Ermanno Olmi

 
Ermanno Olmi
1931 - 2018
 

Réalisateur italien connu pour avoir obtenu la palme d'or en 1978 pour « l'Arbre aux sabots ». Il fut l'un des grands noms du jeune cinéma italien des années 1960 et, parmi ceux de sa génération, l’héritier le plus direct du néoréalisme.

Nationalité italienne Italien, né le 24 juillet 1931 et mort le 7 mai 2018

86 ans Mort à l'âge de 86 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Ermanno Olmi ?


Contribuez !

Biographie

Ermanno Olmi, né le 24 juillet 1931 à Bergame en Lombardie et mort le 7 mai 2018 à Asiago en Vénétie, est un réalisateur italien. Il est connu pour avoir obtenu la palme d'or en 1978 pour « l'Arbre aux sabots ». Il fut l'un des grands noms du jeune cinéma italien des années 1960 et, parmi ceux de sa génération, l’héritier le plus direct du néoréalisme.

La famille d'Ermanno Olmi déménage à Treviglio où le réalisateur en devenir grandit. Sa famille est profondément catholique, ce qui marque sûrement l'œuvre de l'artiste. Le jeune Olmi perd son père pendant la Seconde Guerre mondiale. Il entre au lycée scientifique, puis au lycée artistique, mais il ne termine pas ses études.

Il se déplace à Milan : il trouve un travail à Edisonvolta (où travaille sa mère) et suit les cours d’art dramatique. Dans son nouveau travail, il s’occupe des activités récréatives du personnel et en particulier, il travaille au département cinématographique : il doit décrire les productions industrielles à travers des films. Entre 1953 et 1961, il réalise une quarantaine de documentaires parmi lesquels La diga sul ghiaccio, Tre fili fino a Milano et Un metro lungo cinque. Il affectionne tout particulièrement le sujet de la condition des hommes au travail, anticipation des caractéristiques humanistes de ses films futurs.

Sa carrière s'envole en 1978 avec L'Arbre aux sabots (L'Albero degli zoccoli), qui obtient la Palme d'or au Festival de Cannes, puis le César du meilleur film étranger en 1979.

Après une longue maladie qui l'éloigne des plateaux, en 1982 Ermanno Olmi crée l'école-atelier Ipotesi Cinema à Bassano del Grappa, où il offre aux jeunes réalisateurs la possibilité d'expérimenter l'art du cinéma.

En 1987, il reprend l'activité cinématographique avec Lunga vita alla signora. Suivent La Légende du saint buveur (La Leggenda del santo bevitore) (1988), En chantant derrière les paravents (Cantando dietro i paraventi) (2003), et l'une des trois parties de Tickets (2005), film coréalisé avec Ken Loach et Abbas Kiarostami.

En 2007 sort Centochiodi, qu'Ermanno Olmi annonce comme étant son dernier film de fiction et se consacre désormais aux films documentaires. En 2008 il est récompensé par un « Lion d'or pour la carrière » à la Mostra de Venise. En 2013 l'université de Padoue lui décerne la laurea « honoris causa » en sciences humaines et pédagogiques pour « son action de valorisation des racines culturelles, de la mémoire, des traditions , de la grande histoire, de l’expérience quotidienne et toutes les petites choses ».

Ermanno Olmi est mort le lundi 7 mai 2018 à l'âge de 86 ans à l'hôpital d'Asiago (province de Vicence dans la Vénétie en Italie).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Ermanno Olmi en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Ermanno Olmi.

Vous savez où se trouve la tombe d'Ermanno Olmi ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Ermanno Olmi pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Ermanno Olmi, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Ermanno Olmi.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Cinéaste
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : Ermanno Olmi
  • Nom complet : --
  • Prénom : Ermanno
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Olmi
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Lundi 7 mai 2018
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 86 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Ermanno Olmi ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Ermanno Olmi, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Ermanno Olmi ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Ermanno Olmi et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres cinéaste (hommes) italien

Portrait de Sergio Leone
 

Drapeau Italie 1929 - 1989
Italien, 60 ans

Réalisateur italien, père du western spaghetti (qu'il popularise largement sans toutefois l'inventer), il réalise les films « Pour une poignée de dollars » (1964), « Et pour quelques dollars de plus » (1965) et « Le Bon, la Brute et le Truand » (1966) qui sont souvent considérés comme des classiques du cinéma, films qui révèlent l'acteur Clint Eastwood et le compositeur Ennio Morricone. Il est également célèbre pour la trilogie « Il était une fois », composée de « Il était une fois dans l'Ouest » (1968), « Il était une fois la révolution » (1971) et « Il était une fois en Amérique » (1984). Alors qu'il était apprécié par le public, mais boudé par la critique et ses pairs de son vivant, son importance dans l'histoire du cinéma est par la suite reconnue. Il réussit à s'imposer parmi les grands réalisateurs grâce à son style novateur, par sa mise en scène, et par l'utilisation de la musique, composée par son collaborateur et ami Ennio Morricone. Plusieurs réalisateurs importants reconnaissent l'influence qu'il a eue sur leur travail ou l'admiration qu'ils lui portent, au premier rang desquels Quentin Tarantino.
Portrait de Alberto Sordi
 

Drapeau Italie 1920 - 2003
Italien, 82 ans

Acteur et réalisateur italien, l'un des piliers de la « comédie à l'italienne » (avec Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Nino Manfredi et Vittorio Gassman) et l'archétype du Romain dans le cinéma italien.
Portrait de Franco Zeffirelli
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1923 - 2019
Italien, 96 ans

Cinéaste italien, a signé environ 20 longs métrages inspirés des chefs d'oeuvres de la littérature anglaise, et notamment de Shakespeare dont il avait adapté « Roméo et Juliette » pour son film le plus connu du même nom. Parmi ses films les plus connus : « La Mégère apprivoisée » (1967, comédie dramatique), « Roméo et Juliette » (1968, drame, romance), « Jésus de Nazareth » (1977, biographie), « La traviata » (1983, film d'opéra) ou « Un thé avec Mussolini » (1999, comédie dramatique).
Portrait de Bernardo Bertolucci
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1941 - 2018
Italien, 77 ans

Cinéaste italien, communiste engagé, ses films sont imprégnés de son engagement politique comme « Le Conformiste » (1970), ou sa grande fresque historique « 1900 » (1976), qui embrasse près d’un siècle de lutte des classes dans la riche plaine du Pô à travers le destin de deux amis d’enfance. En 1987, avec « Le Dernier Empereur », il remporte le César du meilleur film étranger et l’Oscar du meilleur réalisateur. Il a reçu la Palme d’or d’honneur à Cannes en 2011 pour l’ensemble de son oeuvre.
Portrait de Giorgio Capitani
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1927 - 2017
Italien, 89 ans

Réalisateur italien connu pour ces films de divertissement des années 1960 à 1980, mais surtout pour ces 2 nanars « La Lycéenne est dans les vaps » (1979), « L'amour, c'est quoi au juste » (1977).
Portrait de Umberto Lenzi
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1931 - 2017
Italien, 86 ans

Réalisateur italien considéré comme le pape de la série B, méconnu du grand public, il est fortement lié à l'âge d'or du cinéma de genre transalpin et était adoré par Quentin Tarantino. Ses films les plus célèbres sont « Cannibal Ferox » (1981, horreur/gore) et « Si douces, si perverses » (1969, policier). Il a réalisé de nombreux films de séries B, dans des genres et sous-genres aussi différents que le péplum ou le giallo.

Autres points communs avec Ermanno Olmi