Richard Wright (écrivain)

 
Richard Wright
1908 - 1960
 

Romancier afro-américain, connu pour son roman « Native Son » (1940) est un best-seller qui traverse les barrières des préjugés racistes de son temps, Orson Welles en fera une adaptation pour le théâtre en 1941 et Rashid Johnson un film « Native Son » (2019).

52 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 52 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Richard Wright ?


Contribuez !

Biographie

Richard Nathaniel Wright, né le 4 septembre 1908 à Roxie près de Natchez (Mississippi) et mort le 28 novembre 1960 à Paris, est un romancier, poète, essayiste et journaliste afro-américain. Son roman Native Son (1940) est un best-seller qui traverse les barrières des préjugés racistes de son temps, Orson Welles en fera une adaptation pour le théâtre en 1941 et Rashid Johnson un film (Native Son, 2019).

Petit-fils d'esclave, Richard Wright naît au sein d'une famille métissée (afro-américaine, blanche et indienne Choctaw) dans une plantation à la lisière des forêts à Roxie sur le territoire de Natchez. Richard est le fils de Nathan Wright, un métayer illettré et d'Ella Wilson Wright, une institutrice remplaçante. Espérant améliorer son sort son père emménage avec sa famille à Memphis dans le Tennessee, leur logement est proche de Beale Street, quartier des bordels et autres bouges.

En 1913, son père sombre dans l'alcoolisme et abandonne sa famille, sa mère emmène ses enfants à Jackson, dans le Mississippi.

En 1918 sa mère est victime d'un AVC, Richard et son frère Leon Alan Wright, sont recueillis dans un premier temps par la sœur d'Ella, Maggie Ann, mais le mari de celle-ci Silas Hoskins est assassiné par des blancs, Maggie Ann, Richard et Leon vont se réfugier chez sa grand mère maternelle, Margaret Bolden Wilson, une adventiste du septième jour qui vit dans l'Arkansas.

Richard connait une éducation erratique allant d'école en école, pour enfin se fixer de nouveau à Jackson et suivre des cours à la Smith-Robertson Junior High School où il obtiendra son diplôme de fin d'étude avec félicitations, le Valedictorian.

En 1925, il déménage à Memphis, et c'est à cette époque qu'il découvre l'œuvre de H. L. Mencken. Après avoir exercé de multiples petits métiers, il part en 1927 pour Chicago, où en 1935 il commence à collaborer au « Federal Writers' Project ». Il adhère en 1933 au Parti communiste USA. En 1938, il publie le recueil de nouvelles Uncle Tom's children (Les enfants de l'oncle Tom) qui fut récompensé par le « Guggenheim Fellowship » l'année suivante. Son roman Native Son, publié en 1940, rencontre un succès fulgurant. En quelques heures, certaines librairies sont en rupture de stock ; en trois semaines, 215 000 exemplaires sont vendus. Il devient le premier roman écrit par un Afro-Américain à intégrer la sélection du Book of the Month Club, ce qui accroît encore sa diffusion. Les critiques sont elles aussi enthousiastes, et comparent Wright à quelques-uns des romanciers les plus influents comme John Steinbeck, Theodore Dreiser, Fiodor Dostoïevski ou Charles Dickens.

En 1944, il quitte le parti communiste.

En 1945 il écrit Black Boy, qui raconte son enfance. Ces thèmes sont repris dans un roman existentialiste Le Transfuge (1953), et dans Écoute, homme blanc ! (1957), recueil de conférences lues en Europe. On lui doit aussi un roman sur la vie dans les quartiers pauvres, Le Long Rêve (1958), et des récits de ses voyages en Espagne, en Afrique et dans le Sud-Est oriental. Après sa mort, parurent Huit Hommes (1961), Bon sang de bonsoir (1963), ainsi que American Hunger (1977), ouvrage autobiographique évoquant ses années passées dans le Nord des États-Unis.

Pour échapper aux poursuites du gouvernement fédéral américain contre les communistes au moment du maccarthysme, Richard Wright part se réfugier en France en 1946 avec sa femme et sa fille. La France est selon lui, « le seul pays où il pourra continuer à exprimer ses idées librement ». À Paris, il rencontre Jean-Paul Sartre et Albert Camus, et s'intéresse au courant existentialiste, dont il s'inspire pour son deuxième roman The Outsider (1953). En 1947, Richard Wright prend la nationalité française et s'engage dans un nouveau combat, la lutte pour l'indépendance des peuples coloniaux. Il participe à la conférence des non-alignés à Bandung en 1955, dont il rédige un rapport intitulé Le rideau de couleur. À Paris, il prend parti pour l'indépendance algérienne, aux côtés d'autres intellectuels français dont Sartre et Camus. Richard Wright passera les dernières années de sa vie entre Paris, le moulin d'Andé et sa maison en Normandie où il rédige de nombreux ouvrages engagés tels que Écoute, homme blanc ! (1957) ou Une faim d'égalité (posthume 1977).

