Sabine Weiss

 
Sabine Weiss
1924 - 2021
 

Photographe française, une des principales représentantes du courant de la photographie humaniste française (aux côtés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Édouard Boubat et Izis).

Nationalité française Française, née le 23 juillet 1924 et morte le 28 décembre 2021

97 ans Morte à l'âge de 97 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Sabine Weiss ?


Contribuez !

Biographie

Sabine Weiss, née Sabine Weber le 23 juillet 1924 à Saint-Gingolph, et morte le 28 décembre 2021 à Paris, est une photographe d'origine suisse naturalisée française en 1995. Elle est, aux côtés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Édouard Boubat et Izis, l'une des principales représentantes du courant de la photographie humaniste française.

Son père était ingénieur chimiste et fabriquait des perles artificielles à partir d'écailles de poissons. La famille demeurait à côté du poste frontière à Saint-Gingolph qu'elle quitte alors qu'elle est encore enfant. Attirée très jeune par la photographie, elle dit elle-même : « J'ai pris conscience très jeune que la photographie serait mon moyen d'expression. J'étais plus visuelle qu'intellectuelle… Je n'étais pas très douée pour les études. J'ai quitté le lycée, je suis partie un jour d'été à bicyclette ». Sabine Weiss commence à photographier en 1935 à l'âge de 11 ans avec un appareil photo acheté avec son argent de poche. Son père la soutient dans son choix, et elle apprend plus tard la technique photographique, de 1942 à 1946, auprès de Paul Boissonnas, fils de Frédéric Boissonnas, photographe de studio à Genève. Elle obtient son diplôme en 1945.

Elle s'installe à Paris en 1946 et devient l'assistante de Willy Maywald : « Quand je suis venue à Paris, j'ai pu travailler chez Willy Maywald à qui un ami m'avait recommandée. J'y ai travaillé dans des conditions inimaginables aujourd'hui, mais avec lui j'ai compris l'importance de la lumière naturelle. La lumière naturelle comme source d'émotion ». Willy Maywald travaillait à cette époque au premier étage d'une remise du 22 rue Jacob qui appartenait à un antiquaire, il n'y avait ni l'eau ni le téléphone. Ce travail lui permet pourtant de côtoyer le Tout-Paris de l'époque. Elle assiste ainsi à l'ouverture de la maison Dior et à la présentation de la première collection au 37 avenue Montaigne. En 1949, elle rencontre le peintre américain Hugh Weiss, qu'elle épouse le 23 septembre 1950. Elle ouvre alors son propre studio. Ses photographies témoignent de l'optimisme des années d'après-Libération : « C'était une belle période. Nous étions entre la fin de l'occupation allemande et le début de l'américanisation. Les gens sortaient d'une terrible épreuve et pensaient pouvoir tout rebâtir » déclare-t-elle.

Elle travaille dans des secteurs variés : passionnée de musique, elle fixe les visages de grands noms de la musique (Igor Stravinsky, Benjamin Britten, Pablo Casals, Stan Getz…) mais aussi ceux de la littérature et de l’art (Fernand Léger, F. Scott Fitzgerald, Jean Pougny, Alberto Giacometti et Annette Giacometti, Robert Rauschenberg, Jan Voss, Jean Dubuffet, Françoise Sagan…), du cinéma (Jeanne Moreau), de la mode (Coco Chanel). Elle collabore également à plusieurs revues et journaux connus en Amérique et en Europe pour des commandes publicitaires et de presse (Vogue, Paris Match, Life, Time Magazine, Town and Country, Holiday, Newsweek, etc.). Enfin, elle parcourt le monde en tant que photojournaliste et en rapporte de nombreux clichés.

À partir de 1950, elle est représentée par l’Agence Rapho, première agence de presse française diffusant entre autres le travail de Willy Ronis et de Robert Doisneau qui lui propose d'entrer dans l’agence après une rencontre dans le bureau du directeur de Vogue. Elle se lie d’amitié avec des personnalités du milieu artistique comme Jean Cocteau, Maurice Utrillo, Georges Rouault et Jacques-Henri Lartigue.

Le fait qu'elle soit l'une des rares femmes de l'univers de la photographie à l'époque n'est pas un problème. Pour le photojournaliste Hans Silvester, qui a travaillé avec elle sur les peuples de l'Omo (Éthiopie), : « Bien qu'elle soit dans un milieu très masculin, elle a vraiment réussi à se faire accepter immédiatement, à s'imposer comme ce qu'elle est depuis : une très grande photographe que j'estime et admire ».

En 1955, Edward Steichen choisit plusieurs de ses photographies pour l'exposition The Family of Man au Museum of Modern Art de New York.

En 1957, Sabine Weiss réalise une série de photographies du peintre Kees van Dongen qu'elle découvre avec son mari, et d'un coup de cœur achète un petit cabanon avec vue sur les ruines du château de Grimaud en Provence. Ils agrandissent la maison en 1969 et y viennent régulièrement en famille jusqu'à la mort de son mari en 2007.

En 1983, elle obtient une bourse du ministère des Affaires culturelles françaises et réalise une Étude sur les Coptes d’Égypte. Le même ministère lui délivre en 1992 une autre bourse lui permettant de réaliser une Étude sur la Réunion.

Elle publie une quarantaine d’ouvrages dont 100 photos de Sabine Weiss pour la liberté de la presse par Reporters sans frontières en 2007.

En 2017, Sabine Weiss a fait don de l’ensemble de ses archives, riches de 200 000 négatifs, 7 000 planches-contact, environ 2 700 tirages vintage et 2 000 tardifs, 3 500 tirages de travail et 2 000 diapositives au musée de l'Élysée, à Lausanne. Ses photographies, aujourd’hui tirées par Guillaume Geneste, sont diffusées par l'agence Gamma-Rapho.

Une rétrospective de l’œuvre de Sabine Weiss est présentée aux Rencontres d’Arles en 2021.

Sabine Weiss est morte le mardi 28 décembre 2021 à Paris, à l'âge de 97 ans, à son domicile à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Sabine Weiss en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Sabine Weiss.

Vous savez où se trouve la tombe de Sabine Weiss ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Sabine Weiss pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Sabine Weiss, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Sabine Weiss.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Photographe
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Photographie

Noms

  • Nom usuel : Sabine Weiss
  • Vrai nom : Sabine Weber
  • Vrai nom (2) : Sabine Weiss
  • Prénom : Sabine
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Weber
  • Nom de famille (2) : Weiss
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 97 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Sabine Weiss ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Sabine Weiss, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Sabine Weiss ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Sabine Weiss et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres photographe (femmes) française

Contribuez ! Vous connaissez d'autres photographe (femmes) française ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Sabine Weiss