Marvin Hagler

 
Marvin Hagler
1954 - 2021
 

Boxeur américain, légende des poids moyens, il s'est imposé comme le champion incontesté des poids moyens entre 1980 et 1987 en unifiant les titres WBA, WBC et IBF et détenant, par ailleurs, le second plus long règne du championnat unifié dans l'histoire de la boxe, avec 12 défenses consécutives. Il possède également le second plus long règne du siècle dernier de sa catégorie, derrière Tony Zale. Son pourcentage de victoire par KO est le plus élevé des poids moyens, avec 78%.

Nationalité américaine Américain, né le 23 mai 1954 et mort le 13 mars 2021

66 ans Mort à l'âge de 66 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Marvin Hagler ?


Contribuez !

Biographie

Marvin Hagler est un boxeur américain né le 23 mai 1954 à Newark dans l'État du New Jersey et mort le 13 mars 2021. Légende des poids moyens, il s'est imposé comme le champion incontesté des poids moyens entre 1980 et 1987 en unifiant les titres WBA, WBC et IBF et détenant, par ailleurs, le second plus long règne du championnat unifié dans l'histoire de la boxe, avec 12 défenses consécutives. Il possède également le second plus long règne du siècle dernier de sa catégorie, derrière Tony Zale. Son pourcentage de victoire par KO est le plus élevé des poids moyens, avec 78%.

L’enfance de Marvin Nathaniel Hagler n’est pas heureuse. Sa mère doit l’élever seule avec ses 5 frères et sœurs avec une simple paie de gardienne d’immeuble. Dès l’âge de 13 ans, Marvin interrompt sa scolarité et travaille comme manutentionnaire dans une fabrique de jouets. À 15 ans, sa famille s’installe à Brockton dans la banlieue de Boston et c’est dans cette ville qu’il débute la boxe. Repéré par les frères Petronelli, il multiplie les combats amateurs et remporte en 1973 les championnats des États-Unis des poids moyens avant de passer professionnel en battant l'américain Terry Ryan par K.O à la deuxième reprise le 18 mai de la même année.

Au cours de ses deux premières années professionnelles, il monte 26 fois sur le ring et remporte 25 victoires (dont 19 avant la limite) pour 1 match nul. La voie vers le titre mondial alors détenu par l’incontesté champion argentin Carlos Monzón semble proche mais le 13 janvier et le 9 mars 1976, il concède aux points deux défaites face à Bobby Watts et Willie Monroe qui marquent un coup d’arrêt brutal à sa carrière. « Marvelous » Marvin comme il aimait à signer ses autographes lorsqu’il était encore amateur se retrouve dès lors dos au mur et après 14 nouvelles victoires entre 1976 et 1978, il sait qu’il joue une grande partie de son avenir en défiant le rude et expérimenté Benny « Bad » Briscoe, ancien champion nord américain des moyens, le 24 août 1978 à Philadelphie. Victorieux aux points au terme d’un combat très engagé, il peut enfin espérer se battre pour le titre mondial.

Sa chance lui sera donnée le 30 novembre 1979 en combattant l’Italien Vito Antuofermo à Las Vegas, Monzón ayant pris sa retraite deux ans auparavant sur une ultime victoire. Bien qu’il malmène le champion en titre, l’énoncé du verdict à l’issue des 15 rounds sonne comme une injustice : match nul!

Le sacre devra attendre et c’est dans la prestigieuse Wembley Arena que le 27 septembre 1980, Marvin Hagler (alors âgé de 26 ans) a l’occasion pour la seconde fois de décrocher la ceinture mondiale. Il combat le boxeur anglais Alan Minter, champion du monde en titre, dont il refuse de serrer la main, lançant « Je ne touche pas de la chair blanche » (« I don't touch white flesh »), ce à quoi Minter répond: « aucun Noir ne me prendra mon titre » (« No black man is going to take my title away »). Un TKO est attribué à Hagler au 3e round, à la suite d'une coupure de Minter, mais il devra quitter prématurément le ring après que des spectateurs d'extrême-droite du National Front auront lancé plusieurs projectiles dans sa direction.

