Robert Hébras

 
Robert Hébras
1925 - 2023
 

Résistant français, l'une des 7 personnes à avoir survécu au massacre perpétré le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (village devenu, dans la France de l’après-guerre, un symbole national des atrocités nazies).

Nationalité française Francais, né le 29 juin 1925 et mort le 11 février 2023

97 ans Mort à l'âge de 97 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Robert Hébras ?


Contribuez !

Biographie

Robert Hébras, né le 29 juin 1925 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) et mort le 11 février 2023 à Saint-Junien dans le même département, est l'une des 7 personnes à avoir survécu au massacre perpétré dans cette localité le 10 juin 1944 et devenu, dans la France de l’après-guerre, un symbole national des atrocités nazies.

Robert Hébras, Jean-Marcel Darthout, Mathieu Borie, Clément Broussaudier, ainsi que Pierre-Henri Poutaraud, sont les seuls civils qui ont survécu à l’exécution menée avec des mitraillettes. Ils sont restés couchés – en partie sous le corps de leurs camarades – dans la grange Laudy et ont fait semblant d’être morts, car les membres de la SS (Schutzstaffel, de l'allemand « escadron de protection ») montaient sur les corps et achevaient quiconque bougeait encore. Un quart d’heure après les exécutions, la SS a mis le feu à la grange afin d’effacer les traces de leurs exactions. Pierre-Henri Poutaraud s’est enfui dès le départ du feu et a été assassiné près du cimetière.

Les quatre autres hommes sont restés couchés sous les corps qui se consumaient jusqu’au moment où ils ont craint pour leur propre vie. Trois des cinq hommes qui ont réussi à fuir le village en feu étaient gravement blessés ; Robert Hébras l'était à la poitrine, à une jambe et au poignet droit. La moitié de la famille Hébras – la mère et deux des filles – a péri lors du massacre. À l'exception du fils, Robert, n'ont survécu que la fille aînée, qui n’habitait plus à Oradour, et le père (celui-ci se trouvait, au moment des faits, dans un village voisin, où il aidait un fermier de ses amis).

Marguerite Rouffanche est la seule femme à avoir survécu au massacre. Les femmes et les enfants étaient réunis dans l'église du village où ils ont suffoqué, été mitraillés ou/et brûlés vivants par le feu provoqué par les soldats SS. Les 207 enfants et bébés ainsi que 254 femmes ont péri alors que Marguerite Rouffanche, profitant d'un nuage de fumée, s'échappa par une fenêtre de l'église et gagna le jardin voisin, n'étant que légèrement blessée.

Après le 10 juin 1944, Robert Hébras a participé activement à la Résistance contre le national-socialisme et combattu aussi sur le champ de bataille.

En 1953 se tient le procès de Bordeaux où sont jugés les SS présents à Oradour le 10 juin 1944. Robert Hébras y témoigne de ce qu'il a vécu ce jour-là.

En 1983, il assiste à un procès en RDA contre l'un des bourreaux d’Oradour, Heinz Barth.

Le reste de sa vie, il s’engage pour la réconciliation entre l’Allemagne, la France et l'Autriche. Malgré son âge, il entreprend des visites guidées dans les ruines du village martyr, ouvert à des interviews, à des projets de vidéo, particulièrement pour la jeunesse.

Robert Hébras est marié, a un fils et trois petits-enfants et vit à Saint-Junien, près d’Oradour.

Robert Hébras est condamné le 14 septembre 2012 à un euro symbolique de dommages et intérêts et à 10 000 euros de frais de justice pour avoir émis des doutes sur le caractère forcé de l’enrôlement d’Alsaciens dans les Waffen-SS dans son livre Oradour-sur-Glane : le drame heure par heure, publié en 1994. Il y écrit : « Parmi les hommes de main, quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force dans les unités SS. » À la suite des protestations des Associations des évadés et incorporés de force (Adeif) du Bas-Rhin et du Haut-Rhin qui demandent le retrait du livre des librairies, il nuance ce propos dans les éditions suivantes mais, dans un nouveau retirage en 2009, il reprend sa version initiale.

La cour d’appel de Colmar estime que Robert Hébras « a outrepassé les limites de la liberté d’expression en mettant en doute le caractère forcé et non volontaire de l’incorporation de force de jeunes Alsaciens dans les unités allemandes de Waffen SS. » Elle considère par ailleurs que Robert Hébras ne peut pas se prévaloir de la qualité de témoin, car à l’époque du massacre « il n’avait pas distingué les Allemands nazis des Alsaciens portant tous le même uniforme » et qu’il était « encore moins témoin de l’incorporation de force des Alsaciens dans les unités allemandes. » L’incorporation de force, estime la cour d’appel, est une « vérité historiquement et judiciairement établie. »

Robert Hébras affirme que le nouveau tirage incriminé a été effectué à l’initiative de l'éditeur, qui a utilisé d’anciens typons d’impression non corrigés et qu’il n’a jamais signé de bon à tirer pour cette réédition. En janvier 2013, il se pourvoit en cassation.

