Isaac Newton

 
Isaac Newton
1642 - 1727
 

Physicien, mathématicien et astronome anglais et figure emblématique des sciences, il est surtout reconnu pour avoir fondé la mécanique classique, pour sa théorie de la gravitation universelle, la création du calcul infinitésimal, la théorie de la couleur basée sur l'observation selon laquelle un prisme décompose la lumière blanche en un spectre visible (optique). Il est l'inventeur du télescope à réflexion composé d'un miroir primaire concave appelé « télescope de Newton ». Il a établit les 3 lois universelles du mouvement qui constituent des principes à la base de la grande théorie de Newton concernant le mouvement des corps, théorie que l'on nomme aujourd'hui « mécanique newtonienne » ou encore « mécanique classique ».

Nationalité anglaise Anglais, né le 25 décembre 1642 et mort le 20 mars 1727

84 ans Mort à l'âge de 84 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Isaac Newton ?


Contribuez !

Biographie

"Le plus grand génie de tous les temps et tous les pays". C'est avec ces mots que François Arago définit Isaac Newton, l'un des plus célèbres scientifiques britanniques. Né le 25 décembre 1642 à Woolsthorpe, dans le Lincolnshire, Isaac Newton passe ses premières années scolaires à l'école publique de Grantham. Elève peu attentif, il préfère construire de petites machines et observer la nature. A l'âge de 16 ans, il est rappelé par sa mère redevenue veuve afin de s'occuper du domaine familial. Mais ce travail ne lui convient pas et il reprend ses études à Grantham. Il a 18 ans lorsqu'il entre au Trinity College de Cambridge, où il est rapidement distingué par son maître, le mathématicien Isaac Barrow. Il obtient le degré de bachelier es arts en 1665. Mais cette même année, la peste s'abat sur la ville et Newton interrompt ses études durant deux années.

C'est pendant cette période que Newton effectue la plus grande partie des ses découvertes et c'est là que la tradition situe la fameuse histoire de la pomme, qui n'est probablement qu'une invention. Pourtant, s'il développe ses principales thèses, notamment en optique, il ne publiera rien avant de nombreuses années, par peur des discussions et confrontations avec ses contemporains.

Après son retour à Cambridge, Newton acquiert les autres grades universitaires et obtient en 1669 la chaire de mathématiques. En effet, Newton a effectué de nombreuses recherches dans cette discipline. Dès 1666, à partir du tracé des tangentes, il entame l'étude des fonctions dérivables et de leurs dérivées, sur la base des travaux de Fermat. L'année suivante, il classifie les cubiques et en donne des tracés corrects avec asymptotes, inflexions et points de rebroussement. En 1669, il rédige un compte-rendu sur les fondements du calcul infinitésimal qui ne sera publié qu'en 1711. On peut dire qu'en 1670, Newton a fondé l'analyse moderne.

En 1671, Newton perfectionne le télescope en utilisant un miroir sphérique dénué d'aberrations chromatiques comme objectif. La Royal Society, qui connaît ce type de télescope, accueil Newton l'année suivante. Encouragé par l'intérêt que lui porte cette institution, le physicien lui présente la première communication qui sera rendue publique. Il y expose les expériences qu'il a menées lors de ces deux années à Woolsthorpe à l'aide du prisme. Il prouve alors que la lumière blanche est en fait l'addition de lumières colorées.

En 1675, il complète ses travaux sur la lumière en exposant sa théorie corpusculaire. Toutefois, pour expliquer les irisations, il attribue aux particules des propriétés ondulatoires, faisant déjà une synthèse de ces deux aspects complémentaires.

