Jean Dutourd

 
Jean Dutourd
1920 - 2011
 

Romancier et essayiste français, membre de l'Académie française, connu pour ses romans « Au bon beurre » (1952) et « Les Horreurs de l'amour » (1963).

Nationalité française Francais, né le 14 janvier 1920 et mort le 17 janvier 2011

91 ans Mort à l'âge de 91 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean Dutourd ?


Contribuez !

Anniversaire !

Jean Dutourd aurait fêté ses 100 ans le mardi 14 janvier 2020. Plus que 86 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Jean Dutourd (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Jean Gwenaël Dutourd, né le 14 janvier 1920 à Paris, où il est mort le 17 janvier 2011[1], est un romancier et essayiste français, membre de l'Académie française.

Jean Dutourd nait à Paris, le 14 janvier 1920. Ayant perdu sa mère à l'âge de sept ans, il est mobilisé à vingt ans, et fait prisonnier au bout de quinze jours de guerre. Il s'évade six semaines plus tard, revient à Paris et passe une licence de philosophie à la Sorbonne. Licence incomplète, car il ne parvient jamais à décrocher le certificat de psychologie. Il rencontre Gaston Bachelard à la Sorbonne : le philosophe est témoin de son mariage[2]. Mariage en 1942 avec Camille Lemercier. En suite de quoi il entre dans la Résistance. Arrêté au début de 1944, il s'évade à temps pour participer à la libération de Paris.

Son premier ouvrage, Le Complexe de César, parait en 1946 et obtient le prix Stendhal. Jean Dutourd est conseiller littéraire au sein de la maison Gallimard de 1950 à 1966. Il est aussi éditorialiste et succède à Paul Gordeaux comme critique dramatique au quotidien France Soir. Il tient une chronique hebdomadaire d'un quart d'heure sur Radio Courtoisie, de son éviction de France Soir en 1999 jusqu'en 2007.

Il est longtemps intervenu presque quotidiennement au cours de l'émission Les Grosses Têtes, sur RTL, présentée par Philippe Bouvard. A partir de 2001, il répond tous les jours par téléphone à deux questions posées par Philippe Bouvard et, une fois dans l'année, se rend à l'émission en qualité d'invité d'honneur. Il arrête sa participation quotidienne à l'émission en septembre 2008.

De sensibilité monarchiste, Jean Dutourd est membre du comité de soutien du mouvement L'Unité capétienne, où l'on trouve les noms de Marcel Jullian, André Castelot, Gonzague Saint-Bris, Reynald Secher ou encore Georges Bordonove. Il se présente sous les couleurs de l'Union démocratique du travail (mouvement des Gaullistes de gauche) aux élections législatives de 1967, dans la circonscription de Rambouillet mais est battu par la députée sortante, la radicale Jacqueline Thome-Patenôtre. Par la suite, il s'affirmera et sera reconnu comme un homme de droite.

Jean Dutourd est élu à l'Académie française, au fauteuil de Jacques Rueff, le 30 novembre 1978 (fauteuil 31). Quelques mois auparavant, le 14 juillet 1978, il a été la cible d'un attentat qui détruisit son appartement parisien, le 14 juillet 1978, sans faire de victime. Il est membre du Club des Ronchons.

Il est également élu à l'Académie nationale des Sciences, Belles-lettres et Arts de Bordeaux, où il est reçu le 8 mai 1989.

Il est influencé par le duc de Saint-Simon, Stendhal et Jean Giono[2].

Il préside jusqu'en 2010 l'association Défense de la langue française : c'est son confrère de l'Académie, Angelo Rinaldi, qui le remplace.

Il est membre du département de langues et de littérature de l'Académie serbe des sciences et des arts[3].

Il meurt le 17 janvier 2011 à 91 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean Dutourd en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean Dutourd.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean Dutourd ?

Citations

Les meilleures citations de Jean Dutourd.

Je voudrais que tu sois sûre d'une chose, mon chéri, c'est que je t'aime : Tu es la personne qui m'est la plus chère au monde, tu es ma raison de vivre, tu es mon prince charmant, et je t'adore.
Le premier effet de la jalousie est de rendre fidèle l'homme qui en est atteint.
L'illusion des lâches est de croire qu'avec beaucoup de prudence, on peut échapper à son destin.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Jean Dutourd. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Jean Dutourd, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean Dutourd
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Dutourd
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 91 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean Dutourd ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Dutourd, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Dutourd ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Dutourd et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier francais

Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de François Weyergans
 
Notez-le !

Drapeau France 1941 - 2019
Francais, 77 ans

Romancier franco-belge, 2ème auteur (après Philippe Hériat) à avoir reçu à la fois le prix Renaudot (pour « La Démence du boxeur » en 1992) et le prix Goncourt (en 2005 pour « Trois jours chez ma mère ») ; il est membre de l'Académie française.
Portrait de Guy De Maupassant
 

Drapeau France 1850 - 1893
Francais, 42 ans

Écrivain français a marqué la littérature française par ses romans dont « Une vie » (1883), « Bel-Ami » (1885), « Pierre et Jean » (1887), et surtout par ses nouvelles comme « Boule de suif » (1880), les « Contes de la bécasse » (1883) ou « Le Horla » (1887). Ses œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s’en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique. Reconnu de son vivant, la carrière littéraire de Maupassant se limite seulement à une décennie (de 1880 à 1890) avant qu'il ne sombre peu à peu dans la folie et ne meure à 42 ans.
Portrait de Jules Verne
 

Drapeau France 1828 - 1905
Francais, 77 ans

Écrivain français, l'un des plus grands romanciers du monde dont l'œuvre est principalement constituée de romans d'aventures utilisant les progrès scientifiques propres au XIXe siècle dont : « Voyage au centre de la Terre » (1864), « Vingt mille lieues sous les mers » (1870), « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » (1873), « L'Île mystérieuse » (1874-1875) ou « Michel Strogoff » (1876). L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi en 2011 l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'écrivain.
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Romain Gary
 

Drapeau France 1914 - 1980
Francais, 66 ans

Écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un tiers. Il est ainsi le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes avec « La Promesse de l'aube » (1960) et « Les Racines du ciel » (1956).

Autres points communs avec Jean Dutourd