Philippe Kieffer

 
Philippe Kieffer
1899 - 1962
 

Militaire (Guerre).

Nationalité française Francais, né le 24 octobre 1899 et mort le 20 novembre 1962

63 ans Mort à l'âge de 63 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Philippe Kieffer ?


Contribuez !

Biographie

Philippe Kieffer, né à Port-au-Prince (Haïti) le 24 octobre 1899 et mort à Cormeilles-en-Parisis le 20 novembre 1962, est un officier de la Marine nationale française et Compagnon de la Libération. Durant la Seconde Guerre mondiale, il a créé et dirigé les premiers commandos de la marine française, connus sous le nom des Commandos Kieffer, qui ont combattu lors du débarquement de Normandie.

Marie-Joseph-Charles-Philippe Kieffer nait à Haïti d'une famille catholique d'origine alsacienne1. Son père avait fui l'annexion et s'était installé en Haïti où il avait épousé une Anglaise. Le couple aura quatre enfants, dont Philippe, né le 24 octobre 1899.

Philippe Kieffer passe ensuite ses années de lycée à Jersey. Il poursuit ses études aux États-Unis et est diplômé d'une haute école de commerce à Chicago.

Il devient directeur de banque, d'abord en Haïti où il se marie et où naissent ses deux premiers enfants. Il y est codirecteur de la Banque nationale de la République d'Haïti ainsi que secrétaire de la chambre de communication. Il est ensuite directeur de banque aux États-Unis puis au Canada. Selon Taillemite, il est plutôt fonctionnaire colonial en Afrique Équatoriale française.

Il est à New York lorsque la guerre s'annonce. Il revient en France en mai 1939 pour y rejoindre sa famille . Malgré son âge (40 ans), il se présente comme volontaire et officier de réserve. D'abord sous-lieutenant, interprète militaire dans l'armée de terre, il entre dans la Marine le 10 septembre 1939 comme quartier-maître secrétaire auprès de l'amiral Nord3,4. Il est affecté au cuirassé Courbet et participe à la bataille de Dunkerque.

Après la défaite de la France, l'enseigne de vaisseau Kieffer répond à l'appel du général de Gaulle en partant pour le Royaume-Uni dès le 19 juin 1940. Il s'engage dans les Forces navales françaises libres le jour de leur création, le 1er juillet 1940 comme officier de réserve interprète et du chiffre (ORIC).

Impressionné par les méthodes des commandos britanniques, il constitue en 1942 la « Troop 1 » des Commandos français avec une vingtaine de volontaires, dans les environs de Portsmouth. En 1943, le 1er Bataillon (1er B.F.M.C) est fort de Trois Troops la no 1, la no 8 du capitaine Trepel — qui disparaît au cours d'un raid nocturne — et la Troop d'Appui (K-Guns).

C'est au redoutable Centre d'entraînement commando d'Achnacarry en Écosse que ces hommes ont été formés et ont reçu le fameux béret vert. En mai 1944, quelques semaines avant le Débarquement, ils reçoivent leur propre insigne : écu de bronze chargé du brick de l'aventure et barré du poignard des commandos avec dans le coin senestre la croix de Lorraine et souligné d'une banderole portant l'inscription « 1er Bllon (bataillon) F.M.Commando ». Ils le porteront sur le béret vert « à l'anglaise » c'est-à-dire sur le côté gauche. Le dessin est dû à l'un d'entre eux, le caporal Maurice Chauvet. Appréciant à leur juste valeur les qualités des Français, les Britanniques incorporent le Bataillon au sein du Commando no 4 de la Brigade des Forces spéciales. Il aura l'honneur suprême de débarquer le premier en France au Jour J.

La guerre finie, Philippe Kieffer quitte l'armée avec le grade de capitaine de corvette et est élu conseiller général d'Isigny-sur-Mer (Calvados) en septembre 1945, sous l'étiquette France Combattante-MRP. Il en démissionne le 2 juin 1946 après son échec aux élections législatives. Il est également conseiller municipal de Grandcamp-les-Bains (Calvados) où il possède une résidence, non loin des lieux du débarquement.

Membre de l'Assemblée consultative en 1945, il a participé après la guerre à l'État-major des Forces Interalliées.

En 1950, il s'installe avec sa famille à Cormeilles-en-Parisis (actuel Val-d'Oise).

En 1954, il est promu capitaine de frégate de réserve.

En 1962, il est conseiller sur le film Le Jour le plus long (dans lequel son rôle est tenu par Christian Marquand). Atteint d'hémiplégie, il meurt cette même année dans sa maison de Cormeilles-en-Parisis et est inhumé à Grandcamp-les-Bains.

Son livre de souvenirs, Béret vert, paru en 1948, est un classique du genre.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Philippe Kieffer en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Philippe Kieffer.

Vous savez où se trouve la tombe de Philippe Kieffer ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Philippe Kieffer pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Philippe Kieffer, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Comment s'appelait la femme de Philippe Kieffer ? Répondu à 0%
0 Anonyme 71817

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Militaire
  • Domaines : Guerre

Noms

  • Nom usuel : Philippe Kieffer
  • Nom complet : --
  • Prénom : Philippe
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Kieffer
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 63 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Philippe Kieffer ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Philippe Kieffer, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Philippe Kieffer est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Philippe Kieffer au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un héros du 6 juin 1944
un héros du 6 juin 1944
Commentez - il y a 2 ans
 Seul commando français ayant débarqué en Normandie
Capitaine du seul commando français ayant débarqué en Normandie le 6 juin 1944 avec 177 compagnons. Il a fait honneur à la France !
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Philippe Kieffer ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Philippe Kieffer et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.