Ayant achevé l'essentiel de ses recherches en optique, Newton semble se désintéresser des sciences. Mais la visite d'Edmund Halley en août 1684 va relancer ses travaux. L'astronome britannique le consulte à propos des lois de Kepler et des orbites elliptiques des planètes. Les réponses de Newton sont à ce point convaincantes que Halley le pousse à publier ses recherches. Et c'est en 1687 que paraît son oeuvre maîtresse : Philosophiae naturalis principia mathematica. Cet ouvrage expose le principe d'inertie, la proportionnalité des forces et des accélérations, l'égalité de l'action et de la réaction, les lois du choc, étudie le mouvement des fluides, donne la théorie des marées, etc. Mais Newton y développe avant tout sa théorie de l'attraction universelle : les corps s'attirent avec une force inversement proportionnelle au carré de la distance qui les sépare. C'est d'ailleurs à ce sujet qu'il aura de vives discussions avec le physicien et philosophe Robert Hooke qui l'accuse de plagiat.

La parution des Principes marque la fin d'une longue période de recherches. Newton est alors célèbre et il devient représentant de Cambridge à la Chambre des communes. Mais il semble que les quelques mots qu'il y prononça ne furent que pour l'huissier pour lui demander de fermer une fenêtre. En fait, Newton travaille alors à rassembler ses écrits dans un seul et unique ouvrage. Mais en 1692, le physicien subit des troubles émotifs graves et tombe dans un état de prostration, causé peut-être par l'excès de travail, la mort de sa mère ou l'incendie de son laboratoire d'alchimie. En effet, les mathématiques et la physique ne sont pas les seuls centres d'intérêts de Newton. Il consacre également beaucoup de temps à l'étude de l'alchimie, du mysticisme et de la théologie.

Se remettant lentement, Newton est nommé directeur de la Monnaie. Il abandonne sa chaire de Cambridge et en 1703, il est élu président de la Royal Society et le sera de nouveau chaque année jusqu'à sa mort à l'âge de quatre-vingt quatre ans. Devenu baronnet en 1705, il sera inhumé à l'abbaye de Westminster, aux côtés des rois d'Angleterre.

Source : www.infoscience.fr  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Isaac Newton en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Isaac Newton.

Vous savez où se trouve la tombe d'Isaac Newton ?

Citations

Les meilleures citations d'Isaac Newton.

Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double.
Ne tenez pour certain que ce qui est démontré.
Expliquer toute la nature est une tâche trop ardue pour un seul homme ou une seule époque. Il est plus sage de faire peu en étant sûr de soi et laisser le reste à ceux qui viendront après, que présumer de tout sans être sûr de rien.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Isaac Newton. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Isaac Newton, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Newton et la monnaie Répondu à 0%
2 Yann

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Anglaise Drapeau anglais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Isaac Newton
  • Nom complet : --
  • Prénom : Isaac
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Newton
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : issac newton, isak newton, isaak newton, izac newton, isaak newten, isac newton, izac newton, neuton, isaac newton pomme, citation isaac newton, encyclopédie isaac newton

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 84 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Isaac Newton ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Isaac Newton, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,00

Au Paradis !

Isaac Newton est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Isaac Newton au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 C'était un bon mathématicien et savant qui nous a appris beaucoup de choses.
C'était un bon mathématicien et savant qui nous a appris beaucoup de choses.
Commentez - il y a 12 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Isaac Newton ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Manoir de Woolsthorpe, de naissance d'Isaac Newton
Répondre - il y a 9 mois
Donias Pommier descendant du « Pommier de Newton », devant le manoir, duquel serait tombée la célèbre « Pomme de Newton » à l'origine de la Loi universelle de la gravitation de Newton
Répondre - il y a 9 mois
Donias L'épisode de la pomme

C’est vers la fin de sa vie qu’aurait eu lieu l’épisode vraisemblablement légendaire de la pomme qui tomba de l’arbre sur sa tête, lui révélant les lois de la gravitation universelle. L'anecdote est rapportée par le physicien à son biographe et ami, William Stukeley, William Stukeley citant une rencontre le 15 avril 1726 avec Newton et qui la rapporte en 1752 : « Après souper, le temps clément nous incita à prendre le thé au jardin, à l'ombre de quelques pommiers. Entre autres sujets de conversation, il me dit qu'il se trouvait dans une situation analogue lorsque lui était venue l'idée de la gravitation. Celle-ci avait été suggérée par la chute d'une pomme un jour que, d'une humeur contemplative, il était assis dans son jardin. »

