Ezzat Ibrahim Al-Douri

 
Ezzat Ibrahim Al-Douri
1942 - 2020
 

Général irakien, chef de l'insurrection baassiste après l'invasion américaine de l'Irak, il est désigné comme le « roi de trèfle » dans le jeu de 55 cartes diffusé par les Américains sur les responsables du régime de Saddam Hussein.

Nationalité iraquienne Iraquien, né le 1er juillet 1942 et mort le 24 octobre 2020

78 ans Mort à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Ezzat Ibrahim Al-Douri ?


Contribuez !

Biographie

Ezzat Ibrahim al-Duri, né le 1er juillet 1942 à Daour près de Tikrit en Irak et mort le 24 octobre 2020, est un général, homme d'État irakien et le chef de l'insurrection baassiste après l'invasion américaine de l'Irak. Il est désigné comme le « roi de trèfle » dans le jeu de 55 cartes diffusé par les Américains sur les responsables du régime de Saddam Hussein.

Al-Duri est l'un des artisans du coup d'État de 1968, amenant les baassistes au pouvoir et en 1979 il soutient Saddam Hussein lorsque ce dernier renverse Ahmad Hassan al-Bakr.

En 1988, il participe à l'Opération Anfal contre les Kurdes, puis en 1991 à la répression des chiites insurgés lors de l'Insurrection irakienne de 1991, après la guerre du Golfe. En 1999, il est l'objet d'un mandat d'arrêt international pour crimes de guerre.

Il devient vice-président de la République et vice-président du Conseil de commandement de la révolution. Lorsque les Américains envahissent l'Irak en 2003, Ezzat Ibrahim al-Douri est le numéro deux du régime.

Les États-Unis le désignent alors comme le « roi de trèfle » dans leur jeu de cartes sur les responsables du régime de Saddam Hussein recherchés. Ils mettent aussi sa tête à prix pour dix millions de dollars.

Après la mort de Saddam Hussein le 30 décembre 2006, Ezzat Ibrahim Al-Douri prend sa succession en tant que secrétaire général du Parti Baas arabe et socialiste d'Irak et officialise le même jour la création de l'Armée des hommes de la Naqshbandiyya (JRTN), mouvement armé baasiste et soufi. Le 3 octobre 2007, Al-Douri fonde le Commandement suprême pour le Jihad et la Libération, une vaste alliance regroupant 55 factions armées irakiennes, dont la JRTN est la plus importante. Cette alliance rassemble des idéologies diverses, dont des nationalistes et des islamistes. Pour le Parti Baas, Ezzat Ibrahim Al-Duri devient « Cheikh des Moudjahidines et Commandant de la Résistance ».

Selon une rumeur, il serait mort d'une leucémie, le 11 novembre 2005. Cette rumeur est démentie peu après et Al-Duri refait surface par l'intermédiaire d'un discours diffusé sur Internet le 7 avril 2012 à l'occasion du 65e anniversaire du parti Baas.

En 2014, Ezzat Ibrahim al-Douri et son Armée de la Naqshbandiyya s'allient avec l'État islamique malgré les grandes différences idéologiques qui opposent ces deux mouvements. Cette alliance sunnite effectuée pour des raisons tactiques n'empêche d'ailleurs pas des affrontements sanglants occasionnels. Après la prise de Mossoul, le 10 juin 2014, des combattants de la JRTN affichent les portraits de Saddam Hussein et d'Ezzat Ibrahim Al-Duri à l'entrée de la ville. Cependant par la suite, les djihadistes exigent que ces portraits soient retirés. Le 13 juin, deux hommes de la JRTN sont abattus par des hommes de l'EIIL pour avoir refusé d'exécuter cet ordre.

Le 17 avril 2015, le gouvernement irakien affirme qu'Ezzat Ibrahim al-Douri a été tué lors d'une opération militaire menée par les milices chiites et les forces gouvernementales près de Tikrit. Lors de ce discours, le gouverneur de la province irakienne de Salah ad-Din présente al-Douri comme le « Cerveau de l'État Islamique en Irak ». Selon lui l'opération a été menée dans les montagnes d'Hamrine, près d'Al-Alam à quatre kilomètres à l'est de Tikrit, et s'est achevée par la mort de 12 insurgés, dont al-Douri. L'annonce de sa mort est démentie par le Parti Baas irakien. Le 24 avril, le ministère irakien de la Santé affirme ne pas disposer des échantillons d'ADN nécessaires pour confirmer sa mort. Le 15 mai, un enregistrement audio est diffusé dans lequel al-Douri dément l'annonce de sa mort et affirme qu'il s'oppose à l'État islamique, qu'il désigne notamment sous le terme péjoratif de « Daech ».

En 2016, ses troupes affirment prendre part à la bataille de Mossoul contre l'EI.

Ezzat Ibrahim al-Duri est mort le samedi 24 octobre 2020, à l'âge de 78 ans. Le 26 octobre 2020, la mort d'Ezzat Ibrahim al-Douri est annoncée par le Parti Baas irakien et par Raghad Hussein, fille de Saddam Hussein.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Ezzat Ibrahim Al-Douri en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Ezzat Ibrahim Al-Douri.

Vous savez où se trouve la tombe d'Ezzat Ibrahim Al-Douri ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Ezzat Ibrahim Al-Douri pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Ezzat Ibrahim Al-Douri, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Ezzat Ibrahim Al-Douri.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Iraquienne Drapeau iraquien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Ezzat Ibrahim Al-Douri
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : --
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Ezzat Ibrahim Al-Douri ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Ezzat Ibrahim Al-Douri, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

1 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
0 étoile
0
1,00

En Enfer !

Ezzat Ibrahim Al-Douri est en Enfer ! Les membres du site ont décidé de porter Ezzat Ibrahim Al-Douri au plus bas niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 1 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note inférieure à 2 descendent directement en Enfer.


 Une personnalité au parcours et à l'héritage complexe, mais ayant manifestement apporté plus de mal que de bien !
Izzat le Rouge, un des principaux dignitaires du régime de Saddam Hussein, s'étant allié ensuite avec les terroristes de l'État Islamique, ayant résisté à l'impérialisme américain et fait partie de tous les conflits du Moyen-Orient... Évidemment une personnalité au parcours et à l'héritage complexe, mais ayant manifestement apporté plus de mal que de bien !
Commentez - il y a 1 semaine

Commentaires

Vous avez des questions sur Ezzat Ibrahim Al-Douri ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Ezzat Ibrahim Al-Douri et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres général iraquien

Contribuez ! Vous connaissez d'autres général iraquien ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Ezzat Ibrahim Al-Douri