Toujours en mal de reconnaissance, Hagler conserve à trois reprises en 1981 sa ceinture par KO technique, notamment face à Antuofermo, pour qui cette revanche fut un véritable calvaire. Le 3 juillet 1982, il assomme en 67 secondes son challenger officiel William Lee. Il en va de même pour Scypion, Obelmejías et Sibson, tous terrassés en moins de 6 rounds. La légende est en marche et seul le non moins légendaire Roberto Durán est en mesure de tenir la distance des 15 rounds le 10 novembre 1983. En retard pour les juges après le 12e round, il remporte la décision en débordant son illustre adversaire dans les ultimes minutes.

Qui peut dès lors faire vaciller ce féroce combattant ? Juan Roldán pense être celui-là lorsqu’en mars 1984 il parvient en début de combat à faire tomber pour la 1re et unique fois de sa carrière le Marvelous Marvin. Mais le doute ne dure pas et l’Argentin sera mis à son tour à terre (mais pour le compte) dans la 10e reprise.

Pendant ce temps, un autre champion fait parler de lui avec son punch dévastateur qui lui a permis de remporter le titre mondial en poids welters et super welters : Thomas Hearns. Vainqueur la même année de Durán mais par KO technique au 2d round, Hearns dont la seule défaite en 41 combats est celle concédée face à Sugar Ray Leonard dans ce qui fut le combat de l’année 81, affronte Hagler le 15 avril 1985 au Caesars Palace dans un combat baptisé « The War ». Hagler et Hearns entament ce combat pied au plancher se rendant coup pour coup. L’atmosphère est électrique, les spectateurs n’en croient pas leurs yeux devant une telle débauche d’énergie et de férocité et leur font une ovation debout à la fin de la 1re reprise. Hagler, coupé profondément au front et qui sait qu’il peut être arrêté à tout moment, accentue son pressing et réussit à mettre à terre « The Hitman » après trois rounds d’anthologie.

Marvin Hagler a 31 ans et reste le maître incontesté de la catégorie. Il est au sommet de sa gloire et confirme sa réputation l’année suivante en conservant pour la 12e fois sa ceinture au détriment de John Mugabi (un autre redoutable puncheur au palmarès élogieux de 26 victoires avant la limite en autant de combats!) par KO à la 11e reprise.

Le 6 avril 1987, il livre son dernier combat de nouveau à Las Vegas en relevant le défi lancé par Sugar Ray Leonard qui pour l'occasion sort de sa retraite après 4 ans d’inactivité. En toute logique, Leonard évite l’affrontement direct et tourne autour de son adversaire distillant ici et là de bons coups qui touchent Hagler mais sans jamais le mettre en danger ni altérer sa marche en avant. Tel un rouleau compresseur, il essaie d’acculer son adversaire dans un coin mais sans jamais y parvenir. Le jury préférera avantager Leonard, lui permettant de réussir son impossible pari : revenir après une très sérieuse opération à l'œil et s’adjuger un 5e titre mondial. Cette décision controversée laissera beaucoup d’amertume à Marvin Hagler, qui faute de pouvoir en découdre une seconde fois mettra quelques mois plus tard un terme à sa prestigieuse carrière.

Marvin Hagler est mort le samedi 13 mars 2021, à l'âge de 66 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Marvin Hagler en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Marvin Hagler.

Vous savez où se trouve la tombe de Marvin Hagler ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Marvin Hagler pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Marvin Hagler, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Marvin Hagler.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Boxeur
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Boxe, Sport, Sport de combat

Noms

  • Nom usuel : Marvin Hagler
  • Nom complet : --
  • Prénom : Marvin
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Hagler
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : Marvelous
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 23 mai 1954
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 66 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Marvin Hagler ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Marvin Hagler, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Marvin Hagler est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Marvin Hagler au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Une des plus grandes légendes de la boxe américaine qui nous a quitté brusquement et sans fioritures.
Marvelous Marvin Hagler, une des plus grandes légendes de la boxe américaine qui nous a quitté brusquement et sans fioritures
Commentez - il y a 8 mois
 A tout jamais le plus grand de sa catégorie, un style et une classe incomparable.
Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Commentez - il y a 6 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Marvin Hagler ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Marvin Hagler et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres boxeur américain

