Bernard Pivot

 
Bernard Pivot
1935 - 2024
 

Présentateur et écrivain français, présentateur de l'émission littéraire « Apostrophes » (de 1975 à 1990, reste la référence en matière de culture à la télévision) et l'émission « Bouillon de culture » (de 1991 à 2001). Il crée des championnats d'orthographe et des dictées qui remportent un immense succès populaire.

Nationalité française Francais, né le 5 mai 1935 et mort le 6 mai 2024

89 ans Mort victime d'un cancer (maladie) à l'âge de 89 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Bernard Pivot ?


Contribuez !

Biographie

Bernard Pivot est un journaliste, écrivain, critique littéraire, animateur et producteur d'émissions culturelles télévisées français, né le 5 mai 1935 à Lyon et mort le 6 mai 2024 à Neuilly-sur-Seine. D'abord journaliste au Figaro littéraire, qu'il quitte en 1974 rédacteur en chef, il fonde le magazine Lire et lance à la télévision l'émission littéraire Apostrophes, qu'il présente de 1975 à 1990 et qui reste la référence en matière de culture à la télévision puis il anime l'émission Bouillon de culture de 1991 à 2001. Il crée des championnats d'orthographe et des dictées qui remportent un immense succès populaire. Bernard Pivot est élu en 2004 à l'académie Goncourt et il en est le président de 2014 à 2019.

Il naît le 5 mai 1935 à Lyon, de parents épiciers, Charles Pivot et Marie-Louise Dumas. Durant la Seconde Guerre mondiale, son père est fait prisonnier en Allemagne, et sa mère se replie dans la maison familiale, à Quincié-en-Beaujolais, où Bernard Pivot va à l'école de l'âge de 6 à 10 ans. En 1945, Charles Pivot revient et la famille retourne à Lyon, avenue du Maréchal-Foch dans le 6e arrondissement, reprendre leur commerce. À 10 ans, Bernard est placé en pension religieuse au pensionnat Saint-Louis. Il s'y découvre une passion pour le sport, ce qui fera « oublier » à ses maîtres sa médiocrité dans les autres matières, à l'exception du français et de l'histoire.

Lycéen puis étudiant en droit à Lyon, le jeune Bernard Pivot s'inscrit ensuite à Paris au Centre de formation des journalistes (CFJ) en 1955. Il y rencontre sa future épouse, Monique Dupuis, avec qui il aura deux filles, Agnès et Cécile, et en sort vice-major de sa promotion. Après un stage au Progrès, à Lyon, il se forme au journalisme économique pendant un an, puis entre au Figaro littéraire en 1958. En 1959, son seul roman, L'Amour en vogue, est édité par Michel Chrestien, chez Calmann-Lévy.

De 1970 à 1973, il tient une chronique quotidienne mi-sérieuse mi-comique à la radio (sur Europe 1), sans hésiter à aborder des sujets politiques, ce que n'apprécie que modérément le président de la République Georges Pompidou. En 1971, le Figaro littéraire disparaît et Bernard Pivot devient chef de service au Figaro. Il démissionne en 1974 après un désaccord avec Jean d'Ormesson. Jean-Louis Servan-Schreiber lui propose alors un projet de magazine qui débouche, un an plus tard, sur la création du magazine Lire.

Entre-temps, il anime, à partir d'avril 1973, Ouvrez les Guillemets, sur la première chaîne. En 1974, l'ORTF éclate et Bernard Pivot lance l'émission Apostrophes, dont le premier numéro est diffusé sur « Antenne 2 » le 10 janvier 1975 en remplacement de l'émission de Marc Gilbert, Italiques, dans laquelle il avait fait sa première apparition. Cette émission s'arrête en 1990, et Bernard Pivot crée Bouillon de culture, qui cherche à s'intéresser à un horizon plus large que les seuls livres (mélange de littérature, de cinéma et d'art). La dernière émission, en juin 2001, est un événement dans le monde de l'édition et des médias.

En 1987, il obtient le Prix Henri Desgrange de l'Académie des sports pour ses chroniques sportives.

Il a également tenu quelque temps dans Le Point une chronique souvent spirituelle, mais dont le titre pouvait agacer plus d'un lecteur : « Riez, nous ferons le reste ».

De janvier 2002 à décembre 2005, Bernard Pivot s'ouvre à la rencontre d'étrangers qui ont choisi d'ajouter la culture et la langue françaises à leur propre culture originelle. Cette émission, intitulée Double je, est diffusée une fois par mois sur France 2 le dimanche soir.

Il est également chroniqueur littéraire au Journal du dimanche.

Le 5 octobre 2004, il est le premier non-écrivain à être élu à l'Académie Goncourt. L'importance de sa place dans le monde de la critique littéraire explique cette exception.

En 2008, on le revoit sur TF1 pour une émission spéciale, Français, la Grande interro! avec Laurence Boccolini et Jean-Pierre Foucault, dans le rôle d'arbitre et de "maître" expliquant les règles de grammaire et tout ce qu'il faut savoir sur chacune des réponses.

