Pierre Teilhard De Chardin

 
Pierre Teilhard De Chardin
1881 - 1955
 

Paléontologue, Philosophe, Prêtre, Religieux, Scientifique, Théologien (Philosophie, Religion, Science).

Nationalité française Francais, né le 1er mai 1881 et mort le 10 avril 1955

73 ans Mort à l'âge de 73 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Pierre Teilhard De Chardin ?


Contribuez !

Biographie

Pierre Teilhard de Chardin né le 1er mai 1881 à Orcines (France) et mort le 10 avril 1955 à New York (États-Unis), est un prêtre jésuite français, chercheur, paléontologue, théologien et philosophe.

Scientifique de renommée internationale, considéré comme l'un des théoriciens de l'évolution les plus remarquables de son temps, Pierre Teilhard de Chardin est à la fois un géologue spécialiste du Pléistocène et un paléontologue spécialiste des vertébrés du Cénozoïque. L'étendue de ses connaissances lui permet de comparer les premiers hominidés, tout juste découverts, aux autres mammifères, en constatant l'encéphalisation propre à la lignée des primates anthropoïdes2.

Dans Le Phénomène humain, il trace une histoire de l'Univers, depuis la pré-vie jusqu'à la Terre finale, en intégrant les connaissances de son époque, notamment en mécanique quantique et en thermodynamique. Il ajoute aux deux axes vers l'infiniment petit et l'infiniment grand la flèche d'un temps interne, celui de la complexité en organisation croissante, et constate l'émergence de la spiritualité humaine à son plus haut degré d'organisation, celle du système nerveux verticalisé. Pour Teilhard, matière et esprit sont deux faces d'une même réalité. En tant que croyant, chrétien et prêtre de la Compagnie de Jésus, il donne un sens à sa foi chrétienne ou l'adhésion personnelle à la véracité du Christ, qu'il situe à la dimension de la cosmogenèse et non plus à l'échelle d'un cosmos statique comme l'entendait la tradition chrétienne se référant à la Genèse de la Bible.

Pierre Teilhard de Chardin est issu d'une très ancienne famille auvergnate de magistrats originaire de Murat et dont sa branche a été anoblie sous le règne de Louis XVIII.

Il naît le 1er mai 1881 au château de Sarcenat, à Orcines (Puy-de-Dôme), quatrième des onze enfants d'Emmanuel Teilhard (1844-1932), chartiste, et de Berthe de Dompierre. Sa mère était la petite-nièce de François-Marie Arouet, plus connu sous le nom de Voltaire.

De 1892 à 1897, il fait ses études au collège jésuite de Notre-Dame de Mongré à Villefranche-sur-Saône. En 1899, il entre au noviciat jésuite d'Aix-en-Provence. Les deux années suivantes se passent au juvénat de Laval. À partir de 1902, il fait trois années de philosophie dans l'île Anglo-Normande de Jersey. Doué pour les sciences, il devient professeur de physique au Collège jésuite de la Sainte Famille au Caire de 1905 à 1908. Les quatre années suivantes, il étudie la théologie dans le théologat d'Ore Place à Hastings dans le comté du Sussex de l'Est. C'est à la fin de cette formation théologique qu'il est ordonné prêtre le 24 août 1911.

