les Collégiens sortent leur premier disque puis enchainent de nombreux concerts dans les grandes salles parisiennes notamment la salle Gaveau, l’Empire, l’Olympia, Bobino, le Casino de Paris puis ils poursuivent des tournées à travers la France jusqu’à l’ouverture du cabaret de Ray Ventura en 1936 sur les Champs-Élysées. En 1941 Rey Ventura quitte la France avec entre autre Henri Salvador. A son retour il crée une nouvelle formation qui remporte à nouveau un vif succès. Ils jouent dans quelques films ce qui leur permet de diffuser leurs chansons et d’étoffer leur popularité. En 1960 Ray Ventura décide de se consacrer à l’édition de la musique et lance Georges Brassens entre autre alors que les autres Collégiens tentent une aventure solo comme Henri Salvador.

Ses débuts à la télé

En 1954, Henri Salvador fait ses premières apparitions à la télévision américaine, mais c'est surtout en 1961, au cours de 12 semaines consécutives, qu'il remporte son premier grand succès à la télévision italienne. Il décide alors d’abandonner la scène pour se consacrer à la télévision et à l’édition musicale. En 1968 et 1969, il interprète le show « Salves d’or » pour la télévision française qui est un énorme succès. En 1973, neuf émissions de variétés « Dimanche Salvador » sont diffusées à la télévision et se révèlent à nouveau un vrai triomphe. Henri devient un vrai business man.

Henri le business man

Au début des années 1960, Salvador fonde avec Jacqueline Porel son épouse les labels “Disques Salvador” et “Rigolo” qui engendrent de nombreux succès discographiques dont « Zorro est arrivé » et « Le lion est mort ce soir ». En 1972, ils créent leur propre réseau de distribution et pour la télévision française "Le Salves d’or", un show qui a lui aussi encore remporté un énorme succès. Henri participe à plusieurs séries de variétés consacrées à la jeunesse sur la première chaîne de télévision française pour Gilbert Richard. C’est lui qui compose l’indication de son émission « Papa Tête en l’Air » diffusée le mercredi après-midi. Mais 1976 interrompt le business man.

Dépression après la mort de sa femme (1976)

Le 19 septembre 1976 l’épouse d’Henri Salvador, Jacqueline Porel décède d’un cancer. L'artiste sombre dans une profonde dépression. Pour l’aider à se relever Charley Marouani son imprésario l’invite à venir séjourner à Tahiti rejoindre Jacques Brel. Un temps de repos qui lui redonnera goût à la musique.

Sa passion pour la pétanque

Entre 1980 et 1990 Henri Salvador se consacre à une de ses passions la pétanque. Henri est un joueur de haut niveau même s’il n'a jamais eu l'envie d'en devenir un professionnel. Par contre cette passion le mène à publier une bande dessinée intitulée « Passion… Pétanque ». Il profite de ce temps non consacré à la musique pour inventer plusieurs modèles de boules. Une première série est mise en vente par le fabricant JB, puis Henri dépose trois brevets dont une boule de haute technologie la « VMS Plot ». C'est une période où la carrière d'Henri Salvador est mise en veille.

Années 80 et 90 sans Henri Salvador

Entre les années 80 et 90, les chansons d'Henri Salvador n’accrochent plus. Elles sont considérées comme ringardes et la télévision ne s’intéresse plus à l'artiste. Au cours de ces 10 années, Henri tente de sortir quelques disques mais ses fans ne sont plus au rendez-vous. C’est la période pendant laquelle Henri se consacre à sa passion : la pétanque. Malgré tout, en 1988, il est nommé Chevalier de la légion d’Honneur. Même s’il est couvert d’hommages et d’honneurs, ses fans ne répondent plus présents ! Mais un nouveau siècle se distingue : l'an 2000 arrive !

Retour médiatique au cours des années 2000

C’est avec son album « Chambre Avec Vue » qu’en l’an 2000 Salvador fait son retour. Son album comprend 13 chansons composées par Keren Ann, Benjamin Biolay et Thomas Dutronc de jeunes auteurs. A l’âge de 83 ans, son album remporte un vif succès et devient rapidement disque d’or.

Sa mort (2008)

Alors que le 10 février 2008 Laurent Baffie avait enregistré sur Europe 1 une émission consacrée à Henri Salvador, le chanteur alors âgé de 90 ans meurt le 13 février 2008 à son domicile parisien situé Place Vendôme, victime d’une rupture d’anévrisme. Ses obsèques ont été célébrées en l’Église de la Madeleine à Paris le 16 février 2008 en présence de Nicolas Sarkozy, Président de la République, et du Prince Albert de Monaco. La célébration a été suivie par des milliers de personnes. Henri Salvador est inhumé au cimetière du Père-Lachaise. Cet artiste populaire fait partie des grands chanteurs aimés d'un large public. Il laisse le souvenir d'un artiste au rire communicatif, de bonne humeur et qui savait égayer les scènes comme les plateaux de télévision. On lui doit de nombreuses chansons qui resteront longtemps dans les mémoires dont la plus célèbre sera probablement “Une chanson douce”.

Source : fr.wikipedia.org

Tombe

Où se trouve la tombe d'Henri Salvador ?

La position exacte de la tombe d'Henri Salvador n'est pas renseignée.
Vous pouvez nous transmettre l'emplacement exact de sa tombe.

Où est enterré Henri Salvador ?

