Jean Bosco

 
Jean Bosco
1815 - 1888
 

Saint italien, prêtre voué sa vie à l'éducation des jeunes enfants issus de milieux défavorisés et fondateur de la Société de Saint François de Sales en 1889 (congrégation des salésiens). Canonisé en 1934 sous le nom de saint Jean Bosco, il devient le saint patron des éditeurs, des apprentis et des prestidigitateurs et est fêté le 31 janvier.

Nationalité italienne Italien, né le 16 août 1815 et mort le 31 janvier 1888

72 ans Mort victime de vieillesse à l'âge de 72 ans.

Enterré en Italie à Turin.

Sanctuaire de Marie Auxiliatrice
Zoomez sa tombe

Biographie

Giovanni Melchior Bosco est né à Castelnuovo d'Asti près de Turin (Piémont) le 16 août 1815 et mort à Turin le 31 janvier 1888. Ses parents sont de pauvres paysans, mais sa mère, demeurée veuve avec trois enfants, est une sainte femme.

Son caractère et ses bonnes manières lui donnent une grande influence sur les enfants de son âge qu'il entraîne avec lui vers les divertissements et la prière. Doté d'une mémoire extraordinaire, il s'amuse à répéter à ses amis les sermons qu'il a entendus à l'église. Ce sont là les premiers signes de sa vocation apostolique.

Il ne peut faire d'études, sa famille étant trop pauvre, qu'avec l'aide de bienfaiteurs ou avec l'argent qu'il gagne en travaillant. Il est ordonné prêtre en 1841 et se consacre aux jeunes des quartiers pauvres et abandonnés, notamment aux jeunes ouvriers. On l'appelle Don Bosco.

Jean Bosco, ému par les misères corporelles et spirituelles de la jeunesse abandonnée, décide de réunir, tous les dimanches, quelques vagabonds qu'il instruit, moralise, fait prier, tout en leur procurant d'honnêtes distractions. Mais cette oeuvre ne suffit pas à entretenir la vie chrétienne et corporelle de ces pauvres enfants délinquants. Jean Bosco, bien qu'il n'ait pas beaucoup d'argent, décide d'ouvrir un asile pour les plus déshérités.

À leur intention, il ouvre à ses frais, à Turin, l'Oratoire Saint-François-de-Sales, une sorte de foyer dont les activités vont sans cesse s'élargir (cours du soir en 1844, un foyer d'apprentis en 1847, une école secondaire et des camps de vacances (1848), cours professionnels et une collection de Lectures catholiques (1853), organisation des loisirs...).

Pour faire face au développement de cette action, il s'entoure de prêtres éducateurs avec lesquels il fonde le 26 janvier 1854 la Société de Saint François de Sales (dont les membres sont couramment appelés salésiens), chargée de l'éducation des enfants pauvres, ainsi nommée en hommage à François de Sales. Elle sera approuvée en 1869 par Pie IX.

En 1872, avec Marie-Dominique Mazzarello, Don Bosco fonde l'Institut des Filles de Marie-Auxiliatrice (ou Salésiennes).

En 1876 il fait approuver une manière de tiers-ordre, la Pieuse Union des Coopérateurs salésiens.

Il est fondateur de maisons d'accueil pour étudiants, de foyers pour jeunes ouvriers, de séminaires pour vocations tardives... Son activité au service de la jeunesse des milieux populaires, les résultats qu'il obtient auprès d'elle dans les divers domaines de la formation générale, professionnelle, religieuse, ses recherches pédagogiques, sont bientôt connus à travers l'Europe où les fondations d'instituts se multiplient.

On lui a attribué des miracles, le don de lire dans les coeurs et de prédire l'avenir, ce qui explique en partie sa popularité immense et les triomphes qu'il remporte dans ses quêtes en France (1883)et en Espagne (1886). Mais on a, depuis lors, insisté sur ses qualités exceptionnelles d'éducateur. Il n'a guère laissé d'exposés didactiques (toutefois en 1876 il a écrit son Traité sur la méthode préventive en éducation), sa pédagogie se comprenant à partir de son action : il faisait de l'éducation une affaire de confiance affectueuse et vigilante qui devait s'exprimer dans la joie et il admettait dans ses groupements une liberté si étonnante pour l'époque qu'on l'a souvent passée sous silence. Une de ses maximes était : « Prévenir et non réprimer ».

Donn Bosco est béatifié en 1929 puis canonisé par Pie XI le 1er avril 1934, jour de clôture de l'année sainte. En 1958, Pie XII le proclame patron des apprentis.

