Francis Blanche

 
Francis Blanche
1921 - 1974
 

Humoriste et acteur français, très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960 : il est connu pour ses rôles dans les films « Belle de jour » (1967, comédie dramatique, avec Catherine Deneuve), « La Grande Lessive (!) » (1968, comédie, avec Bourvil) ou « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre). Il est sur scène et sur les ondes, le partenaire de Pierre Dac avec qui il créa les célèbres sketchs du « Sar Rabindranath Duval » et du « Parti d'en rire » ainsi que la série radiophonique intitulée « Signé Furax ». Il fut également l'auteur de farces téléphoniques hilarantes qui furent diffusées régulièrement à la radio dans les années 1960.

Nationalité française Francais, né le 21 juillet 1921 et mort le 6 juillet 1974

52 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 52 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Francis Blanche ?


Contribuez !

Biographie

Francis-Jean Blanche, dit Francis Blanche, né le 21 juillet 1921 à Paris 11e et mort le 6 juillet 1974 à Paris 15e, est un auteur, acteur, chanteur et humoriste français. Très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960 : il est connu pour ses rôles dans les films « Belle de jour » (1967, comédie dramatique, avec Catherine Deneuve), « La Grande Lessive (!) » (1968, comédie, avec Bourvil) ou « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre). Il est sur scène et sur les ondes, le partenaire de Pierre Dac. Il créa avec Pierre Dac les célèbres sketchs du « Sar Rabindranath Duval » et du « Parti d'en rire » ainsi que la série radiophonique intitulée « Signé Furax ». Il fut également l'auteur de farces téléphoniques hilarantes qui furent diffusées régulièrement à la radio dans les années 1960. On lui doit également quelques poèmes, paroles de chansons déjantées et musique classique triturée.

Issu d'une famille d'artistes, en particulier d'acteurs de théâtre (parmi lesquels son père Louis Blanche, mais aussi son oncle le peintre Emmanuel Blanche), il est, à quatorze ans, le plus jeune bachelier de France. Dans les années 1940 et 1950 il fait partie de la troupe Les Branquignols de Robert Dhéry, avec qui il joue dans Ah ! les belles bacchantes, en 1953.

Il forme, avec Pierre Dac, un duo auquel on doit de nombreux sketches dont Le Sâr Rabindranath Duval (1957), et un feuilleton radiophonique en deux cent treize épisodes, Malheur aux barbus !, diffusé de 1951 à 1952, sur Paris Inter, et publié en librairie cette même année ; personnages et aventures sont repris de 1956 à 1960 sur Europe 1, sous le titre Signé Furax en mille trente-quatre épisodes. Ces émissions sont suivies par de nombreux auditeurs. Toujours avec Pierre Dac il crée le Parti d'en rire.

Il est aussi l'inventeur et l'auteur de canulars téléphoniques régulièrement diffusés à la radio dans les années 1960.

On lui doit également des poèmes, et les paroles de 673 chansons.[réf. nécessaire]

Au théâtre, il interprète Tartuffe et Néron et en 1955, Chevalier du Ciel, une opérette avec Luis Mariano à la Gaîté-Lyrique.

Parallèlement à sa carrière sur scène, il tourne sans discontinuer dans de très nombreux films où il est souvent intervenu aussi comme scénariste et dialoguiste. Sa composition la plus populaire est celle de l'Obersturmführer Schulz face à Brigitte Bardot dans Babette s'en va-t-en guerre (1959). Il est un des acteurs favoris de Georges Lautner, notamment fameux pour son rôle du notaire Maître Folace dans Les Tontons flingueurs en 1963 et de Boris Vassilief dans Les Barbouzes, en 1964.

Francis Blanche est mort le samedi 6 juillet 1974 à l'âge de 52 ans d'une crise cardiaque à Paris 15e (France), sans doute à cause de son traitement négligé d'un diabète de type 1. Il est enterré à Èze. Très affecté, Pierre Dac meurt quelques mois plus tard.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Francis Blanche en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Francis Blanche.

Vous savez où se trouve la tombe de Francis Blanche ?

Citations

Les meilleures citations de Francis Blanche.