Il obtient le prix Alphonse Allais en 2009.

En décembre 2009, Bernard Pivot crée le Comité de défense du beaujolais, avec son ami journaliste et chroniqueur gastronomique Périco Légasse, afin de protéger un « symbole de l'identité française ». Depuis le millésime 2009, la cave de Quincié-en-Beaujolais produit la cuvée Bernard-Pivot en AOP beaujolais-villages. Le journaliste, propriétaire d'un hectare de vignes, est adhérent de la cave.

En 2015, il est le « président d'honneur » du Salon international du livre de Québec.

Lorsqu'il quitte l'académie Goncourt en 2019, Bernard Pivot déclare : « Après avoir passé mes journées à lire, j'ai envie de faire autre chose, de voyager, de voir les miens ». Selon Jérôme Béglé du Point, il était alors déjà touché par la maladie.

Le 29 janvier 2022, Le Journal du dimanche (JDD), annonce que l'ancien animateur serait hospitalisé depuis plus d'un mois et qu'il serait très affaibli. Le 2 avril 2023, dans une interview qu'il donne au même journal, il annonce se retirer de la vie publique car il est atteint d'un mal au niveau du cerveau.

Bernard Pivot est mort le lundi 6 mai 2024, à l'âge de 89 ans, d'un cancer, à Neuilly-sur-Seine (France). Il décède donc le lendemain de son 89e anniversaire. Parmi les nombreuses personnalités qui lui rendent hommage, Philippe Labro salue « le plus grand prof de lettres qu'on ait jamais eu » et « l'une des figures les plus importantes de la vie culturelle française depuis trente à quarante ans ».

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Bernard Pivot en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Bernard Pivot.

Vous savez où se trouve la tombe de Bernard Pivot ?

Citations

Les meilleures citations de Bernard Pivot.

Un devoir criblé de fautes d'orthographe ou de syntaxe, c'est comme un visage abîmé par des verrues.
Tout travail de longue haleine, répétitif, suppose l'ambition d'être toujours meilleur.
Il y a toujours quelque chose à retenir d'un médiocre match de football : une talonnade, un tir... On lit un livre raté avec la conviction que le suivant sera meilleur.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Bernard Pivot. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Bernard Pivot, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Bernard Pivot.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Bernard Claude Pivot
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Bernard Pivot
  • Vrai nom : Bernard Pivot
  • Prénom : Bernard
  • Prénom (2) : Claude
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Pivot
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 5 mai 1935
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Lundi 6 mai 2024
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 89 ans
  • Cause de mort : Cancer (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Bernard Pivot ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Bernard Pivot, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Bernard Pivot ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Chrispine Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Répondre - il y a 1 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Bernard Pivot et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres animateur de télévision francais

Portrait de Sylvain Augier
 
Notez-le !

Drapeau France 1955 - 2024
Francais, 68 ans

Animateur français de télévision et de radio, connu pour avoir présenté sur France 3 les émissions « Faut pas rêver » et « La Carte aux trésors » entre 1990 et 2005.
Portrait de Frédéric Mitterrand
 
Notez-le !

Drapeau France 1947 - 2024
Francais, 76 ans

Animateur de télévision, romancier et politicien français, animateur de télévision, passionné de Cinéma, il fut ministre de la Culture de 2009 à 2012. Il était le neveu de François Mitterrand (président de la République française de 1981 à 1995).
Portrait de Patrick Roy
 

Drapeau France 1952 - 1993
Francais, 40 ans

Animateur français de télévision connu pour avoir animé 2 jeux sur TF1 : « Le Juste Prix » (de 1988 à 1992) et « Une Famille en or » (de 1990 à 1992).
Portrait de Yves Mourousi
 

Drapeau France 1942 - 1998
Francais, 55 ans

Journaliste français de télévision, connu pour avoir présenté le journal de 13 heures de TF1 pendant 13 ans de 1975 à 1988, célèbre pour son « Bonjour ! » ou ses clins d'oeil à l'actualité à l'entame de ses journaux télévisés, il apporta un changement de style et des innovations dans la présentation des informations télévisées en France.
Portrait de Guy Lux
 

Drapeau France 1919 - 2003
Francais, 83 ans

Animateur de jeux et de divertissements télévisés français, concepteur des émissions Intervilles, Ring parade et la Classe, il a inventé et créé au total plus de 50 émissions de radio et de télévision.
Portrait de Pascal Sevran
 

Drapeau France 1945 - 2008
Francais, 62 ans

Animateur et écrivain français connu pour avoir animé les célèbres émissions francophones « La Chance aux chansons » (1991-2000), puis « Chanter la vie » (2001-2007), mais aussi « Entrée d'artistes » (1984 à 2007). Il a écrit 15 livres, dont son journal intime, publié en partie après sa mort.

Autres points communs avec Bernard Pivot