Benoît Dauga

 
Benoît Dauga
1942 - 2022
 

Rugbyman français, 63 sélections en équipe de France, un des acteurs de la victoire française lors de 3 Tournois des Cinq Nations (1967, 1968 et 1970) dont le 1er Grand Chelem de l'équipe de France en 1968.

Nationalité française Francais, né le 8 mai 1942 et mort le 3 novembre 2022

80 ans Mort à l'âge de 80 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Benoît Dauga ?


Contribuez !

Biographie

Benoît Dauga, né le 8 mai 1942 à Montgaillard (Landes) et mort le 3 novembre 2022, est un joueur de rugby à XV international français. Il compte 63 sélections en équipe de France. Il marque 11 essais, il est désigné capitaine à 9 reprises. Benoît Dauga est un des acteurs de la victoire française lors de 3 Tournois des Cinq Nations (1967, 1968 et 1970) dont le 1er Grand Chelem de l'équipe de France en 1968. Il participe aux tournées en Afrique du Sud en 1964, 1967 et 1971, en Australie en 1968 et en Nouvelle-Zélande en 1968.

Benoît Dauga est né le 8 mai 1942 à Montgaillard (Landes). Il se marie avec Christine, ils ont deux filles, Carine et Samantha, et cinq petits-enfants, Jade, Carla, Lola, Paulo et Albert.

Il débute par le basket-ball, puis il est licencié au Sport athlétique saint-séverin (qui joue alors dans l’élite du rugby français) pour jouer au rugby à XV, mutant rapidement au Stade montois.

Il obtient l'Oscar du Midi olympique (meilleur joueur français du championnat) en 1971.

Il débute le 4 janvier 1964, il inscrit 11 essais et il est capitaine à 9 reprises. Son record de 63 capes tient de 1972 à 1981.

Il fait partie de l'équipe des « mousquetaires » avec Guy Boniface, André Boniface et Christian Darrouy, quatre joueurs du Stade montois sous le maillot du XV de France. En fait les frères Boniface sont sur le départ (mi-66), alors que Dauga arrive (fin 64 - il sera demi-finaliste du championnat de France et du challenge du Manoir en 1965,.. mais ne joue pas la finale de ce dernier en 1966).

Il remporte le Tournoi des Cinq Nations en 1967, 1968 (Grand Chelem), et 1970 (ex-æquo avec le Pays de Galles).

Il participe aux tournées en Afrique du Sud en 1964, 1967 et 1971, et en Nouvelle-Zélande et Australie en 1968.

Walter Spanghero n'est pas utilisé lors du tournoi de l'année 1970. Il s'étonne alors de ce fait, déclarant alors que Basquet ne tient pas ses promesses. Entre Benoît Dauga et Walter Spanghero, Guy Basquet aurait tranché. Les relations entre ces deux forts caractères n'ont pas toujours été faciles, comme l'avoue Christian Carrère.

Il est très bon sauteur de touche (il débute par le basket).

Il est victime d'un grave accident le 12 janvier 1975 lors du match face au Stade dijonnais. Resté étendu sur le sol après un placage, l'hôpital de Bordeaux diagnostique un traumatisme en hyper-extension avec étirement de la moelle épinière, entraînant une tétraplégie. Après une longue rééducation, Le Grand Ferré retrouve une autonomie complète.

Après son accident, Christian Carrère le fait intégrer la société Ricard, il est chargé de relations publiques et de la communication, directeur du château de La Voisine à Clairefontaine en Yvelines, qui sert de résidence longtemps au XV de France, il prend une retraite professionnelle en 2002.

Une chanson de Pierre Perret, Vive le XV, « immortalise » ses hauts faits d'armes et ceux de Jean Gachassin, au sein du XV de France.

Il est surnommé Le Grand Ferré par référence à un héros du Moyen Âge, grand pourfendeur d'Anglais avec sa hache dans son château picard.

Il est entre 2003 et 2006 président du Stade montois (rugby à XV).

Denis Lalanne lui a consacré le livre Dauga, éd. Calmann-Levy, en 1975.

En 2012, il est décoré Chevalier de la Légion d'honneur.

Benoît Dauga est mort le jeudi 3 novembre 2022, à l'âge de 80 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Benoît Dauga en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Benoît Dauga.

Vous savez où se trouve la tombe de Benoît Dauga ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Benoît Dauga pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Benoît Dauga, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Benoît Dauga.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Rugbyman
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Rugby, Sport, Sport collectif

Noms

  • Nom usuel : Benoît Dauga
  • Nom complet : --
  • Prénom : Benoît
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Dauga
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 8 mai 1942
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 80 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Benoît Dauga ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Benoît Dauga, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Benoît Dauga ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Benoît Dauga et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres rugbyman francais

Portrait de Jordan Michallet
 

Drapeau France 1993 - 2022
Francais, 29 ans

Joueur français de rugby à XV, demi d'ouverture, champion de France Reichel en 2013 avec le FC Grenoble et champion de France de Fédérale 1 en 2019 avec le Rouen NR.
Portrait de Christophe Dominici
 

Drapeau France 1972 - 2020
Francais, 48 ans

Rugbyman français de rugby à XV, évoluant au poste d'ailier, il effectue la plupart de sa carrière au sein de l'effectif du Stade français Paris, où après sa retraite, il est entraîneur, responsable des arrières pendant une saison.
Portrait de Julien Janaudy
 

Drapeau France 1989 - 2018
Francais, 29 ans

Rugbyman de rugby à XV qui jouait au poste de talonneur, formé à Bourgoin, passé par Agen (43 matchs de Top 14, 13 en Challenge Européen).
Portrait de Jean-Marc Mazzonetto
 
Notez-le !

Drapeau France 1983 - 2018
Francais, 34 ans

Rugbyman français de rugby à XV évoluant aux postes d'arrière et d'ailier, il fut un arrière emblématique jaune et noir du Stade Montois. Il fut champion de France de rugby à XV de 2e division en 2015 avec la section paloise et vainqueur de la finale d'accession (2008 et 2012) avec le Stade montois.
Portrait de Michel Sitjar
 
Notez-le !

Drapeau France 1942 - 2019
Francais, 76 ans

Rugbyman français de rugby à XV et XIII, 3 fois Champion de France (1962, 1965, 1966),13 sélections en équipe de France A de 1964 à 1967, il a participé au Tournoi des Cinq Nations (1967), à la Tournée en Afrique du Sud (1967) et au Challenge Yves du Manoir (1963).
Portrait de Michel Crauste
 
Notez-le !

Drapeau France 1934 - 2019
Francais, 84 ans

Joueur de rugby à XV international français, évoluant principalement au poste de troisième ligne aile des années 1950 jusqu'à la fin des années 1960 et capitaine du XV de France. 62 sélections en équipe de France entre 1957 et 1966, nouveau record : il marque 30 points. De 1960 à 1966, il dispute même 44 matchs consécutifs avec l'équipe de France, record aussi pour l'époque. Il est un des acteurs de la victoire française lors de quatre Tournois des Cinq Nations (1959, 1960, 1961 et 1962). Il est capitaine de l'équipe de France à 22 reprises avec un résultat de 15 victoires, de 5 matchs nuls et de 2 défaites. Champion de France de rugby en 1959 avec le Racing, 1960 et 1968 avec Lourdes. Surnommé Le Mongol ou Attila pour son air vaguement asiatique et sa fine moustache.

Autres points communs avec Benoît Dauga