Jacques Perrin

 
Jacques Perrin
1941 - 2022
 

Acteur français, connu pour ses rôles dans « Les Demoiselles de Rochefort » (1967, musical, de Jacques Demy), « Peau d'âne » (1970, musical, de Jacques Demy), « Le Crabe-tambour » (1970, drame, avec Jean Rochefort) ou « Les Choristes » (2004, comédie / drame, avec Gérard Jugnot), il avait aussi réalisé de nombreux documentaires comme « Le Peuple migrateur » (2001) et « Océans » (2009) et produit « Microcosmos : Le Peuple de l'herbe » (1996).

Nationalité française Francais, né le 13 juillet 1941 et mort le 21 avril 2022

80 ans Mort à l'âge de 80 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jacques Perrin ?


Contribuez !

Anniversaire !

Jacques Perrin aurait fêté ses 81 ans le mercredi 13 juillet 2022. Plus que 11 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Jacques Perrin (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Jacques Perrin est un acteur, réalisateur de documentaires et producteur français, né le 13 juillet 1941 à Paris (Seine) et mort le 21 avril 2022 dans la même ville. Connu pour ses rôles dans « Les Demoiselles de Rochefort » (1967, musical, de Jacques Demy), « Peau d'âne » (1970, musical, de Jacques Demy), « Le Crabe-tambour » (1970, drame, avec Jean Rochefort) ou « Les Choristes » (2004, comédie / drame, avec Gérard Jugnot), il avait aussi réalisé de nombreux documentaires comme « Le Peuple migrateur » (2001) et « Océans » (2009) et produit « Microcosmos : Le Peuple de l'herbe » (1996).

Baignant dans le milieu du théâtre depuis sa plus tendre enfance puisqu'il est le fils d'un régisseur à la Comédie-Française et d'une comédienne, Jacques Perrin entre au Conservatoire d'art dramatique dans la classe de Jean Yonnel, qu'il quitte rapidement pour monter sur les planches.

Il obtient son premier rôle important au cinéma dans La Fille à la valise de Valerio Zurlini (1960). Il enchaîne ensuite des rôles variés dans des films de Costa-Gavras, Schoendoerffer. Il est également connu pour ses intérprétations dans les films de Jacques Demy : Les demoiselles de Rochefort et Peau d'Âne.

Il fonde en 1968 sa propre société de production, Reggane Films qui deviendra par la suite Galatée Films, et produit des films engagés comme Z de Constantin Costa-Gavras (1968) ou Le Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer (1977).

Il continue de jouer, en obtenant de beaux succès comme Cinéma Paradiso (1989) mais c'est vers la production qu'il dirige ses forces : il produit ainsi de jolis succès tels que Microcosmos : le peuple de l'herbe (1995) qui lui vaut le César du meilleur producteur en 1997, Himalaya, l'enfance d'un chef (1999) ou Le Peuple migrateur (2001), où il participe également à la réalisation.

Il a trois fils : Mathieu Simonet et Maxence Perrin, tous deux acteurs et le jeune Lancelot Perrin.

Il prête sa voix à de nombreux films et documentaires dont Diana, princesse du peuple.

Il est officier dans la réserve citoyenne de la Marine nationale, avec le grade de capitaine de frégate Il a été nommé officier de la Légion d'honneur lors de la promotion du 14 juillet 2007.

En 2011, il soutient officiellement le chef Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte.

Le 12 mars 2015, Jacques Perrin est nommé dans le corps des peintres officiels de la Marine (POM).

Le 7 décembre 2016, il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France, dans la section VII : Créations artistiques dans le cinéma et l'audiovisuel. Il est intronisé le 6 février 2019, au fauteuil 5 précédemment occupé par Francis Girod (1944-2006). Ce fauteuil était resté vacant pendant dix ans.

En mars 2022 sort Goliath, film dans lequel il joue Vanec, un scientifique en retrait.

Jacques Perrin est mort le jeudi 21 avril 2022, à l'âge de 80 ans, à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jacques Perrin en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jacques Perrin.

Vous savez où se trouve la tombe de Jacques Perrin ?

Citations

Les meilleures citations de Jacques Perrin.

L'humilité, c'est de savoir écouter.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Jacques Perrin. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Jacques Perrin, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jacques Perrin.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Jacques-André Perrin-Simonet
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jacques Perrin
  • Vrai nom : Jacques Perrin
  • Prénom : Jacques-André
  • Prénom (2) : Jacques
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Perrin-Simonet
  • Nom de famille (2) : Perrin
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Jacques Simonet

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 80 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jacques Perrin ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jacques Perrin, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
4 notes
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Jacques Perrin est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jacques Perrin au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 4 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Il restera le Prince de Peau d’Âne à tout jamais.
il restera le Prince de Peau d’Âne à tout jamais
Commentez - il y a 2 mois
 Jacques Perrin, grand réalisateur et amoureux de la nature.
Jacques Perrin, grand réalisateur et amoureux de la nature. Son départ laisse un grand vide. Paix à son âme !
Commentez - il y a 2 mois
 Je retiendrais de lui sa discrétion, son charisme ainsi que ses divers engagements pour la nature.
Un grand monsieur du cinéma français polyvalent (acteur, réalisateur, producteur…) Je retiendrais de lui sa discrétion, son charisme ainsi que ses divers engagements pour la nature. Au revoir là haut monsieur.
Commentez - il y a 2 mois
4 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Jacques Perrin ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jacques Perrin et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Jean-Louis Trintignant
 

