Jean Lefebvre

 
Jean Lefebvre
1919 - 2004
 

Acteur français, connu pour ses rôles comiques dans des films de Georges Lautner (particulièrement « Les Tontons flingueurs »), pour la série du Gendarme ou celle de La Septième Compagnie. Il a aussi tourné dans un bon nombre de comédies sans prétention, totalisant plus de 120 films. Il fut également, sur les scènes parisiennes, la vedette de nombreuses pièces de boulevard. Parmi ses films connus : « Le Gentleman d'Epsom » (1962, avec Jean Gabin), « Les Tontons flingueurs » (1963, avec Lino Ventura et Bernard Blier), « Le Gendarme de Saint-Tropez » (1964, avec Louis de Funès), « Ne nous fâchons pas » (1966, avec Lino Ventura), « La Septième Compagnie » (3 films de Robert Lamoureux), « On n'est pas sorti de l'auberge » (1982) ou « Le Braconnier de Dieu » (1983).

Nationalité française Francais, né le 3 octobre 1919 et mort le 8 juillet 2004

84 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 84 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean Lefebvre ?


Contribuez !

Biographie

Jean Lefebvre, nom de scène de Jean Marcel Lefebvre, né le 3 octobre 1919 à Valenciennes (Nord), et mort le 9 juillet 2004 à Marrakech, au Maroc, est un acteur français. Il est connu pour ses rôles comiques dans des films de Georges Lautner (particulièrement « Les Tontons flingueurs »), pour la série du Gendarme ou celle de La Septième Compagnie. Il a aussi tourné dans un bon nombre de comédies sans prétention, totalisant plus de 120 films. Il fut également, sur les scènes parisiennes, la vedette de nombreuses pièces de boulevard. Parmi ses films connus : « Le Gentleman d'Epsom » (1962, avec Jean Gabin), « Les Tontons flingueurs » (1963, avec Lino Ventura et Bernard Blier), « Le Gendarme de Saint-Tropez » (1964, avec Louis de Funès), « Ne nous fâchons pas » (1966, avec Lino Ventura), « La Septième Compagnie » (3 films de Robert Lamoureux), « On n'est pas sorti de l'auberge » (1982) ou « Le Braconnier de Dieu » (1983).

Au cinéma et au théâtre, il a interprété de nombreux rôles burlesques. Parmi les plus célèbres : Les Tontons flingueurs, Ne nous fâchons pas, et la série du Gendarme de Saint-Tropez et de la Septième compagnie, une parodie de la bataille de France en 1940. Cette oeuvre, que les initiés appellent simplement "la trilogie" (toute facon c'est star wars qu'a copié) reste dans les mémoires comme une oeuvre majeure symbole d'un comique de l'autodérision typiquement francais dont Jean Lefebvre fera la trame de sa carrière "J'ai tourné dans tellement de navets qu'on pourrait en cultiver un jardin" déclara t'il ainsi.

Homme sage, il appliqua tout au long de sa vie une philosophie d'inspiration épicurienne basée sur la jouissance du moment présent et l'ouverture vers l'autre (et celle des bouteilles). "Buvez un coup à ma santé les jeunes" nous dit il en guise de conclusion lors de notre dernière rencontre.

Fin musicien dans "feu Adrien Musset", Défenseur de l'agriculture hexagonale dans "Tendrement vache", protecteur de la veuvre et de l'orphelin dans "Prends ta Rolls et vas pointer", Ambassadeur de la cause viticole, il donne une seconde jeunesse à l'oeuvre de Molière dans "Chateau Magot". Un grand nombre de ces merveilles assureront un succès sans equivalent aux secondes partie de soirées cinéma du dimanche soir sur M6.

Grand séducteur, célèbre pour son fameux regard de cocker, il sut conquérir le coeur de nombre de ses admiratrices tant par son humour et son charisme que par son physique ravageur. Ceci ne fut bien sur pas sans susciter de nombreuses jalousies chez ses collègues hollywoodiens (Tom C., Bruce W, Robert de N, John T. Arnlod S ainsi que Sylvester S.) qui lui barrèrent la route vers les oscars (mesquinerie quand tu nous tiens...)

Il s'était récemment distingué au théâtre en jouant le double-rôle principal de la pièce Les Jumeaux. N'hésitant pas à donner de sa personne, il a réalisé une prestation d'un réalisme sans faille dans la pièce "les vignes du seigneur".

Il était un gros joueur et, en 1999, avait gagné environ 3,7 millions de francs au Loto. Avec ce pactole, il s'était monté un restaurant à Marrakech, La Bohème.

Jean Lefebvre est mort le vendredi 9 juillet 2004, à l'âge de 84 ans, des suites d'une crise cardiaque, dans sa résidence du restaurant La Bohème à Marrakech (Maroc). Incinéré, ses cendres sont répandues sur le Mont-Blanc.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean Lefebvre en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean Lefebvre.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean Lefebvre ?