Je peux me défendre contre la méchanceté ; je ne peux pas me défendre contre la gentillesse.
Je n'ai pas de devise. On m'accuserait d'en trafiquer.
Quand un monsieur vous dit qu'il a changé de voiture, si vous cherchez bien, vous constaterez qu'il aurait préféré changer de femme, mais que devant les difficultés, il a opté pour la solution la plus simple.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Francis Blanche. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Francis Blanche, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Le film Les enquiquineurs (de 1965) Répondu à 0%
0 Amarie
Recherche d'une chanson de Francis Blanche Répondu à 0%
0 Lablaisouille
Francis Blanche et Pierre Court Répondu à 0%
0 Cb3

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Comique, Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma, Humour

Noms

  • Nom usuel : Francis Blanche
  • Vrai nom : Francis-Jean Blanche
  • Prénom : Francis-Jean
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Blanche
  • Pseudonyme : Francis Blanche
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 52 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Francis Blanche ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Francis Blanche, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.67 sur 5
  ?
3 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,67

Au Paradis !

Francis Blanche est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Francis Blanche au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.67 sur 5 avec 3 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Super bon acteur
sacré bonhomme et super bon acteur .
Commentez - il y a 1 an
 Humour caustique, complètement déjanté
humour caustique, complètement déjanté, impertinent ! voilà le personnage !
http://www.ina.fr/video/I00009457
Commentez - il y a 1 an
 A chaque apparition il nous faisait rire
Au Panthéon de l'humour
Fidèle au registre comique, à chaque apparition il nous faisait rire avec son air bonasse ou roublard
Magnifique dans les tontons flingueurs, parti trop tôt, je le regrette beaucoup
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Francis Blanche ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 60075 Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Répondre - il y a 1 an
Spectre-du-vexin1968 tombe francis blanche
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Merci pour la photo de sa tombe.
Répondre - il y a 1 an
Donias Françis Blanche et Pierre Dac ( La Voyante Madame Arnica ) 1957

https://www.youtube.com/watch?v=z444GQ4oAbY
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Francis Blanche plaque
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=ZrbT9e42IHA

Francis Blanche et Pierre Dac, "Le Parti d'en rire".
Répondre - il y a 1 an
Donias Il meurt d'une crise cardiaque à cinquante-deux ans, sans doute à cause de son traitement négligé d'un diabète de type 1. Il est enterré à Èze. Très affecté, Pierre Dac le suit quelques mois plus tard.
Répondre - il y a 1 an
Anonyme 72633 Bonsoir aujourd'hui je suis allé à Eze (06) j'ai trouvé sa dernière demeure , à l'abandon cela m'a fait peine , je n'ai pas osé défricher un peu trop ému . Mais la prochaine fois je la fleurirais . Si vous passez par là ayez une pensée , une fleur un geste pour ce comédien inoubliable .
Répondre - il y a 3 semaines

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Francis Blanche et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres comique (hommes) francais

Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Bruno Carette
 

Drapeau France 1956 - 1989
Francais, 33 ans

Acteur et humoriste français qui faisait partie du groupe comique Les Nuls sur la chaîne de télévision Canal+. Il est connu pour ses personnages comme Zeitoun, le cuisinier pied-noir dans la série « Objectif Nul » (1987, 43 épisodes) ou le pétomane Misou-Mizou avec ses tubes du Top 50.
Portrait de Coluche
 

Drapeau France 1944 - 1986
Francais, 41 ans

Comique et comédien français très populaire en France dans les années 1980, connu pour son style humoristique nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression en s’attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Il devient célèbre en parodiant le jeu télévisé « Le Schmilblick » et se présentera à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer, à la suite de pressions et de menaces. Il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » (1984, de Claude Berri) et fondera en 1985 l'association « Les Restos du cœur » (relais d'aide aux plus pauvres). Mort dans un accident de moto, les circonstances de sa mort demeurent l'objet de vives spéculations (accident, suicide ou assassinat).
Portrait de Sim
 
Sim

Drapeau France 1926 - 2009
Francais, 83 ans

Acteur, humoriste, chanteur, parolier et écrivain français, connu entre autres pour ses interprétations parodiques (notamment la « baronne de La Tronche-en Biais ») et sa participation à l'émission radiophonique Les Grosses Têtes.
Portrait de André Gaillard
 

Drapeau France 1927 - 2019
Francais, 91 ans

Comique français, faisait partie du duo comique « Les Frères ennemis » (avec Teddy Vrignault), plus de 700 sketchs dont « La Cousine germaine », « Les Téléphones », « Les Grandes Familles » ou « La Tombola ». Il participait aussi régulièrement à l'émission des « Grosses Têtes » de RTL.
Portrait de Thierry Le Luron
 

