James Karen

1542ème
James Karen
1923 - 2018
Score : 1 975

Acteur américain apparu dans pas moins de 204 productions télévisuelles et cinématographiques. Il était la figure de « Poltergeist » (1982) mais aussi du « Retour des morts vivants » (1985) ou encore de « Mulholland Drive » (2001). Il est connu à la fois par ses interprétations sur les planches, à la télévision (« Huit, ça suffit ! » (1979), « Les Craquantes » (1988)) et au cinéma : « Le Syndrome chinois » (1979), « Wall Street » (1987), « À la recherche du bonheur » (2006), « Cold case : Affaires classées » (2008), « Aux portes du cauchemar » (2001), « First Monday » (2002)...

94 ans Mort à l'âge de 94 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de James Karen ?


Contribuez !

Anniversaire !

James Karen aurait fêté ses 95 ans le mercredi 28 novembre 2018. Plus que 7 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter James Karen (si ce n'est pas encore fait).
  • Voter pour James Karen.

Biographie

Jacob Karnofsky, dit James Karen, est un acteur américain né le 28 novembre 1923 à Wilkes-Barre (Pennsylvanie) et mort le 23 octobre 2018 à Los Angeles (Californie). Son CV est aussi long et dense qu’Hollywood Boulevard : il est apparu dans pas moins de 204 productions télévisuelles et cinématographiques. C’était la figure de « Poltergeist » (1982) mais aussi du « Retour des morts vivants » (1985) ou encore de « Mulholland Drive » (2001). Il est connu à la fois par ses interprétations sur les planches, à la télévision (« Huit, ça suffit ! » (1979), « Les Craquantes » (1988)) et au cinéma (« Le Syndrome chinois » (1979), « Wall Street » (1987), « À la recherche du bonheur » (2006), « Cold case : Affaires classées » (2008), « Aux portes du cauchemar » (2001), « First Monday » (2002)).

James Karen a été une première fois marié, de 1958 à 1967, à Susan Reed, elle-même actrice et chanteuse folk, avec qui il eut un enfant. En 1986, il s'est marié avec Alba Francesca, elle aussi actrice.

James Karen est mort le mardi 23 octobre 2018 à l'âge de 94 ans à Los Angeles (Californie, USA).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de James Karen en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de James Karen.

Vous savez où se trouve la tombe de James Karen ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de James Karen pour le moment...

Si vous connaissez des citations de James Karen, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur James Karen.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : James Karen
  • Vrai nom : Jacob Karnofsky
  • Prénom : Jacob
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Karnofsky
  • Pseudonyme : James Karen
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 94 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur James Karen ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur James Karen, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à James Karen afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

1542ème
1 975 points
cumulés en 30 jours
Portrait de James Karen
1542ème
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1923 - 2018
Américain, 94 ans

Acteur américain apparu dans pas moins de 204 productions télévisuelles et cinématographiques. Il était la figure de « Poltergeist » (1982) mais aussi du « Retour des morts vivants » (1985) ou encore de « Mulholland Drive » (2001). Il est connu à la fois par ses interprétations sur les planches, à la télévision (« Huit, ça suffit ! » (1979), « Les Craquantes » (1988)) et au cinéma : « Le Syndrome chinois » (1979), « Wall Street » (1987), « À la recherche du bonheur » (2006), « Cold case : Affaires classées » (2008), « Aux portes du cauchemar » (2001), « First Monday » (2002)...
-3
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de James Karen dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour James Karen, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

1 1
Anonyme 60791
1 000 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
2 2
Anonyme 59477
200 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
3 3
Fcnacanari85
20 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.

Ce sont les membres de la communauté qui aiment le plus James Karen. Pour devenir fan, il vous suffit de voter pour James Karen et tous les scores que vous obtiendrez seront cumulés à votre score de fan ainsi qu'au score de James Karen pour son classement dans le Top 50. Vous êtes qualifiés de fan tant que vous votez au moins 1 fois par mois. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des fans.