Drapeau France 1930 - 2022
Francais, 91 ans

Acteur français, connu pour ses rôles dans les films « Et Dieu… créa la femme » (1956, drame, avec Brigitte Bardot), « Un homme et une femme » (1966, romance, de Claude Lelouch), « Le Conformiste » (1970, drame politique), « Z » (1969, policier, avec Yves Montand), « Ma nuit chez Maud » (1969, comédie dramatique, d'Éric Rohmer) ou « Amour » (2012, drame, de Michael Haneke), il a collaboré avec de nombreux réalisateurs internationaux dont Costa-Gavras, Claude Lelouch, Éric Rohmer, Michael Haneke, Claude Chabrol, Bernardo Bertolucci, Dino Risi, Ettore Scola, François Truffaut, Bertrand Blier, Sergio Corbucci, Robert Hossein, Alain Robbe-Grillet, Enki Bilal, Jacques Audiard, Krzystof Kieslowski ou René Clément. Il reçoit un Ours d'argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour « L'Homme qui ment » en 1968 et un prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1969 pour « Z ». Il reçoit en 2013 le César du meilleur acteur pour « Amour ». Neveu des pilotes automobiles Louis et Maurice Trintignant, il est — avec la réalisatrice Nadine Trintignant qui fut son épouse de 1960 à 1976 — le père de l'actrice Marie Trintignant et de l'assistant-réalisateur Vincent Trintignant.
Portrait de Henri Garcin
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2022
Francais, 94 ans

Acteur français, connu pour son rôle de Pierre Bretteville, voisin de la famille Boissier, dans la sitcom « Maguy » (1985-1993).
Portrait de Erik Colin
 

Drapeau France 1947 - 2013
Francais, 66 ans

Acteur français connu pour avoir joué dans « Et la tendresse ? Bordel ! » (1979) et les deux premier films de la trilogie « La Septième Compagnie » (1973 et 1975). Il est connu pour être la voix française de Patrick l'étoile de mer dans la série d'animation « Bob l'éponge ».
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Gaspard Ulliel
 

Drapeau France 1984 - 2022
Francais, 37 ans

Acteur français, César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Un long dimanche de fiançailles » (2004, drame / guerre, avec Audrey Tautou). En 2017, il reçoit le César du meilleur acteur pour son interprétation dans « Juste la fin du monde » (2016, drame, avec Nathalie Baye et Vincent Cassel).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.

Autres documentariste (hommes) francais

Portrait de Jean-Louis Trintignant
 

Drapeau France 1930 - 2022
Francais, 91 ans

Acteur français, connu pour ses rôles dans les films « Et Dieu… créa la femme » (1956, drame, avec Brigitte Bardot), « Un homme et une femme » (1966, romance, de Claude Lelouch), « Le Conformiste » (1970, drame politique), « Z » (1969, policier, avec Yves Montand), « Ma nuit chez Maud » (1969, comédie dramatique, d'Éric Rohmer) ou « Amour » (2012, drame, de Michael Haneke), il a collaboré avec de nombreux réalisateurs internationaux dont Costa-Gavras, Claude Lelouch, Éric Rohmer, Michael Haneke, Claude Chabrol, Bernardo Bertolucci, Dino Risi, Ettore Scola, François Truffaut, Bertrand Blier, Sergio Corbucci, Robert Hossein, Alain Robbe-Grillet, Enki Bilal, Jacques Audiard, Krzystof Kieslowski ou René Clément. Il reçoit un Ours d'argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour « L'Homme qui ment » en 1968 et un prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1969 pour « Z ». Il reçoit en 2013 le César du meilleur acteur pour « Amour ». Neveu des pilotes automobiles Louis et Maurice Trintignant, il est — avec la réalisatrice Nadine Trintignant qui fut son épouse de 1960 à 1976 — le père de l'actrice Marie Trintignant et de l'assistant-réalisateur Vincent Trintignant.
Portrait de Henri Garcin
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2022
Francais, 94 ans

Acteur français, connu pour son rôle de Pierre Bretteville, voisin de la famille Boissier, dans la sitcom « Maguy » (1985-1993).
Portrait de Erik Colin
 

Drapeau France 1947 - 2013
Francais, 66 ans

Acteur français connu pour avoir joué dans « Et la tendresse ? Bordel ! » (1979) et les deux premier films de la trilogie « La Septième Compagnie » (1973 et 1975). Il est connu pour être la voix française de Patrick l'étoile de mer dans la série d'animation « Bob l'éponge ».
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Gaspard Ulliel
 

Drapeau France 1984 - 2022
Francais, 37 ans

Acteur français, César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Un long dimanche de fiançailles » (2004, drame / guerre, avec Audrey Tautou). En 2017, il reçoit le César du meilleur acteur pour son interprétation dans « Juste la fin du monde » (2016, drame, avec Nathalie Baye et Vincent Cassel).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.

Autres points communs avec Jacques Perrin