Bernardo Bertolucci

 
Bernardo Bertolucci
1941 - 2018
 

Cinéaste italien, communiste engagé, ses films sont imprégnés de son engagement politique comme « Le Conformiste » (1970), ou sa grande fresque historique « 1900 » (1976), qui embrasse près d’un siècle de lutte des classes dans la riche plaine du Pô à travers le destin de deux amis d’enfance. En 1987, avec « Le Dernier Empereur », il remporte le César du meilleur film étranger et l’Oscar du meilleur réalisateur. Il a reçu la Palme d’or d’honneur à Cannes en 2011 pour l’ensemble de son oeuvre.

Nationalité italienne Italien, né le 16 mars 1941 et mort le 26 novembre 2018

77 ans Mort victime d'un cancer (maladie) à l'âge de 77 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Bernardo Bertolucci ?


Contribuez !

Biographie

Bernardo Bertolucci, né le 16 mars 1941 à Casarola dans la province de Parme en Italie et mort le 26 novembre 2018 à Rome, est un scénariste et réalisateur italien. Communiste engagé, ses films sont imprégnés de son engagement politique, comme « Le Conformiste » (1970), ou sa grande fresque historique « 1900 » (1976), qui embrasse près d’un siècle de lutte des classes dans la riche plaine du Pô à travers le destin de deux amis d’enfance. En 1987, avec « Le Dernier Empereur », il remporte le César du meilleur film étranger et l’Oscar du meilleur réalisateur. Il a reçu la Palme d’or d’honneur à Cannes en 2011 pour l’ensemble de son oeuvre.

Bernardo Bertolucci est premier fils du poète Attilio Bertolucci et le frère de Giuseppe Bertolucci. Il commence à écrire dès l'âge de 15 ans et est récompensé pour son travail peu de temps après. Il reçoit notamment le Premio Viarregio. Il se rend ensuite à Rome pour ses études et devient l'assistant de Pier Paolo Pasolini sur Accattone . Il travaillera aussi plus tard avec Sergio Leone et Dario Argento sur le scénario d'Il était une fois dans l'Ouest. Son second film, Prima della rivoluzione, inspirée de La Chartreuse de Parme de Stendhal, est acclamée par la critique et marque le renouvellement du cinéma d'auteur italien des années 1960. Le thème de l'ambiguïté politique et sexuelle est illustré par une mise en scène revendiquant un certain gongorisme dans sa sophistication visuelle et son style chorégraphié.

Dans les années 1970, il tourne pour la télévision La Stratégie de l'araignée, d'après Borges. Le Dernier Tango à Paris, interprété par Marlon Brando et Maria Schneider, provoque un scandale en Italie à cause d'une relation très sulfureuse entre un homme mûr et une jeune femme, incluant une scène de sodomie et une séquence où le héros insulte le corps de sa femme défunte. Son cinéma à venir se veut fidèle à un certain regard politique. Il reflète en ce sens une vision épique et romanesque mais sans concession de l'histoire italienne (1900, Le Conformiste). La Luna évoque une relation difficile entre une cantatrice et son fils et La Tragédie d'un homme ridicule est une fable pessimiste qui vaut à Ugo Tognazzi le Prix d'interprétation à Cannes en 1981. Bertolucci a été l'invité de l'Été Cinéma des Rencontres cinématographiques de Digne-les-Bains, à l'invitation de Jean-Pierre Castagna, en 1988.

Le Dernier Empereur, tourné en grande partie dans la Cité interdite à Pékin, évoque le destin tragique du tout dernier empereur chinois issu de la dynastie mandchoue : Pu Yi, placé sur le trône à l'âge de 3 ans. Triomphe international, le film obtient 9 Oscars dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur en 1988. Il est le premier volet d'une trilogie spirituelle et orientale complétée par Un thé au Sahara et Little Buddha.

Il reçoit, des mains de Gilles Jacob, la palme d'or d'honneur à Cannes en 2011 pour l'ensemble de son oeuvre.

