Arsène Tchakarian

1195ème
Arsène Tchakarian
1916 - 2018
Score : 5 540

Historien et résistant français de la Seconde Guerre mondiale, dernier survivant du «groupe Manouchian» (membre des FTP-MOI dirigé par Missak Manouchian) qui avait résisté à l’occupant nazi.

Nationalité française Francais, né le 21 décembre 1916 et mort le 4 août 2018

101 ans Mort victime de la guerre à l'âge de 101 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Arsène Tchakarian ?


Contribuez !

Biographie

Arsène Tchakarian, né le 21 décembre 1916 à Sabandja, dans l'Empire ottoman, et mort le 4 août 2018 à Villejuif, est un historien et résistant français de la Seconde Guerre mondiale d'origine arménienne, dernier survivant du «groupe Manouchian» (membre des FTP-MOI dirigé par Missak Manouchian) qui avait résisté à l’occupant nazi.

Arsène Tchakarian naît le 21 décembre 1916 à Sabandja dans l'Empire ottoman, dans la province de Bursa. Sa famille suit le mouvement de beaucoup de familles arméniennes qui, à cause des conséquences de la Première Guerre mondiale et du génocide arménien, fuient le territoire turc en passant par la Bulgarie.

En 1928, elle obtient le passeport Nansen qui permet aux réfugiés apatrides de voyager. Grâce à celui-ci, Arsène Tchakarian et sa famille arrivent à Marseille à la fin de l'année 1930. Son père devient alors mineur à Decazeville et il finit par rejoindre Paris, ville dans laquelle il devient tailleur.

En 1936, il participe aux manifestations du Front populaire et adhère à la CGT. Il rencontre pour la première fois, durant la même période, Missak Manouchian, un poète arménien et militant communiste.

À ses 21 ans, en 1937, il est appelé au service militaire et rejoint le 182e régiment d'artillerie lourde de Vincennes. Il participe en 1939 et 1940 aux combats des Ardennes et de la Meuse et finira démobilisé à Nîmes le 5 août 1940 suite à la défaite française lors de la bataille de France.

Dès novembre 1940, il rejoint Missak Manouchian à Paris pour commencer une distribution de tracts antihitlériens, avant l'entrée en résistance du parti communiste en juin 1941 à la rupture du pacte germano-soviétique. Leur action politique se radicalise alors progressivement, donnant lieu par la suite à des actions militantes bien plus violentes. En 1943, Arsène Tchakarian, Manouchian et leurs camarades forment le « Groupe Manouchian » et entrent dans la Résistance, au sein des FTP-MOI, menant des actions armées.

Le premier coup d'éclat date du 17 mars 1943 : Arsène, Missak et Marcel Rayman attaquent une formation de feldgendarmes à Levallois-Perret. Il participe les mois suivants à des distributions de tracts, actions militaires ou de sabotage. Par la suite, en mai 1943, Manouchian est nommé responsable provisoire de la première section parisienne de l'Armée secrète et Tchakarian, en juin, est nommé chef de la première section des « triangles commandos ».

« Nous n'étions pas des héros . Il ne faut pas croire que nous n'avions pas peur. Nous avons résisté parce que nous en avions la possibilité : pas de famille, pas de travail. Et parce que nous aimions la France. Elle nous avait adoptés. » — Arsène Tchakarian

Sous le nom de code « Charles », Arsène Tchakarian et ses compagnons sont les auteurs d'actes de résistances de plus en plus nombreux contre les nazis en organisant sabotages et assassinats. Le groupe Manouchian abat le général SS Julius Ritter, responsable du Service du travail obligatoire (STO), le 28 septembre 1943 près de son domicile. Ils seront à l'origine de près de cent quinze actions réussies entre juin et septembre de la même année et le groupe comptera au total une centaine d'hommes et de femmes.

Après l'arrestation de Missak Manouchian et de (selon les sources) seize à vingt-trois autres membres de son groupe en mi-novembre 1943 qui sont jugés et exécutés, Tchakarian est caché à Paris grâce à Léon Navar, commissaire de Montrouge, et de la police résistante de la préfecture de Paris. En mai 1944, pour son expérience militaire et ses actes en tant que résistant, il est exfiltré vers Bordeaux pour aider à la préparation du bombardement du camp d'aviation de Mérignac par les Alliés. Après coup, il est appelé à Paris début juin 1944, il rejoint le maquis de Lorris et participe à la libération de Montargis. Il est alors nommé lieutenant et commande une vingtaine de résistants.

Après la Libération, il est nommé sous-lieutenant, le 13 juillet 1948 et obtient la Croix de combattant de la guerre 1939-1940, ainsi que la Médaille d'argent du ministère de la défense. À partir de 1950, il devient historien, membre de la Commission des Fusillés du Mont-Valérien et chargé de recherches auprès du ministère de la Défense. Il est le président d'honneur de l'Association nationale des volontaires, anciens combattants et résistants arméniens.

Arsène Tchakarian est le dernier survivant du groupe Manouchian, dont 22 membres sont exécutés par les nazis le 2 février 1944 au Mont Valérien. Il reste apatride jusqu'en 1958, année où il est naturalisé français. Il reprend par la suite son activité de tailleur. En 2005, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur, officier de la Légion d'honneur en 2012 et enfin commandeur le 14 avril 2017.

De son premier mariage, Arsène Tchakarian a eu cinq enfants ainsi qu'une enfant qu'il a reconnue ; quatre sont encore vivants.

