Jean-Edern Hallier

 
Jean-Edern Hallier
1936 - 1997
 

Artiste, Écrivain (Art, Littérature, People).

Nationalité française Francais, né le 1er mars 1936 et mort le 12 janvier 1997

60 ans Mort à l'âge de 60 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean-Edern Hallier ?


Contribuez !

Anniversaire !

Jean-Edern Hallier aurait fêté ses 85 ans le lundi 1er mars 2021. Plus que 37 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Jean-Edern Hallier (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Jean-Edern Hallier, né le 1er mars 1936 à Saint-Germain-en-Laye et mort le 12 janvier 1997 à Deauville, est un écrivain, polémiste, pamphlétaire, journaliste, critique littéraire et animateur de télévision français. Il est le créateur du prix anti-Goncourt et du journal L'Idiot international.

Borgne de naissance, Jean-Edern Hallier est le fils du général André Hallier (1892-1988), héros de la Première Guerre mondiale, puis attaché militaire en Hongrie, qui possédait un manoir familial à Edern dans le Finistère et de Marguerite Leleu (1903-1984), d'origine protestante alsacienne et juive selon lui.

Se situant à ses débuts dans la mouvance du nouveau roman, celui qui fut directeur de Tel Quel en 1960, en est exclu en 1963, suite à une virée rocambolesque, dans sa famille, en Suisse, avec Philippe Sollers. Le 26 janvier 1973, Marc Gilbert refuse de le recevoir dans l'émission Italiques, pour présenter La Cause des peuples, alors qu'il se trouve en régie. Max-Pol Fouchet réagit en direct et déclare que l'émission a été placée sous la protection de la police. En février 1973, il arrive finalement à être interviewé par Pierre de Boisdeffre et conclut en disant: « Croyez bien que ce livre est un livre d'humour ». L'année suivante, il publie Chagrin d'amour (1974) dont il fait la promotion dans Ouvrez les guillemets de Bernard Pivot, qui déclare: « Cet écrivain sera un jour à l'Académie française. » Il part pour le Chili de Pinochet avec des fonds rassemblés par Régis Debray pour la résistance, revient sans l'argent ayant acheté 400.000 hectares dans le bassin amazonien.

Homme de média, Hallier a hébergé en 1977 la première radio pirate déclarée — « Radio Verte », de tendance écologiste — qui fera beaucoup parler d'elle en tant qu'écho d'un phénomène nouveau. Dans la lignée des événements de Mai 68 (auxquels il avait pris part), il a également créé, l'année suivante (en octobre 1969), le journal satirique L'Idiot international — patronné à ses débuts par Simone de Beauvoir qui, par la suite, prendra ses distances avec le journal —, ce qui vaudra plus tard à Hallier d'être accusé d'entretenir un réseau « rouge-brun ». Aux yeux de certains journalistes, le polémiste était d'autant plus suspect qu'il avait, depuis quelques années, entamé un dialogue avec Alain de Benoist, publiant notamment un de ses essais aux éditions Libres-Hallier (filiale des Éditions Albin Michel) : Les Idées à l'endroit (1979).

En 1982, l'écrivain est soupçonné d'avoir simulé son propre enlèvement et commandité un attentat contre l'appartement de Régis Debray. Les sources de ces faits rapportés sont nombreuses : récemment l'auteur de sa biographie a confirmé le fait, ainsi que Gilles Ménage. En 1977, il aurait déjà commandité un mini-attentat chez Françoise Mallet-Joris, juré Goncourt, afin de protester contre les magouilles des prix littéraires : la seule conséquence de ce geste fut un feu de paillasson.

En juin 1991, National Hebdo affirme que Jean-Edern Hallier va rallier le Front national. Dans un entretien accordé au Monde, l'écrivain dément, mais ajoute : « Le Pen représente beaucoup de Français de la France profonde. Il faut réconcilier Doriot et Thorez », tout en se déclarant « de gauche ».

Critique littéraire, il est également animateur d'émissions littéraires (voir émission de télévision littéraire en France) sur Paris Première avec le Jean-Edern's Club, où il se permettait tout, même de jeter les livres par-dessus son épaule ou dans une poubelle, et sur M6, avec A l'ouest d'Edern.

Durant les dernières années de sa vie, Jean-Edern Hallier s'est adonné à la peinture. Il est l'auteur de nombreux portraits.

Il s'est aussi attaqué à l'homme d'affaires Bernard Tapie dans L'Idiot International en 1991 puis en publiant son casier judiciaire en 1993. D'autres nombreuses personnalités ont aussi été violemment attaquées à cette époque, cela jusqu'à son décès en 1997.

Écrivain pamphlétaire et habitué des coups d'éclats médiatiques, Jean-Edern Hallier s'est montré particulièrement féroce envers le pouvoir socialiste et François Mitterrand — dont il fut un temps proche — en menaçant de révéler l'existence de sa fille cachée, Mazarine Pingeot, son passé lié au Maréchal Pétain et son cancer, dans un pamphlet, L'Honneur perdu de François Mitterrand, qu'il mettra plusieurs années à publier. Cette hostilité aurait eu pour origine des promesses non tenues (présidence d'une chaîne de télévision ou ambassade).

