Michel Roquebert

 
Michel Roquebert
1928 - 2020
 

Historien français, spécialiste du catharisme (les cathares sont ces hérétiques du Midi violemment éradiqués au XIIIe siècle), il a raconté l’épopée dans un monumental récit.

Nationalité française Francais, né le 7 août 1928 et mort le 15 juin 2020

91 ans Mort à l'âge de 91 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michel Roquebert ?


Contribuez !

Anniversaire !

Michel Roquebert aurait fêté ses 92 ans le vendredi 7 août 2020. Plus que 28 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Michel Roquebert (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Michel Roquebert, né le 7 août 1928 à Bordeaux et mort le 15 juin 2020 à Toulouse, est un historien et écrivain français. Spécialiste du catharisme (les cathares sont ces hérétiques du Midi violemment éradiqués au XIIIe siècle), il a raconté l’épopée dans un monumental récit.

Après des études classiques au lycée Michel-Montaigne à Bordeaux, Michel Roquebert obtient sa licence de philosophie, puis passe six années en poste dans l'Éducation nationale. En 1955, il choisit le journalisme et entre à la Dépêche du Midi à Toulouse. Il y est chargé des chroniques artistiques, puis de la création et de la direction d’un supplément hebdomadaire consacré aux arts et aux spectacles.

La rencontre d’historiens tels que Jean Duvernoy et René Nelli le sensibilise à l’histoire du Pays d'Oc et à sa culture, tout particulièrement à la civilisation des troubadours et au grand drame occitan du xiiie siècle : hérésie cathare, croisade albigeoise, Inquisition. Il entreprend alors des études d'histoire médiévale et publie en 1966, avec le photographe Christian Soula, son premier ouvrage, Citadelles du vertige, sur les vestiges des châteaux forts du pays cathare.

C’est ensuite, en 1970, le premier tome de L’Épopée cathare, qui obtient le grand prix d’Histoire de l’Académie française (grand prix Gobert). Le second tome paraîtra en 1977, mais trois autres doivent suivre. Alors, en 1983, Michel Roquebert prend sa retraite de journaliste pour se consacrer à ses travaux historiques, et se retire dix années durant dans le village même de Montségur où, de 1983 à 1990, il préside le Groupe de recherches archéologiques de Montségur et des environs (GRAME). Il initie sur le célèbre site d’importants travaux, en particulier le dégagement de la base de la grande façade sud du château, afin qu’elle retrouve son élévation d’origine. C’est d’ailleurs à l’histoire et à l’archéologie de Montségur qu’est consacré en son entier le quatrième tome de L’Épopée cathare.

Le cinquième et dernier volet de celle-ci paraît en 1998, ce qui met un point final à un monumental corpus de plus de 3 000 pages consacré à l’histoire du xiiie siècle occitan, à l’implantation réelle de l’hérésie cathare, à sa sociologie, et à sa répression, d’abord par les armes (la croisade de 1209-1229) puis, du fait de l’insuccès de la guerre, par ce système à la fois policier et judiciaire créé en 1234 pour les besoins de la cause, l’Inquisition.

Michel Roquebert s’est par la suite attaché à deux grandes figures dont le destin fut étroitement lié à l’histoire du catharisme occitan et qui le combattirent, l’un par les armes, Simon de Montfort, le chef de la croisade albigeoise ; l’autre par la parole, le religieux castillan Dominique de Guzmán, qui fonda à Toulouse l'Ordre des frères prêcheurs et dont l’Église catholique fit saint Dominique.

Élu en 1968 membre correspondant, puis, en 1971, membre titulaire de la Société archéologique du Midi de la France, Michel Roquebert était depuis 2001 membre correspondant de l’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse. Il a été reçu mainteneur à l'Académie des Jeux floraux le 16 janvier 2011.

Il a été membre du Conseil d’administration du Centre d'études cathares de Carcassonne, de 1985 à la disparition de cette association en 2011. Il était président d'honneur de l'Association d'études du catharisme - René Nelli, fondée en 2011. Il décède de mort naturelle dans la nuit du 14 au 15 juin 2020.

Michel Roquebert est mort le lundi 15 juin 2020, à l'âge de 91 ans, à Toulouse (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michel Roquebert en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michel Roquebert.

Vous savez où se trouve la tombe de Michel Roquebert ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Michel Roquebert pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Michel Roquebert, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Michel Roquebert.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Michel Roquebert
  • Nom complet : --
  • Prénom : Michel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Roquebert
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 7 août 1928
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 91 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michel Roquebert ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michel Roquebert, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Michel Roquebert ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michel Roquebert et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres historien francais

Portrait de Marc Fumaroli
 
Notez-le !

Drapeau France 1932 - 2020
Francais, 88 ans

Historien de la littérature français, professeur de renommée internationale, spécialiste des auteurs du Grand Siècle et du XIXe siècle, il avait dénoncé les menaces pesant, selon lui, sur la culture par la dissolution de l’élitisme. Il est également connu pour ses prises de position concernant la politique culturelle de la France et l'art contemporain.
Portrait de Jean-Yves Veillard
 
Notez-le !

Drapeau France 1939 - 2020
Francais, 81 ans

Historien français, grand spécialiste du patrimoine populaire breton et ancien conservateur du Musée de Bretagne à Rennes de 1967 à 2000, il était un spécialiste de l'histoire de Rennes.
Portrait de Pierre Laborie
 
Notez-le !

Drapeau France 1936 - 2017
Francais, 81 ans

Historien français spécialiste de l'opinion publique sous le régime de Vichy, connu pour être l'auteur du livre « Le Chagrin et le venin » (un des ouvrages les plus importants sur la France des années 1940).
Portrait de Henri Amouroux
 
Notez-le !

Drapeau France 1920 - 2007
Francais, 87 ans

Historien français, son oeuvre principale est « La Grande Histoire des Français sous l'occupation » (1976). Il fut membre de l'Institut de France et président du prix Albert-Londres pendant 21 ans.
Portrait de Bartolomé Bennassar
 

Drapeau France 1929 - 2018
Francais, 89 ans

Historien et écrivain français, spécialiste de l'histoire de l'Espagne à l'époque moderne, et de l'histoire de l'Amérique latine.
Portrait de Pierre Milza
 
Notez-le !

Drapeau France 1932 - 2018
Francais, 85 ans

Historien français, agrégé d’histoire, a consacré sa thèse aux relations franco-italiennes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle et en particulier l'histoire de l’immigration italienne.

Autres points communs avec Michel Roquebert