Bernardo Bertolucci présida le 43e Festival de Cannes où son jury décerna la Palme d'or à Sailor et Lula de David Lynch. Il fut également président du jury de la Mostra de Venise à deux reprises : la première fois en 1983 (sous sa présidence, le Lion d'or fut attribué à Prénom Carmen de Jean-Luc Godard), et la seconde en 2013 (son jury couronna du Lion d'or le documentaire Sacro GRA de Gianfranco Rosi).

Bernardo Bertolucci est mort le lundi 26 novembre 2018 à Rome à l'âge de 77 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Bernardo Bertolucci en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Bernardo Bertolucci.

Vous savez où se trouve la tombe de Bernardo Bertolucci ?

Citations

Les meilleures citations de Bernardo Bertolucci.

Voir des films, c'est vraiment la chose la plus stimulante pour en faire.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Bernardo Bertolucci. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Bernardo Bertolucci, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Bernardo Bertolucci.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Bernardo Bertolucci
  • Nom complet : --
  • Prénom : Bernardo
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bertolucci
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 16 mars 1941
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 77 ans
  • Cause de mort : Cancer (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Bernardo Bertolucci ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Bernardo Bertolucci, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Bernardo Bertolucci ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Bernardo Bertolucci et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres cinéaste (hommes) italien

Portrait de Sergio Leone
 

Drapeau Italie 1929 - 1989
Italien, 60 ans

Réalisateur italien, père du western spaghetti (qu'il popularise largement sans toutefois l'inventer), il réalise les films « Pour une poignée de dollars » (1964), « Et pour quelques dollars de plus » (1965) et « Le Bon, la Brute et le Truand » (1966) qui sont souvent considérés comme des classiques du cinéma, films qui révèlent l'acteur Clint Eastwood et le compositeur Ennio Morricone. Il est également célèbre pour la trilogie « Il était une fois », composée de « Il était une fois dans l'Ouest » (1968), « Il était une fois la révolution » (1971) et « Il était une fois en Amérique » (1984). Alors qu'il était apprécié par le public, mais boudé par la critique et ses pairs de son vivant, son importance dans l'histoire du cinéma est par la suite reconnue. Il réussit à s'imposer parmi les grands réalisateurs grâce à son style novateur, par sa mise en scène, et par l'utilisation de la musique, composée par son collaborateur et ami Ennio Morricone. Plusieurs réalisateurs importants reconnaissent l'influence qu'il a eue sur leur travail ou l'admiration qu'ils lui portent, au premier rang desquels Quentin Tarantino.
Portrait de Alberto Sordi
 

Drapeau Italie 1920 - 2003
Italien, 82 ans

Acteur et réalisateur italien, l'un des piliers de la « comédie à l'italienne » (avec Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Nino Manfredi et Vittorio Gassman) et l'archétype du Romain dans le cinéma italien.
Portrait de Franco Zeffirelli
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1923 - 2019
Italien, 96 ans

Cinéaste italien, a signé environ 20 longs métrages inspirés des chefs d'oeuvres de la littérature anglaise, et notamment de Shakespeare dont il avait adapté « Roméo et Juliette » pour son film le plus connu du même nom. Parmi ses films les plus connus : « La Mégère apprivoisée » (1967, comédie dramatique), « Roméo et Juliette » (1968, drame, romance), « Jésus de Nazareth » (1977, biographie), « La traviata » (1983, film d'opéra) ou « Un thé avec Mussolini » (1999, comédie dramatique).
Portrait de Ermanno Olmi
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1931 - 2018
Italien, 86 ans

Réalisateur italien connu pour avoir obtenu la palme d'or en 1978 pour « l'Arbre aux sabots ». Il fut l'un des grands noms du jeune cinéma italien des années 1960 et, parmi ceux de sa génération, l’héritier le plus direct du néoréalisme.
Portrait de Giorgio Capitani
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1927 - 2017
Italien, 89 ans

Réalisateur italien connu pour ces films de divertissement des années 1960 à 1980, mais surtout pour ces 2 nanars « La Lycéenne est dans les vaps » (1979), « L'amour, c'est quoi au juste » (1977).
Portrait de Vittorio Taviani
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1929 - 2018
Italien, 88 ans

Réalisateur italiens, inséparable de son frère Paolo Taviani, il co-signe la mise en scène de chacun de leurs films et co-écrit certaines des plus belles pages du cinéma italien, dans une oeuvre atypique qui mêle histoire, psychanalyse et poésie, comme par exemple les films : « Padre padrone », « La Nuit de San Lorenzo », « Kaos » ou « César doit mourir ».

