Juan Goytisolo

10770ème
Juan Goytisolo
1931 - 2017
Score : 0

Écrivain espagnol appartenant à la Génération de 50 connu pour être l'auteur de 50 ouvrages dont 20 romans et avoir reçu le prix Cervantes en 2015 (la plus haute récompense littéraire espagnole).

Nationalité espagnole Espagnol, né le 6 janvier 1931 et mort le 4 juin 2017

86 ans Mort à l'âge de 86 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Juan Goytisolo ?


Contribuez !

Biographie

Juan Goytisolo Gay, né à Barcelone le 6 janvier 1931 et mort le 4 juin 2017 à Marrakech, est un écrivain espagnol de langue espagnole appartenant à la Génération de 50. Il est connu pour être l'auteur de 50 ouvrages dont 20 romans et avoir reçu le prix Cervantes en 2015 (la plus haute récompense littéraire espagnole).

Juan Goytisolo est l'un des écrivains les plus importants de la seconde moitié du xxe siècle. Attaché par des liens sentimentaux et intellectuels très forts à l'Espagne où il est né, il a pourtant vécu en exil et développé un regard critique vis-à-vis de son pays d'origine — ce regard critique l'aura aidé à construire une oeuvre d'une grande originalité idéologique et stylistique et à adopter une position politique originale devant le nouvel ordre mondial de la fin du xxe siècle.

Il a remporté de nombreux prix, dont le Prix national des Lettres espagnoles en 2008 et le Prix Cervantes en 2014.

Juan Goytisolo naît dans une famille de la bourgeoisie barcelonaise. Ses deux frères sont aussi des écrivains importants, le poète José Agustín Goytisolo et le romancier Luis Goytisolo.

Son enfance est marquée par la Guerre civile espagnole, notamment parce que sa mère est tuée pendant les bombardements de Barcelone par l'aviation franquiste en 1938.

Son implication politique aux côtés du parti communiste clandestin et surtout son engagement dans l'écriture le poussent à s'installer à Paris en 1956. Il y rencontre Monique Lange, qui deviendra sa compagne. Professionnellement, il entre chez Gallimard comme lecteur et devient responsable de la littérature espagnole, permettant la publication de la jeune génération (Rafael Sánchez Ferlosio, Carmen Martín Gaite, Ana María Matute, etc.). Il fréquente l'intelligentsia parisienne (Sartre, Beauvoir, Guy Debord, Queneau, Barthes, etc.) et développera notamment une amitié mêlée de fascination et de curiosité pour Jean Genet.

La publication de ses premiers romans est accueillie avec enthousiasme en France, ce qui lui vaut très vite une certaine renommée. En Espagne, il est en conséquence de plus en plus considéré comme un opposant très visible. Après plusieurs démêlés tendus avec la police franquiste, il finit par renoncer à ses voyages en Espagne. Ses livres sont, à partir de Pièces d'identité (1968), interdits de publication en Espagne et il est régulièrement l'objet de campagnes de dénigrement de la part de la presse officielle.

À partir de 1969, il s'engage dans une révolution radicale de l'écriture qui s'accompagne d'un bouleversement de son existence. Professionnellement, il décide d'abandonner son travail chez Gallimard ; sentimentalement, il découvre et assume son homosexualité ; géographiquement, il vit désormais entre Paris et Marrakech. C'est à partir de là qu'il entre dans son oeuvre majeure et ses livres les plus importants (Don Julian en 1970, Juan sans terre en 1975, Makbara en 1980, etc.).

Entre 1969 et 1975 il enseigne la littérature dans les universités de Californie, Boston et New York.

Sa situation chez Gallimard en fait un des intellectuels espagnols les plus connus, et un habitué des colonnes de la presse espagnole, en particulier El País, et internationale. Critique acerbe de la civilisation occidentale, il associe un point de vue marxiste non conformiste et un regard décentré (notamment appuyé sur la critique de l'orientalisme d'Edward Saïd). Il s'engage ainsi, pendant les années 1980 et 90 sur tous les fronts : Sarajevo pendant les guerres de Yougoslavie, Tchétchénie et Palestine. En particulier, il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

Après le décès en 1996 de son épouse et collaboratrice Monique Lange, il quitte leur appartement de Paris et s'installe définitivement à Marrakech en 1997, où il meurt le 4 juin 2017 à l'âge de 86 ans.

Il vit entre quatre pays, le Maroc, la France, les États-Unis et l'Espagne.

Juan Goytisolo est mort le dimanche 4 juin 2017 à l'âge de 86 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Juan Goytisolo en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Juan Goytisolo.

Vous savez où se trouve la tombe de Juan Goytisolo ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Juan Goytisolo pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Juan Goytisolo, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Juan Goytisolo.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Espagnole Drapeau espagnol
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Juan Goytisolo
  • Nom complet : --
  • Prénom : Juan
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Goytisolo
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Juan Goytisolo Gay

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Dimanche 4 juin 2017
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 86 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Juan Goytisolo ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Juan Goytisolo, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Juan Goytisolo afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

10770ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Juan Goytisolo
10770ème
Notez-le !

Drapeau Espagne 1931 - 2017
Espagnol, 86 ans

Écrivain espagnol appartenant à la Génération de 50 connu pour être l'auteur de 50 ouvrages dont 20 romans et avoir reçu le prix Cervantes en 2015 (la plus haute récompense littéraire espagnole).
=
même places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Juan Goytisolo dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Juan Goytisolo, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Juan Goytisolo.
Soyez le 1er fan en votant pour Juan Goytisolo.

Commentaires

Vous avez des questions sur Juan Goytisolo ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Juan Goytisolo et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier espagnol

Contribuez ! Vous connaissez d'autres romancier espagnol ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Juan Goytisolo