Edgard De Larminat

 
Edgard De Larminat
1895 - 1962
 

Général, Militaire (Guerre, Histoire).

66 ans Mort à l'âge de 66 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Edgard De Larminat ?


Contribuez !

Biographie

Edgard de Larminat, né le 29 novembre 1895 à Alès (Gard) et mort le 1er juillet 1962 à Paris, est un général français, qui combattit lors des deux guerres mondiales. Compagnon de la Libération, il est un des premiers militaires français à rejoindre les forces françaises libres en 1940.

Il est né à Alès dans le Gard en 1895, son père était officier des eaux et forêts

Il étudie à Alès, Gap, Troyes et Dijon.

Admissible au concours de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1914, il passe les oraux qui sont interrompus par la déclaration de la Première Guerre mondiale.

Première Guerre mondiale :

► Engagé comme simple soldat au 27e RI.

► Détaché au 134e RI, il suit les cours spéciaux des élèves de Saint-Cyr.

► Affecté au 321e RI, où il est promu aspirant en août 1915.

► Sous-lieutenant en décembre 1915

► Blessé au fort de Vaux à Verdun en juin 1916, il refuse de se faire évacuer.

► Lieutenant en décembre 1916.

► Capitaine en septembre 1917.

► Gazé en mars 1918.

► Blessé en juin 1918.

Larminat termine cette guerre avec quatre citations, la Légion d'honneur et le grade de capitaine. Il a 23 ans

Maroc, Mauritanie puis Indochine :

► En octobre 1919, il choisit l'Infanterie coloniale et part pour deux ans et demi au Maroc.

► Combat contre les Djebalas en avril-mai 1921.

► Attaché à l'état-major du gouverneur général en AOF

► Commandant en Mauritanie.

► Entre 1925 et 1928, il est successivement affecté au 1er bataillon de tirailleurs sénégalais, au 1er régiment d'infanterie coloniale (RIC) et au 22e RIC.

► En mai 1928, il se rend en Indochine au cabinet militaire du gouverneur général.

► En septembre 1929, il est promu chef de bataillon.

► En février 1931, il prend le commandement du 4e régiment de tirailleurs sénégalais à Fréjus.

► De 1933 à 1935, il étudie à l'École de guerre et en sort lieutenant-colonel.

Deuxième Guerre mondiale :

► En mars 1940 il est promu colonel alors qu'il est chef d'état-major du général commandant les troupes du Levant.

► En mai 1940, il est nommé chef d'état-major du général commandant le théâtre d'opérations du Moyen-Orient.

► En juin 1940, il refuse la défaite et diffuse des ordres pour créer une force de volontaires destinée à rejoindre les Britanniques, ce qui lui vaut d'être arrêté et emprisonné à Damas. Il s'évade rapidement et rejoint les Forces françaises libres en Palestine.

► En août 1940, il contribue au ralliement du Moyen-Congo à la France libre.

► Nommé gouverneur général de l'AEF.

► Membre du Conseil de Défense de l'Empire, Haut-Commissaire, il est promu général de brigade en juillet 1941.

► Condamné à mort par contumace par le régime de Vichy.

► Il organise des bataillons africains des FFL formant la 1re division française libre et de la Colonne Leclerc.

► Décembre 1941, il est nommé adjoint du général Catroux, commandant en chef au Levant et prend le commandement des 1re et 2e Brigades FFL pendant la campagne de Libye où il organise la défense Bir Hakeim.

► En juillet 1942, il subit un grave accident de voiture en Égypte.

► En septembre 1942, il reçoit sa troisième étoile.

► En janvier 1943, il prend le commandement de la 1re DFL et se rend en Tunisie.

► En juin 1943, il devient chef d'état-major général des FFL.

► Il rejoint le Corps expéditionnaire français du général Juin ou il commande le 2e Corps d'Armée.

► En juin 1944, nouvelle citation pour son sens tactique et son esprit de décision lors des combats contre les Allemands dans la région de Viterbo.

► En août 1944, il participe au débarquement en Provence avec la 1re armée comme commandant d'un corps d'armée.

► En octobre 1944, il est chargé de réduire la résistance allemande de l'Atlantique notamment de Lorient, La Rochelle, Rochefort et Royan-Pointe de Grave.

► Pendant l'hiver 1944-1945, il réorganise les FFI en cinq divisions d'infanterie.

► En avril 1945, il prend toutes les positions allemandes de la Gironde, la libération du port de Bordeaux. Après la capitulation de l'Allemagne, il prend possession de La Rochelle, Saint-Nazaire et Lorient.

Citation :

« Je me souviens qu'à la fin de la guerre, mon cousin Henri et moi marquions l'avance des armées alliées avec des petits drapeaux portant le nom des généraux commandant des armées ou des corps d'armées. J'ai oublié le nom de presque tous ces généraux (Bradley, Patton, Joukov) mais je me souviens du nom du général de Larminat », Georges Perec, Je me souviens, 37.

Après-guerre :

► En novembre 1945, il est nommé Inspecteur Général des Troupes d'Outre-mer.

► En 1953, il est nommé général d'armée, puis en 1955, Inspecteur des Troupes Coloniales. Un an après il est versé dans la 2e section (cadres de réserve).

► En juin 1962, rappelé, il est nommé président de la Cour militaire de justice chargée de juger les participants au putsch d'Alger en avril 1961.

► Le 1er juillet 1962, il met fin à ses jours.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Edgard De Larminat en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Edgard De Larminat.

Vous savez où se trouve la tombe d'Edgard De Larminat ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Edgard De Larminat pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Edgard De Larminat, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Edgard De Larminat.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Général, Militaire
  • Domaines : Guerre, Histoire

Noms

  • Nom usuel : Edgard De Larminat
  • Nom complet : --
  • Prénom : Edgard
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : De Larminat
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 66 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Edgard De Larminat ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Edgard De Larminat, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Edgard De Larminat ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 61272 bonjour, je recherche des informations sur la libération de la Provence en 1944.je pense que mon père a été le chauffeur du Général de Larminat.Nous n'avons plus son carnet militaire. Est ce qu'il existe un livre sur cette période ?
En vous remerciant .
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Edgard De Larminat et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.