Citations

Les meilleures citations de Jean Lefebvre.

J'ai dû faire suffisamment de navets pour en faire un vrai potager.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Jean Lefebvre. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Jean Lefebvre, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Jean Marcel Lefebvre
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma, Théâtre

Noms

  • Nom usuel : Jean Lefebvre
  • Vrai nom : Jean Lefebvre
  • Prénom : Jean
  • Prénom (2) : Marcel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Lefebvre
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 84 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean Lefebvre ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Lefebvre, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.87 sur 5
  ?
23 notes
5 étoiles
21
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,87

Au Paradis !

Jean Lefebvre est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jean Lefebvre au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.87 sur 5 avec 23 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Grand acteur comique et attendrissant
un de nos plus grands acteurs à la fois comique et attendrissant selon les rôles. Inoubliable dans la 7ème Compagnie et excellent sur les scènes de théâtre. Ce style d'humour semble hélas aujourd'hui absent
Commentez - il y a 3 ans
 La scène de la cuisine dans « Les tontons flingueurs »
impossible d' oublier la scène de la cuisine dans les tontons flingueurs
Commentez - il y a 3 ans
 Quel comédien !
quel comédien........ chapeau
Commentez - il y a 3 ans
23 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Lefebvre ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Spectre-du-vexin1968 souvenir
Répondre - il y a 3 ans
Donias Jean Lefebvre meurt le 9 juillet 2004 à 84 ans, des suites d'une crise cardiaque dans sa résidence du restaurant La Bohème à Marrakech. Incinéré, ses cendres sont répandues sur le Mont-Blanc
Répondre - il y a 3 ans
Donias https://www.youtube.com/watch?v=gM7ku2nXe0o

Jean Lefèbvre - Témoignage
Répondre - il y a 3 ans
Donias https://ok.ru/video/195953887830

Un idiot à Paris (Jean Lefebvre, Pierre Richard)
Répondre - il y a 3 ans
Chris-tropez Je me permets de signaler une erreur: l'année de naissance de Jean Lefebvre n'est pas 1922 mais 1919 (voir Wikipedia).
Répondre - il y a 3 ans
Luna23 Jean Lefebvre est né le 3 octobre 1919 et pas en 1922
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Merci, nous allons corriger l'erreur.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Lefebvre et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Marcel Bozzuffi
 

Drapeau France 1929 - 1988
Francais, 58 ans

Acteur et doubleur français, connu pour ses rôle dans les films comme « Razzia sur la chnouf » (1954), « Le Caïd » (1960), « Z » (1969), « French Connection » (1971) ou « Le Deuxième Souffle » (1966). Il fut la voix française de Paul Newman ou Charles Bronson...
Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.
Portrait de Jean-Paul Belmondo
 

Drapeau France 1933 - 2021
Francais, 88 ans

Acteur français, sa gouaille de titi parisien et ses cascades sans doublure contribuent à en faire rapidement l'une des plus grandes vedettes du cinéma français. Champion incontesté du box-office au même titre que Louis de Funès et Alain Delon à la même époque, Jean-Paul Belmondo a attiré dans les salles, en 50 ans de carrière, près de 160 millions de spectateurs ; entre 1969 et 1982, il a joué à 4 reprises dans les films les plus vus de l'année en France : Le Cerveau (1969), Peur sur la ville (1975), L'Animal (1977), L'As des as (1982), égalant le record de Fernandel et n'étant dépassé sur ce point que par Louis de Funès. Il a tourné sous la direction de grands réalisateurs français, tels Alain Resnais, Louis Malle, Philippe de Broca, Henri Verneuil, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, François Truffaut, Claude Sautet, Jean-Pierre Melville, Claude Lelouch, Jean-Paul Rappeneau, Georges Lautner, Gérard Oury ou encore Alexandre Arcady, ainsi qu'avec quelques réalisateurs étrangers comme Vittorio De Sica, Mauro Bolognini ou Peter Brook. Un grand nombre de ses films sont devenus des classiques du cinéma français, comme À bout de souffle (1960), Léon Morin, prêtre (1961), Un singe en hiver (1962), L'Homme de Rio (1964), Cent mille dollars au soleil (1964), Borsalino (1970), Le Casse (1971), Le Magnifique (1973), Le Professionnel (1981) ou Hold-up (1985).
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Gérard Philipe
 

Drapeau France 1922 - 1959
Francais, 36 ans

Acteur français, icônes du cinéma français, l'une des principales vedettes de l'après-guerre dont le public garde une image juvénile et romantique car mort jeune. Ses films les plus célèbres sont : Le Diable au corps (1947), Les Orgueilleux (1953), Les Grandes Manœuvres (1955), Fanfan la Tulipe (1956) ou Les Liaisons dangereuses (1959).
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».

Autres points communs avec Jean Lefebvre