Au 1er janvier 2004, on comptait 16.692 Salésiens et 523 novices répartis dans 1.871 maisons, ainsi que 15.855 Salésiennes et 414 novices dans 1.564 maisons.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Où se trouve la tombe de Jean Bosco ?

La position exacte de la tombe de Jean Bosco n'est pas renseignée.
Vous pouvez nous transmettre l'emplacement exact de sa tombe.

Où est enterré Jean Bosco ?

Sanctuaire de Marie Auxiliatrice
Via Maria Ausiliatrice
32
10152 Turin
Italie Drapeau italien

La tombe de Jean Bosco est au Sanctuaire de Marie Auxiliatrice, Via Maria Ausiliatrice, 32, 10152 Turin, Italie Drapeau italien.

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean Bosco pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean Bosco, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Saint
  • Autres activités : Religieux
  • Domaines : Religion

Noms

  • Nom usuel : Jean Bosco
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bosco
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Giovanni Melchior Bosco, don bosco

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 72 ans
  • Cause de mort : Vieillesse (Vieillesse)

Obsèques

Que recherchez-vous sur Jean Bosco ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Bosco, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Jean Bosco est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jean Bosco au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Parce qu'il est un Saint Homme.
Parce qu'il est un Saint Homme.
Commentez - il y a 1 an
 Maître spirituel, doté d’une profonde sagesse
maître spirituel, doté d’une profonde sagesse et d’une surnaturelle prudence, il rayonna grâce à son cœur...
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Bosco ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Jean Bosco
Répondre - il y a 1 an
Donias Saint Jean Bosco
Répondre - il y a 1 an
Donias À neuf ans j'ai fait un songe qui m'est resté profondément gravé dans l'esprit pendant toute ma vie. Dans ce songe, il me semblait que j'étais près de notre maison dans une cour très spacieuse où étaient rassemblés une foule d'enfants qui jouaient. Les uns riaient, beaucoup blasphémaient. En entendant ces blasphèmes je me suis tout de suite jeté au milieu d'eux, donnant du poing et de la voix pour les faire taire.

À ce moment, apparut un Homme imposant, noblement vêtu. Son visage était si lumineux qu'on ne pouvait pas le regarder en face. Il m'appela par mon nom et me dit : “Ce n'est pas avec des coups mais avec la douceur et la charité que tu devras faire d'eux tes amis. Commence dont tout de suite à leur parler de la laideur du péché et de la valeur de la vertu”.

Intimidé, craintif, je répondis que j'étais un pauvre enfant ignorant. Alors, les garçons, cessant de se battre et de crier, se groupèrent tous autour de Celui qui parlait. Comme si je ne savais plus ce que je disais, je demandai :

“Qui êtes-vous pour m'ordonner des choses impossibles ?

– C'est justement parce que ces choses te paraissent impossibles que tu devras les rendre possibles en obéissant et en acquérant la science.

– Comment pourrai-je acquérir la science ?

– Je te donnerai une institutrice. Sous sa conduite, tu pourras devenir savant.
Répondre - il y a 1 an
Donias – Mais qui êtes-vous ?

– Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour. Mon nom, demande-le à ma Mère.”

Aussitôt, je vis à ses côtés une Dame d'aspect majestueux, vêtue d'un manteau qui resplendissait comme le soleil. S'approchant de moi tout confus, elle me fit signe d'avancer et me prit par la main avec bonté :



“Regarde ! dit-elle”.

En regardant, je m'aperçus que les enfants avaient tous disparu. à leur place je vis une multitude de cabris, de chiens, de chats, d'ours et beaucoup d'autres animaux.

“Voilà ton domaine ! Voilà où tu devras travailler. Deviens humble, courageux, et vigoureux : et ce que tu vois arriver en ce moment à ces animaux, tu le feras pour mes enfants”.

Je tournai donc les yeux et voilà qu'à la place des bêtes sauvages apparurent autant de paisibles agneaux qui sautaient, couraient, bêlaient autour de cet Homme et de cette Femme comme pour leur rendre hommage.

Alors, toujours dans mon rêve, je me mis à pleurer et je priai cette Dame de vouloir bien s'expliquer d'une façon plus claire, car je ne comprenais pas ce que tout cela signifiait.

Elle posa sa main sur ma tête et me dit :

“Tu comprendras tout au moment voulu”.

Elle avait à peine dit cela qu'un bruit me réveilla. Tout avait disparu. J'étais abasourdi. J'avais l'impression que les mains me faisaient mal à cause des coups de poings que j'avais distribués et que le visage me cuisait d'avoir reçu des gifles de tous ces galopins.