Richard Wright est mort le lundi 28 novembre 1960, à l'âge de 52 ans, d'une crise cardiaque, à Paris (France). Incinéré, ses cendres ont été déposées dans la case 848 du columbarium du Père-Lachaise. Il meurt en laissant derrière lui une œuvre dont il souhaitait qu'elle serve à « rassembler deux mondes, celui des blancs et celui des noirs, afin de n'en faire plus qu'un ».

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Richard Wright en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Richard Wright.

Vous savez où se trouve la tombe de Richard Wright ?

Citations

Les meilleures citations de Richard Wright.

Les hommes peuvent mourir de faim par manque de réalisation de soi autant qu'ils le peuvent par manque de pain.
Nous vivons ici et ils vivent là-bas. Nous noirs et eux blancs. Ils ont des choses et nous non. Ils font des choses et nous ne pouvons pas. C'est comme vivre en prison.
Il y a des moments où les fins de la vie sont si effilochées que la raison et le sens crient que nous nous arrêtons et que nous les rassemblons avant de pouvoir continuer.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Richard Wright. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Richard Wright, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Richard Wright.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Richard Nathaniel Wright
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Richard Wright
  • Vrai nom : Richard Wright
  • Prénom : Richard
  • Prénom (2) : Nathaniel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 3 pour Richard Wright
  • Nom de famille : Wright
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Richard Nathaniel Wright

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 52 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Richard Wright ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Richard Wright, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Richard Wright ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Richard Wright et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier américain

Portrait de Russell Banks
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1940 - 2023
Américain, 82 ans

Romancier américain, connu pour ses ouvrages « Continents à la dérive » (1985) et « Pourfendeur de nuages » (1998).
Portrait de Edgar Poe
 

Drapeau États-unis d'amérique 1809 - 1849
Américain, 40 ans

Romancier américain devenu l'une des principales figures du romantisme américain et l'un des plus remarquables écrivains de la littérature américaine du XIXe siècle, connu surtout pour ses contes, il est considéré comme l'inventeur du roman policier et nombre de ses récits préfigurent les genres de la science-fiction et du fantastique. Son influence a été et demeure toujours importante dans le monde entier, en littérature, au cinéma, en musique et même dans des domaines scientifiques. Il a d'abord été reconnu et défendu par des auteurs français comme Baudelaire et Mallarmé avant de l'être par des auteurs américains. Parmi ses oeuvres les plus célèbres : Les Aventures d'Arthur Gordon Pym (1838), Le Puits et le Pendule (1842), Le Coeur révélateur (1843), Le Corbeau (1845) ou La Barrique d'amontillado (1846).
Portrait de H.P. Lovecraft
 

Drapeau États-unis d'amérique 1890 - 1937
Américain, 46 ans

Écrivain américain de récits fantastiques, d'horreur et de science-fiction, l'un des écrivains d'horreur les plus influents du xxe siècle, « le plus grand artisan du récit classique d'horreur du vingtième siècle » selon Stephen King. Il est le créateur du « Mythe de Cthulhu », dont les oeuvres profondément pessimistes et cyniques, remettent en question le Siècle des Lumières, le romantisme ainsi que l'humanisme chrétien.
Portrait de Michael Crichton
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1942 - 2008
Américain, 66 ans

Écrivain américain de science-fiction, un des pionniers du techno-thriller, auteur de nombreux romans et nouvelles à succès comme « Jurassic Park » (1990), « Sphère » (1987) ou encore « État d'urgence » (2004).
Portrait de Isaac Bashevis Singer
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1902 - 1991
Américain, 88 ans

Écrivain juif polonais naturalisé américain, auteur de romans en yiddish, il reçoit le prix Louis Lamed à 2 reprises, puis le National Book Award en 1970 pour un ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse, puis en 1974 (ex aequo avec Thomas Pynchon). Il reçoit également le prix Nobel de littérature en 1978 « pour son art de conteur enthousiaste qui prend racine dans la culture et les traditions judéo-polonaises et ressuscite l'universalité de la condition humaine. ».
Portrait de Peter Straub
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1943 - 2022
Américain, 79 ans

Romancier américain, connu comme auteur de romans fantastiques (des romans d'horreur avant tout) comme « Le Talisman » (1984, fantasy) ou « Territoires » (2002, fantastique).

Autres points communs avec Richard Wright