Le pamphlétaire, alors en villégiature à Deauville (Normandy Barrière), meurt le matin du 12 janvier 1997 peu avant 8 h du matin, alors qu'il circule à vélo (bien qu'à moitié aveugle), sans que personne n'ait été témoin de l'accident. Peu de temps après la découverte du corps, il a été constaté que le coffre-fort de sa chambre d'hôtel — qui contenait des photocopies de documents concernant François Mitterrand et Roland Dumas — avait été vidé. Son appartement parisien avait également fait l'objet d'une visite semblable. Il devait déjeuner quelques heures plus tard avec le journaliste Karl Zéro, qui fut d'ailleurs appelé pour l'identification du cadavre.

L'hypothèse de son assassinat a été plusieurs fois avancée, notamment par son frère, Laurent Hallier dans une entrevue accordée à Christian Lançon pour le magazine Généreux en novembre 1998, ou par le même Christian Lançon et Dominique Lacout dans La Mise à mort de Jean-Edern Hallier. Cependant, les plaintes déposées contre X n'ont pas été jugées recevables.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean-Edern Hallier en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean-Edern Hallier.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean-Edern Hallier ?

Citations

Les meilleures citations de Jean-Edern Hallier.

Il existe aussi une liberté vide, une liberté d'ombres, une liberté qui ne consiste qu'à changer de prison, faite de vains combats entretenus par l'obscurantisme moderne et guidés par le faux jour.
La plus sûre manière de paralyser l'individu est de lui faire croire qu'il peut embrasser l'univers d'un clin d'oeil.
Heureusement que je suis aveugle. Je ne peux pas me relire.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Jean-Edern Hallier. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Jean-Edern Hallier, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

1er mars 2016 : Il aurait 80 ans aujourd'hui ! Répondu à 0%
0 19591936

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Artiste, Écrivain
  • Domaines : Art, Littérature, People

Noms

  • Nom usuel : Jean-Edern Hallier
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean-Edern
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Hallier
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : jean édernalier, jean edern hallier, jean edern halier, jean-edern halier

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 60 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean-Edern Hallier ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean-Edern Hallier, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

2 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
0 étoile
0
2,00

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean-Edern Hallier ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 70378 Homme de média, Hallier a hébergé en 1977 la première radio pirate déclarée — « Radio Verte », de tendance écologiste — qui fera beaucoup parler d'elle en tant qu'écho d'un phénomène nouveau.wikipédia
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 "Une extrême intelligence, des dons exceptionnels, le courage du pamphlétaire, un sentiment d'intense solitude n'auront pas suffi à en faire ce grand écrivain que Jean-Edern Hallier a lui-même détruit par désespoir et narcissisme." Jean-Claude Lamy
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 "Toute la société tend à intimider l'individu, ou à encourager sa paresse."

Jean-Edern Hallier
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 En 1979, il publie un pamphlet anti-giscardien, Lettre ouverte au colin froid, dénonçant notamment son libéralisme économique inspiré des États-Unis, ses louanges de la social-démocratie, le marketing politique ou encore l'anglicisation à outrance du français .wikipedia
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 Jean-Claude Lamy, qui a bien connu Hallier, a eu accès à ses archives personnelles - belle correspondance avec l'écrivain Jean-René Hughenin, mais aussi "ardoises" salées laissées dans tous les palaces de France, tant, avec lui, le romantique côtoyait toujours le sordide...
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 On lui barra aussi la route des maisons d'édition et des médias, ce qui en révèle tout aussi long sur la bassesse et la scélératesse de cette intelligentsia que sur l'histrionisme de l'écrivain-polémiste. Censuré, surveillé en permanence par les Renseignements Généraux, pourchassé par les huissiers, il a du aussi faire face à de nombreux procès, notamment pour diffamation, où la justice le condamna lui et son journal L'Idiot International à des amendes d'un montant vertigineux, ce qui acheva de l'endetter jusqu'à la fin de ses jours. "Depuis Voltaire et Victor Hugo, j'ai été l'écrivain le plus persécuté de France. (...) Depuis Flaubert et Baudelaire, il n'y a jamais eu d'attaque aussi scandaleuse contre un écrivain", déclare-t-il assez justement en 1993.
Répondre - il y a 2 ans
Donias Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Répondre - il y a 2 ans
Donias Après sa mort, l'écrivain a été enterré cinq jours plus tard au cimetière d'Edern (Finistère) où plusieurs messes ont eu lieu depuis en sa mémoire
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 En 1979, il publie un pamphlet anti-giscardien, Lettre ouverte au colin froid, dénonçant notamment son libéralisme économique inspiré des États-Unis, ses louanges de la social-démocratie, le marketing politique ou encore l'anglicisation à outrance du français
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 Nous sommes arrivés à la transparence", s'écriait hier Rougeaud de Lille, lors de son discours d'investiture. Drôle de transparence...Comment se fait-il qu'on ne se penche pas sur la vie privée de Mitterrand, quand celle de Giscard d'Estaing, de l'heure du laitier à ses chasses en Afrique, en a été éclaboussée au grand jour ? Ou celle de Pompidou, avec l'affaire Markovitch ? Jean-Edern Hallier
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70378 le «dernier grand polémiste du XX siècle»
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean-Edern Hallier et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Jean-Edern Hallier