Autres scénariste (hommes) italien

Portrait de Sergio Leone
 

Drapeau Italie 1929 - 1989
Italien, 60 ans

Réalisateur italien, père du western spaghetti (qu'il popularise largement sans toutefois l'inventer), il réalise les films « Pour une poignée de dollars » (1964), « Et pour quelques dollars de plus » (1965) et « Le Bon, la Brute et le Truand » (1966) qui sont souvent considérés comme des classiques du cinéma, films qui révèlent l'acteur Clint Eastwood et le compositeur Ennio Morricone. Il est également célèbre pour la trilogie « Il était une fois », composée de « Il était une fois dans l'Ouest » (1968), « Il était une fois la révolution » (1971) et « Il était une fois en Amérique » (1984). Alors qu'il était apprécié par le public, mais boudé par la critique et ses pairs de son vivant, son importance dans l'histoire du cinéma est par la suite reconnue. Il réussit à s'imposer parmi les grands réalisateurs grâce à son style novateur, par sa mise en scène, et par l'utilisation de la musique, composée par son collaborateur et ami Ennio Morricone. Plusieurs réalisateurs importants reconnaissent l'influence qu'il a eue sur leur travail ou l'admiration qu'ils lui portent, au premier rang desquels Quentin Tarantino.
Portrait de Alberto Sordi
 

Drapeau Italie 1920 - 2003
Italien, 82 ans

Acteur et réalisateur italien, l'un des piliers de la « comédie à l'italienne » (avec Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Nino Manfredi et Vittorio Gassman) et l'archétype du Romain dans le cinéma italien.
Portrait de Franco Zeffirelli
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1923 - 2019
Italien, 96 ans

Cinéaste italien, a signé environ 20 longs métrages inspirés des chefs d'oeuvres de la littérature anglaise, et notamment de Shakespeare dont il avait adapté « Roméo et Juliette » pour son film le plus connu du même nom. Parmi ses films les plus connus : « La Mégère apprivoisée » (1967, comédie dramatique), « Roméo et Juliette » (1968, drame, romance), « Jésus de Nazareth » (1977, biographie), « La traviata » (1983, film d'opéra) ou « Un thé avec Mussolini » (1999, comédie dramatique).
Portrait de Ermanno Olmi
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1931 - 2018
Italien, 86 ans

Réalisateur italien connu pour avoir obtenu la palme d'or en 1978 pour « l'Arbre aux sabots ». Il fut l'un des grands noms du jeune cinéma italien des années 1960 et, parmi ceux de sa génération, l’héritier le plus direct du néoréalisme.
Portrait de Giorgio Capitani
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1927 - 2017
Italien, 89 ans

Réalisateur italien connu pour ces films de divertissement des années 1960 à 1980, mais surtout pour ces 2 nanars « La Lycéenne est dans les vaps » (1979), « L'amour, c'est quoi au juste » (1977).
Portrait de Vittorio Taviani
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1929 - 2018
Italien, 88 ans

Réalisateur italiens, inséparable de son frère Paolo Taviani, il co-signe la mise en scène de chacun de leurs films et co-écrit certaines des plus belles pages du cinéma italien, dans une oeuvre atypique qui mêle histoire, psychanalyse et poésie, comme par exemple les films : « Padre padrone », « La Nuit de San Lorenzo », « Kaos » ou « César doit mourir ».

Autres points communs avec Bernardo Bertolucci