Le 16 octobre 2013, Robert Hébras est définitivement blanchi par la justice française qui a annulé l'arrêt de la cour d'appel de Colmar. La Cour de cassation, première chambre civile (pourvoi no 12.35-434) a estimé que les propos, « s'ils ont pu heurter, choquer ou inquiéter les associations demanderesses, ne faisaient qu'exprimer un doute sur une question historique objet de polémique, de sorte qu'ils ne dépassaient pas les limites de la liberté d'expression. »

Devenu seul témoin vivant du massacre d’Oradour-sur-Glane en 1944 depuis le décès de Jean-Marcel Darthout le 4 octobre 2016, Robert Hébras était le seul survivant du massacre encore en vie. 2016, il avait annoncé à la radio le 15 mai 2022 son retrait « volontaire » de témoin du massacre d'Oradour dans la « vie publique » du fait de son grand âge.

Robert Hébras est mort le samedi 11 février 2023, à l'âge de 97 ans, à l’hôpital de Saint-Junien en Haute-Vienne à quelques kilomètres d'Oradour (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Robert Hébras en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Robert Hébras.

Vous savez où se trouve la tombe de Robert Hébras ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Robert Hébras pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Robert Hébras, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Robert Hébras.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Résistant
  • Autres activités : --
  • Domaines : Guerre

Noms

  • Nom usuel : Robert Hébras
  • Nom complet : --
  • Prénom : Robert
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Hébras
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 29 juin 1925
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 97 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Robert Hébras ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Robert Hébras, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Robert Hébras est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Robert Hébras au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Robert Hébras est pour moi le symbole de la résistance nazi.
Robert hébras est pour moi le symbole de la résistance nazi ,condoléances à sa famille.
Commentez - 1 - il y a 1 an
 C'est une figure de la souffrance française, face à la barbarie de toutes les idéologies passées ou présentes.
Monsieur Hébras restera un symbole !
C'est une figure de la souffrance française, face à la barbarie de toutes les idéologies passées ou présentes !
Qu'il repose en paix !
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Robert Hébras ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 60614 Monsieur Hébras restera un symbole !
C'est une figure de la souffrance française, face à la barbarie de toutes les idéologies passées ou présentes !
Qu'il repose en paix !
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Robert Hébras et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres résistant francais

Portrait de Jean Moulin
 

Drapeau France 1899 - 1943
Francais, 44 ans

Résistant français et préfet d'Eure-et-Loir, l'un des principaux héros de la Résistance, chef du Conseil national de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, il est reçu par Charles de Gaulle à Londres à qui il fait un compte rendu de l’état de la Résistance en France et de ses besoins (notamment financiers et en armement). Envoyé en France par Charles de Gaulle pour unifier les mouvements de la Résistance, il est arrêté par la Gestapo où il est torturé et meurt dans le train qui le transporte en Allemagne en 1943. Il est nommé général de brigade à titre posthume lors de la Libération, puis général de division en novembre 1946. Un cénotaphe lui est dédié au Panthéon où se trouvent les tombeaux des grands hommes de la République française.
Portrait de Constant Engels
 

Drapeau France 1920 - 2018
Francais, 97 ans

Résistant français, un des premiers à rejoindre le général de Gaulle à Londres à la fin de juin 1940 et était l'un des derniers Compagnons de la Libération encore vivants.
Portrait de Adolfo Kaminsky
 

Drapeau France 1925 - 2023
Francais, 97 ans

Résistant et photographe français, surnommé le « Faussaire de Paris », il a permis de sauver des milliers de juifs de la déportation en falsifiant des papiers d’identité. Il poursuivra cette activité clandestine pendant 30 ans, pour différents mouvements de libération et pour des personnes opprimées par des dictatures, s'interdisant toujours d'être payé.
Portrait de Edgard Tupët-Thomé
 

Drapeau France 1920 - 2020
Francais, 100 ans

Militaire français, l’un des quatre derniers compagnons de la Libération (au moment de sa mort). Commandeur de la Légion d’honneur, il avait rallié les Forces françaises libres à 21 ans.
Portrait de Jacques Hébert
 
Notez-le !

Drapeau France 1920 - 2018
Francais, 97 ans

Politicien français, ancien compagnon de la Libération ayant participé à la prise du "nid d'aigle" (appelé Kehlsteinhaus, centre de conférence pour le Parti national socialiste). Il fut ancien maire de Cherbourg de 1959 à 1977 et député de la 5e circonscription de la Manche de 1962 à 1973.
Portrait de Raphaël Esrail
 

Drapeau France 1925 - 2022
Francais, 96 ans

Résistant français, victime de déportation à Auschwitz en 1944 (pendant 11 mois) et survivant de la Shoah, président de l’Union des déportés d’Auschwitz.

Autres points communs avec Robert Hébras