Sa première épouse s'est occupée pratiquement seule de ses enfants car il consacrait son temps aux actes de résistance menés avec Missak Manouchian et ses camarades de l'Affiche rouge. Sa première femme Bertha (Christiane) élevait les 3 premiers enfants, nés avant guerre, tout en assumant, dans le groupe, des transmissions pour la résistance. De son deuxième mariage, il a un enfant.[réf. nécessaire]

Arsène Tchakarian est mort le samedi 4 août 2018 à l'âge de 101 ans à l'hôpital Paul-Brousse à Villejuif (France, Val-de-Marne, Île-de-France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Arsène Tchakarian en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Arsène Tchakarian.

Vous savez où se trouve la tombe d'Arsène Tchakarian ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Arsène Tchakarian pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Arsène Tchakarian, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Arsène Tchakarian.

Fiche d'identité

Identité

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Arsène Tchakarian
  • Nom complet : --
  • Prénom : Arsène
  • Noms dans d'autres langues : Արսեն Չաքարեան (arménien)
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Tchakarian
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 101 ans
  • Cause de mort : Guerre (Guerre)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Arsène Tchakarian ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Arsène Tchakarian, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Arsène Tchakarian est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Arsène Tchakarian au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un grand résistant qui s'est battu pour que la France soit libre comme des milliers d'autres.
un grand résistant qui s'est battu pour que la france soit libre comme des milliers d'autres. Merci Monsieur
Commentez - il y a 1 semaine

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Arsène Tchakarian afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

1195ème
5 540 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Arsène Tchakarian
1195ème

Drapeau France 1916 - 2018
Francais, 101 ans

Historien et résistant français de la Seconde Guerre mondiale, dernier survivant du «groupe Manouchian» (membre des FTP-MOI dirigé par Missak Manouchian) qui avait résisté à l’occupant nazi.
-16
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Arsène Tchakarian dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 5 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Arsène Tchakarian, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

1 1
Cathie95200
2 000 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
2 2
Val-dead
1 000 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.

Ce sont les membres de la communauté qui aiment le plus Arsène Tchakarian. Pour devenir fan, il vous suffit de voter pour Arsène Tchakarian et tous les scores que vous obtiendrez seront cumulés à votre score de fan ainsi qu'au score de Arsène Tchakarian pour son classement dans le Top 50. Vous êtes qualifiés de fan tant que vous votez au moins 1 fois par mois. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des fans.

Commentaires

Vous avez des questions sur Arsène Tchakarian ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Arsène Tchakarian et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres résistant francais

Portrait de Jean Moulin
469ème

Drapeau France 1899 - 1943
Francais, 44 ans

Résistant français et préfet d'Eure-et-Loir, l'un des principaux héros de la Résistance, chef du Conseil national de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, il est reçu par Charles de Gaulle à Londres à qui il fait un compte rendu de l’état de la Résistance en France et de ses besoins (notamment financiers et en armement). Envoyé en France par Charles de Gaulle pour unifier les mouvements de la Résistance, il est arrêté par la Gestapo où il est torturé et meurt dans le train qui le transporte en Allemagne en 1943. Il est nommé général de brigade à titre posthume lors de la Libération, puis général de division en novembre 1946. Un cénotaphe lui est dédié au Panthéon où se trouvent les tombeaux des grands hommes de la République française.
Portrait de Claude Raoul-Duval
1441ème

Drapeau France 1919 - 2018
Francais, 98 ans

Aviateur et résistant français, pilote de chasse dans les Forces aériennes françaises libres, il avait rejoint le général de Gaulle dès le 22 juin 1940, avait pris part au Débarquement de Normandie. Il est un compagnon de la Libération.
Portrait de Fred Moore
889ème

Drapeau France 1920 - 2017
Francais, 97 ans

Ancien résistant français, il connu pour avoir été un des premiers à répondre à l'Appel du général de Gaulle en 1940. Compagnon de la Libération, il fut député de la Somme (de 1958 à 1962) et dernier chancelier de l'ordre de la Libération (de 2011 à 2012). Il ne reste plus que 10 Compagnons de la Libération au moment de sa mort.
Portrait de Yves de Daruvar
2194ème

Drapeau France 1921 - 2018
Francais, 97 ans

Militaire et haut fonctionnaire français, compagnon de la Libération, dernier représentant vivant à la fin de sa vie issu de 2e Division blindée du général Leclerc. A sa mort, il ne reste que 5 compagnons de la Libération encore en vie.
Portrait de Jacques Hébert
11026ème
Notez-le !

Drapeau France 1920 - 2018
Francais, 97 ans

Politicien français, ancien compagnon de la Libération ayant participé à la prise du "nid d'aigle" (appelé Kehlsteinhaus, centre de conférence pour le Parti national socialiste). Il fut ancien maire de Cherbourg de 1959 à 1977 et député de la 5e circonscription de la Manche de 1962 à 1973.
Portrait de Franck Bauer
11060ème
Notez-le !

Drapeau France 1918 - 2018
Francais, 99 ans

Animateur de radio et résistant français, figure de la Résistance française, il était le dernier survivant de l'équipe des speakers français de Radio Londres durant la Résistance. Il a prononcé « Ici Londres, les Français parlent aux Français » à 578 reprises. Il est le père du chanteur Axel Bauer.

Autres points communs avec Arsène Tchakarian