Commentaires

Vous avez des questions sur James Karen ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de James Karen et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur américain

Portrait de Johnny Weissmuller
9ème

Drapeau États-unis d'amérique 1904 - 1984
Américain, 79 ans

Acteur et nageur olympique américain célèbre pour avoir incarné le personnage de Tarzan à 12 reprises durant les années 1930 et 1940 et ayant remporté 5 médailles d'or aux Jeux olympiques. Il est le premier à passer sous la barre de la minute pour le 100 mètres nage libre en piscine olympique.
Portrait de Michael Landon
73ème

Drapeau États-unis d'amérique 1936 - 1991
Américain, 54 ans

Acteur américain connu pour son rôle de Charles Ingalls dans la série télévisée « La Petite Maison dans la prairie » (1974-1983, 10 saisons, 205 épisodes). Il obtient son étoile sur le Walk Of Fame de Hollywood en 1984, en reconnaissance de son travail pour la télévision. Il est également connu pour son rôle de Little Joe dans la série « Bonanza » (1959-1973, 14 saisons, 431 épisodes) et celui de Jonathan Smith dans « Les Routes du paradis » (1984-1989, 5 saisons, 110 épisodes).
Portrait de Bruce Lee
40ème

Drapeau États-unis d'amérique 1940 - 1973
Américain, 32 ans

Le plus grand maître d'arts martiaux du cinéma mondial du XXe siècle, il fut réalisateur et acteur chinois de film de "karaté", il est connu pour ses films de kung-fu : The Big Boss (1971), La Fureur de vaincre (1972), La Fureur du dragon (1972), Opération Dragon (1973) et le Jeu de la mort (1972). Il a créé son propre art martial, le jeet kune do. Il a ouvert la voie à d'autres acteurs chinois comme Jackie Chan, Jet Li ou occidentaux comme Jean-Claude Van Damme, Steven Seagal, David Carradine, ainsi que Chuck Norris. Sa mort prématurée à l'âge de 32 ans a contribué à le faire entrer dans la légende du cinéma et des arts martiaux. En 2014, il est la 10ème célébrité décédée ayant généré le plus de revenus.
Portrait de John Wayne
38ème

Drapeau États-unis d'amérique 1907 - 1979
Américain, 72 ans

Acteur et réalisateur américain, classé 13e plus grande star de légende par l'American Film Institute en 1999 et connu pour avoir joué dans de nombreux westerns principalement sous la direction de deux réalisateurs : John Ford (La Chevauchée fantastique, Le Massacre de Fort Apache, La Charge héroïque, Rio Grande, Le fils du désert , La Prisonnière du désert ou encore L'Homme qui tua Liberty Valance) et Howard Hawks (La Rivière rouge, Rio Bravo, El Dorado ou Rio Lobo). Il est un des acteurs les plus représentatifs du western, une incarnation à lui seul de l'Amérique conquérante et reste toujours aujourd'hui, grâce à ses films, le symbole d'une certaine virilité en ayant interprété ce rôle d'homme dur, solitaire et un peu machiste tout au long de sa carrière. Il a reçu 1 Oscar du meilleur acteur pour « Cent dollars pour un shérif » (1969, de Henry Hathaway). En tant que réalisateur, il a réalisé une fresque historique d'envergure : « Alamo » (1960, relatant les derniers jours de Davy Crockett et ses compagnons lors de la guerre d'indépendance du Texas) et « Les Bérets verts » (1968, film engagé justifiant l'intervention américaine au Viêt Nam). Ses deux films reflétant son engagement personnel en tant que républicain et ardent patriote.
Portrait de James Dean
48ème

Drapeau États-unis d'amérique 1931 - 1955
Américain, 24 ans

Acteur américain devenu le symbole d'une jeunesse en désarroi par son interprétation d'un adolescent rebelle et fragile dans le film «La Fureur de vivre» (1955). Son décès tragique et prématuré, aux prémices de sa gloire, participe au mythe et à son inscription au panthéon du cinéma américain. Seul acteur à avoir été nommé 2 fois à l'Oscar du meilleur acteur à titre posthume, il compte également parmi les rares acteurs à être nommés dans cette catégorie pour son 1er rôle au cinéma. Il a également joué dans les célèbres «À l'est d'Éden» (1955) et «Géant» (1956).
Portrait de Steve Mcqueen
90ème

Drapeau États-unis d'amérique 1930 - 1980
Américain, 50 ans

Acteur américain dont les rôles d'anti-héros ont fait de lui une icône de la contre-culture dans les années 1960 et 1970. Nominé pour l'Oscar du meilleur acteur en 1967, il devient l'acteur le mieux payé au monde en 1974. Ses films les + célèbres sont « La Grande Évasion » (1963), « L'Affaire Thomas Crown » (1968), « Bullitt » (1968), « Papillon » (1973), « La Tour infernale » (1974) et la série « Au nom de la loi » (1958-1961, 3 saisons, 94 épisodes).

Autres points communs avec James Karen