En 1912, il quitte l'Angleterre et rend aussitôt visite à Marcellin Boule, paléontologue et directeur du laboratoire de paléontologie du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris, qui venait d'étudier le premier squelette d'homme de Néandertal découvert en France (1908). Il deviendra un paléontologue de renom international 10 ans plus tard, à la suite de sa thèse poursuivie sous la direction de Marcellin Boule, consacrée à des carnassiers du Tertiaire, soutenue en 1922 à la Sorbonne. Avant de rencontrer M. Boule, Teilhard terminait ses études de théologie au théologat à Hastings proche du site de Piltdown. Il avait été convié par un amateur de fossiles, Charles Dawson, à se rendre sur un site que ce dernier avait découvert, contenant des restes d'un soit disant homme fossile du Tertiaire, l'homme de Piltdown. Teilhard n'était alors qu'un simple séminariste qui achevait sa formation de jésuite, essentiellement intéressé par la formation des continents. Inconnu des préhistoriens, inexpérimenté en préhistoire comme en anthropologie, Charles Dawson ne l'a pas associé à la publication du Quaterly Journal de la prestigieuse Geological Society of London, précisant dans une note en bas de page, que Teilhard n'était pas à l'origine de la découverte. Prétendre que son nom apportait une caution à cette découverte est un contre-sens historique. Stephen Jay Gould a tenté de démontrer que Teihard de Chardin était au courant de la supercherie, en raison de ses récits contradictoires à propos de ses visites en 1912 et 1913. Des investigations plus poussées ont été poursuivies par le paléontologue Herbert Thomas, sous-directeur honoraire du Laboratoire de paléoanthropologie et préhistoire au Collège de France (adjoint d'Yves Coppens). Ses recherches ont montré des carences dans l'enquête du paléontologue américain et souligné le peu de vraisemblance à baser un argumentaire sur des confusions de date. La supercherie fut reconnue officiellement en 1953, Teilhard était âgé de 72 ans et diminué par plusieurs attaques cardiaques, dont une hospitalisation entre la vie et la mort ; dans de telles circonstances, plus de 40 années après les faits, des confusions dans les dates ne sont pas de nature à mettre en doute la probité du paléontologue et du prêtre qui savait ses jours comptés (il est décédé en avril 1955). Il a été montré que Teilhard avait été dupé dans cette l'affaire.

Entre 1915 et 1918, il est mobilisé comme caporal brancardier (il refuse d'être aumônier militaire) au front dans le 8e régiment de marche de tirailleurs marocains. Deux de ses frères meurent lors de cette guerre, quant à lui sa bravoure lui fait obtenir la Médaille militaire et la Légion d'honneur. Cette expérience de la guerre, du réel lui permet d'élaborer une esquisse de sa pensée via son journal et sa correspondance avec sa cousine Marguerite Teilhard-Chambon (une des premières agrégées de philosophie de France) qui sera publiée dans Genèse d'une pensée.

En 1916, il écrit son premier essai, La Vie Cosmique, et en 1919, Puissance spirituelle de la Matière, essais qui annoncent son oeuvre plus tardive. De 1922 à 1926, il obtient en Sorbonne trois certificats de licence ès sciences naturelles : géologie, botanique et zoologie, puis soutient sa thèse de doctorat sur les « Mammifères de l'Éocène inférieur français et leurs gisements ».

À son retour de Chine, il enseigne comme professeur de géologie à l'Institut catholique puis se voit démis de ses fonctions : la diffusion d'un texte portant sur le Péché originel (ce document privé destiné à un jésuite, « Note sur quelques représentations historiques possibles du péché originel », n'est pourtant pas destiné à être publié) lui cause ses premiers troubles avec le Vatican. L'ordre des Jésuites lui demande d'abandonner l'enseignement et de poursuivre ses recherches géologiques en Chine.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Pierre Teilhard De Chardin en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Pierre Teilhard De Chardin.

Vous savez où se trouve la tombe de Pierre Teilhard De Chardin ?

Citations

Les meilleures citations de Pierre Teilhard De Chardin.

L'amour est la plus universelle, la plus formidable et la plus mystérieuse des énergies cosmiques.
La moindre chose qui se forme au monde est toujours le produit d'une formidable coïncidence.
Il n'existe qu'un seul Mal : la désunion.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Pierre Teilhard De Chardin. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Pierre Teilhard De Chardin, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Pierre Teilhard De Chardin.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Pierre Teilhard De Chardin
  • Nom complet : --
  • Prénom : Pierre Teilhard
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : De Chardin
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 1er mai 1881
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 73 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Pierre Teilhard De Chardin ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Pierre Teilhard De Chardin, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Pierre Teilhard De Chardin est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Pierre Teilhard De Chardin au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un grand savant et un grand théologien qui est resté fidèle à son Eglise, malgré les médisances des siens.
Un grand savant et un grand théologien qui est resté fidèle à son Eglise, malgré les médisances des siens
Prenant certainement ces attitudes comme une épreuve nécessaire
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Pierre Teilhard De Chardin ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Pierre Teilhard De Chardin et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Pierre Teilhard De Chardin