Cette anecdote difficile à situer au plan de l'historicité est par la suite mythifiée (Stukeley ne mentionne pas de pomme tombée sur la tête du savant). Elle est probablement une reconstruction a posteriori de Newton pour expliquer le principe de la gravitation, ce qui n'empêche pas les visiteurs du manoir de Woolsthorpe de se faire photographier devant un grand pommier qui n'est même pas de l'époque du savant : l'arbre d'origine a été abattu lors d’une tempête en 1816.
Cependant le manoir acquis par le National Trust revendique posséder le « pommier de Newton », jeune arbre entouré d’une petite clôture de protection qui serait issu d'une repousse en 1820 de l'arbre d'origine.

Newton accélère dans ses recherches, il entame en 1666 l’étude des fonctions dérivables et de leurs dérivées à partir du tracé des tangentes sur la base des travaux de Fermat. Il classifie les cubiques et en donne des tracés corrects avec asymptotes, inflexions et points de rebroussement.
En 1669, il rédige un compte rendu sur les fondements du calcul infinitésimal qu’il appelle « méthode des fluxions ». Newton a fondé ainsi l’analyse mathématique moderne.

En 1669 toujours, Newton succède à son maître Barrow qui s'était démis pour se consacrer exclusivement à la théologie et reprend sa chaire de professeur lucasien de mathématiques. Trois ans plus tard, à l’âge de 29 ans, il entre à la Royal Society de Londres, où il fera la rencontre de Robert Boyle, homme très influent. Il réussit l’exploit de mettre au point un télescope à miroir sphérique dépourvu d’aberration chromatique. L’année d’après, il prend la décision de communiquer grandement sur ses travaux sur la lumière, ce qui le rend célèbre d’un seul coup.
Cette célébrité fait de ses découvertes l’objet de nombreuses controverses et querelles dont il a horreur.
Lettre datée du 20 juin 1682 d'Isaac Newton au Dr William Briggs, commentant son ouvrage A New Theory of Vision.

En 1675, dans son ouvrage Opticks (publié en 1704), il expose ses travaux sur la lumière et prouve qu’elle est constituée d’un spectre de plusieurs couleurs, à l’aide de son prisme. Il complète ses travaux en exposant sa théorie corpusculaire. Après avoir terminé ses travaux en optique, il est contacté en 1684 par l’astronome britannique Edmond Halley (le découvreur de la célèbre comète homonyme) à propos des lois de Kepler sur les orbites elliptiques des planètes. Newton répond de manière convaincante et Halley le pousse à publier ses travaux, en finançant même la publication de son ouvrage.

En 1687, il publie donc son œuvre majeure : Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica, (Principes mathématiques de la philosophie naturelle). Cette œuvre marque le début de la mathématisation de la physique. En effet, Newton y expose le principe d’inertie, la proportionnalité des forces et des accélérations, l’égalité de l’action et de la réaction, les lois du choc, il y étudie le mouvement des fluides, les marées, etc. Mais il expose aussi et surtout sa théorie de l’attraction universelle. Les corps s’attirent avec une force proportionnelle au produit de leur masse et inversement proportionnelle au carré de la distance qui les sépare. La simplicité et l'efficacité de cette théorie aura une très forte influence sur les autres sciences au XVIIIe siècle, particulièrement les sciences sociales comme nous le verrons. Toutefois, sur le moment, si le livre est bien accueilli en Grande-Bretagne, sur le continent la réaction est hostile.