Le matin, j'ai raconté le songe d'abord à mes frères qui se mirent à rire, puis à ma mère et à la grand-mère. Chacun donnait son interprétation : “Tu deviendras berger”, dit Joseph. “Chef de brigands”, insinua perfidement Antoine. Ma mère : “Qui sait si tu ne deviendras pas prêtre”. C'est la grand-mère qui prononça le jugement définitif : “Il ne faut pas s'occuper des rêves”. J'étais de l'avis de l'aïeule et pourtant je ne réussis jamais à m'ôter tout cela de l'esprit. »

Don Bosco, Souvenirs autobiographiques
Répondre - il y a 1 an
Donias La basilique Don Bosco à Asti, dans le nord de l'Italie.
Répondre - il y a 1 an
Donias Statue de Don Bosco à Taiwan.
Répondre - il y a 1 an
Donias https://www.youtube.com/watch?v=srF5HH1yRQE

songe de Jean Bosco
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Bosco et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres saint

Portrait de Bernard De Clairvaux
 

Drapeau France 1090 - 1153
Francais, 63 ans

Saint catholique français, rechercha l'amour du Christ par la mortification la plus dure, canonisé dès 1174, déclaré Docteur de l'Église catholique en 1830 par le pape Pie VIII.
Portrait de Saint Jean
 

Drapeau Israël 3 - 101
Israelien, 98 ans

Jean, fils de Zébédée, juif du 1er siècle devenu disciple de Jésus, il apparaît dans les premiers de la liste des douze apôtres. La tradition chrétienne attribue à l'apôtre Jean l'Évangile de Jean (elle identifie l'apôtre au « Disciple que Jésus aimait »), ainsi que trois épîtres, et l'Apocalypse, dont l'auteur se présente comme ayant reçu une vision de Jésus-Christ dans l'île de Patmos : c'est le corpus johannique. Cette paternité est contestée, cependant, par un grand nombre d'historiens modernes qui assimilent l'auteur de l'évangile dit « selon Jean » à Jean le Presbytre, et non à l'apôtre Jean.
Portrait de Saint Antoine de Padoue
 

Drapeau Portugal 1195 - 1231
Portugais, 36 ans

Saint portugais et prêtre franciscain, maître de doctrine spirituelle, prédicateur de renom et thaumaturge, canonisé en 1232, moins d’un an après sa mort, en raison d'une quarantaine de guérisons. Il est déclaré docteur de l'Église en 1946. Liturgiquement, il est commémoré le 13 juin où des chrétiens se pressent dans la basilique de Padoue en Italie.
Portrait de François D'Assise
 

Drapeau Italie 1182 - 1226
Italien, 44 ans

Saint italien, religieux catholique, diacre et fondateur de l'ordre des frères mineurs (OFM, communément appelé Ordre franciscain) caractérisé par une sequela Christi dans la prière, la joie, la pauvreté, l'évangélisation et l'amour de la Création divine. Il est canonisé dès 1228 par le pape Grégoire IX suite aux stigmates (marques des plaies du corps de Jésus de Nazareth crucifié) qui seraient apparue sur son corps en 1224 (et serait donc le premier stigmatisé de l'Histoire). Il est commémoré le 4 octobre dans le calendrier liturgique catholique. Considéré comme le précurseur du dialogue interreligieux, sa ville natale a été choisie par Jean-Paul II comme siège de la journée mondiale de prière en 1986. Cette journée a été suivie d'autres journées de prière connues sous le nom de rencontres d'Assise.
Portrait de Saint Augustin d'Hippone
 
Notez-le !

Drapeau Empire romain 354 - 430
Romain, 75 ans

Philosophe et théologien chrétien romain de la classe aisée, l'un des quatre Pères de l'Église occidentale et l’un des trente-six docteurs de l’Église, principal penseur qui permet au christianisme d'intégrer une partie de l'héritage grec et romain et penseur le plus influent du monde occidental jusqu'à Thomas d'Aquin. Sa pensée conserve une grande influence au XVIIe siècle, où elle est l'une des sources de la littérature classique française. Il joue également un rôle de premier plan dans l'évolution de la notion de justice.
Portrait de Jean Eudes
 
Notez-le !

Drapeau France 1601 - 1680
Francais, 78 ans

Prêtre français oratorien, fondateur d'un institut religieux consacré à la formation des prêtres, et d'un ordre religieux voué à la réhabilitation des "filles repenties". Il fut l'artisan de l'introduction des réformes du Concile de Trente, en France, ainsi qu'un acteur majeur de l'École française de spiritualité. Il est canonisé par le pape Pie XI en 1925. Il est, au xviie siècle, avant Marguerite-Marie Alacoque, le grand propagandiste du culte au Sacré-Cœur de Jésus et au saint Cœur de Marie.