Drapeau France 1952 - 1986
Francais, 34 ans

Humoriste français particulièrement célèbre dans les années 1970 et 1980 pour ses imitations de personnalités politiques et médiatiques. Il a aussi enregistré plusieurs chansons et animé des émissions de radio et de télévision. Ses imitations de Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Raymond Barre, François Mitterrand ou Georges Marchais lui valent une très grande popularité, accentuée par des interventions remarquées dans les médias et plusieurs saisons de spectacles dans des théâtres parisiens. Provocateur, il interprète le 10 novembre 1984, dans Champs-Élysées de Michel Drucker, « L'emmerdant, c'est la rose » en direct à la télévision, parodie d'une chanson de Gilbert Bécaud, en s'adressant directement au président François Mitterrand, une de ses cibles favorites. L'année suivante, il organise un faux mariage très médiatisé avec l'humoriste Coluche. Très populaire de son vivant, Thierry Le Luron a été l'un des premiers à transformer l'imitation de personnalités, principalement exercée jusqu'alors par des chansonniers dans des petits cabarets, en un véritable spectacle de music-hall adapté à des grandes salles comme l'Olympia. Son succès, ses performances vocales et sa liberté de ton ont été salués, notamment après sa mort, par de nombreux artistes ou hommes politiques.

Autres acteur francais

Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Bruno Carette
 

Drapeau France 1956 - 1989
Francais, 33 ans

Acteur et humoriste français qui faisait partie du groupe comique Les Nuls sur la chaîne de télévision Canal+. Il est connu pour ses personnages comme Zeitoun, le cuisinier pied-noir dans la série « Objectif Nul » (1987, 43 épisodes) ou le pétomane Misou-Mizou avec ses tubes du Top 50.
Portrait de Coluche
 

Drapeau France 1944 - 1986
Francais, 41 ans

Comique et comédien français très populaire en France dans les années 1980, connu pour son style humoristique nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression en s’attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Il devient célèbre en parodiant le jeu télévisé « Le Schmilblick » et se présentera à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer, à la suite de pressions et de menaces. Il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » (1984, de Claude Berri) et fondera en 1985 l'association « Les Restos du cœur » (relais d'aide aux plus pauvres). Mort dans un accident de moto, les circonstances de sa mort demeurent l'objet de vives spéculations (accident, suicide ou assassinat).
Portrait de Sim
 
Sim

Drapeau France 1926 - 2009
Francais, 83 ans

Acteur, humoriste, chanteur, parolier et écrivain français, connu entre autres pour ses interprétations parodiques (notamment la « baronne de La Tronche-en Biais ») et sa participation à l'émission radiophonique Les Grosses Têtes.
Portrait de André Gaillard
 

Drapeau France 1927 - 2019
Francais, 91 ans

Comique français, faisait partie du duo comique « Les Frères ennemis » (avec Teddy Vrignault), plus de 700 sketchs dont « La Cousine germaine », « Les Téléphones », « Les Grandes Familles » ou « La Tombola ». Il participait aussi régulièrement à l'émission des « Grosses Têtes » de RTL.
Portrait de Thierry Le Luron
 

Drapeau France 1952 - 1986
Francais, 34 ans

Humoriste français particulièrement célèbre dans les années 1970 et 1980 pour ses imitations de personnalités politiques et médiatiques. Il a aussi enregistré plusieurs chansons et animé des émissions de radio et de télévision. Ses imitations de Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Raymond Barre, François Mitterrand ou Georges Marchais lui valent une très grande popularité, accentuée par des interventions remarquées dans les médias et plusieurs saisons de spectacles dans des théâtres parisiens. Provocateur, il interprète le 10 novembre 1984, dans Champs-Élysées de Michel Drucker, « L'emmerdant, c'est la rose » en direct à la télévision, parodie d'une chanson de Gilbert Bécaud, en s'adressant directement au président François Mitterrand, une de ses cibles favorites. L'année suivante, il organise un faux mariage très médiatisé avec l'humoriste Coluche. Très populaire de son vivant, Thierry Le Luron a été l'un des premiers à transformer l'imitation de personnalités, principalement exercée jusqu'alors par des chansonniers dans des petits cabarets, en un véritable spectacle de music-hall adapté à des grandes salles comme l'Olympia. Son succès, ses performances vocales et sa liberté de ton ont été salués, notamment après sa mort, par de nombreux artistes ou hommes politiques.