En 1687, il défend les droits de l'université de Cambridge contre le roi Jacques II. Cette action lui vaut d'être élu membre du parlement britannique en 1689 quand le roi, vaincu, doit s'exiler. Durant son mandat il est très actif dans les débats.
Répondre - il y a 9 mois
Donias tombe de Isaac Newton
Répondre - il y a 9 mois
Donias Réplique du télescope de 6 pouces (150 mm) qu’Isaac Newton présenta à la Royal Society en 1672.
Répondre - il y a 9 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Isaac Newton et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres physicien anglais

Portrait de Kelvin
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1824 - 1907
Anglais, 83 ans

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Stephen Hawking
 

Drapeau Royaume-uni 1942 - 2018
Anglais, 76 ans

Astrophysicien anglais connu pour ses contributions dans les domaines de la cosmologie et la gravité quantique, en particulier dans le cadre des trous noirs et dont la carrière scientifique s'étend sur plus de 40 ans. En collaboration avec Roger Penrose, il a élaboré des théorèmes des singularités dans le cadre de la relativité générale et la prédiction théorique que les trous noirs devraient émettre des radiations, aujourd'hui connues sous le nom de radiations de Hawking (ou parfois radiations de Bekenstein-Hawking). Ses livres et ses apparitions publiques ont fait de lui une célébrité universitaire. Son succès est également lié à ses ouvrages de vulgarisation scientifique dans lesquels il discute de ses propres théories et de la cosmologie en général, comme le best-seller « Une brève histoire du temps ».
Portrait de John Dalton
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1766 - 1844
Anglais, 77 ans

Chimiste, Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Michael Faraday
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni ???? - ????
Anglais

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de James Joule
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1818 - 1889
Anglais, 70 ans

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Joseph Black
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1728 - 1799
Anglais, 71 ans

Chimiste, Physicien, Scientifique (Science).

Autres astronome (hommes) anglais

Portrait de Kelvin
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1824 - 1907
Anglais, 83 ans

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Stephen Hawking
 

Drapeau Royaume-uni 1942 - 2018
Anglais, 76 ans

Astrophysicien anglais connu pour ses contributions dans les domaines de la cosmologie et la gravité quantique, en particulier dans le cadre des trous noirs et dont la carrière scientifique s'étend sur plus de 40 ans. En collaboration avec Roger Penrose, il a élaboré des théorèmes des singularités dans le cadre de la relativité générale et la prédiction théorique que les trous noirs devraient émettre des radiations, aujourd'hui connues sous le nom de radiations de Hawking (ou parfois radiations de Bekenstein-Hawking). Ses livres et ses apparitions publiques ont fait de lui une célébrité universitaire. Son succès est également lié à ses ouvrages de vulgarisation scientifique dans lesquels il discute de ses propres théories et de la cosmologie en général, comme le best-seller « Une brève histoire du temps ».
Portrait de John Dalton
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1766 - 1844
Anglais, 77 ans

Chimiste, Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Michael Faraday
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni ???? - ????
Anglais

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de James Joule
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1818 - 1889
Anglais, 70 ans

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Joseph Black
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1728 - 1799
Anglais, 71 ans

Chimiste, Physicien, Scientifique (Science).

Autres mathématicien anglais

Portrait de Kelvin
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1824 - 1907
Anglais, 83 ans

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Stephen Hawking
 

Drapeau Royaume-uni 1942 - 2018
Anglais, 76 ans

Astrophysicien anglais connu pour ses contributions dans les domaines de la cosmologie et la gravité quantique, en particulier dans le cadre des trous noirs et dont la carrière scientifique s'étend sur plus de 40 ans. En collaboration avec Roger Penrose, il a élaboré des théorèmes des singularités dans le cadre de la relativité générale et la prédiction théorique que les trous noirs devraient émettre des radiations, aujourd'hui connues sous le nom de radiations de Hawking (ou parfois radiations de Bekenstein-Hawking). Ses livres et ses apparitions publiques ont fait de lui une célébrité universitaire. Son succès est également lié à ses ouvrages de vulgarisation scientifique dans lesquels il discute de ses propres théories et de la cosmologie en général, comme le best-seller « Une brève histoire du temps ».
Portrait de John Dalton
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1766 - 1844
Anglais, 77 ans

Chimiste, Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Michael Faraday
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni ???? - ????
Anglais

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de James Joule
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1818 - 1889
Anglais, 70 ans

Physicien, Scientifique (Science).
Portrait de Joseph Black
 
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1728 - 1799
Anglais, 71 ans

Chimiste, Physicien, Scientifique (Science).