Portrait de Mohammed Ali
 

Drapeau États-unis d'amérique 1942 - 2016
Américain, 74 ans

Boxeur américain catégorie poids lourds, considéré comme un des plus grands boxeurs de tout les temps et comme une icône culturelle grâce à son engagement et à son éloquente poésie. Il fut à la fois adulé et vilipendé. Il remporte à 18 ans la médaille d'or des poids mi-lourds aux Jeux olympiques de Rome 1960. Il remporte le championnat du monde des poids lourds face à Sonny Liston en 1964. Surnommé The Greatest, Mohamed Ali devient le premier triple champion du monde poids lourds et a participé à plusieurs combats de boxe historiques dont 3 disputés contre son rival Joe Frazier sont considérés parmi les plus grands combats dans l'histoire de la boxe, ainsi que son affrontement contre George Foreman à Kinshasa dont il sort vainqueur par K.O au 8e round devant environ 100 000 spectateurs en 1974. Mohamed Ali est connu pour son style de combat peu orthodoxe pour un poids lourds, incarné par son slogan « vole comme un papillon, pique comme une abeille, les poings ne peuvent atteindre ce que les yeux ne peuvent voir. » et employant des techniques telles que le «Shuffle Ali, le « rope-dope », ainsi que la déstabilisation de ses rivaux par les mots, le « trash talking ». Grâce à ses compétences et sa personnalité hors du commun, Mohamed Ali est devenu un des athlètes les plus célèbres dans le monde entier. Intégré à l'International Boxing Hall of Fame, Ali est considéré comme l'un des plus grands boxeurs de l'histoire. En 1999, il est couronné « Sportif du siècle » par Sports Illustrated et « Personnalité sportive du siècle » par la BBC. Il est nommé sportif du XXe siècle par une assemblée de journalistes internationaux, précédant le footballeur Pelé. Il reçoit, à Berlin en mars 2005, la médaille de la paix Otto Hahn, au nom de l'Organisation des Nations unies « pour son engagement en faveur du mouvement américain contre la ségrégation et pour l'émancipation culturelle des noirs à l'échelle mondiale ». Il est décoré en 2005 de la Médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile aux États-Unis. Au-delà de ses performances sportives, il atteint une notoriété inégalée chez un sportif par son goût du spectacle, sa personnalité provocatrice, ses prises de positions religieuses et politiques, puis son destin personnel.
Portrait de Jake LaMotta
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1922 - 2017
Américain, 95 ans

Boxeur italo-américain, champion du monde des poids moyens (de 1949 à 1951), considéré comme le dernier des géants au moment de sa mort, il fut vainqueur de Ray Robinson et Marcel Cerdan. La Motta remporta 83 combats (dont 30 par KO), pour 19 défaites et 4 matchs nuls. Ayant eu une vie fut très mouvementée, sur et en dehors des rings, il grandi dans la violence et ne devint populaire qu'en 1980, lors de la sortie du film « Raging Bull » (1980, de Martin Scorsese).
Portrait de Joe Louis
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1914 - 1981
Américain, 66 ans

Boxeur américain, détient le plus long règne en tant que champion du monde de boxe poids lourds, l'étant resté pendant 11 ans et 8 mois. Il est considéré comme le plus gros puncheur de l'histoire de la boxe selon Ring Magazine dans un classement établi en 2003.
Portrait de Jack Johnson
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1878 - 1946
Américain, 68 ans

Boxeur américain, 1er champion du monde poids lourds noir entre 1908 et 1915 (à cette époque, les Noirs pouvaient affronter des adversaires blancs dans toutes les catégories, sauf celle des poids lourds).
Portrait de Leon Spinks
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1953 - 2021
Américain, 67 ans

Boxeur américain, champion olympique des poids mi-lourds en 1976 et champion du monde des poids lourds en 1978, connu pour avoir battu Mohamed Ali en 1978 (avant de s’incliner 7 mois plus tard lors d’une revanche).
Portrait de Sugar Ray Robinson
 

Drapeau États-unis d'amérique 1921 - 1989
Américain, 67 ans

Boxeur, Sportif (Boxe, Sport, Sport de combat).

Autres points communs avec Marvin Hagler