Cimetière du Père Lachaise
75020 Paris
Île-de-France
France Drapeau francais

La tombe d'Henri Salvador est au Cimetière du Père Lachaise, 75020 Paris, Île-de-France, France Drapeau francais.

Citations

Les meilleures citations d'Henri Salvador.

Je voudrais que sur la terre Tout le monde ait des images Commes dans mes rêves bleus Qu'il n'y ait plus d'orages Que Papa soit jamais vieux.
Il faut chanter dans le micro comme si on faisait la cour à une femme.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Henri Salvador. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Henri Salvador, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Henri Salvador
  • Nom complet : --
  • Prénom : Henri
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Salvador
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : henry salvador, henrie salvador, salvatore henri, henri salvator, henri salvatore, henri salvadore, henri salvadort, henry salvadort, hanri salvadore, HENRY SALVADORE

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 90 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

Que recherchez-vous sur Henri Salvador ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Henri Salvador, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.4 sur 5
  ?
5 notes
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
0 étoile
0
4,40

Au Paradis !

Henri Salvador est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Henri Salvador au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.4 sur 5 avec 5 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Super chanteur qui avait beaucoup d'humour
c'était un super chanteur qui avait beaucoup d'humour. il a chanté beaucoup de chanson dont certaines sont des berceuses et d'autres sont des chansons de film ou film d'animation
Commentez - il y a 1 an
 Un rire inoubliable, et des chansons mêlant la tendresse et humour.
un rire inoubliable, et des chansons mêlant la tendresse, et l'humour.
Commentez - il y a 12 mois
 Nous a bien fait rire avec ses chansons Zorro, Petit Lapin, Mimi petite souris et j'en passe...
Un chanteur qui a su traversé le temps, il nous a bien fait rire avec ces chansons zorro, petit lapin, mimi petite souris et j'en passe, et une trés belle chanson, maladie d' amour qu'on n'a tous un jour fredonné...Merci Henri..
Commentez - il y a 1 an
5 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Henri Salvador ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Tombe d'Henri Salvador au cimetière du Père-Lachaise (division 97).
Répondre - il y a 1 an
Donias Il meurt le 13 février 2008 d’une rupture d'anévrisme à son domicile parisien, au 6 place Vendôme, à l’âge de 90 ans. Sa dernière émission enregistrée aura été celle de Laurent Baffie sur Europe 1, enregistrée quelques jours avant sa mort et diffusée le 10 février 2008. Ses obsèques ont lieu le 16 février 2008 en l'église de la Madeleine à Paris, en présence de Nicolas Sarkozy et du prince Albert de Monaco. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (97e division)13. La date de naissance à l'état civil est bien 1917, et non pas 1918 comme indiqué par erreur sur sa pierre tombale
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=WDTIjOWKG-4

Henri Salvador - Zorro est arrivé
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=Dbe_DIv_Ja0

Henri Salvador - Juanita banana
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=yGaIfuPIa7s

Henri Salvador - Le lion est mort ce soir (1962)
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=7nAS3HaCny8

HENRI SALVADOR : Une chanson douce
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=DHxLRjbx_Js

Henri Salvador & Ray Charles « Le blues du dentiste » Les Victoires de la Musique 1996
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Ouah, cette vidéo !
Répondre - il y a 1 an
Donias à : elle est exceptionnel avec Henri Salvador & Ray Charles ???
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) à : Oui, totalement, on s'en qu'Henri Salvador est fier de chanter en compagnie de Ray Charles.
Répondre - il y a 1 an
Donias à : Oui tout a fait
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=gFkUVik35U8

Henri Salvador - Jardin d'Hiver
Répondre - il y a 1 an
Anonyme 70378 Avec une présence marquante au Brésil, Henri Salvador a été l'un des principaux chantres de la bossa nova", déclare le chanteur brésilien Gilberto Gil.
Répondre - il y a 8 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Henri Salvador et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chanteur

Portrait de Freddie Mercury
 

Drapeau Royaume-uni 1946 - 1991
Anglais, 45 ans

Chanteur britannique connu pour avoir été le chanteur du groupe de rock Queen, il fut l'un des plus grands chanteurs du XXe siècle et l'un des plus populaires grâce aux chansons qu'il compose avec Queen comme « Bohemian Rhapsody », « Somebody to Love », « We Are the Champions », « Don't Stop Me Now » et « Crazy Little Thing Called Love ». Le magazine américain Rolling Stone le classe dans la liste des « plus grands chanteurs de tous les temps ».
Portrait de Bob Marley
 

Drapeau Jamaïque 1945 - 1981
Jamaïcain, 36 ans

Chanteur jamaïcain de reggae le plus connu au monde, devenu une légende de son vivant, puis un mythe après sa mort, il fit connaître à la planète entière le mouvement rastafari et la musique jamaïcaine (dont le reggae).
Portrait de Claude Francois
 

Drapeau France 1939 - 1978
Francais, 39 ans

Chanteur de variétés française pop et disco des années 1960 et 1970 dont la popularité n'a fait que croître même après sa mort et dont les tubes les plus célèbres sont « Belles ! Belles ! Belles ! », « Cette année-là », « Le Lundi au soleil », « Le téléphone pleure », « Magnolias for Ever », « Alexandrie Alexandra » ou encore « Comme d'habitude » (reprise par Frank Sinatra sous le nom « My Way »).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de René Mella
 

Drapeau France 1926 - 2019
Francais, 93 ans

Chanteur français, membre des « Compagnons de la chanson » (groupe vocal français de 1941 à 1985).
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».

Autres points communs avec Henri Salvador