Maurice Pialat

 
Maurice Pialat
1925 - 2003
 

Artiste, Cinéaste (Art, Cinéma).

Nationalité française Francais, né le 31 août 1925 et mort le 11 janvier 2003

77 ans Mort à l'âge de 77 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Maurice Pialat ?


Contribuez !

Anniversaire !

Maurice Pialat aurait fêté ses 94 ans le samedi 31 août 2019. Plus que 13 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Maurice Pialat (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Maurice Pialat est un réalisateur français de cinéma né le 31 août 1925 à Cunlhat (Puy-de-Dôme, France) et mort le 11 janvier 2003 à Paris.

Par l'approche réaliste ou mystique de son cinéma, il est considéré comme un héritier direct de Jean Renoir, mais aussi de Roberto Rossellini ou Akira Kurosawa qui partageaient - comme lui - l'amour de la peinture, du dessin ou de la photographie. Maurice Pialat reste cependant inclassable. Anticonformiste, provocant, exigeant, très critique envers les films de ses contemporains autant qu'envers ses propres films, il tracera jusqu'à sa mort un cinéma sans concession proche de celui de Robert Bresson ou de Jacques Doillon.

Au cours de ses tournages, il avait l'habitude de tisser des liens très forts avec ses acteurs qui pouvaient être des professionnels reconnus, voire célèbres dans le monde entier (Gérard Depardieu, mais aussi de parfaits débutants ou inconnus (c'est lui qui découvira Sandrine Bonnaire lors du casting de À nos amours). Sa direction était à la fois très lâche ou très proche, avec un souci du ton juste, de la fraîcheur et de la spontanéité. Il pouvait pousser à bout ses acteurs comme ses techniciens. Il était fréquent qu'il remercie tel ou tel technicien, ou qu'il se brouille avec tel ou tel artiste, technicien au point de mettre en danger le film, de retarder sa réalisation. Ses équipes étaient en général réduites au minimum afin de ne pas alourdir les conditions de tournage.

Bien que commençant à réaliser à la fin des années 50 et ayant une esthétique proche de celle des cinéastes de la Nouvelle Vague, il restera toujours en marge de ce mouvement n'ayant que peu de considération pour leur cinéma, hormis celui de Jean-Luc Godard et de quelques autres.

Sa vie hors du star-system en a fait une des personnalités du cinéma international difficile à connaître, à comprendre, à cerner. De nombreux articles ou livres lui ont pourtant été consacrés depuis une quinzaine d'années.

Il a profondément influencé toute une génération de cinéastes français et étrangers. Il a eu comme collaborateurs connus Patrick Grandperret, Cyril Collard et bien d'autres.

La première passion de Pialat fut la peinture. Il gardera un rapport intime avec cet art (qu'il met en scène dans Van Gogh), même s'il cesse de peindre à partir du moment où il commence à tourner. S'il aimait à se décrire comme autodidacte, il n'en est rien. Maurice Pialat est passé par les écoles des Arts Décoratifs, puis par les Beaux-Arts de Paris. Suite à ces apprentissages il tente d'exposer, sans succès et vit de petits boulots (visiteur médical, représentant pour diverses sociétés...).

En 1951, il achète une caméra et tourne quelques courts-métrages en amateur (Isabelle aux Dombes, Drôles de bobines tourné en 1957 ou L'Ombre familière en 1958...).

En 1960, une commande le conduit à filmer en Turquie une série de courts-métrages, qui marqueront le début de sa carrière cinématographique. En 1964, il participe comme technicien au moyen-métrage d'Henry Zaphiratos Des enfants sages. En 1968, à 43 ans, il tourne son premier long-métrage de fiction, L'Enfance nue.

En 1972, au festival de Cannes qui le révèle au grand public par le film Nous ne vieillirons pas ensemble (Prix d'interprétation masculine, attribué à Jean Yanne), il déclare : « Ce qui est grave dans le cinéma, c'est qu'il n'a jamais fait de progrès. Le premier film était le meilleur... Il y avait déjà tout. »

En 1978, il se fait remarquer par la critique et la jeunesse pour un film polémique, Passe ton bac d'abord.

En 1980, il débute sa collaboration avec Gérard Depardieu par Loulou. Le film est un succès critique et commercial.

En 1985, il réalise Police avec Sophie Marceau, Gérard Depardieu et Richard Anconina, d'après un scénario de Catherine Breillat, deuxième collaboration avec Gérard Depardieu qui se sentira toujours proche de ce réalisateur atypique.

Il reçoit la Palme d'Or au festival de Cannes 1987 pour Sous le soleil de Satan. Sous les sifflets d'une partie de la salle qui aurait voulu voir le prix adressé aux Ailes du désir de Wim Wenders, il dresse le poing et lâche : « Si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus. »

Il meurt des suites d'une maladie rénale le 11 janvier 2003. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse à Paris.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Maurice Pialat en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Maurice Pialat.

Vous savez où se trouve la tombe de Maurice Pialat ?

Citations

Les meilleures citations de Maurice Pialat.

J'ai arrêté de parler parce que je dis trop de conneries.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Maurice Pialat. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Maurice Pialat, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Maurice Pialat.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Artiste, Cinéaste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : Maurice Pialat
  • Nom complet : --
  • Prénom : Maurice
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Pialat
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 77 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Maurice Pialat ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Maurice Pialat, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Maurice Pialat ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Maurice Pialat et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Maurice Pialat