Jean de Capistran

 
Jean de Capistran
1386 - 1456
 

Religieux italien franciscain qui prêcha dans l’Europe entière contre la sorcellerie. Il fut canonisé en 1690 et est fêté de nos jours le 23 octobre par l'Église catholique. En 1984, Jean-Paul II nomma saint Jean de Capistran, patron des aumôniers militaires.

Nationalité italienne Italien, né le 24 juin 1386 et mort le 23 octobre 1456

70 ans Mort à l'âge de 70 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean de Capistran ?


Contribuez !

Biographie

Jean de Capistran (en italien : Giovanni da Capestrano) (24 juin 1386 - 23 octobre 1456) est un franciscain italien qui prêcha dans l’Europe entière et qui a été canonisé en 1690 ; il est fêté le 23 octobre par l'Église catholique. En 1984, Jean-Paul II nomma saint Jean de Capistran, patron des aumôniers militaires.

Jean de Capistran est né le 24 juin 1386 dans le Royaume de Naples, plus précisément à Capestrano (en français, Capistran), ville de la province de l'Aquila, dans la région des Abruzzes. Son père vint en Italie comme membre de la cour du roi Louis Ier de Naples. Il étudia à l’université de Pérouse et se maria quelque temps après sans consommer son mariage.

Son premier objectif était d’être juriste, ce qu’il devint en 1412 à 26 ans, grâce à son maître Baldus de Ubaldis. Il enseigna dans la même université de Pérouse, dont il était gouverneur, obéissant à Ladislas Ier de Naples. Cependant la ville fut l’objet de lutte de pouvoir contre les Rimini, par l’armée de Sigismond Malatesta. Il fut fait prisonnier et réfléchit sur la vie, et arriva à la conclusion que l’argent n’était pas important et décida de consacrer sa vie à rechercher la sainteté en entrant dans l’ordre des Franciscains en 1416, après son veuvage. L’année suivante, il fut ordonné prêtre, et devint vicaire général, son maître fut Saint Bernardin de Sienne.

Il commença alors à prêcher les évangiles en Europe, au début en Allemagne, (où il prêcha des croisades contre les hussites, où il convertit plus de quatre mille personnes), puis en Autriche, en Hongrie et en Pologne. Enseignant dans les places publiques, où de nombreuses personnes venaient l’écouter, il eut très vite le surnom du « saint prédicateur », où il lutta contre la sorcellerie. Ses prêches duraient entre deux et trois heures. Son style de vie était de dormir et de manger peu, et d’être charitable avec les autres. Il souffrait d’arthrite. Une grande partie de ses sermons ont été conservés.

En plus de son ministère de prêche, il servit de conseiller personnel et envoyé (ambassadeur) des papes Martin V, Eugène IV et Nicolas V et Calixte III, étant réputé pour sa prudence dans ses décisions diplomatiques. Il fut ainsi envoyé dans les villes de Milan et de Bologne. Il fut aussi inquisiteur plusieurs fois, condamnant la hiérarchie. À Breslau, il réclama l’expulsion des juifs. En Italie, Jean de Capistran, soulevait les pauvres contre l'usure des Juifs et leur endurcissement ; il poursuivit son œuvre en Allemagne et en Pologne.

Après la conquête de Constantinople en 1453 par les Turcs, Mehmed II prépara l’invasion de la Hongrie, et arriva avec une armée de cent mille hommes pour envahir la Serbie en 1455. Le pape Calixte III prêcha la croisade à Francfort en 1454, afin de se défendre contre l’invasion des ottomans. Jean de Capistran y répondit et entreprit de recruter des chrétiens de Hongrie. Il réunit près de trente-cinq mille hommes, en majorité des paysans, artisans et étudiants. Il y eut aussi près de quinze mille mercenaires du commandant hongrois Jean Hunyadi. Les armées ottomanes et chrétiennes se rencontrèrent à Belgrade en juillet 1456, alors que la ville était en partie détruite par les canons turcs. Jean de Capistran exhorta à la délivrance de la ville avec un drapeau orné d’une croix et aux cris « Jésus, Jésus, Jésus ». Son charisme lui permit de contribuer à la défaite des Turcs.

Les représentants de l’armée chrétienne dirent de lui que « ce père a plus d’autorité sur les soldats, que leurs chefs d’État ». Après la victoire sur les Turcs, Belgrade dut faire face à la peste, et Jean de Capistran mourut peu de mois après de cette terrible maladie, le 23 octobre 1456, à l'âge de 70 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean de Capistran en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean de Capistran.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean de Capistran ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean de Capistran pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean de Capistran, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jean de Capistran.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean de Capistran
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : Giovanni da Capestrano (italien)
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : --
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : Saint Jean de Capistran
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 24 juin 1386
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 70 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean de Capistran ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean de Capistran, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Jean de Capistran est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jean de Capistran au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Combattant les hérésies et les Turcs
Mort le 23 octobre 1456. Inquisiteur sous plusieurs papes, combattant les hérésies et les Turcs. Canonisé en 1690 par Alexandre VIII. Sa fête fut inscrite au calendrier par Léon XIII sous le rite semi-double en 1890. Le 1er avril 1984 Jean-Paul II l’a nommé patron des aumôniers militaires du monde entier.
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean de Capistran ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 59920 Jean de Capistran était moins sévère pour les petits et les pauvres que pour les puissants qui usaient de leur autorité ou de leur prétendue science pour corrompre le peuple.
Répondre - il y a 2 ans

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean de Capistran et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres saint italien

Contribuez ! Vous connaissez d'autres saint italien ? Proposez-nous ici.